AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Venez incarner votre personnage de manga / anime préféré ou bien créez le votre, et amusez vous dans le Campus Tenshigaya, une ville sans limites !

Partagez | 
 

 Surprise~ (pv Noeru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 2 Nov - 3:44

- Alors comme ça on abuse de moi, dans mon sommeil ?

La demoiselle aurait pu sursauter tant elle était sûr qu'il dormait. Mais visiblement il lui avait encore fait une farce. Elle se senti un peu honteuse et espérait qu'il n'ait pas deviné qu'elle avait faillit le prendre en photo. En soit ce n'était pas grave et elle le savait, mais elle ne pouvait pas empêcher ce sentiment de gêne de l'envahir. Les sensations amenées par son embarras furent très vites croisées à celles que lui amenait Toma au travers ses gestes ce qui fit naître un étrange mélange de mal-aise et de bien être.

- H-hé bien...

- Je me demande où est-ce que tu as pu prendre de telles habitudes~


Elle baissa les yeux, échappant ainsi durant quelques secondes à son regard vert émeraude. Elle avait peur qu'il lise en elle les raison qui l'avait poussée presque agir ainsi. Elle aimait tellement cette expression qu'elle aurait voulu pouvoir l'observer dès qu'elle l'aurait souhaité. Et puis elle n'avait pas de photo de lui pour combler le vide qui s'installait parfois en elle lorsqu'elle passait trop de temps sans le voir alors ça aurait été l'occasion parfaite. Malheureusement elle ne voulait pas encore une fois les mettre en mauvaise posture. La dernière fois elle avait eu de la chance que la personne les ayant surpris était Misaki.

Elle qui repartait dans ses réflexions fût vite rappelée à l'ordre par Toma grâce à ses gestes bien choisis et deux baisers aussi plaisants l'un que l'autre à leur manière. Mais c'est sa façon de la regarder qui enflamma le plus la jeune fille. Enfin c'est ce qu'elle cru jusqu'à entendre les quelques mots qui suivirent. Elle ne s'étonna pas qu'il soit aussi directe, c'était bien son genre. Et elle devait bien avouer que sa phrase avait eu son petit effet, tout comme lorsqu'il commença à jouer avec la peau de son cou, avant même qu'elle n'acquiesce. Elle de son côté avait posé ses mains sur sa taille avant de les remonter doucement jusqu'à ses omoplates, soupirant de plaisir. Mais elle ne pu en profiter bien longtemps entendant ce qu'elle avait tout de suite identifié comme étant son propre téléphone vibrer. Noeru pris une mine renfrognée ; une seule personne se permettait de l'appeler durant la nuit. Vraiment, elle aurait dû répondre à ces messages ça l'aurait évité d'être dérangée dans un tel moment, Misaki pouvait être une vraie plaie. Le rouquin qui avait pris son portable s'était toute fois occupé de décliner l'appel, ce qui provoqua un très léger rire chez l'adolescente. La blonde avait horreur d'être écartée de cette manière et rappellerait très certainement d'ici quelques secondes pour se plaindre un bon coup avant d'entrer dans le vif du sujet.

- Je t’aime

Noeru l'embrassa suite à ses mots, profitant de la proximité de leurs lèvres et murmura sur un ton très légèrement amusé.

- Elle va rappeler.. À coup sûr d'ici une dizaine de sec-

Elle fut interrompue par le son du vibreur de la petite machine ce qui eut pour effet de la faire éclater de rire. Sa camarade de classe était trop prévisible. Elle savait déjà que Toma était agacé, sans même avoir croisé son regard. Elle déposa un bref baiser sur le haut de son épaule tout en récupérant l'appareil de la main de son petit ami. Mais elle ne répondit pas pour autant, choisissant l’icône rouge, comme il l'avait lui-même fait plus tôt. Puis elle écrit un bref message à l'intention de l’indésirable : « pas le moment. » Elle savait qu'avec Misaki elle n'avait pas besoin d'être explicite, que cette dernière était tout a fait capable d'imaginer la situation vu ses expériences personnelles et son manque de créativité à ce sujet. Elle reposa le portable sur le petit meuble à côté du lit et reporta toute son attention sur Toma.

- Ça devrait être bon maintenant~

Elle se redressa pour se mettre en position assise et le dévora du regard. Puis elle se pencha sur lui pour le faire basculer sur le dos en l'embrassant avec cette tendresse qui la caractérisait si bien. Elle déplaça en suite ses longs cheveux noir sur le côté droite de sa nuque et entreprit de déboutonner le pantalon du rouquin tout en embrassant le creux de son cou, passant son autre main le long de son torse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 2 Nov - 10:22

Toma fut réveillé par la sensation de vide à ses côtés, ainsi que par les bruits qui résonnaient au loin dans son appartement, et plus particulièrement dans sa cuisine. Visiblement Noeru était déjà debout, pour une fois. Dommage, lui qui avait pour habitude de la regarder dormir lorsqu’elle venait chez lui… D’ailleurs en y pensant il se retourna vers le réveil sur sa table de chevet, et constata avec stupeur qu’il n’était même pas dix heures du matin. Il se retourna pour se mettre sur le ventre et plongea sa tête dans son coussin, trop fatigué pour se lever maintenant. Et puis c’était samedi, pourquoi devait-elle se lever à l’aube ? Dix heures, ce n’était pas humain, surtout lorsqu’il s’agissait du weekend. Il attendit encore une dizaine de minutes, et il fut forcer de se lever en entendant son téléphone sonner à plusieurs reprises dans le salon, sachant pertinemment qu’il s’agissait du travail, vu l’heure. Il enfila rapidement un pantalon de jogging, et traîna les pieds jusqu'au salon, peinant à se réveiller, la motivation n’étant pas vraiment là, s’apercevant par la même occasion que la brune était à présent dans la salle de bain, et qu’il allait devoir attendre avant de pouvoir se réveiller complètement. En attendant il entreprit de lire ses messages, confirmant ainsi ses soupçons et soupirant d’agacement en apprenant qu’il fallait qu’il soit ce soir à la capitale pour une fête débile, et un peu plus encore lorsqu’il eut vent de la venue de ses parents, qui arrivaient le lendemain. Cette semaine allait définitivement être chargée, et il était heureux de ne pas avoir prévu de chambre d’amis dans cet appartement, les deux autres pièces étant consacrées pour l’une à son matériel sportif, et l’autre à un espace de travail, car connaissent ses parents, il savait que ces derniers se seraient imposés chez lui. Bien sûr, cela ne les empêcherait pas de venir le voir pratiquement tous les jours, et rien que l’idée le fatiguait. Bon il n’y avait pas que du négatif, il allait voir Sayumi toute la semaine, et revoir quelques amis de l’université et du lycée. Même si le gros point positif était que peu importe ce qui allait se passer, à la fin de cette semaine il aurait droit à sa récompense, à savoir son rendez-vous avec Noeru. Il soupira de nouveau en se rendant compte de ce qu’il avait traverser avant, mais se réjouissait d’avance.
Ayant toujours du mal à émerger, il lança son téléphone à travers la pièce, l’appareil atterrissant sur son fauteuil. Il décida par la suite de se diriger vers la salle de bain pour se rincer le visage. Son geste avait été machinal si bien qu’il en avait presque oublié la présence de la brune dans la salle d’eau, et il appuya donc sur la poignée avant d’entrer sans se soucier de la présence de l’adolescente, et de tomber nez à nez avec Noeru, à peine sortie de la douche. Il la regarda de bas en haut avec une neutralité déconcertante, une expression totalement indifférente sur le visage, s’ébouriffa les cheveux puis prit enfin la parole d’une voix toujours endormie.


- Pardon.


Et c’est sans aucun autre regard, ni même parole ou geste, qu’il referma la porte et alla s’asseoir dans son canapé, posant son coude sur l’accoudoir, tenant sa tête d’une main. Décidément il n’était pas du matin, et si elle traînait trop à l’intérieur il savait qu’il allait s’endormir. Et puis elle n’avait aucune raison de s’enfermer dans la pièce plus longtemps : après tout elle avait terminé. Il ferma d’ailleurs les yeux, se disant que les minutes passeraient certainement plus vit ainsi. Et ce fut une très mauvaise idée, puisqu’il se sentit s’endormir peu à peu, malgré le fait qu’il tente de lutter. Mais ne se levant d’habitude pas avant midi le weekend, le choc était difficile à supporter. Non franchement, qui se levait avant dix heures un samedi matin ? Il tenta comme il put de s’étirer, de passer ses mains sur ses yeux, pour se réveiller, mais rien n’y faisait. Vraiment, pas du matin. Sans compter cette flemme qu’il avait maintenant de se lever et d’aller se faire un café, blâmant son fauteuil pour son confort. Après un moment dont il n’état pas parvenu à définir la durée, il entendit la porte s’ouvrir, ainsi que les pas de Noeru sur le parquet. Mais décidément, il était trop bien installé, et la seule chose que le rouquin fit fut prendre la parole et d’attraper le poignet la brune qui marchait, pour l’attirer sur lui, ouvrant les yeux simplement le temps de lui poser une simple question.


- Déjà debout, c'est surprenant...


Il lui adressa un sourire avant de l’enlacer de ses deux bras, suffisamment fermement pour qu’elle ne puisse pas bouger, puis il referma les yeux, lui demandant si elle avait bien dormi, avant de murmurer un “moi pas assez”. Bien sûr, il n’avait aucune intention de retourner dormir, maintenant qu’ils étaient tous les deux réveillés. Mais il avait encore trop de mal à émerger pour aller faire du café, ou encore pour aller acheter de quoi faire un petit-déjeuner digne de ce nom. Et puis dans tous les cas, il n’aurait pas pu retourner dormir, il avait trop à faire aujourd’hui, se préparer à cette fête de ce soir, entre autres, mais surtout préparer la venue de ses parents, autant sur le plan logistique que mental pour lui, car les connaissant, ça n’allait pas être de tout repos et le sportif savait qu’au moins un de leur repas se terminerait sur une dispute, concernant le débat éternel de ses fiançailles. Il soupira, resserrant doucement son étreinte autour du corps de l’adolescente, déposant un baiser au creux de son cou.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 2 Nov - 14:32

Noeru ouvrit doucement les yeux après de nombreuse minutes à tenter de se rendormir en vain. Elle réalisa donc que pour une fois Toma n'était pas encore réveillé et en profita pour observer son visage jusqu'à se remémorer ses paroles de la veille lorsqu'il lui « reprochait » d'abuser de lui durant son sommeil. Elle pinça ses lèvres, ses joues devenant plus roses à cause de la légère honte qu'elle ressentait. La demoiselle s'extirpa doucement en prenant grand soin à ne pas le réveiller et saisis son téléphone pour regarder l'heure et lire les messages que Misaki lui avait laissé la veille et qu'elle n'avait pas pris la peine de regarder.  Bon elle se doutait il n'y avait rien de particulièrement notable et elle ne s'était pas trompé, sa meilleure amie avait juste joué le choc et l'étonnement pour gentiment se ficher de sa tête, par des « nooooon jle crois paaas( ゚ Д゚) » « tu m'envoi baladé pour un homme ? Tu é un monstre ! Je te croyai au dessu de ça ! » et d'autres choses du même goût, terminant simplement par « bon je vait au lit, amuse toi bien~ (≧∇≦)/  » L'étudiante soupira, elle n'avait visiblement pas loupé grand chose. Elle s'habilla et se dirigea en suite vers la cuisine se remémorant la soirée et le fait qu'ils étaient allé se coucher sans ranger, ce qu'elle fit donc sans attendre. Elle jeta ce qu'il y avait à jeter, rangea ce qui pouvait encore être consommé sans problème et lava les verres, la table et le plan de travail. Une fois fait elle profita du fait que le rouquin dorme toujours pour aller prendre une douche rapide. Elle espérait qu'il ne mette plus trop de temps à se lever étant donné qu'elle avait rendez-vous pour quatorze heure trente et qu'elle devait encore rentrer se changer. Mais son vœux fut exaucé trop vite à son goût. Elle venait de sortir de la douche et se séchait les cheveux quand elle entendit la porte s'ouvrir. Ses yeux s'écarquillèrent et ses joues changèrent de couleurs avec une rapidité fulgurante. Elle fut tellement prise de court qu'elle resta incapable de bouger durant les quelques secondes que durèrent cette rencontre. Puis quand il sorti en s'excusant elle alla se mettre face à un mur et y appuya sa tête. Certes il l'avait déjà vue nue, mais elle s'en fichait quand elle était dans le feu de l'action, là c'était tout à fait autre chose. Et puis c'était quoi ce regard qu'il lui avait lancé ? Elle se serait sentie tellement plus rassurée s'il s'était fichue d'elle ou quelque chose comme ça, mais non rien du tout il était resté totalement inexpressif. C'était sans doute ça que l'on appelait le début de la fin... Elle s'habilla en traînant le plus possible, réticente à l'idée de lui faire face après ça et sorti le pas lent et les yeux fixant le sol. C'est pourquoi elle ne remarqua pas sa présence sur le canapé et se laissa attirer si facilement. Bon elle était au moins soulagée, ça n'avait pas l'air d'être « le début de la fin » comme elle avait pu vaguement le croire.

- Déjà debout, c'est surprenant... 

- P-pas tant que ça, je suis du matin...
murmura-t-elle tout en se blottissant.

Elle répondit par la positive à la question suivante, après tout comment aurait-elle fait pour mal dormir. Son lit était un pur bonheur et elle était avec lui. Puis elle lui demanda s'il en avait été de même de son côté. Quand il répliqua qu'il n'avait pas assez dormi elle rit doucement, il était déjà plus de dix heure et ils n'avaient pas été dormir si tard que ça, enfin pas qu'elle le sache.

- C'est moi qui t'ai réveillé.. ? Je suis désolée j'aurais du faire plus doucement...

Elle posa sa tête contre son torse et poursuivit :

- Est-ce que tu veux que je te fasse un café ou quelque chose comme ça.. ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 2 Nov - 18:54

Le rouquin esquissa un sourire lorsqu’elle lui affirma qu’elle était du matin. Ce n’était pas vraiment ce qu’il avait pu voir jusqu’ici. A chaque fois qu’elle était venue chez son professeur, elle se débrouillait toujours pour se réveiller après lui, alors qu’il était loin d’être du matin, et ne se levait pratiquement jamais avant midi, en particulier les weekends. Et il avait toujours beaucoup de mal à se lever tôt, d’où ses soucis à arriver à l’heure en cours. Il laissait l’alarme se répéter, et ce jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il ne lui restait plus que vingt minutes pour se préparer et arriver à l’heure. Malheureusement, avant de prendre une douche, il lui était impossible d’être réveillé, et par conséquent, il arrivait systématiquement en retard. Et puis ce n’est pas comme s’il y mettait toute la bonne volonté du monde. C’était drôle de voir ces bandes de bras cassés essayer d’obtenir moyenne à leurs examens en s’entraînant ou, pour d’autres, en s’attirant les bonnes grâces de Toma, mais en toute honnêteté, le rouquin préférait largement dormir que de s’occuper de ces cas désespérés. Bon en général il se réveillait rapidement une fois en classe et se montrait exécrable avec ses élèves, car quoi qu’il en dise, il aimait bien jouer les tortionnaires. Même si dans un sens, ce n’était pas de sa faute s’ils étaient si mauvais.


- C'est moi qui t'ai réveillé ? Je suis désolée j'aurais du faire plus doucement…


Le rouquin lui répondit négativement de la tête. Ce n’était pas totalement de sa faute après tout, certes le bruit dans la cuisine avait joué sur le fait qu’il se réveille, mais si son téléphone ne s’était pas déchaîné, il n’aurait pas bougé de son lit et se serait rendormi sans aucun remords. Encore là, même avec l’adolescente contre lui, il se sentait capable de dormir, et s’il n’avait pas eu de travail, c’est ce qu’il aurait certainement fait. C’est pourquoi il tendit lentement le bras et prit son téléphone, qui recommençait à sonner de nouveau. C’était son père qui l’appelait, certainement pour confirmer les dires du secrétaire, et lui annonçant donc leur venue, comme toujours, en dernier. Il poussa un soupir et laissa sonner, après tout à cette heure là il dormait, de manière générale. Et comme son fixe était débranché, il ne risquait pas de déranger le rouquin et la brune de cette manière là.


- Est-ce que tu veux que je te fasse un café ou quelque chose comme ça.. ?


Le rouquin en guise de réponse se laissa tomber complètement sur le canapé sur le côté, gardant la brune contre lui. Il était clair en voyant son visage qu’il était toujours mal réveillé puis il prit finalement la parole du même ton que depuis tout à l’heure, à savoir endormi.


- Attends un peu.


Il lui jeta un regard doux, puis referma les yeux en venant poser sa tête dans le creux du cou de la brune. Et dire qu’il s’était promis de ne pas se rendormir, il prenait de sacrés risques en se rallongeant ainsi. C’est pourquoi il rouvrit doucement les yeux, puis approcha ses lèvres de celles de Noeru, mais fut de nouveau interrompu dans son geste par la sonnerie de son téléphone. Cette fois c’était sa mère qui l’appelait. Quand est-ce qu’ils comprendraient que s’il ne répondait pas à l’un, il ne répondrait certainement pas à l’autre, surtout s’il était en train de dormir. Toutefois cette fois, il n’eut pas la patience d’attendre, et c’est après un soupir accompagné d’un “qu’elle est chiante”, qu’il lâcha l’adolescente et se redressa pour prendre l’appareil avant de décliner l’appel et mettre le téléphone hors ligne. Toutefois il ne se rallongea pas après cette manipulation là, mais décida de s’étirer, faisant tout pour se réveiller, tant bien que mal. Après quelques instants, il se leva, prenant la main de la brune pour l’aider à faire de même, puis lâcha cette dernière avant de se diriger la cuisine, mettant en marche la machine à café, ainsi que la bouilloire, dans le cas où a brune prendrait du thé. Il sortit des tasses, ainsi que les divers sachets de thé qu’il possédait, puis s’adossa ensuite contre le plan de travail en attendant que tout soit prêt, les mains dans les poches et les yeux fixant dans le vide, alors qu’il essayait toujours d’émerger. Toutefois il ne tarda pas à reporter son attention sur la brune. Après tout s’il parvenait à se réveiller en torturant ses élèves, peut-être qu’en s’amusant un peu avec les réactions de la brune… Bon, il était bien moins éveillé que d’habitude, et le risque que lui ne se retrouve pris au dépourvu existait, mais il connaissait également sa répartie à toute épreuve et par conséquent, il savait qu’il ne craignait pas grand chose. C’est pourquoi il entreprit de la transpercer du regard avant de prendre la parole.


- Tu me refais ce regard ?


Il la regarda avec avidité, tout comme elle l’avait fait la veille, juste après que Misaki ait appelé, et juste avant qu’ils ne se laissent de nouveau emporter. Il se mordit d’ailleurs doucement la lèvre inférieure, ne la lâchant pas du regard, alors qu’il s’approchait d’elle. Il repensait à la façon dont il était entré dans la salle de bain un peu plus tôt, et à la façon dont elle avait rougi. Son sourire s’étira sur son visage, à mesure qu’il réduisait la distance entre lui et l’adolescente, tendant un bras dont la main reposait sur le mur derrière la brune, approchant son visage, mais s’arrêtant rapidement, souriant un peu plus encore. Il souffla doucement sur le creux de son cou, avant de prendre doucement la parole.


- La prochaine fois je m’occuperais de Misaki, sache le.


Ce n'était en aucun cas une question, mais une mise en garde. La prochaine fois il répondrait au téléphone et lui fermerait le clapet. Car oui, il en avait assez qu’elle les interrompe pour tout et n’importe quoi. Après tout pourquoi avait-elle besoin de déranger Noeru à une heure pareille ? Et puis Toma, même s’il n’était pas un petit ami exemplaire tout le temps, n’était pas non plus dangereux, alors l’autre blonde pouvait bien rester à sa place quelques heures et harceler son amie quand cette dernière rentrait le lendemain. Et puis elle semblait toujours intervenir au pire moment. Il réprima un soupir à cette pensée, fixant toujours l’adolescente d’un regard joueur.

Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 9 Nov - 2:43

- qu’elle est chiante

Noeru capta son regard. De qui parlait-il au juste ? Était-ce l'une de ses amantes ? Elle devait sacrément avoir envie de le voir pour l'appeler deux fois de suite. Noeru fit la moue. Elle préférait l'idée que ce soit Sayumi, par exemple, qui avait à lui dire quelque chose d'important, ou une autre femme avec laquelle il n'aurait pas de relation charnelle. D'ailleurs en y pensant elle n'avait rencontré aucun autre ami à lui que la belle brune qui les avait aidé à facilement se relever de l'une de leur dispute. Il était encore tellement mystérieux....
Elle se leva avec son aide et le suivit jusqu'à la cuisine, n'osant rien demander concernant le coup de téléphone au cas ou sa première intuition serait la bonne. Elle l'observa mettre chauffer l'eau et soupira en souriant doucement. Au final il n'avait pas beaucoup attendu avant de se le préparer, son café. Elle aurait eu aucun problème à le lui faire. Mais son expression changea bien vite quand il s'adressa à nouveau à elle.

- Tu me refais ce regard ?

Sa première réaction fut l'incompréhension : « Quel regard ? Je lui ai fais un regard spécial ? » Mais en observant son expression elle comprit un peu près ce qu'il insinuait et devint rouge écarlate. Ça s'était vu autant que ça ? Elle recula d'un pas, la tête sensiblement baissée totalement honteuse. Elle avait de la peine à imaginer quelle tête elle avait bien pu faire exactement et elle ne se souvenait pas de ce genre de détail mais vu les pensées qu'elle avait eu à ce moment là, ça devait être assez osé. D'accord elle s'était déjà amusée à lui faire des regards plutôt explicite, mais le fait que la demoiselle s'y soit prit de manière inconsciente la dérangeait un peu. Était-ce une preuve qu'elle se laissait trop aller ? Et qu'est-ce qu'il en pensait, lui, exactement. Elle saisit un sachet de thé au hasard qu'elle mit déjà dans l'une des deux tasses posées sur la table histoire de passer à autre chose.

- La prochaine fois je m’occuperais de Misaki, sache le.

- H-ha ? répondit-elle encore perturbée. Elle ne pensait pas à mal, je suis partie sans rien dire... Elle s'est peut-être inquiété d'où j'étais... E-et puis au final ça ne nous a pas empêché de..

La voix de l'étudiante aux cheveux d'encre s'était éteinte au fur et a mesure qu'elle enfonçait sa tête dans ses épaule. Ne voulant pas affronter son regard, elle alla machinalement ouvrir le frigo. Elle savait pourtant qu'elle n'y trouverait rien pour le petit déjeuné étant donné qu'elle avait déjà regardé à l’intérieur plusieurs fois depuis le jours d'avant. Comme cet essaie fut objectivement nul elle tenta de simplement détourner la conversation :

- Tu... tu fais quoi toi cet après-midi ?

Elle était toujours face au meuble réfrigérant qu'elle venait de refermer, n'osant pas se tourner dans sa direction. Elle était consciente que depuis le temps elle n'avait plus de raison d'être aussi timide face à lui mais elle ne pouvait pas s'en empêcher, ce sentiment était absolument irrépressible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 9 Nov - 13:30

Comme prévu, les réactions de la brune étaient absolument sublime et il n’en avait pas attendu moins venant d’elle. Même s’il devait avouer toujours ne pas comprendre de telles réactions. Premièrement parce qu’il n’avait jamais été différent de ce Toma provocateur, ou du moins que par fractions si courtes que les périodes pendant lesquelles il se montrait plus doux s’effaçaient derrière cet aspect prédominant de sa personnalité, et deuxièmement parce que c’était elle qui était venue aujourd’hui, ou plutôt hier, pour le surprendre par sa présence mais aussi par ses actes, alors il ne comprenait pas que l’allusion à de simples regards la mette dans de tels états. Surtout qu’elle semblait ne même pas s’en souvenir. Il sourit un peu plus encore et s’écarta de la brune alors qu’elle lui répondait à propos de Misaki. Il s’en fichait qu’elle soit inquiète, qu’elle se demande où se trouvait son amie, ce qu’elle faisait et avec qui elle était. Après tout, Toma avait raccroché la première fois que la blonde avait appelé, le message aurait dû être clair, et n’importe qui aurait compris, mais non, elle avait bel et bien rappelé et forcé Noeru et lui à s’interrompre le temps que la brune lui envoie un message. Le rouquin s’installa sur la chaise, prenant son café prêt à la machine, et servit l’eau chaude à Noeru.


- E-et puis au final ça nous a pas empêché de…

- Il manquerait plus que ça



Il sourit en la voyant se retourner vers le réfrigérateur, comprenant exactement pourquoi elle exécutait de tels gestes, même s’il trouvait cela vain puisqu’au final, sa tasse de thé se trouvait en face de lui, et qu’elle serait tôt ou tard forcée à le rejoindre et à lui faire face. C’est pourquoi il ne put réprimer un léger rire amusé et prit une gorgée du café qu’il venait de se faire. Vraiment, il n’y avait rien de mieux que de chercher des réactions chez les gens pour se réveiller. Et puis il fallait qu’il en profite, qu’il fasse le plein de tout ce qu’il pouvait trouver de positif car son après-midi et sa soirée ne s’annonçaient pas franchement des plus amusants.


- Tu…Tu fais quoi cet après-midi ?


Le rouquin quitta sa tasse des yeux et leva le regard vers l’adolescente, qui se trouvait toujours devant le réfrigérateur, dos à lui. Il posa son coude sur la table et reposa sa tête dans sa main, fixant la brune. Vraiment, il n’avait pas envie de penser à son après-midi barbant pendant lequel il allait principalement faire le voyage jusqu’à la capitale, et une fois sur place se préparer pour la soirée. Il savait qu’il devait être impeccable, bon il allait revoir des amis, et ça allait lui faire du bien de s’éloigner un peu du campus où tout le monde était réellement ennuyeux ces derniers temps, mais tout de même, l’idée d’écourter la visite de Noeru pour un truc aussi stupide l’ennuyait sincèrement. D’un côté si elle lui demandait, c’est qu’elle avait dans l’idée de partir à la fin de la matinée, alors au final il n’écourtait pas grand chose, même si cela ne le consolait pas le moins du monde, surtout lorsqu’il savait quel public il y aurait à cette soirée. Dans tous les cas, il répondit assez rapidement à la question de l’adolescente d’une voix rendant parfaitement évident son manque de motivation.


- J’ai du travail…


Il s’arrêta un instant. Vraiment il n’avait pas envie. Et puis il allait devoir prévoir l’arrivée de ses parents, espérer qu’ils ne souhaitent pas venir le voir sur le campus, les en éloigner le plus possible. Bon d’un côté s’ils étaient là pour le travail il ne risquait pas grand chose, mais il allait tout de même trouver des combines, préférant prévenir plutôt que guérir. Il poussa un soupir, silencieusement, puis tapa sur la table avec ses doigts pour interpeller son élève qui était toujours dos à lui, puis prit la parole d’une voix enjouée.


- Ton thé refroidit mon coeur~


Si avec ça elle ne se retournait pas, il ne savait plus quoi faire. Il la fixait toujours avec intensité, et attendit qu’elle vienne s’asseoir pour lui adresser un sourire puis de lui retourner la question sur ce qu’elle faisait dans l’après-midi, du même ton que lorsqu’il lui avait dit que son thé refroidissait. Après tout si elle avait posé la question, c’est qu’elle n’allait pas tarder à partir, et qu’elle avait donc prévu quelque chose. Il ne put s’empêcher de penser qu’il s’agissait de Misaki, comme toujours. Il entreprit de fixer la main de la brune sur la table, baladant ses doigts sur cette dernière, puis il les écarta, souriant à la brune.


- C’est marrant.


Il marqua une légère pause et se mordit la lèvre inférieure, ne pouvant contenir son amusement. Finalement il reprit la parole après une petite dizaine de secondes.


- Tu es sexy sans même t’en rendre compte~


Bon il se moquait tout bonnement d’elle, mais d’un côté, vu la réaction qu’elle avait eu un peu plus tôt lorsqu’il avait fait allusion à ces regards et actes de la veille, il pouvait difficilement s’en empêcher. Il ne pouvait pas nier adorer quand elle agissait de la sorte, mais il aimait d’autant plus le fait qu’elle soit prise dans l’instant, si bien qu’elle ne s’en souvenait même plus le lendemain, et qu’il pouvait par conséquent s’amuser avec des réactions pas moins spontanées, et parfois il arrivait même à la brune de répondre à ses provocations, de façon maladroite certes, mais il n’aimait pas moins jouer avec elle de la sorte, puisque dans tous les cas, il ne pouvait pas réellement y avoir de perdant. D'ailleurs il lui jeta un regard un peu plus doux avant de boire dans sa tasse, bon, pour quelqu'un qui n'aimait pas les matins, Toma trouvait qu'il ne s'en sortait pas trop mal aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 9 Nov - 23:36

- J’ai du travail… 

- O-oh...


Elle se demandait quel genre de travail il avait à faire un samedi alors qu'il était professeur de sport. Il n'avait pas de test à préparer ou de copie à corriger alors qu'est-ce qui pouvait lui prendre tant de temps ? En tout cas ça n'avais pas l'air d'être quelque chose de très passionnant... Il s'agissait peut-être d'un travail qu'il faisait à côté car prof ne rapportait pas assez pour son train de vie et son appartement ? Genre des cours particulier ou quelque chose comme ça... Un son l'interpella, lui faisant machinalement relever la tête.

- Ton thé refroidit mon coeur~

- Ha !


Le thé. Elle l'avait totalement oublié. Elle se tourna vers lui mais fit en sorte de ne pas croiser son regard en allant s'asseoir et ne manqua pas de se brûler en retirant le sachet du liquide brunit par les herbes. Elle mit ses doigts endoloris dans sa bouche espérant ainsi faire passer la douleur. Quand il lui demanda ce qu'elle faisait dans l'après-midi elle hésita à lui en parler. Est-ce qu'il serait jaloux de savoir qu'elle avait rendez-vous avec Klaüs ? Après tout c'était son premier amour... D'un autre côté il devait maintenant savoir qu'elle ne ressentait plus que de l'amitié pour le démon et ce même s'il avait mis du temps à l'intégrer. Elle sourit très brièvement en repensant à ce jour au centre commercial où ils s'étaient disputés à cause de ce dernier, ou cette autre fois ou elle avait maladroitement tenté de lui sous-entendre qu'elle l'avait choisit lui plutôt que l'homme aux yeux rouges, malheureusement sans grand succès.

- C’est marrant.

Elle monta ses yeux jusqu'aux siens se demandant qu'est-ce qu'il allait lui sortir étant donné donné la façon dont il la regardait. La demoiselle en rougissait sensiblement d'avance et pinça les lèvre.

- Tu es sexy sans même t’en rendre compte~ 

Heureusement qu'elle ne buvait pas, elle aurait sans doute avalé de travers ! Et voilà qu'elle reprenait une couleur bien prononcée. Elle décida de l'ignorer pour ne pas s'enfoncer encore plus et son regard se faisait fuyant.

- J-je vais courir avec Klaüs cet après-midi... On était sensé partir tôt ce matin mais j'ai repoussé.. Mais si j'avais su que tu avais du travail j'aurais tout de même mangé avec lui pour midi... E-enfin je veux dire... Je ne veux pas te déranger...

Au début de sa réponse elle avait commencé à mettre du sucre dans son thé. À la fin de sa réponse, elle mettait toujours du sucre dans son thé. Quand elle s'en rendit compte en voyant la tasse déborder après son acte inconscient elle mit ses mains devant son visage, honteuse. Il ne suffisait au rouquin que de prononcer quelques mots pour la mettre dans des états pas possible.

- .... Excuse moi je vais nettoyer...

Sa voix était à peine audible tant elle était embarrassée d'avoir agit comme une idiote. Elle se leva pour aller chercher une éponge, sans le regarder et essuya la table avec soins. Elle goutta en suite sa boisson et grimaça, cette dernière étant devenu totalement imbuvable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Mar 11 Nov - 0:01

Le sourire Toma s’étira un peu plus encore lorsqu’il la vit rougir ainsi. Décidément, comment pouvait-elle s’attendre à ce qu’il la laisse tranquille si elle lui offrait de telles réactions sur un plateau d’argent. D’ailleurs elle avait réagi avant même qu’il ne dise quoi que ce soit qui pourrait la faire réagir de la sorte, c’était fort. Toutefois le rouquin fut légèrement déçu qu’elle ne soit pas en train de boire au même moment, il aurait sûrement eu une réaction d’autant plus drôle. Enfin dans tous les cas, il se contentait de ce qu’il avait eu, ce qui était franchement pas mal, déjà.
Mais l’adolescente avait entreprit de lui répondre, et par conséquent, de laisser entrevoir les dégâts que Toma avait causé sur son esprit en l’espace de quelques instants. Il entendit donc vaguement les paroles de la brune, le fait qu’elle voit Klaüs dans l’après-midi, que si elle avait su elle serait partie plus tôt pour manger avec lui, surtout qu’elle ne voulait pas déranger son professeur, qui avait du travail. Mais s’il avait vaguement entendu ces paroles, il était concentré sur la tasse de Noeru, dans laquelle cette dernière n’avait pas arrêté de mettre du sucre, à force de ne pas faire attention. Le sportif avait d’ailleurs dû se retenir pour ne pas la prévenir, ou encore rire, lorsqu’elle s’en rendit finalement compte, elle avait déjà fini de parler et se sentait visiblement honteuse, arrachant au rouquin un rire amusé, alors qu’elle s’excusait et nettoyait les dégâts. Toma lui resta assis, un sourire radieux sur le visage.


- Qu’est-ce que je ferais sans toi~


Effectivement, de qui se jouerait-il si bien ? Sans cesse ? Il la regarda boire sa tasse certainement trop sucrée, alors qu’elle évitait soigneusement le regard de son petit-ami, qui lui n’avait de cesse de la fixer. Toutefois assez vite, le rouquin alla prendre une nouvelle tasse, y mit un nouveau sachet et y versa de l’eau, de la bouilloire, qui était toujours chaude, avant de la servir à Noeru, profitant du fait qu’il soit debout pour prendre la tasse de thé trop sucrée, et la poser dans l’évier, puis il revint s’asseoir en face de la brune, posant son coude sur la table et son menton dans sa main, la fixant d’un regard joueur.


- Et tu ne me déranges pas, tu m’avais manqué.


Il répondait ainsi à sa précédente affirmation. Il était sincère, elle ne le dérangeais pas le moins du monde, ils ne se voyaient pas assez souvent pour qu’elle le dérange. D’ailleurs, après leur sortie à la forêt la semaine prochaine, il ne savait même pas quand est-ce qu’il allait avoir le loisir de la revoir. Il espérait plutôt rapidement, mais il n’y comptait pas trop, la fin de trimestre approchant, elle allait devoir rattraper ses notes, et lui allait se retrouver accablé de travail entre les examens trimestriels en sport, les conseils de classe, les réunions pédagogiques, mais aussi les dossiers de fin d’années de l’entreprise, la venue de ses parents qui, il espérait, ne s’éterniserait pas, et tellement d’autre chose. Il ne put réprimer un léger soupir, baissant les yeux sur sa tasse sur laquelle il tapota du bout de ses doigts pendant quelques secondes, puis reporta son regard vers Noeru, prenant la parole de la même voix joueuse que depuis le début.


- Tu comptes éviter mon regard combien de temps encore ?


Il se leva et posa ses mains à plat sur la table, se penchant vers le visage de la brune, en profitant pour déposer un baiser sur son front, avant de complètement se redresser, souriant toujours, puis il vint s’adosser sur le plan de travail, mettant ses mains dans ses poches, regardant l’adolescente en se mordant la lèvre inférieure, toujours pour s’empêcher de sourire un peu trop, même s’il devait avouer que sa tentative était vaine. Toutefois il fallait vraiment qu’il se reprenne, c’est après quelques minutes qu’il poussa un soupir, laissant transparaître son agacement, purement factice pour le coup, et si l’adolescente le regardait elle le saurait, mais comme ce n’était pas le cas, il en profitait simplement.


- Donc tu vois Klaüs cet aprèm… Je pensais que c’était fini cette histoire…


"Cette histoire", il faisait bien entendu référence aux sentiments de la brune, autrefois. On entendait à sa voix qu’il était inquiet, et pas certain qu’il veuille la laisser aller à ce qui ressemblait plus à un rendez-vous, surtout lorsque l’on connaissait les sentiments de l’infirmier à l’égard de la brune. Il était également assez évident qu’il était jaloux, et faisait tout pour le cacher à travers une voix inquiète. Même si en réalité, il n’en était rien, il avait réellement envie d’éclater de rire tant c’était ridicule qu’elle s’inquiète pour si peu. Elle semblait avoir hésité, un peu plus tôt, et il ne comprenait pas pourquoi : après tout c’était lui qu’elle avait choisi, même s’il était loin d’être à l’image du parfait petit ami, et puis si quelque chose avait dû se passer avec Klaüs, cela aurait fait des lustres qu’elle aurait lâché le rouquin. Alors Toma s’en fichait oui, même si l’idée que l’infirmier passe plus de temps avec sa petite-amie l’énervait. Mais ça, c’était de la jalousie qu’il ressentait envers tout le monde sur le campus qui pouvait approcher l’adolescente sans que cela ne soit étrange ou déplacé.

Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Sam 22 Nov - 1:08

- Et tu ne me déranges pas, tu m’avais manqué.

Noeru fit apparaître un sourire doux sur son visage sans lever les yeux pour autant. Elle était heureuse qu'il dise une telle chose. Elle murmura qu'il lui avait manqué aussi d'une petite voix. Après tout pour une fois c'était de sa faute et elle n'avait pas vraiment le droit de se plaindre. C'est pourquoi elle s'excusa brièvement une encore fois mais fut interrompue dans sa démarche par une nouvelle phrase de Toma :

- Tu comptes éviter mon regard combien de temps encore ? 

Elle leva machinalement les yeux vers lui suite a cette interpellation, elle ne s'était pas rendue compte qu'elle s'était montrée si distante pendant tant de temps

- Je n'évite pas ton regard.. bafouilla-t-elle timidement.

En y réfléchissant deux secondes elle ne comprenait pas pourquoi elle avait menti sur une telle chose. Premièrement car c'était une vérité évidente et deuxièmement parce qu'elle n'avait aucune raison de le faire, d'autant plus qu'elle était sincère concernant des sujets bien plus difficiles.

- B-bon d'accord, j'évite ton regard, mais c'est de ta faute. poursuivit-elle en faisant une légère moue qui s'effaça dès l'instant où le rouquin avait posé ses lèvres sur son front de jolie brune.

Elle le regarda s'éloigner puis soupirer après quelques instant et écouta sa phrase cherchant à comment lui faire comprendre une énième et bonne fois pour toute que c'était bel et bien fini. Mais après un moment de réflexion elle plissa les yeux légèrement dans sa direction. Il se fichait d'elle, c'était pas possible autrement. Il aurait boudé immédiatement après qu'elle lui ait dit qu'elle sortait avec lui s'il s'inquiétait vraiment, elle en était persuadée. Mais d'un autre côté il paraissait tellement sincère. Elle ne savait plus dans quelle étape du processus il lui avait menti. Mais elle trancha, il fallait qu'elle prenne une décision rapidement si elle voulait s'éviter de nouvelles moqueries. Elle s'approcha de lui un regard bien plus sérieux et saisis sa main, ses yeux planté dans le siens.

- Tu pensais aussi que j'étais une fille sage... mais je dois t'avouer me jouer de toi depuis le début...

Son coeur battait à tout rompre. Mais la simplicité avec la quelle elle avait raconté son mensonge lui donnait un aire bien plus crédible que ceux qu'elle inventait habituellement. Si elle avait réussit cette prouesse c'était qu'elle savait pertinemment que dans tout les cas son amant n'en croirait pas un mot. Qu'importe la qualité de son intonation, elle ne se jouerait pas de lui sur ce terrain ni dans ce contexte. La deuxième chose était que ce dernier n'aurait aucune incidence directe ou indirecte et elle était ainsi parfaitement sereine.

Elle l'incita à se pencher et l'embrassa sensuellement puis s'approcha de son oreille passant sa main sur son torse.

- Cette fois c'est un échec... tu faiblis...

Si elle s'était rapprochée de cette manière c'était pour qu'il ne remarque pas son teint encore une fois accentué par ses propres actions et paradoxalement la proximité de leurs corps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Sam 22 Nov - 2:45

Le rouquin était toujours adossé contre le plan de travail, le sourire aux lèvres, qu’il tentait tant bien que mal de contrôler, même si, clairement il ne parvenait à rien. Il n’avait pas quitté la brune des yeux et il devait avouer la trouver réellement amusante. Et puis il avait besoin de faire le plein d’énergies positives, et il fallait donc qu’il profite au maximum de la présence de la brune, ça épargnerait aux invités de la fête d’avoir à faire avec un Toma désagréable voire exécrable, ou dans le meilleur des cas, complètement indifférent. Puis au-delà du fait de se jouer de Noeru, le simple fait de parler de Klaüs en des termes qui pourraient laisser penser qu’il le considérait comme un rival le faisait rire également. Aux yeux de Toma, l’infirmier était “mignon”, et malheureusement pas dans le bon sens du terme. En ce qui concernait Noeru, il était complètement inoffensif, et le rouquin savait qu’il ne représentait aucun réel danger. Après tout, les réels dangers pour leur relation étaient Misao, et Toma lui-même. Et encore, restait-il à vérifier quel genre de danger le lycéen représentait réellement. Est-ce que la menace pèserait plus du côté de Noeru, ou parce qu’il découvrirait quelque chose sur Toma, ou encore, parce qu’il découvrirait simplement leur relation ? Pas moyen de savoir, et si d’un côté le rouquin était curieux de voir ses pratiques, il n’était pas extrêmement pressé de le découvrir à ses dépens.

Le sourire du rouquin faiblit finalement face au regard sérieux de la brune, son expression se faisant un peu plus interrogatrice, et même quelque peu surprise. Qu’est-ce qui lui prenait, tout d’un coup ? Qu’avait-il dit ? Après tout c’était elle qui allait voir Klaüs, et qui avait même hésité à lui en parler, et qui par conséquent, avait failli le lui cacher. Il fronça légèrement les sourcils, essayant de comprendre, puis se raidit finalement lorsqu’elle prit la parole. Comment ça, elle se jouait de lui ? Depuis le début ? Il capta un instant son regard, il était visiblement inquiet et même quelque peu agacé. D’ailleurs il s’apprêtait à prendre la parole quand la brune l’interrompit en le faisant se penser, ponctuant ce geste d’un baiser sensuel. Toma n’y répondit pas, demeurant distant et énervé, comment ça “elle se jouait de lui” ? Il ne bougea pas non plus lorsqu’elle posa sa main sur lui tout en lui murmurant quelques mots.


- Cette fois c’est un échec… Tu faiblis…


Il manqua d’exploser de rire, mais décida de conserver les apparences, et par conséquent cette attitude sensiblement agacée et renfermée. D’ailleurs, il avait eu un léger moment de recul lorsqu’elle s’était rapprochée de la sorte, simplement pour venir appuyer un peu plus l’aspect “distant” de son attitude; mais étant déjà adossé contre un élément mobilier de la cuisine, il ne pouvait malheureusement plus aller bien loin. Toutefois, il avait rapidement écarté la main de la brune, et avait posé les siennes sur le rebord du plan, tandis que son regard se faisait sensiblement contrarié. D’ailleurs, il ne regardait plus le brune, ou plutôt il fuyait son regard, elle était tellement proche qui lui était difficile de ne pas la regarder, c’est pourquoi il se concentrait sur de ses mèches de cheveux, alternant parfois avec la bretelle de Noeru. Il prit finalement la parole d’une voix hésitante,  traduisant son inquiétude, mais surtout son mécontentement.


- Qu’est-ce que tu veux dire ?


Il s’arrêta quelques instants, se mordant la lèvre inférieure. Bon sang, il avait envie de rire, tellement envie de rire. Mais l’envie de se jouer d’elle était vraiment trop forte, et puis cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas eu à faire à un Toma qui contrôlait à la perfection ses émotions, ses expressions et les réactions de son corps. Le rouquin l’avait habitué à bien trop différent, et c’était l’occasion de faire rentrer les choses dans l’ordre. Il leva le regard vers les yeux bleus de son élève après une longue minute de silence pendant laquelle il avait eu l’air de se perdre dans ses pensées. Finalement il reprit.


- Tu… l’aimes toujours ?


Cette fois, toute trace de mécontentement avait disparue, et la seule émotion demeurant sur son visage, dans ses paroles et dans tout son corps était l’inquiétude. Après quelques instants il se redressa complètement, se mordant la lèvre inférieure, l’air légèrement sonné et abattu, puis il posa brièvement sa main sur l’épaule de la brune, la repoussant légèrement afin de pouvoir la contourner sans pour autant lui marcher sur les pieds. Il se plaça ainsi dos à elle, comme s’il refusait de la voir. Après tout, il avait été tellement sûr qu’il n’y avait plus rien entre eux, qu’elle le lui annonce comme ça, après leur soirée de la veille, c’était un sacré coup. Il poussa un soupir puis se retourna vers l’adolescente, arborant la même expression que depuis le début de son jeu, puis il s’approcha d’elle peu à peu, se penchant et posant sa main sur le plan auquel il était adossé un peu plus tôt pour se tenir, bloquant ainsi la brune contre ce dernier, plantant son regard émeraude dans les yeux de l’adolescente, la fixant avec intensité, les sourcils toujours légèrement froncés.


- Je…faiblis ?


Il se mordit la lèvre inférieure, sans quitter des yeux les iris océan de la brune. Finalement il saisit fermement sa taille puis posa sa deuxième main derrière l’oreille de la jeune fille, dans son cou, avant de murmurer quelques mots.


- Je vais encore devoir faire en sorte que tu l’oublies…


Suite à ces paroles il la laissa entrevoir pendant une fraction de seconde son regard amusé, puis l’embrassa avec autant de tendresse et de sensualité qu’il le pouvait, mais ce baiser était différent de ce à quoi il avait pu l’habituer en terme de tendresse ou de sensualité, il laissait entrevoir tout ce qu’il pouvait ressentir pour son élève,  et par conséquent le sportif ne lésinait pas sur les moyens. Après tout la mission était qu’elle “oublie” Klaüs. A cette pensée, le rouquin rit intérieurement. Non vraiment, il ne risquait rien.  Au fur et à mesure de ce baiser, il l’attirait un peu plus encore contre lui, lui rappelant ainsi par la même occasion qu’elle était sienne, et que lui aussi, réciproquement, n’aimait qu’elle. Finalement, c’est après quelques instants qu’il interrompit les festivités, puis sans la quitter des yeux, il desserra son étreinte, ôta sa main du cou de la jeune fille, puis s’écarta d’elle avant de marquer la fin du jeu en lui adressant un sourire franc, renonçant à cacher son amusement, et laissant ainsi à l’adolescente tout le loisir de se rendre compte qu’il l’avait, une nouvelle fois, bien eue.


- Je ne faiblis pas, c’est toi qui t’améliores.


Après tout lui restait aussi bon joueur, et si elle en doutait, elle n'avait qu'à voir comment il l'avait eue. Bon, face à lui elle avait encore du chemin à faire, mais il fallait avouer que son mensonge d’un peu plus tôt aurait pu être convaincant si elle ne jouait pas contre lui. Et puis, il la trouvait réellement de plus en plus attirante, sûrement parce qu’elle retrouvait peu à peu la forme, et par conséquent le physique qui avait plu au rouquin aux premiers abords, mais Toma savait que son attitude, cette façon de le surprendre et d’essayer de se jouer de lui, tout cela n’aidait en aucun cas le sportif dans sa mission de résistance face à la jeune fille.
Il fut secoué par un rire silencieux et lui adressa un bref clin d’oeil, qui se faisait plus moqueur pour l’occasion car il ne souhaitait pas de nouveau l’enfoncer avec des paroles. Finalement il se retourna vers la table, venant ôter le sachet de thé de la tasse de la brune, afin que ce dernier ne soit pas trop amer. Puis il invita l’adolescente d’un signe de la main à venir le boire, avant qu’il ne refroidisse, son sourire ne s’effaçant pas de son visage.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 11 Jan - 2:23

Elle ne comprenait rien, il l'avait totalement perdue avec l'attitude qu'il arborait. Ses gestes distants, ainsi que son expression laissaient entendre qu'il avait cru à son mensonge et elle ne comprenait pas comment. Elle se sentait également un peu coupable de l'avoir plongé dans le doute n'ayant pas pensé une seule seconde que ses mots auraient une chance de le tromper. Mais pour le moment sa manière de le regarder exprimait surtout sa perplexité. Elle comprit toutefois en l'écoutant qu'il était encore une fois en train de se ficher d'elle. Comment avait elle réussis à se faire avoir alors qu'elle n'avait pas mordu la première fois? Certes il était fort. Il avait vraiment eu l'aire sincère et si le sujet n'avait pas été Klaüs et qu'il ne venait pas de lui faire exactement le même coup, elle n'aurait pas soupçonné une seule seconde qu'il était en train de jouer. Mais elle avait dans tous les cas mis bien trop de temps à se rendre compte qu'il se fichait de sa tête vu les circonstances. La jeune fille avait tilté peu après qu'il lui ait demandé si elle aimait toujours l'infirmier et ce même si son regard abattu avait été très convainquant. Elle avait quand même eu le temps de se sentir encore un peu plus mal pour lui, mais en retournant les mots dans sa tête elle avait compris que tout cette scène était monté de toute pièce.

- Je…faiblis ?

Elle baissa les yeux pour échapper brièvement à son regard. Elle s'interdisait d'acquiescer voulant voir jusqu'où il irait, comment il choisirait d'évoluer sur ce terrain. Est-ce qu'il allait feindre l'énervement ou alors...

- Je vais encore devoir faire en sorte que tu l’oublies…

Oui, ça c'était bien aussi. Ayant relevé le visage elle avait pu apercevoir la lueur d'amusement qui avait brillé à la surface de ses pupilles avant qu'il ne l'embrasse. Elle ne pu s'empêcher de penser qu'elle avait eu raison de se taire, c'était l'un des meilleurs baiser qu'il lui avait offert jusqu'à présent et elle était très heureuse d'avoir pu y goûter.

- Je ne faiblis pas, c’est toi qui t’améliores.

- tu dis ça mais tu me mènes toujours exactement où tu en a envie au final...
souffla-t-elle.

Noeru le suivit à table après l'avoir remercié de s'être occupé de sa boisson. Cette fois elle fit attention de bien souffler avant de porter le breuvage à ses lèvres et n'en prit qu'une minuscule gorgée.

- Je me demande si je serais un jour capable de rivaliser...

Elle réfléchit quelque seconde ayant l'air de ne pas savoir comment continuer correctement et c'est la voix sensiblement hésitante qu'elle reprit:

- Même si nous restons ensemble longtemps et que j'en viens à te connaître parfaitement, il en sera de même de ton côté, alors...

En réalité si elle avait eu tant de réserve à sortir cette phrase c'est qu'elle ne savait pas si elle pouvait vraiment parler de relation à long thermes avec lui. Pas parce qu'elle craignait qu'il parte en courant, mais plutôt car elle-même avait de la peine à le concevoir, plus elle y pensait et plus ce fait lui paraissait sur-réaliste. C'était déjà incroyable que leur couple existe toujours et même si elle était folle amoureuse de lui elle avait la triste impression que leur histoire était plus proche de sa fin que de son début. Toma remplissait parfaitement le rôle du grand amour de jeunesse, celui qui à laissé la plus forte impression mais avec lequel on a finalement pas fait sa vie pour une quelconque raison. Et puis ce n'était sûrement plus qu'une question de mois avant qu'il ne se lasse et passe à autre chose.

- Peu apporte à quel point je « m'améliore » je doute que ça suffise un jour.

Elle ponctua sa phrase d'un léger rire et se mit à l'observer avec plus d'intensité. Elle n'avait après tout aucune raison de se prendre la tête maintenant. Et surtout elle allait bientôt devoir partir, ce genre de question elle pouvait très bien se le poser quand elle était toute seule.

- Hey dis, je ne voudrait pas t'embêter ou quelque chose comme ça mais... je commence à avoir un peu faim moi. lui fit-elle timidement savoir. C'est sûrement un peu tôt pour ça, mais si on déjeune maintenant je ne serais pas obligée de manger pendant que j'enfile ma tenue de sport...

Elle lui sourit et rebut dans sa tasse le liquide devenu plus tiède depuis sa dernière tentative. Elle se rendit alors compte qu'elle avait oublié le sucre et en mit une cuillère pour adoucir un peu son thé qu'elle re-goûta immédiatement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 11 Jan - 21:23

Le rouquin ne put s’empêcher d’esquisser un sourire suite à la remarque de Noeru; c’était vrai, la plupart du temps il parvenait à la mener en bateau et à lui faire dire et faire ce que lui souhaitait, sans jamais la forcer, mais en l’y encourageant fortement. Toutefois, il sentait qu’elle parvenait de plus en plus à le déchiffrer, et plus il passerait du temps avec elle, plus elle serait en mesure de lui résister. Il ne savait pas quoi en penser pour le moment, et c’est pourquoi il se contenta d’acquiescer à son affirmation, le regard satisfait et un son sourire trônant toujours sur son visage. Il posa son coude sur la table, retenant sa tête avec sa main droite, sans quitter la brune qui s’installait en face de lui du des yeux. Il s’apprêtait à changer de sujet pour éviter que la conversation ne dérive vers quelque chose de trop prise-de-tête pour lui, et aussi pour épargner toute déception à son élève, toutefois il n’en eut pas le temps, et Noeru avait été la première à prendre la parole.

Je me demande si je serais un jour capable de rivaliser...

Toma dût réprimer un soupir de soulagement. Ils avaient déjà eu cette conversation, plus ou moins, elle lui avait dit qu’elle le pensait insensible à ses charmes, ce n’était pas tout à fait la même chose, mais le sujet restait le même; et il avait pris l’habitude de devoir la rassurer, même s’il avait du mal à le faire systématiquement et que cela restait agaçant dans la mesure où il lui avait offert toutes les preuves possibles. Toutefois, il esquissa un léger sourire et approcha sa main gauche de celle de Noeru, dans l’idée de rassurer l’adolescente. Mais une nouvelle fois, la brune l’interrompit dans ses gestes et sa prise de parole.

- Même si nous restons ensemble longtemps et que j'en viens à te connaître parfaitement, il en sera de même de ton côté, alors...

Le rouquin se redressa doucement sur sa chaise, sa main droite venant rencontrer la gauche. Comme il avait pu le redouter un peu plus tôt, le sujet qu’il avait souhaité éviter par dessus tout lui tombait dessus. Il n’imaginait en aucun cas une relation dans laquelle la personne à ses côtés le connaîtrait “parfaitement”, ses amis, sa famille, et même lui, peinaient à prévoir ses réactions; et au delà de cela, il ne voyait pas sa relation avec Noeru aller très loin, et ce pour plein de facteurs différents.
Premièrement, ils étaient bien trop différents, que ce soit dans leurs caractères, leurs modes de vie, et simplement leurs visions des choses; jusque là, ils n’avaient pratiquement jamais pu se voir sans se disputer; et ensuite, il n’allait pas se marier avec elle, il allait devoir accepter un contrat avec une femme dont l’héritage pouvait au moins permettre au sien de s’accroître, et dans ce cas, il serait surpris que Noeru ne l’accepte, autant sa relation avec cette femme, que la distance; et si elle l’acceptait, il savait que ses parents seraient exécrables avec elle et suffiraient à la dégoûter complètement.
Il esquissa un sourire à cette pensée, pourquoi s’en souciait-il ? De toute façon, leur relation ne durerait pas, ils se croiseraient peut-être dans dix ans, à des points différents de leurs vies sans même un bonjour l’un pour l’autre. Le temps qu’il leur restait ensemble restait une véritable inconnue, et à vrai dire, il ne souhaitait pas le découvrir. Le jour où il se lasserait, il la laisserait et passerait à autre chose, mais pour l’instant, ce n’était pas le cas, alors pourquoi se posait-elle des questions pareilles, quand elle savait que les réponses n’étaient pas à la hauteur ?

- Peu apporte à quel point je « m'améliore » je doute que ça suffise un jour.
- Ça me suffira.


Il lui adressa un sourire également, haussant les épaules en même temps qu’il prononçait ces paroles. Les mots lui avaient échappé et en réalité il n’avait même pas fait attention à ce qu’il impliquait. En aucun cas il avait pensé qu’il serait toujours ensemble assez longtemps pour qu’elle soit en mesure de le connaître et de réagir de façon appropriée. A vrai dire, ces paroles étaient adressées à un futur bien plus proche, la prochaine fois qu’il se verraient, par exemple; et surtout, leur visée était de rassurer la brune. D’ailleurs il reprit assez rapidement la parole, toujours aussi détendu, pour se rattraper et à la fois clore le sujet.

- Et tu sais que je t’aime comme ça aussi~

Par “comme ça”, il entendait “maladroite” “prévisible” et “naïve”. Et puis s’ils étaient tous les deux manipulateurs, cela ne marcherait pas, Toma pourrait tout aussi aisément se lasser d’elle après tout. Et dans un sens, s’ils étaient ensemble aujourd’hui, c’était parce qu’elle avait réussit à le garder et avait fait en sorte qu’il s’attache, alors si c’était ce qu’elle avait voulu, elle avait plutôt bien réussi. Peut-être qu’elle n’avait pas vu les choses sous cet angle, mais Toma ne fit pas de commentaire sur ce sujet, par fierté, mais aussi pour qu’elle y pense elle-même.
Après tout elle n’était pas spéciale physiquement, son caractère était vraiment simple au premier abord, elle n’était pas non plus superbement intelligente ou dotée d’autres qualités hors du communs, et pourtant, elle avait réussi à faire en sorte que son professeur de sport non seulement s’intéresse à elle, mais tombe en plus amoureux d’elle; il était persuadé que si elle y réfléchissait deux secondes, elle verrait qu’elle était parvenue à le mener “exactement où elle en avait envie”. Son sourire s’étira légèrement en y pensant mais il fut interrompu dans ses pensées par l’adolescente.

- Hey dis, je ne voudrais pas t'embêter ou quelque chose comme ça mais... je commence à avoir un peu faim moi.

Il jeta un regard à son téléphone, et comme l’avait fait remarquer Noeru, il était réellement trop tôt pour manger mais surtout, il n’avait pas grand chose à lui proposer. Le rouquin poussa le récipient avec le sucre vers elle lorsqu’il la vit porter la tasse à ses lèvres. Il se mordit la lèvre inférieure alors qu’elle mettait du sucre dans son thé, puis il prit la parole d’un ton amusé.

- Je commande quelque chose ?

Il s’arrêta un instant puis lui adressa un sourire.

- Ou alors tu préfères que je te cuisine quelque chose ? Histoire que ma cuisine serve un peu~

Il fut secoué d’un léger rire en repensant à sa tentative désastreuse de la soirée précédente. Non il n’avait pas oublié les évènements de la veille et à quel point il s’était senti humilié, mais en y repensant la scène était hilarante tant elle était ridicule. Si cela n’avait pas été lui, il aurait certainement trouvé le moyen de se moquer sur le moment. Et puis maintenant qu’elle avait découvert un de ses points faibles, autant en rire.
Il entreprit de la fixer un peu plus intensément à son tour, il n’avait pas envie d’aller à Tokyo, ni même de travailler sur un discours, ou organiser sa semaine pour faire en sorte que ses parents n’envahissent pas trop son espace; et il déplorait par dessus tout le fait que Noeru soit obligé de partir si vite, même s’il se voyait mal se préparer et répondre aux questions de la brune. Il prit son téléphone, certain que la brune était traumatisée par les talents culinaires de son petit-ami, et il ôta le mode “hors-ligne” pour choisir ce qu’ils allaient manger, ignorant tous les messages laissés par sa mère qui arrivaient tous d’un coup et qui faisaient vibrer son téléphone de façon alarmante. A la place, il regarda attentivement les adresses afin de trouver une idée de ce qu’ils allaient bien pouvoir manger. Après quelques instants il releva la tête vers la brune :

- Alors, tu veux manger quoi ?



Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Mar 2 Juin - 1:05

- Je commande quelque chose ? 

- Oh heu...

- Ou alors tu préfères que je te cuisine quelque chose ? Histoire que ma cuisine serve un peu~


Elle rit en coeur avec le rouquin et se mit à réfléchir à ce qu'elle pourrait bien lui demander de commander lorsque ce dernier lui en posa la question. En vérité elle n'en savait trop rien, elle n'avait pas l'habitude de s'adresser à des traiteurs lorsqu'elle avait faim et n'avait pas les différentes possibilités en tête. Elle finit tout de même par se risquer à lui demander des rouleaux de printemps, espérant ne pas avoir sélectionné quelque chose qu'il ne savait pas où acheter.

- C'est tout de même dommage que tu n'ai rien à cuisiner dans tes étagère.. Je veux dire.. J'aurais pu m'y mettre tu sais, ça me fait plaisir.

Elle reprit une gorgée de son thé, sans quitter Toma des yeux. Elle aimait cet air très légèrement concentré qu'affichait son visage alors qu'il tapotait sur l'écran tactile de son téléphone. Mais elle fût distraite par le siens qu'elle entendit sonner depuis le salon. Elle se leva sans se presser pour aller le chercher afin de voir de qui il s'agissait, étant sûre au prime abord que l'appelle venait de Misaki. Toutefois, elle fût extrêmement surprise en lisant le nom d'Adrien, lui qui n'avait pas donné de nouvelles depuis qu'elle l'avait quitté. Elle pressa sur l’icône verte et porta l'appareille à son oreille. Dans un premier temps elle eu de la peine à entendre la voix du jeune homme étant donné qu'il tenait son portable trop loin de ses lèvres. Mais quand le son s'intensifia Noeru fronça les sourcils l'aire inquiète. Il semblait totalement ivre et ses paroles s’enchaînaient difficilement. Elle avait beaucoup de mal à comprendre où il voulait en venir, mais il avait l'air triste et en colère. Comme elle n'osait pas l'interrompre, elle s'assit sur le canapé sans un mot en l'écoutant toute fois avec attention. Plus les secondes passaient et plus le garçon s'emportait, agacé de la situation, mais également du fait de ne pas pouvoir s'exprimer comme il le souhaitait, puis alors qu'il se rendait compte que son ex petite amie n'intervenait pas.

Noeru finit par lui dire fermement de se taire, deux fois. La seconde était sensiblement plus appuyée, signe qu'il ne l'avait pas écouté lors de son premier essaie. La lycéenne était touchée sous de nombreux aspects. Dans un premier temps, elle ne supportait pas de le savoir dans un tel état. Adrien était l'un de ses meilleurs amis et elle s'inquiétait. Mais il y avait aussi une part plus personnelle. Elle n'en pouvait plus de tous ces reproches qu'il lui balançait au visage, elle se sentait suffisamment coupable pour qu'il en rajoute. Et puis il lui faisait peur... Elle savait de quoi il était capable, comme à peu près tout le monde sur le campus et de plus elle l'avait déjà vu à l’œuvre. Jusqu'à présent elle n'y avait pas trop pensé étant donné que lorsqu'elle avait mis fin à leur relation, il n'avait pas montré de signes d'animosités. Mais en entendant ses menaces qui avaient accompagné ses critiques, elle ne se sentait plus en sécurité. D'ailleurs cela s'était ressenti dans sa voix qu'elle n'avait pas su contrôler jusqu'au bout.

- D-dis moi où tu es s'il te plaît... demanda-t-elle d'une voix plus douce. Adrien, s'il te plaît. continua-t-elle pour le rappeler à l'ordre étant donné qu'il avait recommencé à s’égarer.

Mais elle n'obtint qu'une vague réponse à sa question, avant que le voyou ne raccroche sans même la saluer. Elle resta à regarder son téléphone sans rien faire quelques seconde puis envoya un message à Klaüs pour annuler sa sortie. Puis elle se tourna vers Toma, au bord des larmes. Elle ouvrit la bouche comme pour s'adresser à lui, mais aucun son n'en sortit. Elle ne savait vraiment pas par quoi commencer, quelle inquiétude elle pouvait évoquer ni si elle pouvait vraiment lui faire part de ces problèmes qui venaient de lui tomber dessus. C'est pourquoi elle se contenta d'aller se blottir contre lui, sanglotant finalement malgré elle. Elle n'avait pas réussit à se retenir mais elle ne voulait pas se laisser aller pour autant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Mar 2 Juin - 20:49

Le rouquin allongea ses jambes tout en se reculant dans son siège, mettant le téléphone à hauteur de ses yeux alors qu’il écrivait le message adressé au traiteur concernant sa commande. Il dût s’y reprendre à plusieurs fois à cause du nombre de messages que ses parents, Sayumi, et ses amis lui avaient envoyés, les uns pressés de le voir, les autres alarmés à l’idée qu’il revoit ses parents, mais également contents de le revoir lui. En bref, c’était la pagaille dans ses messages, et son téléphone avait du mal à traiter toutes ces actions à la fois. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Toma était aussi concentré sur son téléphone, autrement, la commande serait déjà passée. Il adressa à Noeru un “Profites-en pour te reposer” lorsqu’elle lui dit qu’elle aurait pu cuisiner, et finalement, il parvint à envoyer le message. C’est en relevant la tête qu’il remarqua que l’adolescente avait disparu. Le rouquin en profita pour déplacer sa tasse presque vide dans l’évier tout en regardant vite fait ses messages pour s’assurer qu’il n’y avait pas d’autres surprises, mais à vue d’oeil, pas grand chose : tout le monde était déjà sur place à se préparer, et ses parents dans l’avion. Il poussa un soupir avant de sortir de la cuisine, rejoignant doucement la salle de bain pour rapidement se rafraîchir et se brosser les dents, mais fut sortit de la salle d’eau plus tôt que prévu par la voix de son élève, qui parlait visiblement au téléphone, demandant à son interlocuteur à l’autre bout du fil de se taire. Le sportif s’approcha doucement du canapé, s’adossant à un mur non loin, fixant la brune, visiblement préoccupée.

- D-dis moi où tu es s'il te plaît... Adrien, s'il te plaît.

Adrien ? Son ex petit ami ? Le voyou ? Le professeur leva les yeux aux ciels à l’entente du nom de cette racaille, qui visiblement venait de raccrocher au nez de la jeune fille. Qu’est-ce qu’il avait fait encore ? Rien qu’aux habitudes du jeune homme, et compte tenu du fait qu’il appelait Noeru alors qu’elle avait rompu avec lui, Toma était prêt à parier tout ce qu’il avait qu’il avait soit pris de la drogue, soit bu de l’alcool à une dose suffisante pour ne plus dire des choses sensées, appeler son ex, et dieu sait quoi d’autre. Lorsque Noeru se tourna vers lui, son regard était neutre, voire impassible, il ne comprenait pas réellement l’inquiétude qu’elle ressentait vis à vis de cet abruti, et dût se faire violence pour ne pas faire de commentaire quelconque, et laissa l’adolescente se blottir contre lui, posant sa main sur son dos. En la sentant sangloter contre lui, Toma remonta sa main jusqu’à la tête de son élève et l’embrassa délicatement sur le front avant de s’écarter d’elle, glissant toujours la même main le long de son bras pour lui prendre la main alors qu’il s’adossait au mur contre lequel il était un peu plus tôt. Après un long silence, et voyant que Noeru ne prendrait pas la parole, le sportif prit les devants.

- Laisse-moi deviner. Il a bu ? Ou il s’est drogué ? C’est obligatoirement un des deux.

Le ton de sa voix était parfaitement calme, même teinté d’un léger amusement, comme s’il jouait aux devinettes; quant à son visage, imperturbable. Après tout, ce n’est pas comme si cet imbécile touchait à une substance illicite pour la première fois de sa vie, donc vraiment, pas de quoi s’inquiéter; et puis si cette fois était la fois de trop, et bien, ce serait malheureux, mais pas choquant, ni même étonnant. La seule ombre au tableau serait l’état dans lequel se retrouverait Noeru, et cela aurait donc une incidence sur son état à lui. Le professeur replaça une mèche de la brune avant de reprendre la parole.

- Ne t’en fais pas, ça ira pour lui.

Premièrement, il faisait jour, par conséquent, un jeune homme, en plus ayant l’air pas trop vieux, qui se balade dans la rue complètement ivre, Noeru pouvait être certaine que dans le pire des cas, il se ferait arrêter par la police et passerait gentiment son weekend en cellule de dégrisement. Ensuite, il ne comprenait vraiment pas l’inquiétude de la brune à son égard, après tout elle l’avait quitté, alors elle pouvait arrêter de s’en soucier. Autant lorsqu’il s’agissait de Klaüs il comprenait, après tout ils se connaissaient depuis longtemps, mais en ce qui concernait Adrien, ça n’avait pas vraiment de sens. Il laissa échapper un soupir avant de prendre délicatement le téléphone de Noeru de sa main pour le mettre dans sa poche, avec le sien, puis embrassa la brune à la commissure des lèvres, utilisant son autre bras pour entourer le corps de son élève et l’attirer contre lui. Après quelques seconde, sentant un des deux téléphones sonner, il s’écarta de la brune et alla s’asseoir sur un des fauteuils, afin de l’empêcher de s’approcher pour décrocher. Une fois assez loin, il s’empressa de sortir la batterie de l’appareil, stoppant la sonnerie au passage. Il lui lança le boitier du téléphone, conservant la batterie dans sa poche.

- Je te rends ça~ De toute façon je te le rends dès que tu dois y aller.

Il jeta un regard en biais à l’horloge à côté de lui, ce n’était pas dans longtemps. Bientôt elle irait voir Klaüs pour leur sortie. Il n’était pas insensible à ses problèmes, non; mais il pouvait bienêtre un peu égoïste et souhaiter profiter du peu de temps qu’il leur restait, c’était tellement rare, et tellement court à chaque fois. Finalement, après quelques instants il lui adressa un sourire en coin et tapota le fauteuil à côté du sien, changeant totalement le sujet.

- Tu me rejoins ?

Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Mer 3 Juin - 1:13

Son contacte la rassura sensiblement, même s'il ne fit pas totalement cesser ses pleures. Elle tentait de se concentrer sur la sensation de sa main sur la sienne ainsi que sur son odeur afin que son ressentit s'estompe. Elle pensait y être parvenue, mais lorsqu'il prit la parole pour lui demander si son ex petit ami avait consommé quelque chose de potentiellement répréhensible, elle se crispa et reparti de plus belle, sans même faire attention au ton qu'il avait employé.

- Ne t’en fais pas, ça ira pour lui. 

En réalité et pour être totalement sincère elle se doutait bien qu'il ne lui arriverait rien. Adrien avait l'habitude de sortir et boire jusqu'à ne plus pouvoir correctement poser ses pieds l'un devant l'autre, devant parfois compter sur l'aide de ses amis pour pouvoir marcher et rejoindre son domicile. D'ailleurs durant une époque elle l'y accompagnait et était donc en première loge pour y assister. Mais habituellement il buvait le soir, il n'était pas vraiment du genre à toucher à l'alcool avant une certaine heure et le fait qu'il change cette habitude l'aidait à se rendre compte qu'il allait bien moins bien que ce qu'elle avait imaginé jusque là. Ça et la façon dont il lui avait parlé, bien sûre.

Elle laissa Toma récupérer son téléphone sans réagir. Après tout son esprit était déjà occupé par ces inquiétudes qui la tourmentaient et puis de toute façon elle n'en avait pour le moment plus besoin. Tout ce qu'elle souhaitait présentement c'était qu'il s'occupe d'elle et la console, ce qu'il était exactement en train d'essayer de faire depuis quelques minutes déjà. C'est ainsi qu'elle ne se plaint pas qu'il lui ait ainsi confisqué son portable, profitant de chacun des gestes qu'il lui accordait. Mais cette passivité prit fin lorsqu'elle entendit la sonnerie de l'appareil retentir une seconde fois. À ce moment là elle tenta de récupérer l'objet, suivant Toma qui s'était éloigné pour l'empêcher de le faire. Elle ne voulait pas lui donner raison dans cet acte qui l'empêchait d'avoir des nouvelles de son ami. Depuis le temps que personne ne savait où il était, elle devait profiter de cette chance pour en savoir plus et ce malgré la tristesse et la peur qu'il lui inspirait.

Quand le rouquin enleva la batterie de l'objet, des sentiments contraires naquirent en elle. Elle était à la fois énervée de ses agissements car il n'avait pas le droit de l'empêcher de prendre soin d'un être qui lui était cher, et d'un autre côté elle se sentait étonnement rassurée de ne plus avoir la possibilité d'entendre la voix de l'homme à l'origine de son mal être. Elle avait essayé mais sa tentative avait été interrompue par son amant. Elle n'avait donc rien à se reprocher. Mais ces pensées ne lui traversèrent pas réellement l'esprit, elles s'étaient contentées de caresser malicieusement son cœur, se traduisant par la simple sensation d'un poids qu'on lui aurait retiré sans avertissement.

- Tu me rejoins ? 

Elle se dirigea vers son professeur d'un pas lourd et choisis de s'asseoir sur ses genoux plutôt que sur le fauteuil qu'il lui avait désigné. Puis, après être restée muettes de nombreuses minutes, durant lesquelles elle s'était contentée d'écouter le coeur de son petit ami en ayant toujours comme objectif de s'apaiser, elle fini par lui confier à demis mots :

- ... J'ai peur... sa voix étaient à peine audible, et elle tarda à poursuivre. ... Je crois... je crois qu'Adrien veut s'en prendre moi..

Le fait d'enfin formuler sa pensée avait provoqué une nouvelle vague de sanglots, serrant sa gorge en même temps que ses poings qu'elle tenait contre son corps.

- Mais.. C'est mon ami non.. ? Je peux avoir confiance... hein.. ? Il ne va pas bien, je ne sais pas quoi faire..

ses phrases étaient entrecoupée d'inspirations moins contrôlée et donc bien plus audibles. Elle fini après une énième pause par avouer :

- Je ne sais pas.. si je veux vraiment l'aider... Mais... mais c'est mon ami, alors...

Elle enfonça sa tête dans ses épaules. Depuis qu'elle avait repris la parole, elle n'avait pas levé les yeux vers le visage de Toma, elle avait honte des pensées qui lui traversaient l'esprit, avait peur de l'agacer mais par dessus tout, elle avait la sensation d'être une mauvaise personne. Elle qui hésitait entre ignorer simplement son ex, cédant à sa lâcheté, ou trouver un moyen de l'aider à aller mieux, même en agissant par le biais de Misaki qui était leur amie commune.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Mer 3 Juin - 3:16

Toma ne quitta pas l’adolescente des yeux tandis que cette dernière s’approchait petit à petit de lui, et ces instants lui parurent durer une éternité d’ailleurs, ce n’est pas comme si des kilomètres séparaient le mur du fauteuil, et ce n’était pas comme s’ils avaient énormément de temps à perdre, dans tout au plus quelques minutes elle partirait rejoindre Klaüs, et lui, se préparerait à rejoindre la Capitale, en faisant chacun de leur côté comme si de rien n’était. Il fut heureux toutefois qu’elle rattrape ce temps perdu en choisissant de s’installer sur ses cuisses plutôt que sur le fauteuil qu’il lui avait montré. Il entoura le corps frêle de la brune de ses bras, la serrant contre lui et profitant du silence pour reposer sa tête sur l’épaule de son épaule, fermant les yeux. Il était fatigué, non seulement de leur situation, mais des semaines passées qu’il avait vécues, et surtout, en imaginant les semaines à venir. Il n’avait pas hâte que ce moment s’arrête. Il appréciait chaque seconde de ce silence, de la chaleur des rayons du soleil qui passaient à travers la fenêtre pour venir s’écraser sur son épaule, de l’odeur de Noeru qu’il serrait contre lui toujours un peu plus fort; encore quelques minutes ainsi et il pourrait s’endormir de nouveau. Heureusement pour son planning, et malheureusement pour Toma, la voix de son élève vint le tirer hors de cet état de quiétude pour le ramener à la réalité.

- … J'ai peur… Je crois… Je crois qu'Adrien veut s'en prendre moi…

Le rouquin dût non seulement réprimer un soupir, mais également un rire. Non pas à l’égard des inquiétudes de Noeru, mais plutôt à l’idée qu’Adrien puisse souhaiter du mal à cette dernière. Si au début, il était clair que Toma s’en était inquiété, et c’était la raison qui l’avait poussé à demander à la lycéenne de ne pas rompre avec lui et de l’utiliser comme couverture; mais maintenant, il avait bien vu que cet imbécile était trop attaché à la lycéenne pour lui faire le moindre mal. Mais le sportif ne répondit pas dans un premier temps, il se contenta de resserrer son étreinte autour de sa dulcinée, jouant délicatement avec quelques-unes de ses mèches de cheveux, qu’il observa comme étant plutôt abîmés, témoignant de l’état dans lequel elle se trouvait, en partie par sa faute, et maintenant venait s’ajouter la menace “Adrien”, s’il en représentait réellement une, cela dit. Il ne répondit pas non plus à la seconde prise de parole de son élève, même s’il la sentit sensiblement plus secouée à chaque instant qui passait.

- Je ne sais pas.. si je veux vraiment l'aider... Mais... mais c'est mon ami, alors...
- Laisse lui du temps.

Le rouquin s’était doucement saisi de ses poings serrés, et avait légèrement forcé afin de les délier, pour entrelacer leurs doigts. Quant à son autre main, il l’avait simplement passée dans les cheveux de son élève, avec la délicatesse avec laquelle elle semblait devoir être traitée. Finalement, il embrassa tendrement la base de son cou avant de répéter:

- Il a juste besoin de temps.

Après tout, il se souvenait de la façon dont Noeru avait agi lorsque lui l’avait quitté, ou même lors d’énormes séparations qui s’était produites avant même qu’il soit possible de parler de couple. Non seulement elle avait commencé par se détruire, mais en plus, lors de la plus récente d’entre elle, elle n’avait pas vraiment l’air ravie le jour où il était venu la revoir. Il n’aurait même pas imaginé ce que cela puisse être s’il était venu la réconforter simplement en tant qu’ami. Enfin d’un autre côté, il n’en avait rien à faire des histoires d’adolescents, son seul problème étant que sa petite-amie en faisait partie et que, par conséquent, s’il voulait un minimum pouvoir profiter de sa courte présence, il allait devoir se montrer coopératif, et plus que cela, compréhensif. C’est pourquoi après quelques instant, il reprit la parole.

- Tu peux pas faire grand chose pour lui, juste attendre.

Il marqua une légère pause.

- À moins que tu l'aimes toujours, en fait ? Dans ce cas je te suis d'aucune aide~

Le ton de sa voix avait été sensiblement plus taquin, et il se fichait que ce soit "le moment" ou non. De toute façon, il n'était pas difficile de deviner qu'il se fichait complètement des émois de ce pauvre gamin, et qu'il ne comprenait pas cette inquiétude que Noeru ressentait. Après tout, elle l'avait utilisé pendant des mois entiers, avant de le larguer simplement. Si elle avait réussi à le manipuler tout ce temps, il n'y avait pas de raison qu'il s'énerve au point de la blesser.

- Et je ne pense pas que tu aies de quoi le craindre, il tient beaucoup à toi.

Il dut réprimer un rire et, par conséquent, enfouit son visage dans le creux du cou de l’adolescente. Il ne savait réellement pas quoi ajouter. Si ça ne tenait qu’à lui, il lui aurait déjà fait part de son avis sur  combien cet abruti ne méritait pas plus d’attention qu’il n’en apportait déjà sur lui avec ses conneries à répétition, et que par conséquent, elle pouvait l’ignorer sans problème, qu’il s’en remettrait de toute façon. Il lui dirait certainement également qu’il n’avait que faire du sort d’Adrien et qu’il voulait juste éviter de gâcher le temps dont ils disposaient pour ce gosse en manque d’attention. Finalement, il fit bouger légèrement l’adolescente pour se lever, puis il vida ses poches sur la table basse en face de lui, donnant la possibilité à l’adolescente de récupérer la batterie de son téléphone.

- Tu devrais arrêter de te créer des problèmes, surtout pour Adrien…

Il n’en vaut pas la peine. C’est ce qu’il insinuait, et ce qu’il pensait, en fait.  Il avait précisément choisi ses mots, il fallait que ça sorte. Et puis c’était également une façon détournée de lui dire qu’il s’en fichait comme de sa première chemise.

- Au pire demande à Misaki ? Mais toi je te demande de te reposer dès que tu peux.

Entre la fin du semestre, les cours et les notes qu’elle devait rattraper, sa santé qui n’était toujours pas au top, mais aussi, il l’espérait, un peu de temps pour lui; l’adolescente était surchargé. Si l’on couplait ça à des soi-disants “problèmes”, alors la pauvre ne tiendrait définitivement pas. Finalement, c’est son téléphone à lui qui sonna, et il s’empressa de le prendre pour éviter un quelconque malaise avec Noeru;  puis il rejeta l’appel, sans même voir de qui il s’agissait, mais il reçu très rapidement un message, de sa mère, qui eut pour effet de le rappeler à l’ordre quant à l’heure qui tournait et aux minutes qui filaient certainement plus vite que de raison, écourtant peu à peu la durée qu’il lui restait pour profiter de sa belle. Il rangea l’appareil dans sa poche et se tourna vers Noeru.

- Tu pars à quelle heure ? Pas que je veuille te mettre dehors…

Mais le temps ne les attendait pas, quoi qu’ils fassent. Il jeta un regard à l’horloge à côté de lui et fit une légère moue agacée avant de se tourner de nouveau vers la lycéenne, avant de simplement se pencher vers elle pour l’embrasser tendrement sur les lèvres, une main sur l’accoudoir du fauteuil. Il prit sa main et l’attira avec lui, allant s’affaler sur le canapé, avec elle à ses côtés. Rapidement il posa sa tête sur son épaule, après un baiser dans son cou, en entreprit de fixer la table basse devant lui. Il n’aimait pas les séparations alors que tout allait bien, comme aujourd’hui. Il aimait encore moins le fait de devoir faire comme si de rien n’était, d’agir comme s’ils étaient des inconnus l’un pour l’autre, pendant il ne savait combien de temps, devant tout le monde. Dans son entourage, personne n’avait entendu parler de Noeru en dehors de Sayumi, et cette dernière s'étant faite supporter de la brune, ça ne soulageait le rouquin d’aucun poids. Pas qu’il n’aimait pas cette vie sans attache et de jeu, mais il devait admettre qu’il appréciait ses moments avec Noeru, et qu’il préférerait ne pas avoir à mentir sur le sujet, particulièrement quand cet entourage se faisait pressant sur le sujet de ses relations amoureuses.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Jeu 4 Juin - 3:39

Toma ne faisait que dire des choses qu'elle savait déjà au fond d'elle. Pourtant les entendre venant d'une personne autre qu'elle même, lui faisait plus de bien que ce qu'elle aurait pu imaginer. Et en soit par ses paroles il l'encourageait à céder à la part d'elle même qui souhaitait se détourner du voyou le temps que les choses se calmes. La part d'elle-même qui ne voulait pas avoir à être là pour lui.
Bien sûr elle savait qu'une intervention directe de sa part serait mal venue, après tout actuellement avant d'être son amie, elle était celle qui l'avait quitté. Celle qui l'avait mise dans cet état.

- À moins que tu l'aimes toujours, en fait ? Dans ce cas je te suis d'aucune aide~ 

- T'es bête... murmura-t-elle alors que sa voix s'accrochait au parois de sa gorge.

En réalité elle avait trouvé son insinuation amusante, mais elle n'avait pas le coeur à rire en cet instant.

- Et je ne pense pas que tu aies de quoi le craindre, il tient beaucoup à toi. 

- mmh..
acquiesca-t-elle doucement.

Elle le pensait, elle aussi, qu'il tenait trop à elle pour lever la main sur elle. Mais son agressivité de tout à l'heure la faisait douter. De plus l'alcool pouvait le rendre violent et elle se disait que ses sentiments n'auraient pas beaucoup d'incidence s'il était sous l'emprise de cette substance. Il y avait tellement d'histoires de maris qui s'en prenaient à leurs femmes après avoir bu ce verre de trop. Est-ce qu'ils n'aimaient pas leurs épouse, eux ? Peut-être pas tous certes... Mais au moins une partie d'entre eux non ?

Elle le laissa se dégager, à contre coeur.

- Tu devrais arrêter de te créer des problèmes, surtout pour Adrien… 

Elle fronça les sourcils, essuyant les résidus de larmes qui avaient séchés sur ses joues. Est-ce qu'il voulait dire qu'Adrien n'en valait pas la peine ? Son ex petit ami était à son sens aussi légitime qu'un autre de recevoir ce genre d'attention. Il n'était pas méchant, n'avait rien fait de mal, alors en quoi ne méritait-il pas qu'elle s'inquiète pour lui ? Certes elle se doutait que Toma ne portait pas le voyou dans son coeur. Mais était-ce suffisant pour avancer une telle chose ?

- Au pire demande à Misaki ? Mais toi je te demande de te reposer dès que tu peux.

- M-mh..
approuva-t-elle, encore perplexe.

Mais malheureusement pour elle, le temps n'était pas propice à se reposer. Entre les études, le travail qu'elle pensait à se trouver, ses différents amis, Toma et maintenant Adrien, elle ne savait pas ou elle trouverait encore le temps de dormir. Il fallait qu'elle apprenne à mieux agencer ses journées, c'était un fait.
Quand le rouquin la questionna sur l'heure à laquelle elle devait partir, elle bafouilla qu'elle s'en irait dès qu'ils auraient mangés. Plus rien ne pressait, mais d'un autre côté elle n'osait pas lui dire qu'elle avait annulé son après-midi en forêt pour s'occuper de son ancien petit copain, après la discussion qu'ils venaient d'avoir. Elle avait l'intention d'aller parler avec Misaki de l'appelle qu'elle avait reçu et des maigres informations dont elle disposait. Peut-être que la blonde avait elle aussi reçu un coup de téléphone et elles pourraient discuter ensemble de ce qu'elles feraient. Et puis si Noeru avait renoncé à agir, elle voulait au moins savoir où le voyou se trouvait et s'assurer qu'il ne se soit pas attiré d'ennuis.

La noiraude saisis la batterie de son téléphone et le ré-assembla avec soins. Bien qu'elle soit inquiète elle ne prit pas la peine de vérifier si elle avait reçu plus d’appels en absence. En effet, elle ne savait pas quand le repas arriverait et donc combien de temps elle pourrait encore passer avec le sportif.

Une fois le téléphone recomposé, elle le posa sur le fauteuil puis de leva pour aller se blottir une seconde fois contre son professe. Elle s'était bien calmée depuis la première sollicitation d'Adrien et c'était en grande partie grâce à lui.

- Je ne veux pas m'en aller..

Elle ne voulait pas le quitter d'une part, mais aussi elle redoutait ce retour à la réalité qui avait déjà été amorcé.
La sonnette tinta. Mais Noeru retint Toma en enroulant ses bras autour de sa taille, d'un geste doux mais non moins décidé.

- On peut le faire attendre quelques secondes.. ? chuchota-t-elle comme si elle craignait que l'employé de l'entende. Pas longtemps mais...

Ces derniers mots avaient été soufflés. Vraiment, ce livreur avait été bien trop rapide à son goût. Pourquoi est-ce que la circulation avait été si bonne ? C'est lors de ce genre d'instant qu'elle se rendait compte de la vitesse à laquelle les minutes filaient. Elle compta jusqu'à quinze dans sa tête, lentement, puis libéra son cher et tendre. Elle ne le quitta pas des yeux lorsqu'il alla réceptionner la nourriture, jusqu'à ce qu'il disparaisse derrière le mur. À ce moment elle se relaissa tomber sur le petit canapé qui les avaient accueillit au par avant, et ferma les yeux, écoutant la voix du rouquin avec attention. Ce qu'il disait n'avait pas grande important, mais elle voulait s'en imprégner, comme si cela l'aiderait à surmonter sa journée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Jeu 4 Juin - 5:36

Toma sourit en attendant sa réponse, elle attendrait d’avoir mangé pour repartir, ils avaient donc encore pas mal de temps pour profiter l’un de l’autre, du moins si la circulation était de leur côté en cette matinée. Après tout, c’était toujours la croix et la bannière pour venir dans ce quartier de la ville, donc statistiquement parlant toutes les chances étaient là pour soutenir leurs espérances. Il fut également heureux de voir qu’elle ne chercha pas à joindre Adrien de nouveau après avoir remis la batterie de son téléphone à sa place. Puis rapidement, plus qu’heureux, il fut surpris, pas un coup d’oeil pur ses messages, alors qu’elle était si inquiète ?Et non seulement ça, mais même si le sportif connaissait mal Klaüs, il était presque certain qu’il n’aurait pas donné d’horaire approximative… Par conséquent, quelque chose lui disait que dans un même laps de temps, elle avait non seulement eu cette conversation, mais avait également annulé sa sortie avec l’infirmier pour s’occuper du voyou. Bon, en réalité, le rouquin n’en avait que faire, qu’elle s’épuise à cause de l’un ou de l’autre, ça ne changeait pas grand chose pour lui, et dans les deux cas, c’était agaçant. Même si la fatigue qu’elle aurait ressenti avec Klaüs lui aurait sûrement été plus bénéfique; mais bon, il n’avait pas envie de s’en mêler, si c’était en plus pour s’engueuler sur le sujet débile et insignifiant qu’étaient ses ex.

- Je ne veux pas m'en aller…
- Moi non plus…


Le sportif passa sa main dans les cheveux bruns de la jeune fille contre lui, s’amusant avec quelques mèches de temps à autres, les yeux fermés. Malheureusement, ils n’avaient pas le choix. C’était leur éternelle malédiction, en plus de toutes les autres. Avoir le temps contre eux, à chaque rencontre, était sûrement la chose la plus frustrante qui soit; au-delà même de leurs différents caractères, éducations, modes de vie, façons de penser, c’était le concept même du temps qui mettaient en péril leur relation. En effet, il se voyait de nouveau la semaine qui suivait, mais après ? Quand est-ce qu’ils en auraient l’occasion. Entre la fin de semestre, puis la fin d’année tout simplement, Toma se voyait déjà repartir pour l’Amérique pour plusieurs semaines… Il poussa un soupir, et au même moment, la sonnette de sa porte retentit dans tout son appartement. Ca devait être une mauvaise blague. D’habitude il n’avait pas son déjeuner avant une bonne trentaine, voire quarantaine de minutes, mais là, cet abruti n’en avait mis que vingt ? Très bien si c’était comme ça, pas de pourboire, tant pis. Ils n’avaient qu’à être plus constants. Le professeur tenta de se lever, mais fut stoppé par Noeru qui entreprit d’entourer son corps de ses bras. Toutefois, il stoppa le geste de la brune en se redressant un peu plus encore, et il lui adressa un regard d’une rare douceur, ainsi qu’un sourire légèrement taquin.

- On peut le faire attendre quelques secondes.. ? Pas longtemps mais...
- Mais dis-moi… Tu deviendrais pas un peu capricieuse~


Le sportif lui sourit de nouveau avant de venir poser ses lèvres sur l’épaule de l’adolescente, une de ses mains venant se poser sur sa jambe. Il resta ainsi quelques instants avant de venir l’embrasser à la commissures des lèvres alors qu’elle l’avait finalement relâché pour qu’il aille ouvrir au livreur. Il n’était pas pressé, c’est pourquoi il prit son temps pour ce baiser, mais il fut également lent à se lever, traverser la distance entre l’entrée et le canapé et il prit même la peine d’enfiler une veste accrochée au porte-manteau dans l’entrée afin d’avoir l’air un minimum décent. Après tout ça il ouvrit finalement la porte au livreur pour récupérer et payer la commande; il discuta quelques instants avec lui par pure courtoisie mais coupa court à la conversation, de manière bien moins polie, en utilisant que la nourriture allait refroidir, alors que celle-ci était déjà froide. Enfin il s’en fichait, il pouvait bien être agacé et vexé, mais non seulement cet abruti s’était ramené vingt minutes trop tôt, mais en plus il essayait de discuter avec lui.

Il referma donc la porte sans cérémonie et retourna vers le canapé, dans lequel il trouva la brune, les yeux fermés. Le rouquin s’approcha d’elle à pas de loup, posa délicatement le sac contenant le repas sur la table basse, puis il vint poser ses deux mains au niveau du visage de la brune comme pour bloquer son espace, avant de complètement se placer au dessus d’elle, à califourchon, la rendant incapable de bouger, quoi qu’elle fasse. Il approcha son visage du sien, souriant légèrement, profitant de ses yeux fermés pour réduire également la distance entre leurs lèvres, mais il s’arrêta avant qu’un contact se fasse et tapa doucement le front de la brune avec deux doigts.

- Hey. A table~

Son sourire ne le quitta pas alors qu’il se redressait, établissant un bref contact avec la main de son pour l’inviter à rejoindre la salle à manger. Il posa le sachet sur la table, puis se retourna vers la brune, son expression amusée toujours collée à son visage, comme s’il lui était impossible de s’en défaire. Il prit fermement Noeru par la taille, puis dégagea un côté de sa nuque en rassemblant tout ses cheveux sur une seule épaule, avant d’entreprendre de la fixer droit dans les yeux.

- Mh, dis…

Il vint, avec une délicatesse apparente et une sensualité fortement suggérée, déposer quelques baisers dans le cou de la brune, resserrant peu à peu son étreinte autour de la taille de la jeune fille. Il n’avait pas envie qu’elle parte, il avait encore moins envie de se mettre au travail, et le fait que les deux événements se suivent, et même, se complètent, était tout simplement et horriblement agaçant. Finalement, après avoir posé sa main libre sur le visage de la lycéenne, il continua.

- On pourrait retarder l’heure du déjeuner ? ~

Il vint l’embrasser avec un peu plus de sensualité que précédemment, un peu plus brusque et moins délicat, d’une façon qui lui ressemblait sûrement plus, lui mordillant doucement la lèvre inférieure au passage. Toutefois, il fut de nouveau rappelé à l’ordre par son téléphone qui, définitivement, ne le laisserait jamais tranquille. Il tenta de continuer comme si de rien n’était pendant quelques instants avant d’être si agacé qu’il éteignit l’appareil sans même chercher à savoir de qui il s’agissait, de toute façon, il avait sa petite idée. Toma s’écarta donc de la brune, lui adressant un sourire taquin.

- Je plaisantais… on mange ?

Il prit place sur une chaise, invitant Noeru à faire de même pendant qu’il sortait la nourriture du sac. En réalité, il n’avait pas plaisanté, loin de là, mais pour le coup, il ne pouvait vraiment pas se permettre d’être en retard. Et malheureusement, cela voulait dire qu’il allait devoir attendre la prochaine fois qu’ils se verraient. Forcé de cacher sa déception, il commença à manger doucement, l’air de rien, mais fortement agacé et énervé intérieurement, et la seule chose pour en témoigner aurait pu être le mutisme dans lequel il s’était réfugié depuis qu'il s'était assis.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Sam 6 Juin - 2:52

Elle le senti s'approcher mais ne découvrit pas ses pupilles, elle était curieuse de ce qu'il avait l’intention de lui faire. Les secondes passaient et ses soupçons concernant l'acte du jeune homme se confirmaient petit à petit. Elle senti son souffle sur son visage ce qui la fit frémir. Le fait de ne rien voir et d'être dans l'attente la rendait plus sensible. Mais le baiser ne vint pas. À la place de quoi, les doigts du jeunes homme s'étaient écrasés sur son front. Noeru rouvrit les yeux.

- Hey. A table~

- T'abuse...
répondit-elle l'air faussement boudeuse.

Elle ne lui en voulait pas, elle commençait à avoir l'habitude qu'il la fasse attendre pour un baiser qui ne viendrait jamais. Certes elle était déçue, mais ce sentiment n'était de loin pas insurmontable, et le connaissant elle savait qu'il finirait par la contenter dans les minutes qui suivraient. Elle n'avait qu'à être un peu patiente, voilà tout.

La lycéenne suivit son professeur jusqu'à la grande table sur laquelle ils mangeraient. Elle aimait l'expression faciale que le jeune homme affichait. C'était une de celles qui l'avaient fait tomber dans ses bras et elle ne s'en lassait pas. De toute manière, quelque soit le sourire qu'il choisissait, la noiraude ne savait y résister. Elle se demanda brièvement, sans pour autant le quitter des yeux, si elle aussi arborait parfois des mimiques qui le faisait fondre et des quelles il s'agirait si c'était le cas. Mais comme d'habitude lorsqu'il était avec elle, elle ne pu s'égarer dans ses rêveries bien longtemps. Ce qui la déconcentra cette fois, c'était d'une part cette main qu'il avait posé sur sa taille, mais aussi la façon dont il avait plongé son regard dans le siens.

- Mh, dis… 

- O-oui.. ?
Balbutia-t-elle alors qu'il avait entreprit de l'embrasser dans le creux de sa nuque.

- On pourrait retarder l’heure du déjeuner ? ~

Elle aurait répondu oui sans hésiter si elle n'était pas inquiétée par Adrien. Heureusement, encore une fois il interrompit le fil de ses pensées par un baiser brûlant qui aurait pu être bien plus long si le téléphone de Toma n'avait pas sonné. Elle ne maudit que peu l'appareil car bien vite elle fit l'erreur de se poser des question sur cette personne qui tentait de joindre Toma. Était-ce la même que plus tôt dans la matinée ? Elle en était pratiquement certaine étant donné qu'il avait raccroché sans même contrôler de qui il s'agissait. Si c’était bel et bien le cas, alors c'était une femme. Mais quelle femme.. ?

- Je plaisantais… on mange ? 

Noeru ne répondit pas. Pourquoi était-il distant tout à coup ? Elle avait l'impression qu'il lui cachait quelque chose. Cette fille était une amante ? Est-ce qu'il allait la rappeler dès elle serait partie ? Était-ce pour ça qu'il ne voulait plus « retarder l'heure du déjeuner » ?

- H-hey, dis... Cette personne qui t'appelle depuis toute à l'heure.. Qui est-ce.. ?

Elle craignait la réponse. Mais elle avait décidé de ne pas tirer de conclusion hâtive. Où du moins essayer de ne pas le faire.

- Est-ce que c'est...

Elle ne pu terminer sa phrase, elle ne voulait pas concrétiser cette pensée. Sa voix avait été posée, elle avait fait des efforts.
Ne souhaitant pas mettre en péril son programme de l'après-midi, l'étudiante s'était assise et avait finalement commencé à manger, elle aussi. Même si elle avait choisis de le laisser s'expliquer avant de voir comment elle devait réagir, elle ne parvenait plus à le regarder. Après tout quoi qu'elle ait décidé de faire, ses films avaient devancé les mots de son petit ami et en cet instant elle tentait au mieux de maîtriser ses sentiments.

Pour dire la vérité, ce qui l'aurait le plus blessé si elle avait été dans le juste n'aurait pas était le faite que cette gêneuse soit l'un des jouets de Toma. Elle savait qu'il la trompait. Souvent même. Mais rien que d'imaginer qu'il puisse lui mentir à propos de son après-midi pour le passer avec une autre, lui faisait mal. La confiance qu'elle lui accordait était encore chancelante, d'autant plus qu'elle ne voyait définitivement pas quel genre de travail il pourrait faire un samedi après-midi vu sa profession. Mais ce n'était pas de sa faute si elle peinait à le croire. Il était très secret de son côté. Il ne lui donnait que très peu d'informations, était toujours évasif, alors naturellement elle comblait les trous comme elle pouvait. Pas toujours de la bonne manière, certes...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Sam 6 Juin - 17:17

Toma avait commencé à manger, plutôt doucement, il devait l’admettre, retournant les aliments plusieurs fois dans leurs contenants à l’aide de ses baguettes avant de finalement se décider à les porter à sa bouche. Il savait que Noeru se posait des questions, en même temps, il était difficile de faire autrement, le téléphone n’avait pas arrêté de sonner, il était persuadé que même avant qu’il ne se réveille, les festivités avaient déjà démarré, et maintenant qu’en plus, il faisait exprès d’ignorer les appels, la brune avait toutes les raisons de se questionner sur l’identité de de la personne cherchant à tout prix à le joindre. Le rouquin se leva pour aller chercher des verres et une bouteille d’eau puis se rassit, toujours silencieux. Il s’apprêtait  à prendre la parole mais la plus rapide des deux fut la brune en face de lui. Il la laissa donc parler, ouvrant bouteille pour servir l’eau.

- H-hey, dis... Cette personne qui t'appelle depuis toute à l'heure.. Qui est-ce.. ?

Son geste se stoppa, le goulot de la bouteille bloqué sur le bord du verre, c’est uniquement après quelques secondes après qu’il termina son action et servit la brune, avant lui-même. Le rouquin demeura silencieux pendant quelques instants; puis il leva les yeux vers elle et lui adressa un sourire en coin, non pas moqueur, mais plutôt attendri. Il savait déjà ce qu’elle en pensait de toute manière. Après tout c’était la raison pour laquelle elle l’avait évité pendant presque un mois, et la raison pour laquelle elle était là ce matin. Il poussa un léger soupir, son sourire ne quittant pas le coin de ses lèvres ou ses yeux, il porta son verre à ses lèvres, sans quitter l’adolescente des yeux, mais il intervint avant sa première gorgée.

- Hm… T’en penses quoi ?
- Est-ce que c'est...


Il but sa gorgée et ferma les yeux l’espace de deux secondes, reposant son verre. Il ne laissa pas le silence s’éterniser bien longtemps.

- Une femme, oui.

Sa voix avait été neutre, comme s’il n’en avait pas eu grand chose à faire; après tout, c’était la routine. Il n’avait aucune raison de lui mentir, après tout elle le savait. Bon certes, il omettait un énorme détail sur l’identité de la femme en question, mais il allait y venir. Pour l’instant, il avait juste envie de s’amuser, même s’il le savait bien, ce n’était pas un sujet de rigolade. Mais il fallait qu’elle s’enlève de la tête l’idée qu’il passe son temps à coucher à droite à gauche ou à jouer avec des femmes en tout genre. Certes il ne lui avait pas montré grand chose d’autre, et restait toujours très équivoque sur les sujets qui le concernaient, mais c’était l’occasion. Comme elle avait découvert Sayumi en pensant qu’elle était une de ces femmes qu’il se tapait dans son dos, il en serait de même pour sa chère maman. Il reprit une bouchée puis il appuya son dos sur le dossier de sa chaise, souriant toujours très subtilement, ses yeux fixant la brune.

- Et pas n’importe quelle femme…

A ce moment, ses yeux se firent légèrement songeurs et il ne tarda pas à les baisser vers son assiette, comme s’il refusait de croiser le regard de l’adolescente, son sourire s’étant estompé légèrement. Il prit une nouvelle bouchée et attendit d’en avoir terminé. Après quoi il se redressa sur son siège avant de poser un de ses coudes sur la table, tenant son menton dans sa main, les yeux toujours plongés sur la nourriture qui se trouvait devant lui. Définitivement il n’était pas prêt à lu parler de lui, ni même de son travail, et encore moins de sa famille et des obligations qui afféraient à sa position. Elle avait mis tellement de temps à accepter une infime part de ce qu’il était, il n’avait aucune idée de combien de temps elle aurait besoin pour le reste. Certes, c’était un aspect bien plus positif, et il connaissait peu de femmes qui fuiraient devant de telles révélations; mais c’était l’affaire avec Noeru, elle n’était pas comme ces femmes et il doutait encore de la réaction qu’elle aurait.
Toutefois, par cette démarche, il s’amusait non seulement de la façon dont elle l’avait casé dans la catégorie “tombeur qui saute tout ce qu’il croise” avec tous les stéréotypes qui s’en dégagent, et par la même occasion, il cherchait à lui montrer qu’il n’était pas que ça, qu’elle avait encore tellement à découvrir, qu’il avait une famille à laquelle il tenait, des amis. En somme, s’il ne l’estimait pas encore assez pour lui révéler toute la vérité, il aspirait tout de même à ce que son image d’elle auprès d’elle change.
Après quelques instants de silence, le rouquin se mordit la lèvre inférieure, souriant légèrement, comme s’il pensait à cette fameuse femme, touchant du bout de ses baguettes le contenu de son assiette.

- Mh, elle est vraiment spéciale… J’hésitais à t’en parler… C’est un peu gênant…

Il marqua une courte pause, se mordant la lèvre inférieure.

- C’est avec elle que je passe l’après-midi…

Il leva les yeux vers elle, mangeant de nouveau, laissant le silence reprendre possession des lieux, laissant largement le temps à Noeru de réagir. De toute façon, quoi qu’elle dise, son discours ne changerait pas. Une fois qu’il eu avalé sa bouchée, il sourit légèrement, hésitant, l’air tout de même un peu soucieux quant à la réaction de Noeru quand il aurait lâché la bombe.

- Je ne lui ai pas encore parlé de toi… Elle est plutôt possessive tu comprends.

Si seulement il pouvait se faire rougir sur commande, il le ferait. Il adorerait pouvoir le faire il ne manquait que ça à cette mine arrogante, mais qui s’écrasait légèrement sous le poids de la culpabilité de partager une telle chose à sa petite-amie.

- Puis elle tient vraiment à moi…

Il avait spécialement insisté sur le "vraiment", simplement pour s’amuser avec les réactions de l’adolescente. Le jeune homme finit son verre d’eau et se leva, puis sortit son téléphone, le rallumant. Finalement, il s’approcha de Noeru, passant derrière sa chaise et se baissant, mettant le téléphone à hauteur de ses yeux pour qu’elle voit bien l’écran. A peine eut-il rallumé l’appareil que ce dernier sonna, Toma laissa échapper une exclamation faussement surprise suivie d'un "Regarde, elle rappelle~". Le nom du contact qui l’appelait s'afficha, sous l’identité de “Maman”. Il rejeta de nouveau l’appel, laissant apparaître le nombre d’appels manqués de la part de sa mère, qui dépassait bien la trentaine, ce qui expliquait les sonneries intempestives tout le long de la matinée.

- Plutôt embarrassant non ? Surtout que je suis plus un gamin~

Bon, en s’amusant de la sorte il prouvait sensiblement le contraire… Il l’embrassa sur l’épaule de la brune puis se redressa, passant délicatement une main dans ses cheveux. Il alla ensuite se rasseoir comme si de rien n’était. Il lui tira  brièvement la langue, amusé.

- Je suis désolé…

Il ne l’était pas, et ça se voyait sur son visage.

- J’espère que tu n’es pas trop déçue, mais je ne passe pas tout mon temps libre à ça.

"Ça", c’était “coucher avec toutes les femmes que je trouve attirantes en te faisant croire que je bosse”. Cette prise de parole avait été accompagnée d’une légère moue et un regard tendre qui lui était adressés. Pour une fois, c’était elle qui était dans le faux, et même s’il aurait pu ne pas en jouer, ça avait été trop tentant, et peut-être parviendrai-il à restaurer, ou plutôt instaurer une certaine confiance.
Le rouquin récupéra silencieusement ses baguettes et recommença à manger. Il s’en rendait compte maintenant, mais c’était un premier pas pour elle dans son monde. Il avait fait un nouveau pas vers elle, pas par pur égoïsme, ni même pour se justifier, mais pour qu’elle soit rassurée, et parce qu’il avait envie qu’elle le connaisse. Petit à petit, il commençait à s’ouvrir, en témoignaient ces velléités d’être sincère avec elle, de même que ces idées naissantes qu’il serait peut-être temps de faire un effort pour elle. Il poussa un léger soupir, amenant les baguettes à ses lèvres alors que ses yeux retrouvaient la direction du bleu de ceux de Noeru. Il n’envisageait pas le future, jamais; mais il devait admettre craindre le moment où il la ferait totalement entrer dans son monde, tout en se persuadant que ce moment n’arriverait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 7 Juin - 5:56

- Une femme, oui. 

Comment pouvait-il le dire si simplement ? N'avait-il aucune honte? Où alors c'était de sa faute, il avait dû prendre ses aises étant donné qu'elle avait si facilement accepté cette situation. Sa gorge se noua et pour éviter de dire quelque chose qu'elle regretterait, elle mordit dans l'un des rouleaux de printemps qu'elle lui avait demandé.

- Et pas n’importe quelle femme… 

Noeru avala de travers. Il n'était pas obligé d'en dire plus. Elle l'écouta continuer de tourner autour du pot alors que sa seule envie était qu'il se taise. Lui qui d'habitude était si peu précis, avait étrangement décidé de tout révéler dans les moindres détails, comme s'il s'amusait de la situation de la pauvre lycéenne en face de lui. Alors il en existait une qu'il considérait comme « spéciale » ? Est-ce qu'ils sortaient souvent ensemble ? Tel qu'elle le connaissait si une fille avait réussis à devenir « spéciale » elle devait vraiment être extraordinaire sur tous points de vues. Elle était sûrement incroyablement belle et doté d'une grande intelligence. Spontanément, elle la voyait aussi confiante et peu farouche. Aussi, alors qu'il lui révélait qu'il passerait l'après-midi avec elle, comme elle l'avait soupçonné, elle se demanda s'il l'aimait, cette fille. Est-ce que finalement dans son cœur elle n'était que deuxième, dissimulée par l'ombre de cette déesse au corps de rêve?

- Je ne lui ai pas encore parlé de toi… Elle est plutôt possessive tu comprends. 

- Mmh.. acquiesça-t-elle, absente.

Quand il précisa que l'objet de leur discussion tenait vraiment à lui, le morceau de nourriture qu'elle tenait entre ses baguettes lui échappa et alla rouler sur la table. Pourquoi en rajoutai-il autant ? Est-ce que c'était une technique pour qu'elle s'en aille d'elle-même ? Elle ne réagit pas lorsqu'il s'approcha d'elle, encore choquée par ces révélations ainsi que par le comportement du rouquin. Mais quand elle croisa du regard le nom de la fameuse intruse, elle se retrouva parfaitement confuse et ne sut absolument pas comment réagir. Elle se sentait monstrueusement stupide. Non seulement parce que vu les détails qu'il s'était fait une joie de lui donner elle aurait pu deviner qu'il la tournait en bourrique, mais elle avait aussi totalement oublié qu'en dehors de ses nombreuses amantes il existait d'autres femmes dans sa vie susceptibles de l'appeler. Dans le cas présent il s'agissait de sa mère. Comment Noeru avait-elle pu si facilement omettre cette possibilité ? Peut-être parce que sa propre mère s'était peu a peu effacée jusqu'à totalement disparaître...? Elle n'en savait trop rien...

- Plutôt embarrassant non ? Surtout que je suis plus un gamin~

Les mots lui manquaient, il lui avait fait une sacré frayeur. C'est ainsi qu'elle hocha machinalement la tête comme seule réponse. Au moment où il lui fit part qu'il était désolé elle pensa très fort qu'il ne l'était pas, mais elle n'eut pas le temps de s'exprimer qu'il avait déjà changé de sujet. Elle ne souleva pourtant pas sa dernière évocation, plus que jamais elle voulait éviter de parler de ce « ça » qu'il avait évoqué.

- Tu aimerais que je te croies.. ? murmura-t-elle la voix encore ébranlée par le discours récent du professeur. Moi je pense que tu es au contraire le pire gamin que je connaisse...

Son intonation était plus douce que ce qu'elle avait prévu, sûrement grâce à ce soulagement qui avait finalement chassé ses idées sombres.

- Tu m'a vraiment fait peur, ce n'était pas gentil... .. Mais... j’admets l'avoir un peu mérité..

Sa voix avait subit une brève irrégularité en milieu de phrase, signe qu'elle avait été plus touché qu'elle ne voulait bien l'admettre.

- Pardon...

La jeune fille récupéra le rouleau de printemps fugitif et le plaça dans l'un des couvercles. Si elle ne le mangeait pas ce n'était pas car elle doutait de la propreté de la table sur laquelle elle mangeait (tout l'appartement de Toma étant irréprochable), mais plus par savoir vivre. Cela faisait partie des choses pour lesquelles elle se faisait sermonner étant petite.

- Dis moi, ta mère est quelle genre de femme.. ? Se risqua-t-elle à demander.

En effet son petit ami ne lui en avait encore jamais parlé et elle était curieuse. Il était claire que ses parents ne ressemblaient pas aux siens et elle était intéressée de savoir quelle type de personne l'avait élevé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 7 Juin - 21:27


- Tu aimerais que je te crois ? Moi je pense que tu es au contraire le pire gamin que je connaisse…

Le rouquin lui adressa une expression surprise, et laissa échapper un “Ah?” traduisant cet étonnement, ne voyant définitivement pas de quoi elle pouvait bien parler, n’est-ce pas. Finalement, ses yeux se firent rieurs. Il savait qu’il avait touché une corde sensible, et le ton de la voix de la brune en témoignait largement. Mais il ne s’en voulait pas, et ne regrettait en aucun cas de s’être joué d’elle de la sorte, d’ailleurs quand elle admit avoir mérité cet affolement, il hocha la tête, adhérant ainsi aux propos de la brune. Ravi de constater que son petit jeu avait eu l’effet escompté, il recommença à manger tranquillement, bien décidé à profiter du peu de temps qu’il leur restait maintenant qu’il avait levé le voile sur le secret de ces appels incessants.

- Pardon…
Tu es toute pardonnée~

Cette fois, il ne lui demanderait pas de se faire pardonner, pour le coup, elle en avait assez fait, et surtout, la raison principale qui le poussait à ne pas abuser aujourd’hui, était tout simplement le manque de temps. Il se préparait tout doucement à la quitter, préparant ses sens et son esprit à son absence, tout en sachant qu’il la retrouverait bien plus rapidement que les fois précédentes. Mais ce qui l’attendait cet après-midi était bien trop pénible, sans qu’en plus il ne rende leur séparation difficile en se montrant plus tactile que de raison. Il poussa un soupir, regardant silencieusement la brune ramasser le rouleau de printemps qu’elle avait fait tomber un peu plus tôt, geste à la suite duquel il lui donna le sien sans hésiter; après tout, il avait déjà bien mangé, et en y réfléchissant, il n’en avait plus envie. Et au cas où elle refuse, il pouvait toujours rétorquer qu'elle en avait bien plus besoin que lui.
Et puis, connaissant ses parents, s’ils ne mangeraient pas beaucoup pendant la soirée, il y aurait forcément un repas qui viendrait compenser pour le roux, et le rassasier pour plusieurs jours. Son envahissante mère se retrouvait toujours choquée de voir combien son fils était mince pour la quantité d’efforts physique qu’il fournissait, et par conséquent, essayait de faire de son mieux à chacune de ses visites pour l’engraisser, et ce malgré son emploi du temps chargé, assurant qu’elle avait toujours du temps pour son fils.

- Dis moi, ta mère est quelle genre de femme.. ?

Le rouquin fronça légèrement les sourcils, se concentrant quelques instants. Il ne pensait pas qu’elle s’intéresserait à ses parents, et n’avait pas réellement réfléchi, agissant sous le chef de l’impulsivité. Ca ne lui avait pas traversé l’esprit qu’elle puisse le questionner à son sujet. Mais soit, ce n’était pas gênant d’y répondre, de toute façon, connaissant Noeru, elle n’irait pas cherche bien loin, quoiqu’il dise. Toutefois, il fit mine de réfléchir, prenant de nouveau un peu de riz dans le contenant en face de lui, reposant sa tête contre son poing alors qu’il mâchait doucement sa nourriture. Finalement, il vint mettre fin à ce silence.

- Mh… Le genre envahissante, déterminée et possessive.

Il esquissa un sourire avant de reprendre pour donner quelques éléments.

- Elle a toujours du mal avec le fait que j’ai quitté la maison. Je pense qu’à ses yeux j’aurai toujours huit ans.

Il esquissa un sourire en y repensant. Sa mère avait toutes les raisons d‘avoir mal pris son départ de la maison, et heureusement pour lui qu’elle n’avait aucune idée de quel style de vie il menait ici, sur le campus. Il lui devait tout, et il n’imaginait pas une seconde lui en parler, ni de son rythme de vie, encore moins de ses hobbys ou de ses fréquentations. Si jamais elle venait à apprendre cette relation qu’il entretenait avec une de ses élèves, le rouquin ne donnait pas cher de la peau de la pauvre lycéenne aux cheveux bruns. Même lui ne lui trouvait rien de spécial, et en plus depuis cette perte de poids impressionnante, elle avait simplement l’air négligé et déprimé en permanence. La seule chose qu’il lui trouvait de particulier était son visage, lorsqu’il était pas creusé par les cernes, et par dessus tout, le simple fait qu’il soit tombé amoureux d’elle; mais au delà de cela, vraiment, il n’y avait pas grand chose… Il dût réprimer un soupir et tapota le récipient en plastique avec ses baguettes quelques instants avant de reprendre.

- Cela dit, ça ne l’empêche pas de chercher à me marier-

Il marqua une pause, son air détaché ayant laissé place à une mine hésitante, il se pinça brièvement la lèvre inférieur avant de terminer sa phrase d’une voix légèrement moins forte, son expression redevenant neutre.

- … à tout prix.

Il replongea ses baguettes dans le récipient devant lui, sans un regard pour la brune. Bon, il devait l’admettre, il l’avait fait exprès, uniquement dans le but de couper court à la conversation qui avait pour sujet sa mère. Il ne voulait pas avoir à éviter des questions et sembler suspect d’une quelconque manière, et c’est pour cette raison qu’il avait choisi une approche susceptible de mettre Noeru mal à l’aise. D’ailleurs, il laissa échapper un toussotement, comme s’il avait avalé de travers le riz qu’il venait d’ingérer. Finalement, c’est après quelques instants de silence, il reprit la parole, ses yeux de nouveau rivés sur la brune, son sourire étant réapparu sur ses lèvres, décidé à changer de sujet.

- Mh… J’ai hâte de voir les sous-vêtements que tu mettras la prochaine fois, j’ai été vraiment surpris hier~

Son sourire s’étira sensiblement, mais demeurait doux, avec cette pointe d’amusement qui le caractérisait. Rapidement, c’est son regard qui devint un peu plus enjôleur, et c’est tout en conservant cette tendresse, que ses yeux se firent un peu plus espiègles.

- Mais ça t’allait bien, tu étais très jolie~

Le rouquin posa ses baguettes, dont il n’avait plus l’utilité maintenant qu’il avait terminé, et il déplaça les contenants, désormais vides, dans le sac plastique, ne débarrassant pas Noeru, qui ne semblait pas en avoir terminé. Il n’avait pas hâte, il voulait que le temps s’arrête, simplement pour lui permettre d’être tranquille et libre un peu plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Mar 25 Aoû - 2:36

Dans un premier temps, La jeune fille écouta son amant avec attention, sans un mot. Il était avar en détails mais elle saurait s'en contenter pour le moment, essayant encore une fois d'imaginer son enfance, se servant de ces nouvelles informations pour nourrir son imagination. Mais désormais elle savait avec certitude que leurs mères étaient très différentes, en effet elle ne reconnaissait la femme qui l'avait mise au monde et élevée dans aucun des adjectifs que le rouquin avait employé. Sa propre maman avait été plus effacée et ne s'occupait réellement d'elle que lorsque son père s'absentait. Dans ces moments elle restait plus ou moins en retrait, même si plus stricte. Puis elle avait tout bonnement disparue. Noeru ne pouvait lui en vouloir vu les circonstances mais la trentenaire n'avait été ni possessive, ni déterminée et encore moins envahissante. Toute fois pour elle la gamine n'aura elle non plus jamais eu plus de huit ans. Elle laissa échapper un petit rire nerveux mais ne fit aucun commentaire. À l'instar de Toma, elle n'avait jamais été bavarde concernant sa famille. Elle n'avait révélé que le strict nécessaire lorsqu'elle se sentait au pied du mur concernant les événements marquants, ainsi que quelques anecdotes d'enfance alors que le sujet s'y prêtait, portant en y réfléchissant plus sur elle que sur ses parents. Aussi, la noiraude en savait maintenant sûrement plus sur la mère de Toma, que lui en savait sur la sienne.

- ... me marier-

L'étudiante avala de travers. Est-ce qu'elle avait bien entendu ? Elle avait loupé quelque chose ? Son regard traduisait sa totale incompréhension. Comment en était-il venu à parler mariage ? Son mariage ? Et puis à tout prix ? Se marier à tout prix ? Il n'avait pourtant pas l'air d'être ce genre d'homme. Elle même n'y pensait pas encore. Et puis avec qui allait il se marier, il avait déjà quelqu'un en vue ? Noeru ne comprenait plus rien. Les doutes qu'elle avait sur l'amour que lui portait Toma n'étaient plus c'est pourquoi elle ne se senti pas en danger et opta pour une information manquée plutôt qu'une déclaration. Pourtant elle était tellement préoccupée par ce bout de phrase qu'elle ne fit même pas attention à sa provocation et se contenta de le remercier brièvement quand il déclara qu'elle avait été très jolie, les sourcils toujours froncé. Mais elle hésita à revenir sur ce point de la conversation, ne voulant pas causer un quelconque quiproquos.

Elle fixa le sportif une seconde encore et recommença à manger en silence, les yeux calés sur sa nourriture. Son expression demeurait inchangée. Finalement elle posa ses baguettes et releva le regard dans sa direction. Elle ouvrit la bouche tout d'abord sans qu'un seul son ne s'y échappe. Mais après une poignée de seconde, le temps qu'il lui avait sûrement fallu pour retourner l'idée une fois encore dans son esprit, elle prit la parole :

- .. « Te marier à tout prix » ?

Son visage se plissa encore sensiblement mais se relâcha soudainement. Si elle voulait éviter tout problèmes elle avait intérêt à être totalement sincère avec lui.

- Excuse moi je n'écoutait pas, je crois que j'ai loupé une partie importante..

Elle se sentait légèrement gênée de l'admettre mais il fallait qu'elle sache ce qu'il en était où elle dormirait probablement mal la nuit qui suivrait.

- .. Est-ce que tu peux répéter s'il te plaît... ?

Noeru n'aimait pas avoir à demander ça et puis tel qu'elle le connaissait c'était sûrement un sujet sur lequel il ne voulait pas s'attarder. Du moins elle le pensait. Elle n'en était plus si sûr depuis cette étrange déclaration. Mais elle n'arrivait vraiment pas à le voir marié. Rien que de l'imaginer en tenue de cérémonie lui arracha un sourire. Certes il ferait un jeune époux canon mais son tempérament ne collait définitivement pas au rôle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Mar 15 Sep - 23:51

Toma avait posé ses mains sur la table, les joignant l’une à l’autre, bougeant ses doigts de temps à autres, tandis que sa jambe droit bougeait frénétiquement, comme traduisant un certain malaise, ou une certain impatience. Il fixait ses mains, ou plus précisément ses doigts, suivant leurs mouvement du regard, sans y prêter au final une réelle attention. Il demeurait silencieux, ne voulant apporter aucune réponse à la brune concernant cette histoire de mariage. Il avait su, à la seconde même où il avait fait allusion à une cérémonie, que son élève n’avait pas bien écouté et qu’elle avait commencé, sciemment ou non, à imaginer tout un scénario rocambolesque sur le pourquoi du comment, ainsi que les personnes impliquées et autres détails sans réelle importance. Il avait pu le remarquer rien qu’à son expression, mais si cela n’avait pas suffit, le fait qu’elle ignore totalement sa provocation était un sacré indice, au cas où lui n’était pas sûr de l’état d’esprit dans lequel se trouvait sa petite-amie. Son expression, son langage corporel, ainsi que le léger malaise qui pesait à présent dans pièce, témoignaient de l’inconfort de Noeru, ainsi que du fait qu’elle ne l’avait simplement pas écouté.

.. " Te marier à tout prix " ?

Du côté de Toma, il n’était pas prêt de dissiper ce malentendu. Non seulement elle n’avait qu’à l’écouter, mais par dessus tout, c’était un sujet qui le mettait mal à l’aise, qu’il soit en train de jouer avec les nerfs de la lycéenne ou non. Parler de mariage, c’était considérer le fait de se marier. Il savait bien que cela lui tomberait dessus tôt ou tard, avec une inconnue sélectionnée avec soin par sa mère, et qui remplirait des critères précis de beauté, de richesse et d’éducation, et qui viendrait également satisfaire les intérêts des deux parties impliquées. S’il devait être honnête, il ne se voyait pas marié et heureux dans le mariage. Marié, oui, mais il savait qu’il ne supporterait de toute façon pas la jeune femme qui lui aurait été promise. Même si l’idée était loin de lui plaire, et qu’il préférait penser qu’il avait bien encore de nombreuses années devant lui avant de devoir se planter devant l’autel pour une cérémonie plus qu’hypocrite.

C’est pourquoi il demeura silencieux, la laissant s’excuser, et admettre qu’elle ne l’avait pas écouté, ainsi que lui demander de répéter. Son air se faisait de plus en plus gêné au fur et à mesure qu’elle prenait la parole. Le sujet était clos, selon lui, et de toute façon, ça ne changerait rien au fait que la brune se ferait de toute façon éjecter à la seconde même où il serait concrètement question de mariage dans la vie du rouquin. Sa main gauche vint doucement rejoindre la région de sa nuque, qu’il frotta quelques instant avant de s’étirer discrètement le cou, sa main retournant sur la table. Finalement il prit la parole, hésitant, et son intonation laissant apparaître une pointe à peine perceptible d’agacement.

- Mh… Je ne suis plus si jeune… Alors me marier…

Le rouquin baissa doucement le regard. Sa voix s’était faite de plus en plus faible à mesure qu’il avançait dans sa prise de parole. Finalement il acquiesça, comme pour s’il confirmait lui même ses dires avant de reprendre.

- … Ça devient une priorité oui…

Une priorité oui, pour sa mère, pas pour lui. Mais le sujet de conversation principale était justement sa mère, alors Noeru pourrait facilement faire la connexion si elle y réfléchissait à deux fois. Finalement il décida de se lever, rassemblant les derniers contenants vides dans le sachets plastique, laissant à la lycéenne manger tout de même, puis éloigna le temps de quelques instants, vers la cuisine, dans le but de les jeter. Finalement il revint vers la table, et posa sa main sur l’épaule de la brune, la remontant délicatement vers sa nuque.

- C’est un sujet qui m’irrite un peu, je n’aime pas y penser…

Il marqua une courte pause, l’air toujours aussi hésitant.

- Ce n’est pas un secret… Je ne suis pas vraiment fait pour ça…

Il fut secoué d’un rire traduisant son malaise, et il lui adressa un sourire gêné. Il joua avec une mèche brune des cheveux de sa petite-amie, et put constater qu’ils étaient sacrément moins soyeux qu’à une époque. Il poussa un soupir avant de préciser ce qu’il voulait réellement depuis le début, d’un “on change de sujet ?” plus enthousiaste que ses intonations précédentes. Aussi, il prit place sur la chaise juste à côté de la brune, puis il s’avachit sur la table, le bras allongé, et sa tête reposant sur ce dernier, fixant son élève silencieusement pendant quelques instant. Il eut le temps de cligner plusieurs fois des yeux, à intervalles plus ou moins réguliers, et une expression plus détendue était revenue sur son visage.

- Tu n’oublieras pas de me donner de tes nouvelles hein~

Son ton s’était fait sensiblement plus doux, et il lui avait adressé un sourire taquin, mais empreint d’une certaine douceur. Elle allait lui manquer terriblement, et ne pas savoir quand exactement ils allaient pouvoir se revoir l’agaçait au plus haut point. Toutefois il n’en fit pas de cas, elle était sur le départ, et lui aussi, donc il s’abstiendrait côté contacts physiques. Sans compter qu’elle mangeait toujours, alors ça ne faisait simplement pas. Finalement, son sourire s’étira et il reprit la parole.

- Ah! Et tu passeras le bonjour de ma part à Klaüs !

Il ponctua cette phrase d’un rire très bref. Il ajouta qu’il ne voulait pas vexer l’infirmier en passant pour un malpoli qui ne saluait pas ses collègues. Et puis si Klaüs ne l’aimait pas, c’était son problème, dans le fond, Toma l’aimait bien. Ou plutôt, il appréciait le provoquer. Bon il s’en était rarement sorti indemne mais voir l’infirmier tenter de se contrôler face au rouquin avait toujours quelque chose d’assez drôle.

- Bon tu t’abstiendras de l’embrasser par contre! Malgré mon côté américain je reste quand même sobre dans les salutations~

Le sportif sourit un peu plus encore. Il faisait référence à l’incident de la veille, ainsi qu’à cette comparaison plutôt marrante que la brune avait faite. Toma ne pouvait s’empêcher de réfléchir à ce qu’il en serait si jamais elle venait à l’apprendre réellement, même si l’idée ne fit que lui traverser l’esprit, dans la mesure où ce n’était vraiment pas d’actualité.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Lun 26 Oct - 3:30

Son sourire ne tarda pas à s'effacer alors que Toma réagissait à sa demande. Sa voix était teintée d'agacement et elle regrettait maintenant de ne pas simplement avoir laissé coulé. Elle se serait posée des questions un temps puis serait finalement passée à autre chose vu son talent indéniable pour se créer des problèmes. Et surtout la réponse du jeune homme en elle-même l'inquiétait : Il sous entendait qu'il devrait très bientôt passer à autre chose, et elle pressentait qu'elle n'était pas dans ses plans futurs. Mais lorsqu'il ajouta franchement que ça en devenait une priorité son cœur se serra. Il venait de lui confirmer qu'ils n'en avaient plus que pour quelques mois, que d'ici peu leur couple ne serait qu'un souvenir. Ce n'était pas qu'elle ne le savait pas, elle-même était convaincue qu'il se serait lassé d'elle tôt où tard. Mais son affirmation avait comme précipité les choses car il s'agissait "d'une priorité". Si avant elle avait osé espérer que la dernière page de leur histoire ne se tourne que quelques années plus tard elle avait désormais la sensation que cette perspective n'avait jamais été autre chose qu'une vaine utopie.

- C’est un sujet qui m’irrite un peu, je n’aime pas y penser… 

Cette précision ne suffit pas à la rassurer. Son visage demeurait renfrogné et sa déception finissait de compléter son expression. Ses yeux fixaient la table sans influencer l'inclinaison de sa tête. Aussi, elle acquiesça machinalement d'un simple « mh » lorsqu'il lui souffla qu'il n'était pas fait pour le mariage. Elle en lâcha un autre a la suite de sa proposition concernant le changement de sujet, moins froid mais pas plus positif pour autant. Elle avait suivi son enthousiasme apparent, accompagnant même sa réponse d'un mince sourire. Du moins cela avait été son intention mais la demoiselle s'était totalement vautrée lors de la réalisation. Elle venait de lui offrir le sourire le moins convainquant de l'histoire des sourires peu convaincants et son « mh » enjoué était digne d'un "youhou.." ironique même si prononcé avec la meilleure volontés du monde.

- Tu n’oublieras pas de me donner de tes nouvelles hein~ 

Ses yeux s'humidifièrent mais avant qu'ils ne se gorgent d'eau au point qu'il ne s'en écoule sur ses joue, elle se souvint qu'ils venaient de passer à autre chose et qu'il ne faisait pas référence à la suite de leur rupture, mais plus certainement aux jours qui viendraient. Avec tout ça elle en avait oublié son départ imminent ; son rendez-vous avec Klaüs.

Elle mangea les derniers aliments présents face à elle, l'occasion de se rafraîchir un peu l'esprit. Elle comptait sur la qualité gustative de ses derniers pour lui mettre du baume au coeur, se demandant au passage quelle enseigne en était a l'origine. Au fond elle s'en fichait elle n'avait pas les moyens de faire appelle à quelqu'un d'autre pour la cuisine mais c'était un moyen comme un autre de ne pas rester focalisée sur sa récente désillusion.

C'est lorsqu'elle posa ses baguettes sur son assiette que Toma repris la parole :

- Ah! Et tu passeras le bonjour de ma part à Klaüs !

- Sans faute..


Elle avait répondu avec un subtile sourire, signe que son astuce avait fonctionné et qu'elle s'était détendue, même si elle paraissait toujours déprimée. Elle, savait que ce soucis reviendrait à la charge, ce n'était qu'une question d'heures, voire même de minutes pour qu'elle s'y reconsacre, ressassant les explications de Toma, cherchant une raison, le pourquoi du comment. Mais vu les efforts qu'il faisait pour détendre l'atmosphère elle ne pouvait tout bonnement pas se laisser emporter maintenant.
Noeru se leva donc, débarrassa la table et se dirigea à la cuisine pour jeter ce qu'il y avait a jeter.

- Bon tu t’abstiendras de l’embrasser par contre! Malgré mon côté américain je reste quand même sobre dans les salutations~

- « sobre » ? elle laissa s'échapper un rire qui se faisait encore timide étant donné son humeur. Tu semble oublier la manière dont tu m'as salué quand on s'est rencontré.. C'est n'est pas exactement ce que je qualifierais de sobre. la noiraude rit encore une fois, de manière plus assurée mais non moins douce.

Elle se souvenait à quel point Toma s'était montré entreprenant dès les premières minutes.

- Admets que tu ne veux pas que je l'embrasse parce que tu es possessif. continua-t-elle en souriant toujours très légèrement.

La plaisanterie de Toma semblait avoir eu l'effet escompté, il était parvenu à lui redonner le sourire par cette évocation.

- Mais très bien, je m'abstiendrai. En tout cas je te remercie, j'ai passé une bonne soirée. Je suis désolée de ne pas pouvoir t'aider à faire le reste du rangement, j'ai déjà pas mal traîné et je ne veux pas être en retard..

Sur ces mots elle s'approcha de lui et déposa un bref baiser sur ses lèvres. Elle n'aurait pu en faire plus d'une part parce qu'il aurait été trop difficile de le quitter si elle avait entreprit quelque chose de plus passionné, mais surtout parce qu'après leur dernière discutions elle n'avait pas vraiment le cœur à en donner plus.

Elle se dirigea finalement vers la porte d'entrée après avoir récupéré ses dernières affaires, elle mit ses chaussures, puis elle se retourna une dernière fois, souriante, pour le saluer d'un signe de main avant de quitter la pièce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Surprise~ (pv Noeru)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
» Surprise !!! (D'un homme commençant par Cu et finissant par Dy ?!?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAMPUS TENSHIGAYA :: Zone Daitako :: Quartier Résidentiel Shimura :: Appartement n°19 : Toma Sayashi-
Sauter vers: