AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Venez incarner votre personnage de manga / anime préféré ou bien créez le votre, et amusez vous dans le Campus Tenshigaya, une ville sans limites !

Partagez | 
 

 Surprise~ (pv Noeru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Surprise~ (pv Noeru)   Ven 24 Oct - 16:28

Le rouquin fixait le plafond de sa chambre depuis déjà dix minutes, son coeur tambourinant toujours dans sa poitrine alors qu’il tentait tant bien me mal de reprendre son souffle et de comprendre ce qu’il venait exactement de se produire. Il se redressa lentement, posant la main sur son front avant de s’aider de cette dernière pour maintenir sa tête alors qu’il balayait sa chambre du regard, remarquant que la majorité de ses vêtements et des vêtements de la brune à côté de lui était parsemés dans cette pièce. Il se tourna vers elle pour lui jeter un regard, essayant toujours de poser un raisonnement et une explication logique sur ce qu’il venait de se passer, mais en vain. Pourquoi était-elle là ? était sûrement la question la plus éminente de tout le lot. Après tout ce n’était n’importe quelle brune avec laquelle il aurait joué dans un bar avant de la ramener chez lui non, là, ce n’était personne d’autre que Noeru, qui était venue d’elle-même frapper à sa porte et qui s’était littéralement précipitée sur lui à peine avait-il eut le temps d’ouvrir. Elle ne lui avait même pas laissé le temps de comprendre qui elle était, et quand il eut enfin compris elle n’avait pas attendu qu’il se remette de sa surprise de la voir, pour tout de suite les plonger dans le feu de l’action. Et une nouvelle fois, même si le rouquin avait essayé à quelques reprises de lui demander si c’était vraiment ce qu’elle voulait, si elle était sûre, il n’avait eu pour réponse que des baisers ardents, et il s’était laissé complètement aller. Toutefois, il avait eu du mal à cacher sa surprise tout le long, face à la façon que l’adolescente avait de se comporter, elle semblait réellement déterminée, et il s’était surtout contentée de la suivre, plus que d’habitude, étant donné qu’elle l’avait pris complètement au dépourvu.

Après tout, il avait toutes les raisons de ne pas comprendre, certes cela faisait deux mois qu’il n’avaient pas fait l’amour, et oui, le temps commençait à se faire long déjà pour lui, et il n’imaginait donc même pas du côté de la brune comment cela devait être. Mais ces dernières semaines, elle l’avait tout simplement évité, soit en ignorant ses appels et, dans le meilleur des cas, en coupant court à leurs conversations; elle avait également refusé qu’il ne l’approche de trop près, ou encore qu’il ne la touche. Il n’avait pas réellement compris son comportement pour le coup, mais il devait avouer que la voir débarquer chez lui avec une telle attitude était tellement plus surprenant. Il ne la comprenait plus et se demandait ce qui pouvait bien se passer dans sa tête à ce moment-là. Pourquoi aujourd’hui ? Pourquoi acceptait-elle enfin d’être aussi proche ? Pourquoi comme ça, sans rien lui dire ? Il poussa un soupir avant de se rallonger, s’approchant de la brune, caressant son bras et son épaule du bout de ses doigts alors qu’il la fixait avec son regard le plus neutre possible, même s’il était intérieurement toujours aussi perturbé. Après quelques minutes seulement il déposa un baiser sur son épaule, se décidant à prendre la parole car ce silence durait depuis maintenant bien trop longtemps.


- Qu’est-ce que tu fais là ?


Sa voix ne traduisait pas sa surprise, mais plus le fait qu’il soit heureux de la voir, elle était pleine de tendresse, en somme. Après tout, elle lui avait manqué, et elle pouvait croire ce qu’elle voulait, pour lui elle était réellement différente de toutes ces autres femmes qui, malgré leur corps sublimes n’avaient malheureusement pas la personnalité assortie. Et puis ces femmes là ne pouvaient pas le surprendre, elles étaient superficielles, faciles et voulaient toutes la même chose, Noeru avait réussi à le surprendre, et aujourd’hui plus que jamais. Non vraiment, la dernière chose à laquelle il aurait pu s’attendre en ouvrant cette porte, c’était de voir la brune. Mais il n’en avait pas moins profité, malgré quelques réticences au début, ne voulant ni qu’elle regrette un geste qu’elle aurait fait sur un coup de tête, ni même qu’elle se sente forcée par quoi que ce soit. Et puis il avait tellement de questions qui s’étaient imposées à son esprit en la sentant contre lui, avant que ce dernier ne devienne complètement vide lorsqu’il s’était laissé emporter.
Pendant ces dernières semaines, depuis la dernière fois qu’il s’était vu, il avait espéré qu’elle sorte un peu la tête des bouquins, qu’elle en profite pour sortir un peu, qu’ils essaient de se voir; mais encore une fois, elle avait semblé non pas distante, mais freinée quand il s’agissait de communiquer avec le sportif. Toutefois il hésitait à amener le sujet, sachant pertinemment que c’était parce qu’il lui avait révélé aller voir ailleurs presque tous les soirs qu’elle était dans cet état. De toute façon, il imaginait bien qu’ils y reviendraient à un moment, il espérait juste que ça ne soit pas immédiat, même s’il savait que d’eux deux, il serait celui qui aurait le plus d mal à se retenir de poser les questions qui fâchent.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Ven 24 Oct - 17:38

Noeru était bloquée devant cette porte close, hésitant toujours. Lorsqu'elle approchait sa main de la sonnette, son coeur devenait fou. Elle était effrayée, nerveuse, elle avait peur qu'il la rejette mais surtout, peur de ne pas y arriver. Lorsqu'elle pressa en fin le bouton et que le rouquin se montra face à elle elle ne se laissa pas le temps de faire marche arrière et elle avait sauté dans le vide, avait fait le grand plongeon. Elle avait commencé par l'embrasser hâtivement, certainement à cause du stresse, mais la pression était retombée suite à ce premier contacte et elle avait pu poursuivre avec bien plus de douceur bien que ses craintes persistent. À ce moment là son coeur était encore totalement compressé, comme il l'avait été lorsqu'elle avait appris qu'il la trompait autant. Mais petit à petit, alors qu'elle le dirigeait dans sa chambre, qu'elle ôtait sa chemise les mains tremblante et qu'elle caressait son corps, ses pensées s'envolèrent. Cette fois c'était elle qui avait mené la barque.

La jeune fille n'arrivait pas à le croire. Elle avait réussis à surmonter son blocage avec bien moins de peine qu'elle ne l'aurait imaginé. C'était peut-être parce qu'ils avaient étés séparés longtemps, que ses instincts avaient pris le dessus.. Est-ce que ce serait aussi facile maintenant que le manque avait été comblé ? La réponse était oui. Elle n'avait pas eu ce pincement au coeur lorsqu'il l'avait touché, ni l'estomac noué au moment où ses lèvres étaient entrées en contacte avec sa peau. Elle était soulagée. Finalement l'idée de Misaki n'avait pas été si mauvaise...

- Qu’est-ce que tu fais là ? 

Le ton qu'il avait utilisé lui donna des frissons. C'est vrai que maintenant qu'elle y réfléchissait elle ne l'avait pas beaucoup laissé parler jusqu'à présent. Elle l'avait beaucoup interrompu de peur qu'il ne la fasse changer d'avis. Les toutes première minutes elle avait même eu de la peine à regarder son visage, craignant de repenser à ses actes. Mais elle s'était forcée à passer par dessus ce mauvais sentiment, se concentrant simplement sur l'instant présent et elle avait ainsi gentiment pu se laisser aller...

- ... J'avais besoin de te voir...

Noeru avait choisi ses mots avec soins, n'allant tout de même pas lui dire qu'elle voulait « vérifier quelque chose ». Si elle était là c'était en grande partie grâce à Misaki. Comme cette dernière en avait eu marre de voir sa meilleure amie déprimer, elle lui avait conseillé d'aller régler le problème une bonne fois pour toute en lui rendant une petite visite chez lui en fin d'après midi pour lui faire, je cite : « sauvagement l'amour sur le canapé ». Bon elle ne pensait pas une seule seconde que Noeru retiendrai l'idée étant donné son tempérament. Mais elle avait bien été forcée de la compléter en voyant son air mi anéanti-mi intéressé.

- ... Je.. j'aurais du te prévenir.. C'est ça.. ? Excuse-moi je suis partie sur un coup de tête je n'y ai pas pensé..

Car en effet même si la proposition de sa camarade de classe lui paraissait pertinente elle avait mis un certain temps pour parvenir à mettre le plan à exécution. Même ce jour-ci elle avait faillit faire demi-tour plusieurs fois avant de voir sa bouille.

- Mais promis la prochaine fois c'est ce que je ferais... marmonna-t-elle avant qu'il n'ait pu répondre.

En y repensant elle était vraiment gênée à cause de son comportement qu'elle qualifiait de bien trop osé. Et puis maintenant elle avait peur de ce qu'il pourrait lui dire. Elle n'avait jamais fait une telle chose, ça ne lui ressemblait pas alors il allait sûrement la charrier ou quelque chose comme ça... Mais surtout, elle se doutait bien qu'il ne devait rien comprendre à ce qui s'était passé. Elle l'avait évité plusieurs semaines et tout d'un coup elle venait sonner à sa porte, et avait été à l'encontre de tout ce qu'elle avait instauré ces derniers jours, sans lui laisser le temps de lui poser une seule question. Elle ne lui avait même pas dit bonjours. Cette pensé lui arracha un léger léger rire. Elle devait bien admettre qu'elle s'était montrée sacrément impolie, elle avait manqué à tous ces devoirs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Ven 24 Oct - 18:49


- J’avais besoin de te voir…


Le rouquin sourit suite à cette réponse de la jeune fille, qui au final ne répondait absolument pas à sa question. Il avait cru comprendre, qu’elle avait eu envie de le voir, qu’elle avait eu envie tout court, dans les faits. Autrement elle ne serait pas venue si soudainement, et encore moins pour simplement s’abandonner aux plaisirs charnels. Toutefois le sourire du sportif disparut bien vite, sans qu’il s’énerve pour autant, mais il repensait aux nombres de fois où il avait tenté de se rapprocher d’elle ces dernières semaines, et la façon dont elle l’avait à chaque fois repoussé, ou même ignoré. Vraiment, elle devenait réellement capricieuse à son contact, et cette pensée fit réapparaître un sourire sur le visage de Toma, qui aimait l’idée qu’elle se sente de moins en moins gênée avec lui, qu’elle se laisse aller un peu plus à chaque fois. Il n’eut même pas le temps de répondre quoi que ce soit que la brune avait entreprit de s’excuser de ne pas l’avoir prévenu. Il n’y avait même pas pensé, en réalité il était réellement heureux qu’elle ne soit pas venue un jour plus tôt, autrement il aurait de nouveau eu droit à plusieurs semaines sans avoir droit à aucun contact avec son élève, en dehors des heures de classes, qui en soi ne constituait pas réellement ce que lui appelait un “contact”. Après tout il ne prenait plus le risque de la prendre à part pendant un cours, il l’avait déjà fait, et non seulement il n’avait fait que l’énerver un peu plus encore, mais en plus, ce jour-là, elle l’avait frappé. Il poussa un soupir en y repensant. Aussi loin qu’il pouvait s’en souvenir, il avait du mal à se rappeler de jours entiers qu’ils auraient passé sans se disputer. Toutefois il ne laissa pas ces pensées stagner longtemps dans son esprit, entendant l’adolescente lui promettre qu’elle l’appellerait la prochaine fois. D’un côté il préférait, en effet, qu’elle l’appelle, pour éviter qu’elle le surprenne avec une autre, ou qu’il ne soit simplement pas là, mais d’un autre côté, il avait beau avoir été surpris et ne rien comprendre aux raisons ayant motivée l’adolescente, il avait adoré la surprise de la voir, premièrement débarquer chez lui, et deuxièmement de la voir aussi entreprenante. D’ailleurs, il ne répondit pas immédiatement à ses paroles et se colla un peu plus à elle, déposant un baiser dans le creux de son cou. Il la savait gênée, il le voyait à son expression mais surtout il l’avait entendu au ton de sa voix. Après s’être amusé quelques instants avec la peau de son cou, il prit la parole, murmurant simplement.


- Tu étais atrocement sexy.


Il savait que c’était sûrement pas les mots pour la rassurer, mais il ne voyait pas comment il aurait pu mieux l’exprimer. L’effet de surprise avait été parfait, et même si cette fois c’était elle qui avait été aux commandes, elle avait su rester elle même, douce, innocente, et Toma devait avouer complètement craquer. C’était exactement pour ça qu’il l’aimait, parce qu’elle était innocente, mais aussi parce que, par moment, elle arrivait à le surprendre en se montrant tellement séduisante, qu’il ne pouvait décemment pas résister. Alors quand elle faisait un savant mélange des deux, comment pouvait-il faire pour garder son sang-froid ? Il reprit la parole, pour ne pas lui laisser le temps de se sentir trop gênée, murmurant avec tendresse.


- Tu restes dormir hein ?


Son ton avait été doux, mais en réalité il avait peur qu’elle ne refuse… Il sourit un peu plus encore avant de s’écarter d’elle pour aller remettre ne serait-ce que son pantalon, autrement il savait qu’il pourrait aisément repartir pour un second tour, il ramassa également les sous-vêtements de l’adolescente, puis fit de même avec la robe, qu’il lança immédiatement à la jeune fille pour qu’elle se rhabille si elle le souhaitait. Il revint par la suite s’allonger à côté d’elle, un sourire presque angélique sur les lèvres, les dessous de la brune dans la main droite. Il fit mine de les lui tendre l’espace de quelques instants, avant de les reprendre, puis il approcha son visage de celui de la jeune fille.


- Pourquoi ?


Il ne avait pas si la brune répondrait sincèrement à sa question, en réalité il ne chercherait pas à la faire parler plus que ça. Le but principal était de la taquiner, et il était clair qu’il ne lui rendrait pas ses sous-vêtements à moins qu’elle lui dise la vérité, ou un mensonge auquel il pourrait croire. Mais il voulait savoir ce qui l’avait motivée à venir, pourquoi avait-elle eu tant besoin de le voir, soudainement, après ces semaines pendant lesquelles elle n’avait visiblement eu aucun problème à couper presque tout contact. Et puis il avait beau s’être sensiblement repris, il ne comprenait toujours pas, et était toujours perdu. Il se mit à califourchon sur ses cuisses, souriant toujours, puis il l’embrassa brièvement à la commissures des lèvres avant d’écarter son visage.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Ven 24 Oct - 20:23

- Tu étais atrocement sexy.

Ses joues se colorèrent sensiblement. « Sexy » ? vraiment ? En se revoyant elle avait plus l'impression d'avoir été brusque et maladroite... Mais peut-être avait-elle un regard trop dure sur elle-même... Peut-être que c'était lui qui avait raison cette fois.

- Tu restes dormir hein ?

Instinctivement elle allait répondre que c'était évident mais en y pensant elle se demandait si elle pouvait vraiment se le permettre. Le lendemain et comme à chaque fois qu'elle avait du temps libre depuis presque trois semaines elle allait en forêt avec Klaüs pour se défouler, courir plus vite que ses jambe ne lui le permettait, plus longtemps que ce que son corps semblait à première vue pouvoir supporter et grimper le plus haut qu'elle le pouvait avec l'aide de son ami pour hurler à plein poumon, là ou de toute façon personne d'autre que lui ne pourrait entendre. Elle dépassait ses limites ainsi plusieurs fois par semaine que ce soit durant une, deux ou trois heures suivant ses capacités. Au final elle était toujours si épuisée et affamée qu'elle n'avait plus l'occasion de penser à autre chose qu'au repas qui l'attendait ainsi qu'a ce lit qui lui tendait les bras. Malheureusement se regain d’intérêt pour les activités physiques était passé totalement inaperçu en cours de sport car non seulement son corps entier la faisait souffrir, mais elle n'y avait aucune motivation et rien que de voir Toma la déprimait. Elle finit par soupirer et acquiesça. Elle trouverait bien quelque chose à dire à Klaüs pour repousser leurs rendez-vous de quelques heures.
Noeru attrapa la robe qu'il lui avait lancé et l'enfila négligemment. Elle s’apprêta à récupérer ses sous-vêtements quand le jeune homme les éloigna de sa main un sourire taquin au lèvres

- Pourquoi ?

Et voilà, elle savait qu'elle viendrait cette question embarrassante, qu'elle n'y échapperait pas et que ce n'était qu'une question de minutes avant qu'il ne s'y mette. Elle détourna les yeux le visage intégralement coloré.

- ... je me suis déjà incrustée chez toi sans prévenir alors je n'allais pas en plus venir habillée comme un sac, ça n'aurait pas été très poli...

C'était un mensonge. Elle se fichait d'être polie ou non lorsqu'elle était venue. Elle avait juste voulu lui faire plaisir... Non.. ça aussi s'en était un.. Le véritable objectif était totalement égoïste, elle voulait concurrencer ces femmes bien vêtue à toute les couches, ces même femmes qui de toute façon, même si elles portaient un sac poubelle en guise de robe restaient éclatantes et magnifiques. Elle avait voulu les effacer totalement en se mettant en valeur, qu'il ne voit plus qu'elle. Elle voulait également qu'il oublie à qu'elle point elle avait pu se montrer pathétique par le passé, dans son allure générale mais aussi dans son comportement. C'est pourquoi elle ajouta :

- Et puis il va falloir que tu t'y habitue.. Je t'avais dis que je ferais un effort...

Elle poursuivit avec un sourire à la fois gêne mais aussi légèrement aguicheur.

- De toute façon il fallait que j'en change, je pense que tu l'auras deviné mais les autres sont trop petits maintenant, alors quitte à s'offrir des sous-vêtements...

Bon en réalité dans le rayon de lingerie elle faisait moins la maline. Misaki avait du l'y traîner avec force et les négociations avaient été compliqués : « non mais c'est pas un peu osé ça ? » « je pourrais jamais porter une telle chose ! » « Tu plaisante ? Misaki, c'est transparent! » Et la blonde répondait « Non ça ce sont des sous-vêtement normaux, va falloir t'y faire sinon tu ne fera pas long feu. ». Finalement cette dernière avait réussis à lui en faire choisir des plutôt sympa, mais elle avait du passer elle devant la vendeuse. Chose ridicule car il était évidant vu la taille, que ces ensembles n'étaient pas pour elle mais pour la demoiselle totalement écarlate cachée derrière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Ven 24 Oct - 21:50

Toma ne bougea pas, la regardant simplement rougir à sa question, puis l’écoutant calmement, son sourire s’étirant un peu plus au fil des secondes. Elle ne répondait toujours pas à la vraie question, mais le fait qu’elle ait ramené le sujet sur ses sous-vêtements était amusant. Mais le plus drôle était certainement qu’elle invoque la politesse comme justification à des dessous aussi différents de ce à quoi elle l’avait habitué. Après tout, il avait à peine eu le temps d’ouvrir la porte qu’elle l’avait embrassé sans attendre, sans aucune salutation, ni même explication ou demande. Elle n’avait absolument rien dit et s’était contentée d’agir. Alors qu’elle ne vienne pas lui parler de politesse… Toutefois le rouquin ne releva pas, la laissant parler alors qu’il souriait toujours plus.


- Et puis il va falloir que tu t'y habitues.. Je t'avais dis que je ferai un effort…


Lr rouquin sourit. Alors c’était ça ? C’était pour surpasser toutes les autres femmes qu’ils voyaient pour passer le temps ? Il pensait avoir été clair sur le sujet : il les oubliait quand il tait avec elle, et d’ailleurs à plusieurs reprises il avait posé des lapins à certaines d’entre elles parce que Noeru était soudainement apparu alors qu’il allait pour les voir, ou même parfois, il les abandonnait carrément en plein rendez-vous pour voir la brune. Alors elle n’avait aucun souci à se faire, il ne voyait qu’elle, de toute façon. Il hocha la tête lorsqu’elle lu dit que, de toute façon, elle n’avait pas eu d’autre choix que de changer de sous-vêtements, notamment à cause de sa prise de poids. C’était vrai, mais le style était tellement différent… Bon, il ne s’en plaignait pas, ils lui allaient parfaitement, et il avait adoré les lui retirer. Il lui adressa un sourire amusé et posa une de ses mains sur la cuisse de la brune avant de prendre la parole après l’avoir embrassée tendrement.


- Je pense que je ne pourrai jamais m’y faire…


Il marqua une pause, gardant son visage très proche de celui de Noeru, puis reprit la parole.


- Ça me fait vraiment plaisir, que tu sois là.


Il se mordit la lèvre inférieure, comme s'il voulait s'empêcher de sourire un peu plus encore, même si sa tentative fut totalement vaine. Il resta encore quelques instants ainsi, à califourchon sur son élève, mais il ne tarda pas à se lever, lui posant ses sous-vêtements juste à côté pour qu’elle puisse les enfiler rapidement. Avec tout ça, il avait totalement perdu le fil de ce qu’il était en train de faire avant d’aller lui ouvrir, et il s’adossa sur le dossier de son canapé, mettant bien deux voire trois minutes à se rappeler. Il soupira en se souvenant qu’il était sensé appeler ses parents, et il s’empressa presque d’aller débrancher son téléphone fixe, son téléphone portable étant déjà éteint. Tant pis, il allait passer un sale quart d’heure le lendemain, et il prenait même le risque qu’ils se ramènent dans les jours à venir, mais tant pis, il ne voulait pas perdre de ce temps qu’il partageait avec Noeru, cela faisait trois semaines qu’ils ne s’étaient plus vus après tout. Alors, c’était d’abord la brune, après il les appellerait, et il savait qu’il aurait trouvé une excuse en béton d’ici là. Il alla rapidement faire un tour à la cuisine, affamé, après tout il n’avait pas vraiment pris le temps de bien manger dans la journée. Toutefois il ne prit même pas la peine de chercher dans ses placard ou son réfrigérateur, sachant pertinemment que malgré les quelques petites bricoles qu’il avait, il serait complètement incapable de faire quoi que ce soit et que, de toute façon, il ne préférait pas tenter. Il n’osa pas solliciter la brune pour la cuisine non plus, après tout elle en faisait bien assez souvent quand elle venait, à la place il vint s’asseoir à côté d’elle, posant sa tête sur l’épaule de la jeune fille.


- Tu as faim ? Je vais commander quelque chose~


Il attendit sagement sa réponse, attendant de savoir ce qu’elle voulait manger pour cette fois. Il entreprit de fermer les yeux quelques instants avant de se redresser pour jouer avec les mèches brunes de son élèves pendant qu’elle se décidait. Il était réellement heureux qu’elle soit venue, même s’il avait des tonnes de questions auxquelles, visiblement, elle n’était pas décidée à répondre, le rouquin ferait de son mieux pour ne pas gâcher ces moments là comme il l’avait fait la dernière fois…
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Sam 25 Oct - 0:10

Elle enfila sa culotte dès qu'elle en eut l'occasion, ses mots et ses gestes toujours en tête. Elle se disait que vraiment, être aussi craquant aurait dû être interdit par la lois tant cette caractéristique chez lui était dévastatrice. La façon dont il parlait, les mots qu'il choisissait ainsi que ses gestes, tout cela s'ajoutait à son physique, à sa voix ainsi qu'à son odeur pour faire fondre le coeur de la demoiselle. Son succès auprès des dames n'étaient pas un hasard : il faisait un sans faute à tous les niveaux en ce qui concernait le jeu de la séduction.

Quand il la quitta elle en profita pour mettre son soutiens gorge qu'elle avait toujours en main et passa brièvement devant le miroir pour ajuster sa tenue et vaguement replacer ses cheveux. Elle regarda son corps un court instant mais elle ne su qu'en penser. Elle avait la sensation de gentiment retrouver ce physique qu'elle avait perdu mais elle était incapable de dire si elle aimait ce qu'elle voyait où non. Concernant son visage, son avis était claire et nette. Elle ne le trouvait pas à la hauteur de ce qu'elle espérait. Elle avait moins de cernes c'était sûr. En même temps difficile de ne pas dormir vu l’entraînement que lui infligeait Klaüs quatre à cinq fois par semaine. Elle était épuisée rien que d'y penser. Mais elle n'allait pas s'en plaindre, après tout elle avait accepté de le suivre et elle devait admettre que ça lui faisait un bien fou. Elle commençait à comprendre Toma sur ce point là. Elle avait oublié l’intérêt se trouvant dans la course et toutes ces activités physique mais maintenant qu'elle avait trouvé ou plutôt retrouvé son domaine elle n'était pas loin d'y être accro. Ça lui permettait de se défouler, de se vider l'esprit et de garder la forme. Bon étant donné qu'elle n'avait actuellement plus réellement de sources de stresse elle avait pour intention de réduire la fréquence de ses « promenades » pour pouvoir voir d'autre personnes de temps en temps, après qu'elle ait fini d'étudier bien sûre. À part en EPS où elle était toujours aussi mauvaise, il y avait du mieux dans à peu près toutes les matières et elle n'avait pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin. Noeru retourna s'asseoir sur le lit en attendant le rouquin qui ne tarda d'ailleurs pas à arriver. Il se plaça à côté d'elle et posa son oreille non loin de la nuques de la jeune fille.

- Tu as faim ? Je vais commander quelque chose~

Ses cheveux lui chatouillaient agréablement la mâchoire mais elle n'eût pas beaucoup le temps de profiter de leurs douceurs que le professeur s'était déjà éloigné pour jouer avec les siens.

- Et si on préparait nous-même quelque choses ? Histoire que ta cuisine te serve un peu... Tu l'as utilisée combien de fois depuis que tu habite ici ?

Elle se leva, lui prit la main et l'attira avec elle.

- On ne fait pas grand chose ensemble, c'est l'occasion parfaite et puis tu as de véritables trésors cachés dans tes armoires !

En effet elle avait déjà eu l'occasion de voir le nombre d'épices et autres aromates qu'il y cachait. La première fois elle en avait été tout émerveillée. La demoiselle ouvrit le frigo et y trouva du boeuf qu'elle saisit joyeusement.

- C'est bien ça. C'est dommage que tu n'aies pas un ou deux légumes pour l'accompagner...

Pendant qu'elle s'occupait à chercher les différents condiments qu'elle avait l'intention d'utiliser pour assaisonner la viande elle demanda à Toma de sortir des pâtes et de faire chauffer de l'eau. Elle savait qu'il en avait étant donné que la dernière fois qu'elle était venue c'était la seule chose qu'elle avait pu apercevoir lorsqu'elle avait voulut lui concocter un bon petit plat. Malheureusement ce n'était pas avec une assiette de spaghetti qu'on se faisait pardonner une bêtise.

La demoiselle après s’être occupé du boeuf voulu mettre les cornettes à cuire mais ne manqua pas de se brûler le poignet contre le bord de la casserole. Elle retira brusquement ce dernier, serrant les dents. La demoiselle alla en suite le passer sous le robinet à température minimum pour faire descendre la douleur.

- Est-ce que tu peux continuer un moment sans moi s'il te plaît.. ? Ce serait bien de faire un jus avec la viande.. Tu sais comment faire ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Sam 25 Oct - 1:09

Le rouquin lui jeta un regard interrogateur. “Préparer eux-mêmes” ? Comme “cuisiner” ? Pourquoi pas commander ? Après tout c’était bien plus rapide, il y avait beaucoup moins de vaisselle à faire, et en plus, aucun risque de se brûler ou de se couper en cuisinant. Non franchement, pourquoi irait-il cuisiner alors qu’il pouvait tout avoir en un coup de fil ? Après tout, la cuisine avait été comprise dans l’appartement, autrement il s’en serait bien passé. C’est pourquoi lorsqu’elle lui demanda combien de fois il levait utilisée depuis qu’il vivait dans cet appartement, le rouquin avait haussé les épaules; il ne cuisinait jamais, la plupart du temps c’était les filles qu’il invitait qui cuisinaient pour lui, parfois Sayumi également, lorsqu’il le lui demandait. Mais lui, pratiquement jamais. Il n’avait pas la patience d’attendre, il n’aimait pas le fait que l’odeur se répande dans presque tout l’appartement, et il n’aimait pas avoir à tout nettoyer derrière. Et puis surtout, il n’était pas doué, mais vraiment pas. Cependant il n’eut pas le temps de protester que l’adolescente lui avait pris la main pour l’entraîner dans la cuisine. Il la regarda sortir de la viande, espérant ne pouvoir rester qu’un simple spectateur, pour éviter d’avoir à faire quoi que ce soit.
Il la regarda s’agiter un moment avant qu’elle ne le sollicite pour faire chauffer de l’eau pour les pâtes. Bon, ça il savait faire, ça allait encore, mais la viande… Il se contentait en général de la griller, se souciant de l’assaisonnement après coup. Il poussa un soupir alors qu’il posait la casserole remplie d’eau sur le feu, n’attendant plus qu’elle se mette à bouillir en croisant les bras. C’est lorsqu’il regarda deux fois sa montre dans la même minute qu’il se rendit compte à quel point il détestait cuisiner, il devait attendre que l’eau soit bouillante, mais en plus, il allait devoir attendre au moins dix minutes que les pâtes cuisent par la suite ? C’était ridicule, qui avait le temps pour ça ?


Il manqua de sursauter en sentant le bras de la brune bouger avec tant de violence et il se retourna vers elle, l’air inquiet, remarquant qu’elle s’était brûlée. Elle eut le bon réflexe en allant mettre la brûlure sous l’eau donc il ne s’en inquiéta pas plus que de raison, mais la panique le prit lorsqu’elle lui demanda s’il pouvait continuer sans elle. Il n’eut même pas le temps de répondre qu’il dut mettre les pâtes à cuire, puis “faire un jus” ? Comment était-il sensé faire ça ? Comment pouvait-elle l’abandonner comme ça, livré à lui-même ? Il entreprit de répéter simplement des gestes qu’il avait observé chez Sayumi, ou même chez Noeru, prenant les condiments et aromates complètement au hasard. Il ne savait pas ce qu’il faisait, mais très vite il se rendit compte à quel point il était un piètre cuisinier et il réprima un soupir, tout en ayant l’air convaincu par ce qu’il faisait. Bon, il avait complètement gâché un morceau de viande. Ca lui apprendrait, à Noeru, à vouloir le faire cuisiner.  Il hésita à se tourner vers elle pour lui jeter un regard implorant mais se résigna. Après tout, ça ne pouvait pas être si terrible que cela en avait l’air… Si ? Après quelques minutes, il éteignit les feux, essora les pâtes puis dressa les assiettes. Si sur ce point il savait rendre le plat appétissant, c’est toutefois pour ce genre d’assiettes si bien dressées que des phrases telles que “méfiez-vous des apparences” avaient été créées.


- Bon appétit…


“Bon appétit”… Toma trouvait que venant de lui ça sonnait presque comme une blague. Le rouquin le savait, si le plat était visuellement beau, il n’en était rien au niveau du goût, même si, comme à chaque fois il espérait intérieurement que ça soit le cas, se disant que, peut-être, la brune lui porterait chance, ou alors qu’un miracle se produirait. Il sortit une bouteille d’eau du réfrigérateur ainsi que des verres, au cas où, puis il invita la brune à s’asseoir, n’osant pas commencé avant d’avoir vu sa réaction à elle d’abord. Il la fixait sans ciller, mais il fut vite prit d’impatience et commença également, prenant une bouchée tout en priant intérieurement.
Malheureusement pour lui, le miracle ne vint pas, et son premier réflexe fut de prendre la serviette à côté de lui et de recracher le morceau de viande à l’intérieur. Il jeta un regard perdu à la brune, ses yeux faisant un va-et-vient entre la brune et la viande dans son assiette. Qu’est-ce qu’il avait fait de mal ? Pourtant il avait reproduit à l’identique les gestes qu’il avait déjà vu… Bon certes il avait trop cuit la viande, alors qu’il l’aimait saignante, et il n’avait pas tellement fait gaffe à ce qu’il avait mis pour “faire le jus”, mais il ne pensait pas que cela ferait une si grande différence… Il soupira et tira l’assiette de la brune vers lui avant qu’elle ne s’empoisonne. Il était sensiblement gêné, le visage très légèrement coloré alors qu’il se mordait discrètement la lèvre inférieure, après tout elle découvrait un autre de ses défauts. Il poussa un soupir après quelques instants de silence, avant de prendre la parole, toujours embarrassé.


- Je pensais que ça irait pourtant…


Bon, certes il avait paniqué, mais il avait réellement fait de son mieux, et même s’il savait qu’il était mauvais en cuisine, et ce depuis le début, il avait réellement osé croire que, cette fois, tout irait bien et qu’il pourrait leur épargner une intoxication alimentaire. Bon, il avait sauvé son élève, c’était déjà ça, et lui avait réussi à recracher le morceau assez rapidement. Mais tout de même, autant dans sa voix que dans son regard, il était facile de deviner à quel point il était gêné, déçu, et surtout perdu. Il n’osait d’ailleurs plus regarder Noeru, et avait entreprit de fixer les deux assiettes en face de lui.


Dernière édition par Toma Sayashi le Ven 11 Sep - 1:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Sam 25 Oct - 2:29

Comme il était dos à elle, elle ne pu pas vérifier ce qu'il faisait mais comme il avait l'air assuré elle ne se fit pas trop de soucis. Ses mouvements avaient l'air nettes et précis. En y réfléchissant elle se demandait pourquoi elle s'était inquiétée, si il avait de la viande dans son frigo c'est qu'il savait la faire. Elle resta le poignet sous le robinet de nombreuses minutes. Elle avait l'habitude de se blesser en cuisinant alors elle savait qu'il ne fallait pas sous estimer le pouvoir anesthésiant de l'eau glacée sur les brûlures. Au moment où il servit elle se mit à table. L'assiette était belle, il avait le geste. Aussi, bien que le jus lui paraissait épais, le tout avait l'air bien appétissant. Mais elle n'eut pas le temps d'entamer son repas que le rouquin lui avait retiré sa nourriture de sous sa fourchette. Noeru leva la tête, ne comprenant pas son acte dans un premier temps.

- Je pensais que ça irait pourtant… 

- .. Je t'en prie ça ne peut pas être si mauvais..

Elle récupéra son assiette et goûta la viande. Elle était surprise, mais malheureusement pas en bien. Comment pouvait-on être si mauvais ? Pour faire un jus il suffisait de rajouter du vain dans les sucs de la viande en fin de cuisson. Est-ce qu'elle s'était trompé d'épices ? Par politesse elle avala sa bouchée, avec difficulté toutefois.

- ... Tu veux qu'on commende quelque chose... ? demanda-t-elle timidement

Elle voyait bien qu'il se sentait embarrassé. Et vu le niveau atteint elle ne pouvait pas prétendre que ça allait encore car lui même était conscient du ratage total qu'il était parvenu à accomplir. Aussi, elle regrettait d'avoir goutté. Pas parce que c'était mauvais, mais parce qu'elle avait sûrement accentué son sentiment d'embarras en contournant son interdiction. Elle n'osait rien dire de plus craignant de remuer le couteau dans la plaie ou suivant comment, de le vexer. En débarrassant elle tenta tout de même.

- Le résultat n'était peut-être pas terrible mais sache que tu ferais un cuisinier très sexy...

Elle se mordit la lèvre inférieur et ajouta, baissant les tête mais levant les yeux vers lui les joues plus rouges :

- Tu me referais cette expression... ? Celle que tu avais lorsque tu étais devant les fourneaux...

Elle ne mentait pas, elle avait vraiment apprécié le regarder. Malheureusement il s'était peu tourné vers elle donc elle n'avait pas beaucoup pus profiter de son air concentré, mais rien que pour ça, elle ne regrettait pas de l'avoir placé devant des casseroles.
La demoiselle s'approcha de lui, contemplant son visage, puis lui vola un bref baiser.

- Je m'occupe de tout remettre en ordre... Merci de t'être donné de la peine..

Elle l'embrassa une nouvelle fois et rejoignit l'évier pour faire la vaisselle cette fois. Elle trouvait ça dommage de devoir jeter toute cette nourriture mais c'était sincèrement immangeable. La prochaine fois elle lui ferait un bon petit plat pour s'excuser de l'avoir mis dans une telle situation. Elle s'y serrait bien attelée juste après avoir fini de récurer les assiettes, mais il n'avait plus rien de bien passionnant dans son frigo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Sam 25 Oct - 19:18

Toma releva le regard vers la brune lorsqu’il vit l’assiette de cette dernière s’éloigner alors qu’elle lui assurait que ça ne pouvait pas être aussi terrible qu’il le laissait entendre. Il croisa les bras, attendant simplement la réaction de Noeru. Pas si mauvais ? Vu qu’elle insistait elle s’en rendrait bien vite compte, mais c’était à ses risques et périls. Il vit son expression changer du tout au tout, mais fut surpris de voir qu’elle finit de manger et avala même sa bouchée, alors que lui-même n’avait pu supporter le goût plus de quelques secondes. Il était impressionné, mais surtout, il lui jeta un regard inquiet, non pas pour l’appréciation du plat qu’il savait pitoyable, mais pour l’état de l’estomac de l’adolescente… Vu sa facilité à tomber malade, il ne serait pas étonné qu’elle soit absente de nouveau la semaine prochaine. Il poussa un soupir, acquiesçant lorsqu’elle proposa de commander quelque chose à manger. Comme quoi, elle aurait dû le suivre dès le début, ou bien elle aurait dû le laisser en dehors de toute activité culinaire.


- Le résultat n'était peut-être pas terrible mais saches que tu ferais un cuisinier très sexy…


Le rouquin ne releva pas, toujours déçu de son échec cuisant, il voulait simplement oublier qu’il s’était totalement planté. Ce n’était pas dans ses habitudes que de se rater complètement de la sorte, et c’était pour aussi pour cette raison qu’il ne cuisinait jamais. Lorsqu’elle surenchérit en lui demandant de refaire cette expression, le sportif laissa apparaître un mince sourire, plus signe qu’il voulait définitivement passer à autre chose que signe qu’il appréciait le compliment. Mais dans un sens, s’il y avait au moins eu une chose de positive dans ce ratage total, il fallait qu’il s’y raccroche, c’est pour cela qu’il la laissa l’embrasser, et alors qu’elle se dirigeait vers l’évier, lui alla chercher son téléphone portable, qu’il alluma avant de revenir dans la cuisine, s’adossant au placard pour fixer l’adolescente. Il ne savait pas ce qu’elle pouvait aimer manger, et ne parvenait même plus à se souvenir de ce qu’elle avait commandé la fois où ils étaient allés au restaurant, il soupira et composa le numéro d’un traiteur japonais, commandant des plats typiques du pays en se disant qu’il toucherait certainement juste pour quelque chose. Après quoi il posa l’appareil sur la table puis alla aider la brune pour au moins sécher les assiettes et les ranger, l’adolescente étant trop petite de taille pour pouvoir le faire d’elle-même. Il la prévint également que la commande serait là dans un peu plus de trente minutes. Une fois la vaisselle terminée et rangée, il posa doucement ses deux mains contre l’évier, bloquant la brune contre ce dernier, puis déposa un baiser sur sa nuque avant de l’enlacer pour la serrer contre lui.


- Tu m’avais manquée~


Il l’embrassa de nouveau dans le cou, le sourire au lèvres. Il était vraiment heureux qu’elle soit là. Il aimait ce genre de surprise et il espérait pouvoir lui rendre la pareille. Après tout, il pouvait difficilement aller la retrouver dans sa chambre, sur le campus, alors il fallait qu’il trouve quelque chose. Et puis elle allait commencer à se lasser, si elle ne le retrouvait que chez lui, à chaque fois. C’était certainement le plus gros désavantage de toute cette relation, en dehors du fait qu’ils aient des problèmes de compréhension, c’est que comme ils étaient sensés se cacher, qu’ils n’avaient pas la possibilité de beaucoup sortir, que ce soit au centre commercial, ou au parc, la seul fois où ils avaient pu se le permettre avait été pendant les vacances… Il la serra un peu plus contre lui, l’embrassant une dernière fois derrière l’oreille avant de lui murmurer d’une voix suave.


- Tu comptes me dire ce qui t’as pris, d’un coup ?


Certes il s’était promis de ne pas la forcer, mais d’une part c’était l’occasion parfaite d’oublier son accident culinaire d’un peu plus tôt, et d’autre part il était vraiment trop curieux de savoir ce qui l’avait poussée à venir. Pourquoi si soudainement ? Est-ce que c’était l’oeuvre de Misaki ? Le rouquin en doutait puisque la blonde ne l’aimait pas, et ce sentiment réciproque d’ailleurs. Et puis si elle avait besoin de le voir, c'est qu'il y avait quelque chose, non ? Il posa sa tête sur celle de la brune quelques instants. Cette fois si elle esquivait la question, tant pis, il la lui répéterait. Il était bien trop curieux de savoir où est-ce qu’elle avait trouvé l’idée, comment est-ce qu’elle avait rassemblé le courage de venir le voir ainsi, surtout qu’elle était parvenue à le surprendre du début à la fin.


Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Sam 25 Oct - 23:47

Le sourire étant apparu sur son visage au moment où il s'était approché d'elle de la sorte s'effaça au dès l'instant ou il lui posa la question qu'elle espérait éviter ce jour là. Elle qui se serait déjà passée de la discussion sur le pourquoi de ses sous-vêtements, elle était maintenant selon elle en bien mauvaise posture. Pourquoi est-ce qu'à chaque fois qu'il ouvrait la bouche pour lui demander quelque chose, c'était quelque chose de gênant ? De plus comme c'était la deuxième fois qu'il revenait dessus, elle se doutait bien qu'elle n'avait qu'une seule solution : lui répondre sincèrement et sans détoure. Toute fois certaines choses la freinaient. D'une part elle avait honte que ce soit Misaki qui lui ait soufflé l'idée et et d'autre part, peur qu'il ne comprenne pas ses motivations et qu'il s’énerve dans le pire des cas.

- ... C'est Misaki qui me l'a proposé... admit-elle à voix basse. J'avais besoin de savoir si j'arriverais à passer au dessus de « ça »...

Par « ça » elle entendait naturellement son blocage causée par ce qu'elle avait appris trois semaine au par avant. Bon bien sûr elle n'avait pas pris l'idée de la blonde telle quelle, car cette dernière voyais les choses de manières bien plus assumées et osées. Elle avait même été jusqu'à proposer à Noeru de se pointer en dessous sexys avec pour seul autre vêtement un imperméable qu'elles auraient acheté en même temps que ce fameux ensemble. Elle aurait bien suggérée à l'étudiante d'être carrément nue sous cet imper', mais elle n'avait aucune envie de la choquer. C'était déjà assez surprenant qu'elle accepte de potentiellement se pointer chez lui en ayant comme objectif premier de coucher avec. Au final l’adolescente aux yeux bleus n'avait même pas été très sauvage et avait privilégié le lit au canapé contrairement à ce qu'avait brièvement conseillé Misaki la première fois qu'elle en avait parlé.

- ... Si je pouvais faire abstraction ou si je resterais incapable d'accepter que tu me touches... Alors je me suis jetée à l'eau...

Elle s'arrêta là, ne voulant pas ajouter d'autre détails. Noeru craignait qu'il voit son acte d'un mauvais œil. Qu'elle descende dans son estime ou quelque chose dans ce goût là. Après tout elle devait admettre que sa visite surprise avait été remplies d'arrières pensées. Certes il lui avait manqué mais ce n'était de loin pas sa première motivation et elle s'en était rendue compte que bien après à cause de la vision qu'elle avait de la situation. En revanche, les idées qu'elle avait derrière la tête n'étaient pas si mauvaise... Elle avait juste voulu sauver leur couple au final. Alors bon du coup sa tentative manquait de spontanéité et de romantisme mais elle ne pouvait pas être condamnée pour ce qu'elle avait fait.

- .. Est-ce que tu m'en veux... ?

La demoiselle n'osait plus le regarder après ses aveux. Elle se mit donc à fixer le premier objet dans son champ de vision à savoir : le robinet face à elle. Elle y voyait vaguement leur reflet, mais heureusement pour elle et son envie de s'évader, celui ci se retrouvait totalement déformé par la courbure de l'acier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 26 Oct - 2:42

Il fut surpris d’entendre que c’était Misaki qui lui avait proposé une telle idée, après tout la blonde appréciait le professeur autant que lui l’appréciait, à savoir pas du tout. Et puis toute cette histoire avec le fait que Noeru utilise Adrien comme couverture pour leur relation, ça ne lui avait sûrement pas plu non plus, il s’en doutait bien. D’un autre côté, il se dit qu’il était évident que l’idée de venir aussi soudainement ne serait certainement pas venue de Noeru elle-même, qui était bien trop pudique quant à l’expression de ses envies, et qui s’embarrassait de rien; d’ailleurs il avait senti qu’elle hésitait dans les premiers instants où elle s’était introduite dans son appartement et c’est également pour cela qu’il avait cherché à l’en dissuader. Il poussa un soupir silencieux, comme quoi, Misaki n’était pas qu’une plaie, elle pouvait servir à quelque chose, parfois… quand elle ne lui mettait pas des poings dans la figure pour rien.
Toutefois, il restait assez surpris qu’elle se soit laissée convaincre, ça ne lui ressemblait tellement pas. Toutefois, il comprit bien vite ce qui l’avait motivée. Visiblement, elle avait réellement eu du mal à se remettre du fait que son professeur de sport sorte pratiquement tous les soirs et aille jusqu’au bout avec ces femmes qu’il rencontrait. Il ne savait pas comment le lui expliquer pour qu’elle comprenne, qu’elles ne comptaient réellement pas, et qu’il n’avait aucun risque de se retrouver attiré par l’une d’entre elles. L’attirance restait purement physique, et le rouquin même n’avait pas le temps, ni même l’envie, de découvrir un peu plus en profondeur leur personnalité. Elles était toutes séduites plus ou moins par la même chose, et elles voulaient toutes la même chose, alors pourquoi y en aurait-il une qui saurait retenir son attention si elles étaient toutes identiques ? Enfin bon, même si elle avait du mal à le comprendre, elle semblait pouvoir vivre avec, alors peut-être était-il temps que, de son côté, il arrête d’essayer de le lui imposer et de le lui faire comprendre ? Il réprima un soupir et s’écarta de la brune lorsqu’elle eut terminé de parler.


- Est-ce que tu m'en veux… ?

- Non…



Le sportif s’adossa sur le mur en face de l’évier et mit les mains dans ses poches, regardant la brune qui lui tournait le dos et qui semblait prise d’une passion étrange pour le robinet. Est-ce qu’il lui en voulait ? C’était la question. Il avait répondu “non”, mais d’un autre côté, il avait vraiment pensé qu’elle était venue parce qu’il lui avait manqué, et que si elle ne comprenait pas son attitude, elle l’avait au moins acceptée… Mais il n’en était rien, c’était simplement pour “vérifier” qu’elle était là. Bon au moins, la réponse était claire, elle semblait pouvoir le toucher et supporter que lui la touche… Mais tout de même, comment est-ce que cela se serait passé si elle était restée bloquée devant lui lorsqu’il aurait ouvert la porte ? Est-ce qu’elle l’aurait quitté ? Il se mordit la lèvre inférieure pour ne pas poser la question, la réponse lui semblant tout à fait logique, quand il y réfléchissait. Il s’éloigna du mur et tendit le bras pour lui prendre la main avant de s’y ré-adosser. Il força l’adolescente ) se retourner dans le geste, mais il ne l’attira pas contre lui, la gardant à une distance à laquelle il lui était facile de la regarder dans les yeux, sans qu’elle n’ait à trop lever la tête et lui trop à la baisser. Il entrelaça leurs doigts, un mince sourire, peu convaincant, au coin de ses lèvres.


- Enfin…


Il soupira. Si les mots avaient du mal à sortir, c’est qu’il avait encore du mal à se dire qu’il pouvait les prononcer. La première question qui lui venait à l’esprit était : est-ce qu’il pouvait se permettre de lui dire un truc pareil ? Est-ce qu’il pouvait l’assumer ? Lui-même n’en était pas sûr, mais les souvenirs du début de la soirée lui revenaient en tête et lorsqu’il voyait les efforts que la brune faisait pour lui, et pour que leur relation fonctionne…


- Je t’en veux, vraiment…


Il fit un pas vers elle, se mordant la lèvre inférieure, puis il détourna son regard de ses iris.


- Est-ce que tu te rends compte à quel point tu vas me manquer ?


Il s’était dégonflé au dernier moment. Il aurait voulu lui promettre que, s’il n’arrêterait pas d’aller voir ailleurs, il allait au moins essayer de réduire la fréquence des visites des jeunes femmes chez lui, à l’hôtel, ou peu importe l’endroit. Mais c’était une promesse qu’il ne voulait pas lui faire, pour ne pas avoir à la tenir, si jamais. Il voulait faire des efforts, et il savait qu’il en ferait, mais il ne savait pas combien de temps il pourrait tenir. Après tout il ne la voyait pratiquement jamais, et il ne savait d’ailleurs pas quand est-ce qu’il la verrait pour la prochaine fois, et si d’ici-là il aurait pu s’en tenir à cette parole. Alors il avait préféré ne rien dire. Toutefois il estimait que sa question pouvait être comprise dans le sens où il aurait du mal à trouver une jeune femme à la hauteur. Parce qu’aucune ne serait capable de le surprendre, ou même de le faire se sentir aussi bien qu’en présence de la brune. Ce n’était pas uniquement sur le plan charnel donc, mais également émotionnel. Bien sûr, il n’attendait pas qu’elle le comprenne dans ce sens-là, et pou appuyer un peu plus ses propos, il tira sur le bras de la brune pour qu’elle s’approche un peu plus encore de lui, puis l’embrassa tendrement en posant sa main libre sur sa taille, l’autre main ne lâchant pas celle de Noeru.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 26 Oct - 15:18

- Enfin...

la gorge de Noeru se noua. Elle le savait, qu'elle n'aurait rien dû lui dire. Mais il se montrait toujours si insistant. Il avait l'air de totalement se ficher de si elle était embarrassée par un sujet. Et puis il devinait quand elle mentait et souvent ça l'énervait qu'elle le fasse alors elle n'avait pas eu le choix. Elle voulait que cette fois tout se passe bien, qu'ils n'aient aucune raisons de s'en vouloir l'un l'autre. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle faisait tant d'effort. Pour que tout roule sans encombre. Elle n'écouta pas les mots qui suivirent car elle ne voulait pas entendre qu'il lui en voulait. Elle savait que ce qu'elle avait fait n'était pas correcte et elle se sentait assez coupable comme ça. D'ailleurs au moment où il l'incita à se tourner, elle était toujours réticente à l'idée de croiser son regard.

- Est-ce que tu te rends compte à quel point tu vas me manquer ?

La demoiselle fut surprise à l'entente de ses mot et un tant soit peu perdue quant à leurs significations. Est-ce qu'il lui en voulait au point de la quitter ? Non elle en doutait et puis si c'était ça il ne l'aurait pas attirée contre lui pour l'embrasser. Elle fit donc le lien avec leur situation générale et la fréquence à laquelle ils se voyaient. La jeune fille sourit doucement, soulagée.

- Alors je ferais de mon mieux pour ne plus nous mettre des bâtons dans les roues...

Après tout c'était en grande partie de sa faute si cette fois-ci ils avaient mis autant de temps à se retrouver. Misaki lui disait souvent qu'elle était bien trop laxiste, quelle s'effaçait trop ou encore qu'elle était bien trop gentille et Noeru commençait tout juste à s'en rendre compte. Oui elle le laissait trop faire à sa guise mais si c'était ce qu'il fallait faire pour que leur couple fonctionne elle était d'accord de faire abstraction de toutes ces choses qui la gênaient. Et puis elle avait peur de le perdre si elle se faisait plus entendre, qu'une dispute éclate et les sépares définitivement. Alors non elle n'accepterait pas tout bien sagement mais elle essaierait au moins de faire en sorte de lui pardonner plus rapidement.

- Mais en échange... viens te promener avec moi le week-end prochain... On a toujours pas fait la ballade en forêt que je t'ai proposé il y a quelques mois... Et puis c'est triste de toujours rester enfermés....

Sur le coup elle ne trouvait jamais ça « triste » comme elle venait de le laisser entendre, mais c'était car elle n'avait jusque là pas vraiment ressentit le besoin de le faire. Mais maintenant qu'elle se sentait gentiment mieux et qu'elle avait repris l'habitude de passer tout son temps libre à l'extérieur elle ne savait pas si elle pourrait continuer de supporter de ne le voir que chez lui. Bon elle savait que vu les circonstances ils ne pouvaient pas aller s'amuser en ville, mais rien ne les empêcher d'aller dans des lieux moins prisés.

- Bon bien sûr je ne pourrais pas y aller dans des vêtements qu'il serait dommage d’abîmer mais je veux bien faire un effort et t'épargner le jogging. Et puis je prendrais de quoi me changer... Enfin.. si ça joue pour toi....

Elle croisait les doigt pour qu'il ne soit pas déjà pris. D'un autre côté elle ne voyait pas ce qu'il aurait de prévu qu'il ne pourrait délaisser pour elle vu ses occupations présumées et la fréquence à laquelle ils se voyaient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 26 Oct - 22:14

Toma sourit à l’adolescente lorsque cette dernière lui dit qu’elle ferait de son mieux pour ne “plus leur mettre des bâtons dans les roue”, elle semblait décidée à ce que tout se passe bien, et comme lui aussi, cela ne pouvait pas mieux tomber. Toutefois il ne formula toujours pas cette promesse qu’il se faisait à lui-même dans un premier temps, plus tard, peut-être qu’il en parlerait à la brune, lorsqu’il saurait qu’il pouvait partiellement ou totalement son mode de vie actuel pour qu’elle se sente rassurée, mais pour l”instant, tout était trop incertain, alors il se contentait de se taire à ce sujet. Et puis au-delà de ça, il savait que le sujet de ses conquêtes se trouvait dans la catégories “sujets sensibles”, et qu’il ne pouvait pas l’aborder en espérant que cela passe comme une lettre à la poste. Il savait que s’il venait à en parler, elle s’énerverait, lui aussi, il se disputeraient et ils seraient repartis pour plusieurs semaines à s’ignorer. C’est pourquoi il se tut, se contentant simplement de regards et de sourires, pour le moment. Mais une chose était sûre, c’était qu’il allait les faire, ces efforts, même s’il n’avait rien dit.
Toutefois lorsqu’elle fit allusion à cette ballade en forêt dont elle parlait depuis maintenant des mois, il dût s’empêcher de soupirer. Elle avait réellement l’air d’y tenir, à cette sortie dans la forêt, et lui qui n’y était jamais allé redoutait particulièrement ladite sortie. Et il savait qu’il n’était pas vraiment fan du contact avec la nature, alors cette raison venant s’ajouter à la précédente… Il avait réellement espéré qu’elle oublie, mais visiblement ce n’était pas le cas. Et puis devait avouer être d’accord sur un point : ils restaient tout le temps enfermés, et ça en devenait vraiment triste. D’ailleurs il ne tarda pas à prendre la parole.


- Je sais, désolé…


Il lui adressa un sourire désolé alors qu’elle lui promettait déjà celui épargner le jogging, même si elle n’aurait pas d’autre choix que de s’habiller de façon un peu moins soignée. Bon il pouvait comprendre, mais plus elle en parlait, plus il redoutait cette sortie. Si ses parents étaient venus, il se serait défilé, mais la seule chose qu’il avait la semaine prochaine était une réunion sur la capitale le samedi matin, donc concrètement rien ne l’empêchait de passer un après-midi avec la brune, que ce soit samedi ou dimanche d’ailleurs. Et puis dans le pire des cas, il pourrait toujours se défiler là-bas. Mais en aucun cas il ne voulait qu’elle se fasse de fausses idées sur ses activités, car s’il déclinait sa proposition, il était évident qu’elle lui demanderait pourquoi, ou alors même si elle n’osait pas le lui demander, elle n’allait pas cesser de se poser des questions à son sujet, et, il en était persuadé, en venir à la conclusion la moins plaisante, puisque c’était la seule à laquelle il l’avait habituée. Il ne tarda donc pas à acquiescer, puis à répondre.


- Ça marche pour le weekend prochain, alors.


Il s’approcha pour l’embrasser mais fut stoppé par la sonnette de son appartement qui retentit, signalant l’arrivée du livreur. Il déposa un baiser rapide au coin des lèvres de la brune avant d’ouvrir la porte au jeune homme lui apportant le repas, pour l’expédier en vitesse et rester tranquille avec l’adolescente. Toutefois alors que le fameux livreur prenait son temps pour faire fonctionner la machine pour la carte, faisant par la même occasion la conversation à son client pour éviter que ce dernier s’impatiente, le rouquin reconnut les pas de sa voisine du dessus, qui systématiquement essayait d’envahir son espace et de s’inviter chez lui. Cette femme était vraiment une plaie, tant les moyens qu’elle usait pour engager la conversation avec lui étaient stupides: en effet, la plupart du temps elle venait lui emprunter quelque chose, ou venait lui demander de l’aide pour des tâches qu’elle semblait choisir au hasars… Malheureusement elle ne rentrait absolument pas dans les critères de beauté du rouquin, que ce soit pour le corps, le visage ou l’esprit, et même si elle l’était, le rouquin ne voulait pas perdre de sa tranquillité en se rapprochant d’elle, et il restait donc extrêmement distant et poli. Et si d’habitude il se montrait courtois, aujourd’hui il n’en avait aucune envie, et dès que le livreur lui tendit le sac et la carte avec le reçu, Toma s’empressa de fermer la porte et de s’y adosser, soupirant. Il savait pertinemment qu’elle l’avait vu, et si elle ne l’avait pas vu, elle l’avait entendu et il savait qu’elle sonnerait une ou deux fois avant d’abandonner. Car après tout ce n’était pas comme si elle n’avait pas remarqué les quelques femmes qui avaient la chance de venir chez lui de temps à autres. Il arriva dans la cuisine, et commença à sortir toute la nourriture des sacs en papiers, que la sonnette de son appartement retentit de nouveau, suivie de quelques coups sur la porte, le faisant soupirer de nouveau alors qu’il posait violemment les baguettes sur la table.


- Quelle plaie…


Ces paroles avaient été murmurées pour lui-même et il ne se soucia pas de savoir si elle les avait entendues ou non. Il se souciait plus du fait qu’elle se méprenne sur la situation, même s’il était persuadé qu’en voyant sa “concurrente”, elle ne s’en soucierait plus, du moins il espérait. Il poussa un soupir alors que la jeune femme sonna de nouveau à la porte, le rouquin prenant place à table, invitant Noeru à faire de même, faisant comme si de rien n’était. Il lui tendit les sushis, ainsi que quelques brochettes, laissant la viande marinée et les légumes sur le côté pour le moment, ne sachant pas ce qu’elle aimait, puis prit la parole d’une voix calme, bien qu’il était clair dans son regard qu’il était légèrement agacé par cette femme.


- Je ne savais pas ce que tu aimais alors j’ai pris un peu de tout.


D’ailleurs comme la jeune femme semblait s’être calmée, laissant l’appartement dans le silence pour quelques minutes, le rouquin prit ses baguettes et commença à manger un morceau de viande, bien meilleur que celui qu’il avait ruiné un peu plus tôt. S’il choisissait de faire comme si de rien n’était, c’était parce qu’il savait pertinemment qu’elle allait abandonner dans les minutes qui suivraient, alors pourquoi s’embêterait-il à essayer d’expliquer à Noeru, ou même d’aller confronter le problème, si c’était pour qu’elle le retienne pendant au moins un quart d’heure et lui fasse perdre du temps sur celui qu’il avait à consacrer à son élève favorite.

Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Lun 27 Oct - 1:16

- Ça marche pour le weekend prochain, alors.

La jeune fille fût sincèrement heureuse d'apprendre qu'ils allaient enfin faire cette sortie. Cela faisait longtemps qu'elle l'attendait. Et puis avec un peu de chance, s'il y avait de la neige le paysage serait romantique à souhait ! Il ne restait plus qu'à trancher concernant le jour exacte, mais ils auraient bien le temps d'en rediscuter. Pour l'instant elle allait simplement profiter de ce baiser qu'il s'apprêtait à lui offrir. Du moins c'est ce qu'elle pensait jusqu'à entendre la sonnette d'entrée. Noeru soupira. Encore une fois un élément extérieur venait les interrompre. Elle profita du fait que Toma aille ouvrir à ce qu'elle espérait être le livreur pour aller lire ses messages si jamais elle en avait. Après tout elle était partie sans prévenir et quelqu'un se posait peut-être des questions. Elle voulait aussi voir si Adrien lui faisait toujours la tête ce dernier ayant très mal réagit lorsque la noiraude lui avait annoncé qu'elle le quittait, quelques jours plus tôt. Elle lui avait dit que jamais elle ne pourrait lui offrir ce qu'il espérait et qu'elle préférait arrêter de le laisser espérer inutilement. Le voyou était parti se défouler elle ne savait où et plus personne n'avait eu de nouvelles depuis. Elle sortit l'appareil de la poche de sa veste qui traînait sur le bord du canapé et constata que la seul personne lui ayant écrite était Misaki.

« Alor ? C'était comment ? Quand ta un moment tu m'appel pour me raconté tout ça ! »

L'étudiante soupira. En plus d'être bourré de faute son message était totalement indiscret. Elle rangea son téléphone sans répondre et retourna à la cuisine attendre Toma qui avait l'air d'être en pleine discussion avec le livreur. Elle ne savait pas ce qu'ils pouvaient se dire de si intéressant pour que ça dure si longtemps. Elle se surprit même à penser que Toma était peut-être bi et que cette voix d'homme qu'elle ne connaissait pas n'était pas celle d'un fonctionnaire chargé de leur apporter des plats commandé, mais celle d'un amant qui se serait pointé à l'improviste. C'est pour cette raison qu'elle fut soulagée en le voyant revenir avec des sacs remplis de nourriture. La demoiselle se réjouissait, elle mourrait de faim ! Malgré ce fait elle ne pu prêter attention à la nourriture qui se dévoilait petit à petit à cause d'un bruit retenant son attention. Ses yeux regardait en direction de la provenance de ce son, à savoir la porte d'entrée. Quelqu'un était en train de s'acharner sur la sonnette.

- Quelle plaie… 

L'étudiante se dit qu'elle n'était peut-être pas à côté de la plaque au final. Peut-être que c'était un homme avec lequel Toma s'était amusé et peut-être voulait-il, maintenant qu'ils s'étaient retrouvés guidés par le destin, lui déclarer sa flamme. Noeru acquiesça vaguement à sa question la tête toujours tournée en direction de l'entrée. Vraiment ce serait une situation étrange... Elle était en train de laisser tomber, découvrant du même coup toutes les merveilles que le rouquin avait commandé quand la sonnerie se fit entendre une nouvelle fois. Une romance impossible ? Très bien. Mais pas pendant un repas qui avait l'air si prometteur. Elle se leva bien décidée à aller chasser l’indésirable. Il pouvait bien être amoureux, ça ne lui posait pas de soucis mais sincèrement s'il pouvait revenir une autre fois qu'elle puisse savourer ces mets en paix. L'adolescente ouvrit la porte rageusement mais fût totalement surprise de trouver derrière une femme au visage vaguement familier. Elle devait l'avoir déjà croisé... Oui voilà, ça lui revenait. Elle l'avait vue une ou deux fois durant la période où elle venait faire la cuisine pour Toma. Elles ne s'étaient jamais échangé plus qu'un vague « bonjour », la femme étant toujours pressée. La noiraude ne savait pas du tout comment réagir. Elle s'était préparée tout un discoure qu'elle aurait pu déballer face à un homme en uniforme, mais en tout cas pas adapté à cette situation précise.

- B-bonjour... commença-t-elle.

La jeune fille ne pensait pas que l'intruse se souvienne de son visage. Cela faisait maintenant quelques mois et cette dernière ne l'avait jamais vraiment regardée. Elle ne craignait donc pas vraiment pour le secret que représentait son couple. Et puis il devait avoir ramené tellement d'autre femmes... Noeru serra le poing. Elle ne devait pas y penser, pas maintenant qu'elle venait de parvenir à passer au dessus.

- Vous êtes.... ?

En fait la question aurait plus été « qu'est-ce que vous faites là ? » mais déjà ça n'aurait pas été très poli d’enchaîner là-dessus et puis elle n'avait pas très envie d'entendre une réponse à cette question précise au cas où cette dame connaissait « intimement » Toma.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Mar 28 Oct - 19:58

Toma la regarda se lever, complètement agacé par cette femme. Vraiment, elle ne voulait pas les laisser tranquilles ? Est-ce qu’il allait devoir casser sa sonnette ? Ou encore mettre un carton “Ne pas déranger”, sur la porte de son appartement, comme si ce dernier étai un hôtel ? En réalité le rouquin imaginait une solution bien plus simple et bien plus radicale : celle du déménagement. Mais s’il savait à quel genre de voisine il échappait, il ne savait sur quoi il allait tomber en bougeant et il savait que parfois les changements ne se faisaient pas qu’en mieux. Et puis en dehors de ces fois où elle insistait fortement pour parler au rouquin, et tentait par tous les moyens de s’introduire chez lui, elle n’était pas si agaçante, surtout que ça n’arrivait pas souvent, le roux étant peu chez lui. Enfin dans tous les cas, Toma ne savait pas ce qui avait pris à Noeru, certes c’était agaçant mais elle se serait sûrement arrêtée là, sa determination étant très limitée, mais maintenant que la brune était partie lui ouvrir, il allait devoir trouver quelque chose pour, premièrement se débarrasser de l’envahisseur, et deuxièmement, éviter qu’il y ait des éclats du côté de Noeru. Toutefois pour le moment il ne bougea pas, écoutant simplement les voix qui s’élevait dans l’entrée et constata au ton de la voix de son élève que cette dernière était surprise de la personne s’acharnant ainsi sur la porte. A quoi s’attendait-elle, franchement ? A des hommes ? Peut-être lisait-elle un peu trop ces yaoi, les seuls hommes venant frapper à sa porte étant le facteur et les livreurs de nourriture.


- Vous êtes… ?

- Et toi ?



Le ton de la voix de la voisine était assez dur, comme si elle en voulait à Noeru de s’accaparer ainsi le rouquin.Et surtout, Toma pouvait facilement deviner le regard sur le visage rien qu’au ton de sa voix. Un joli mélange entre incompréhension et dédain. Comment cette gamine pouvait se trouver chez Toma alors qu'elle parvenait  à peine réussi à franchir le pas de la porte, et ce en plusieurs années ? Pourquoi elle, qui n’avait rien d’autre de particulier que son jeune âge ? Et puis, comment pouvait-il préférer une gosse à une véritable femme ? Après tout elle n’avait pas d’expérience, elle en savait bien trop peu… Oui le rouquin savait exactement ce qui traversait l’esprit de la plus âgée, mais en réalité il ne s’en soucia pas plus que ça. La seule chose dérangeante étant qu’elle ait volontairement tutoyé l’adolescente, et qu’elle surenchérisse par un “Tu me dis où es Toma ?”, toujours aussi peu aimable. Le rouquin s’ébouriffa les cheveux, avant d’ôter le haut qu’il avait mis pour accueillir le livreur, et défit négligemment son pantalon arrivant derrière l’adolescente, l’enlaçant en posant ses mains sur sa taille, et une autre au niveau de son ventre, déposant un baiser dans son cou, agissant comme s’il ne remarquait absolument pas que sa voisine était là. D’ailleurs il poussa le jeu un peu plus loin encore et posa une de ses mains sur la cuisse de l’adolescente. Il prit la parole d’une voix plus que provocatrice à l’attention de la brune.


- Pourquoi tu t’enfuis toujours, mon coeur ?


Il déposa un dernier baiser sur le cou de l’adolescente avant de faire mine de remarquer sa voisine, ponctuant cette soi-disant “découverte” d’un “oh…” émis simplement pour lui faire sentir qu’elle était franchement gênante. Le but étant de la mettre mal à l’aise, elle qui avait tenté de les couper en plein élan. D’ailleurs sa réaction ne tarda pas et le rouquin eut le loisir de la voir changer d’expression du tout au tout, légèrement confuse et gênée, mais souriant tout de même timidement à Toma, ce qui fit soupirer ce dernier, qui prit la parole de la même voix courtoise, comme s’il voulait palier à ce “oh”, franchement peu sympathique d’un peu plus tôt.


- Besoin de quelque chose, mademoiselle Kagura ?


Il lui jeta un regard froid, sans être dur, mais il était clair dans son expression qu’il était d’une part agacé par cette envahisseuse, mais surtout très occupé avec la brune qu’il tenait dans les bras. Le rouquin n’attendit pas de l’écouter se confondre en excuses, et alors qu’elle s’apprêtait à le saluer, Toma prit la brune par la main pour qu’elle se retourne contre lui et il referma violemment la porte au nez de sa voisine lorsqu’elle lui avait balbutié rapidement  que “non”, elle n’avait besoin de rien. Après quoi il plaqua la brune contre la porte, lui jetant le même regard qu’il avait eu un peu plus tôt en venant l’enlacer devant sa voisine, puis il posa sa main avec force sur la porte, au dessus de la tête de la brune, et prit cette dernière pour l’embrasser, après avoir prit la parole.


- Après tout, ça fait huit mois qu’on est ensemble, tu peux pas me laisser seul de la sorte, alors que je suis tellement affamé~


Il continua une ou deux minutes encore à s’amuser de la sorte, l’embrassant sur les lèvres, lui susurrant des mots plus doux les uns que les autres, puis il s’arrêta brusquement avant de s’écarter de la brune. Il écouta quelque secondes et esquissa un sourire. Elle était partie. Et avec un peu de chance, elle aurait un peu plus de mal à se rapprocher du rouquin en sachant qu’il était dans une relation à long terme. Et il était persuadé que ce n’était pas la première fois qu’elle voyait la brune, si elle y réfléchissait, alors peut-être pourrait-elle établir une connexion ? Le rouquin reboutonna son pantalon avant d’adresser un sourire à l’adolescente en face de lui.


- Enfin tranquilles~


Il se dirigea vers la cuisine après un dernier “Tu viens ?”, puis il reprit sa place initiale, franchement fier de son coup.Il aurait sou y penser plus tôt, à cette manipulation là. Mais d’un côté, aucune des femmes n’allait ouvrir à sa place, ou alors elles accueillaient des livreurs… Et le fait que Noeru soit quelqu’un qui fasse régulièrement des aller-retour chez lui, rajoutait une crédibilité supplémentaire à tout ce que sa voisine avait pu voir et entendre un peu plus tôt.


Dernière édition par Toma Sayashi le Sam 22 Nov - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Jeu 30 Oct - 1:39

Noeru ne comprenait pas pourquoi cette femme était si désagréable. Elle ne lui avait pourtant causé aucun tors. Mais elle devina vite qu'encore une fois ce n'était pas elle qui provoquait cette animosité dont elle était de plus en plus souvent victime, mais Toma. Elle soupira. La jeune fille avait la sensation que ça ne faisait que commencer. Que plus elle serait vue à ses côtés et plus elle se ferait détester de ses congénères. En somme elle venait de trouver malgré elle une nouvelle raison d'écouter Misaki qui lui conseillait de se chercher quelqu'un d'autre. Un gars moins enviable et plus fidèle. Mais si elle avait pu s'y résoudre ça ferait longtemps qu'elle serait passée à autre chose. Toma intervint d'ailleurs à ce moment-là, comme pour lui rappeler pour quelle raison elle était autant accro. Elle senti grâce à sa robe à fines bretelles qu'il était torse nu et les geste accompagnant sa venue la fit rougir. Elle se senti mal à l'aise qu'il soit si démonstratif face à cette intruse et elle n'en saisissait pas la raison. Pourquoi était-il dans une tenue si négligée alors qu'elle l'avait vu parfaitement vêtu quelques minute au par avant ?

- Pourquoi tu t'enfuis toujours, mon coeur ?

« Mon coeur » ? Il ne l'avait jamais appelée comme ça ? Qu'est-ce qui lui prenait ? Et pourquoi de manière si provocatrice ? « Oh... » lâcha-t-elle juste après lui, sur un tout autre ton toute fois. Elle venait de comprendre. Il se servait totalement d'elle. Mais cette explication ne rendait pas la situation moins embarrassante pour elle qui était maintenant colorée du menton aux oreilles. Elle ne se manifesta plus jusqu'à ce qu'il ait refermé la porte et même si elle se laissait faire, elle ne se montra pas participative pour un sou. Sa moue devenait de plus en plus boudeuse au fur et à mesure et quand il s'écarta d'elle et l'invita à le suivre à la cuisine elle déclara le visage toujours écarlate :

- C'était très embrassant...

La jeune fille s'assit à sa place, sépara ses baguettes et saisis un maki qu'elle trempa délicatement dans la sauce soja. Cela faisait une éternité qu'elle n'en avait pas mangé étant donné le prix des assortiments. Elle mit le sushi en bouche et se senti comme fondre : c'était absolument délicieux. Mais elle n'en voulait pas moins à Toma pour autant, c'est pourquoi elle fronça les sourcils à nouveau tout en avalant sa bouchée.

- Je n'aime pas qu'on se serve de moi comme ça.. Et puis tu m'a vraiment mise dans une situation très gênante.

Ses joues reprirent des couleurs alors qu'elle repensait à la scène et pour oublier cette vision déplaisante elle choisit une brochette de poulet qu'elle mordit en prenant soin de ne pas s'en mettre partout. La viande étant très bien cuisinée elle put s'échapper quelques secondes, jusqu'à se rendre compte en ayant une vision d'ensemble du prix qu'avait dû coûter le repas. La demoiselle enfonça son visage entre ses épaules, finissant de mâcher.

- ... Pourquoi est-ce que tu as commandé autant... Il y en a beaucoup trop juste pour nous deux.... Tu n'étais pas obligé tu sais...

Elle se servit timidement d'un peu de légumes mais remangea un sushi avant d'en profiter. Maintenant que c'était là elle ne pouvait plus vraiment refuser, et puis c'était payé, mais tout de même. Aussi, ce n'était pas tous les jours qu'elle pouvait profiter d'un tel repas. Mais elle ne pouvait pas le laisser la gâter autant. Il lui avait offert un casque audio, de supers jolies robes, un repas dans un restaurant qu'elle qualifiait elle-même de très chic, et maintenant ce dîner... Elle se doutait qu'en tant que professeur il gagnait bien sa vie mais son appartement devait déjà bouffer une bonne partie de son budget vu sa taille... Noeru avait vraiment l'impression de trop en profiter. Si au moins elle lui rendait l'appareil mais jusqu'à présent elle ne lui avait jamais rien offert ni invité nul part. Elle soupira. Il fallait vraiment qu'elle trouve quelque chose pour que ce ne soit plus à sens unique. Mais ses moyens étaient vraiment limités... La seule solution était donc que lui, arrête.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Jeu 30 Oct - 17:20

Toma n’avait pas attendu qu’elle se rassoit pour prendre un nouveau morceau de viande, comme pour oublier le gâchis d’un peu plus tôt. Il aimait tellement ce traiteur, et il fut heureux de voir que l’adolescente également, et elle avait l’air d’aimer les sushis, tant mieux, bon, il saurait pour la prochaine fois. Il l’avait complètement ignorée lorsqu’elle lui avait fait remarquer que son comportement d’un peu plus tôt l’avait mise mal à l’aise. Après tout c’était le but. Bon en réalité, il s’agissait de mettre sa voisine envahissante mal à l’aise, pour qu’elle les laisse, mais il savait qu’il aurait difficilement pu faire ça si bien, sans mettre son élève dans l’embarras. Après tout elle s’embarrassait bien trop facilement… Il soupira en y pensant oui prit également un maki sur lequel il déposa un peu de wasabi avant de le manger, et il jeta un regard à la brune en face de lui, qui fronçait les sourcils, et il leva les yeux au ciel, tel un adolescent se faisant engueulé parce qu’il avait mal agi.


- Je n'aime pas qu'on se serve de moi comme ça.. Et puis tu m'a vraiment mise dans une situation très gênante.


Il ne voulut même pas répondre et ignora donc une nouvelle fois ses propos. Son expression était calme et ne traduisait rien de particulier. Mais en réalité il n’avait pas vraiment apprécié son reproche. C’était vraiment la meilleure ça. Elle ne s’était pas servie de lui, aujourd’hui peut-être ? Il savait que si elle n’était pas parvenue à surmonter ce blocage, elle l’aurait certainement quitté, et de même de son côté, si Toma n’était pas venu ainsi, elle aurait premièrement, émis un jugement faux sur la relation qu’il entretenait avec cette femme, et deuxièmement, ils auraient dû partager ce repas avec une troisième personne, ou alors ils se seraient fait tenir la jambe sur le pas de la porte pendant de longues minutes. Et dans tous les cas, elle s’était servie de lui, pour vérifier si elle pouvait toujours le supporter, alors qu’elle lui reproche de faire quelque chose de similaire... Il baissa le regard sur le plateau et reprit un autre sushi qu’il savoura tranquillement.


- Pourquoi est-ce que tu as commandé autant… Il y en a beaucoup trop juste pour nous deux… Tu n'étais pas obligé tu sais…


Mince, c’était vrai... Il n’était qu’un professeur, et ce traiteur étant un des meilleurs de la ville, il devait être assez cher, lorsqu’il y réfléchissait. Bon, depuis le temps, elle devait se douter qu’il gagnait plutôt bien sa vie, et même en étant professeur, il était occupé avec les collégiens et les étudiants de l’université, en plus des lycéens, donc ça lui faisait une rentrée d’argent supplémentaire, si elle y pensait. Il posa ses baguettes avec naturel, complètement imperturbable en apparence alors qu’il réfléchissait à une excuse qui tienne la route, puisqu’il ne souhaitait en aucun cas lui révéler trop de choses sur lui pour le moment; il gagna du temps prenant du temps à avaler sa dernière bouchée puis en utilisant sa serviette qu’il reposa quelques instants après.


- Ça va me durer jusqu’à lundi soir au moins, ne t’inquiète pas.


Il posa son coude sur la table et posa sa tête dans sa main, fixant l’adolescente. Après tout elle connaissait son caractère impatient, et même s’il mangeait souvent dehors, il n’avait pas toujours envie de passer sa soirée à attendre un plat, et préférait largement rencontrer du monde; et s’il lui arrivait de rentrer chez lui, comme il ne cuisinait pas, il était très probable qu’il n’ait pas toujours la patience d’attendre que ses plats même ne lui arrivent, à la porte de son appartement. Alors il faisait mine d’en acheter plus que pour deux, pour pouvoir garder les restes pour d’autres repas Il signala toutefois à l’adolescente qu’il serait bon que les sushis disparaissent avant qu’il ne soit obligé de les jeter. Après tout le poisson étant frais et cru, il n’allait pas risquer de tomber malade en le conservant trop longtemps. Bon il disait ça, mais en réalité s’il avait pris tout ça, c’est tout d’abord parce qu’il ne savait pas ce qu’elle aimait manger, et ensuite parce qu’il mourrait de faim et qu’il avait toujours du mal à se contrôler sur la quantité lorsque c’était le cas. Et puis il pouvait facilement finir tout ça, il n’était pas un gros mangeur, mais c’est sans problème qu’il se serait “sacrifié” s’il n’avait pas sorti une telle excuse à son élève. Maintenant il se retrouvait forcé de les garder dans son réfrigérateur, sachant pertinemment qu’il les oublierait et les retrouverait quelques jours plus tard avant de les jeter. Toutefois il ignora ce détail et reprit un nouveau maki. Après quelques minutes, il releva le regard vers l’adolescente, puis reposa sa tête sur sa main dont le coude reposait sur la table, transperçant la brune du regard.


- Tu m’en veux toujours ?


Un léger sourire se dessina aux coins de ses lèvres alors qu’il ne quittait plus la brune des yeux. Elle ne pouvait pas lui en vouloir pour si peu, c’était ridicule. Il avait fait tellement pire… Mais elle lui faisait la tête simplement parce qu’il avait voulu qu’ils profitent d’un peu de temps seuls ? Certes ça l’avait embarrassée mais tout de même... De sa main libre, il vint saisir les baguettes de la jeune fille entre son index et son majeur, juste en dessous de l'endroit où elle les tenait, lui adressant son regard le plus innocent et désolé possible, son mince sourire toutefois toujours présent, puis il prit la parole, d’une voix douce.


- Tu ne peux pas m’en vouloir ~


S’il avait pu être sûr de ne pas perdre en crédibilité, il aurait insisté d’un “Alleeeeeez” enfantin, mais ça, il les gardait pour quand il était ivre. Enfin, selon les dires de ses amis proches, qui disaient qu'il changeait du tout au tout lorsqu'il buvait un peu trop. C’est pourquoi il se contenta de ces gestes là, remontant peu à peu sa main sur les doigts, puis le poignet de l’adolescente, et ce toujours sans la quitter des yeux, gardant ce regard trop angélique pour être honnête, surtout lorsqu'il venait de lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Ven 31 Oct - 0:08

- Ça va me durer jusqu’à lundi soir au moins, ne t’inquiète pas. 

- Oh.. dans ce cas...

Elle se détendit doucement et choisit un sushi comme il lui l'avait suggéré afin qu'ils ne se gâtent pas. Ça ne la dérangeait pas étant donné qu'elle adorait ça. Et puis il aurait été dommage de devoir jeter un tel met. Elle l'écouta lui demander si elle lui en voulait toujours sans lever les yeux de son repas. En réalité elle pensais que ce n'était pas très grave, après tout il avait fait bien pire. Mais elle ne voulait pas qu'il recommence une telle chose à l'avenir car si la voisine avait été embarrassée,  Noeru l'avait bien plus été.

- Tu ne peux pas m’en vouloir ~

- Ah ?


Elle regardait toujours la nourriture pour ne pas avoir à faire face à son visage. Elle voulait rester imperturbable et rien qu'à entendre l'expression dans sa voix elle se voyait déjà perdre tous ses moyens si elle en venait à voir sa bouille d'ange. Mais elle ne résista pas à la tentation et croisa son regard. Pour compenser sa mine confuse et rougissante elle reprit la parole.

- E-en même temps tu es tellement... tellement... !

Ho non elle ne savait pas comment poursuivre. Il lui fallait un mot et vite. Quelque chose qui décrive son manque de pudeur et de tenue.

- Américain.. !

Elle se mordit la lèvre inférieure. C'était tout ce qui lui était venu en tête pour exprimer sa pensée. Elle ne connaissait pas beaucoup les occidentaux mais elle avait pu voir quelques clips plutôt osés et avait entendu dire que la manière de se comporter était bien différente qu'au japon. Nettement moins codifiée et que les filles y étaient plus vulgaire. Elle qui avait déjà trouvé les japonaises plutôt décomplexée avait été surprise d'apprendre qu'il existait pire dans d'autres régions du monde.

- E-enfin je veux dire... Tes limites.. son bien plus éloignées que les miennes... On dirait qu'il n'y a rien qui te gêne...

Noeru réfléchit un court instant et constata qu'elle avait tout l'air d'être l'une des filles les plus « timides » de son entourage. Entre Misaki et les adolescente de sa classe... Est-ce qu'elles aussi auraient été aussi mal à l'aise dans la situation qu'elle venait de vivre ? Bon pour sa meilleure amie aucun doute possible, peut-être même s'en serait-elle amusée. Mais pour les autres... Au final c'était peut-être elle qui avait mal réussit sa mise à niveau. Peut-être que ce n'était pas lui qui exagérait...

- Tu sais chez moi c'était très différents... Je ne suis pas encore habituée alors au moins laisse moi le temps...

Après tout  jusqu’ici elle avait vécu dans une époque ou il était mal vu pour une femme de montrer son corps au quotidien autant que les jeunes japonaises le faisaient, que ce soit dans leurs mini-shorts ou robes courtes. Il était aussi mal perçu de couper ses cheveux qui étaient un symbole de féminité ou de sortir avec plusieurs hommes dans sa vie. Pour elle ça avait été un véritable choc en voyant à quel point les règles qu'elle connaissait jusqu'à lors étaient piétinées. À quel point les normes étaient différentes. Mais elle avait heureusement su s'adapter malgré tout. Mais après l'éducation qu'elle avait reçu elle ne pouvait pas simplement changer sa manière d'être. La façon dont elle voyait les choses évoluait au fur et à mesure qu'elle grandissait, mais ne se métamorphosaient pas littéralement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Ven 31 Oct - 18:09

Toma la fixait sans ciller, attendant simplement le moment où elle relèverait la tête pour la taquiner avec un sourire gentiment moqueur. D’ailleurs le mouvement ne tarda pas et il vit la brune rougir, ne sachant pas si elle était réellement embarrassée par le regard ou les actions menées par le rouquin. Toutefois elle n’attendit pas la réplique que son professeur aurait pu lui lancer pour l’embêter un peu plus encore, et elle avait pris la parole, s’arrêtant en plein milieu de sa phrase, cherchant visiblement ses mots, et faisant sourire par la même occasion son petit-ami qui savourait pendant ce temps les makis et sashimis disposés sur les plats.


- … tellement…


Il ne la quittait toujours pas des yeux, le regard sensiblement amusé. Il était tellement… quoi ? Il se demandait  bien. Provocant ? Ou certainement quelque chose de cet ordre là, il le savait. Il prit un nouveau maki et entreprit de le mâcher, et ce ne fut que lorsqu’il s’apprêtait à l’avaler que l’adolescente compléta sa phrase d’un “Américain”, et le rouquin fit de son mieux pour garder la face, bien qu’il manqua de s’étouffer avec le sushis qu’il avait en bouche. Cependant il resta silencieux et demeura presque imperturbable, même s’il avait les yeux brillants après s’être retenu de tousser; il avala donc sa bouchée sans attendre puis sourit à l’adolescente. “Américain” ? Comme ça avait pu lui venir à l’esprit ? Est-ce qu’elle savait pour lui ? Après tout si elle allait à la bibliothèque et qu’elle ouvrait des magazines américains, elle trouverait un portrait de lui dans un article, sans aucun doute. Mais Toma savait que cela serait difficilement le cas, d’une part parce que les étudiants allaient rarement lire la presse internationale par soucis de compréhension, et d’autre part parce que les magazines en question étaient assez difficilement accessibles. Toutefois après avoir entendu l’explication de l’adolescente, il se détendit et reprit un nouveau maki. Si on prenait la définition de la brune, certes, il devait sûrement l’être, “américain” vu qu’il avait passé la plus grande partie de son enfance et de son adolescence aux Etats-Unis. Mais il était rassuré, elle ne se doutait de rien, et par conséquent cette réplique était plus due à son comportement qu’à une quelconque découverte, qui aurait eu pour conséquences une tonne de questions à l’attention du rouquin, questions auxquelles il ne voulaient définitivement pas répondre. D’ailleurs, il espérait que leur relation se termine sans qu’elle ne sache rien de son identité, il en serait bien plus rassuré.


- Tu sais chez moi c'était très différent… Je ne suis pas encore habituée alors au moins laisse moi le temps…


Toma fut secoué d’un nouveau rire, qu’il garda silencieux. Encore une fois, c’était elle qui parlait ? Il posa ses baguettes sur la table, puis lui adressa un nouveau regard taquin avant de s’appuyer contre le dossier de sa chaise, toujours sans la quitter des yeux. C’était elle qui était venue chez lui, pour le surprendre. Alors il se demandait de combien de temps elle avait besoin étant donné que beaucoup de femmes n’oseraient simplement pas penser à faire une telle chose, ou alors rien que l’idée d’un rejet les ferait reculer. C’est d’ailleurs en y pensant que le rouquin répondit d’une voix calme, teintée d’innocence.


- Tu as raison, la prochaine fois j’évite de venir chez toi dans le seul but de te faire sauvagement l’amour~


Bien sûr, il n’avait rien rajouté sur le fait qu’elle était venue après trois semaines de silence radio, et encore moins sur le fait que le geste ait été motivé non pas par le manque, mais par la peur de l’hypothèse que leur relation s’arrête ainsi. Ca l’avait agacé plus qu’il ne le pensait, en particulier lorsqu’elle lui avait reproché de s’être servi d’elle. Visiblement, c’était correct quand c’était elle, mais pas lui ? Il poussa un soupir, silencieusement, puis se mordit la lèvre inférieure. Il ne voulait pas y penser, pas maintenant, il ne voulait pas se disputer avec elle, c’était complètement stupide. D’ailleurs pour ne pas laisser le temps à ces émotions de le prendre, il se pencha par dessus la table et vint déposer un baiser au coin des lèvres de son élève, puis profita de quelques secondes pour lui mordiller la lèvre inférieure avant de se rassoir et de recommencer à manger, comme si de rien n’était. Puis il reprit la parole, quelques instants plus tard.


- De toute façon, tu ne m’aimerais pas autant si j’étais plus sage~


Et puis surtout, il n’était pas fait pour rester sage. Il ne pouvait pas se souvenir d’une année complète pendant laquelle il ne s’était pas amusé à jouer avec quelqu’un, ou à mentir, ou à tromper. Même lorsqu’il s’était concentré sur ses études, il avait trouvé le temps de sortir, dans le dos de ses parents, ou de ses professeurs. Après tout il n’arrivait pas à tenir en place, et il n’y arriverait certainement jamais. Alors Noeru pouvait toujours essayer, mais sur ce point là, même avec toute la bonne volonté du monde, il ne parviendrait pas à s’assagir.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Ven 31 Oct - 20:51

- Tu as raison, la prochaine fois j’évite de venir chez toi dans le seul but de te faire sauvagement l’amour~

Noeru rougit encore. C'était bas comme réplique et puis qu'il ne lui fasse pas croire qu'il n'avait pas apprécié. De plus les deux choses n'étaient pas comparable. En privé et à son contacte elle pouvait adopter un comportement plus osé mais en publique ce n'était pas la même histoire... Mais elle s'excusa a voix basse entre deux bouchée. Elle ne regrettait pas vraiment son acte, grâce à ça elle avait pu se réconcilier avec lui mais elle avait l'intuition que quelque chose le dérangeait avec ce fait. Elle même admettait que son attitude avait été égoïste mais au final ça avait été plutôt agréable...

- De toute façon, tu ne m’aimerais pas autant si j’étais plus sage~

- .. mmh...


Il avait sûrement raison... Quoi qu'elle dise elle adorait cette facette de lui, du moins quand elle ne se manifestait pas en vers quelqu'un d'autre. Mais ça c'était normal non ? Elle laissa le silence s'installer le temps de se servir un verre d'eau et d'en prendre une gorgée puis répondit à sa demande précédente :

- .. Je ne t'en veux pas... Après tout il n'y a pas vraiment de quoi..

Et puis elle devait bien admettre avoir fait pire que lui tout récemment. Pas en se pointant chez lui à l'improviste car en faisant ça elle ne lui avait pas vraiment causé de tors. Du moins elle n'en avait pas l'impression. Mais elle se doutait bien qu'il n'avait pas du apprécier ces dernières trois semaines. Elle-même si elle avait été à sa place lui aurait fait part de ses impressions.. Enfin sûrement... Bon d'accord peut-être pas spontanément mais il lui aurait fallut peu de chose pour dénouer sa langue. Mais Toma n'avait pas l'air de vouloir lancer le sujet, surement pour ne pas risquer une dispute. La jeune fille comprenait étant donné qu'elle avait les mêmes réflexes face à lui. Elle posa ses baguettes et leva ses yeux vers les siens pour lui demander timidement :

- ... Hey... ça te dis un massage.. ?

Elle voulait se faire pardonner sans pour autant avoir à évoquer le problème. De toute manière à quoi bon ? Tout deux en étaient conscients. Et puis au moins si elle se trompait et qu'il n'y pensait plus elle pourrait juste dire qu'elle voulait lui faire plaisir, ce qui n'était pas un mensonge en sois. Elle se leva donc doucement pour aller se placer derrière lui mais elle se contenta de l'enlacer dans un premier temps en posant sa tête sur son épaule.

- Bon je n'en ai jamais fait... Mais si tu es d'accord j'ai envie d'essayer.

La demoiselle baissa les yeux et passa une main sur le bras droit de son chéri, au niveau de son biceps et déclara innocemment :

- Par contre il faudra que tu enlèves ton haut...

Elle s'écarta doucement de lui et vint se placer contre la table pour pouvoir observer son visage avec un très léger sourire. Puis elle profita de sa place pour attraper une brochette de poulet qu'elle mordit en attendant sa réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Sam 1 Nov - 2:12

Le rouquin ne la quittait pas des yeux, que ce soit lorsqu’elle s’était excusée, ou encore quand elle s’était servie un verre d’eau. Visiblement, elle semblait comprendre que s’il avait apprécié sa surprise, quelque chose n’allait pas, mais il était heureux qu’elle ne relève pas, souhaitant éviter la dispute à tout prix. Il ne savait pas s’il supporterait encore trois semaines pendant lesquelles elle l’éviterait comme la peste, et ce pour une raison encore plus idiote que la précédente. Toutefois, malgré sa motivation à vouloir éviter les éclats de voix ou une conversation susceptible de tourner au vinaigre, le sportif ne put réprimer ce soupir lorsque la brune lui affirma qu’elle ne lui en voulait pas, car après tout “il n’y a pas vraiment de quoi”… Et pourtant c’était elle qui s’était amusée à faire la tête après le départ de la voisine… Décidément, il avait beau côtoyer des femmes à longueur de temps, de tous les caractères imaginables, il avait toujours autant de mal à la comprendre. Un coup ça allait, un coup non, elle ne pouvait pas se décider, une bonne fois pour toute ? Ce serait tellement plus simple pour lui. Toutefois, comme il avait prit l’habitude de le faire avec elle, il demeura silencieux, sachant pertinemment que cela ressortirait dix fois plus brutalement dans quelques temps, mais pour l’instant il préférait préserver ces instants bien trop rares : soit ils se disputaient, soit ils s’ignoraient, soit ils se voyaient en cours; génial. Mais bon, rien d’étonnant là dedans, après tout leur relation, comme toutes les autres, avait ses faiblesses et était vouée à une fin, plus ou moins tardive, et le professeur savait que leurs âges, éducations, comportements, caractères et modes de vie si différents mettraient fin à ce qu’il partageait actuellement. Certes il n’y pensait pas, profitant de l’instant présent, mais dès que le sujet du futur était abordé avec ses parents, il n’y voyait malheureusement pas Noeru. A cette idée il fronça les sourcils et recommença à y réfléchir mais heureusement, il fut tiré de ses pensées par la voix de la brune.


- Hey… ça te dis un massage ?


Il lui jeta un regard interrogateur. Un massage ? Qu’est-ce qui lui prenait d’un coup ? Et puis, est-ce qu’il avait bien entendu, ou est-ce qu’il était trop fatigué et imaginé cette phrase ? Bon à en juger par les paroles et les gestes de la brune qui avaient suivi, ce n’était pas son imagination qui lui jouait des tours, mais bel et bien l’adolescente qui le lui avait proposé. Elle avait encore quelque chose à se faire pardonner, c’était ça ? Le rouquin se mordit la lèvre inférieure pour ne pas poser la question. En réalité il craignait le jour où tout allait ressortir, n’ayant pas l’habitude de retenir jusqu’à ses mots lorsqu’il voulait s’amuser. Mais avec elle, il avait bien trop peur qu’elle le comprenne de travers, qu’elle se fasse de fausse idées, et que tout soit de nouveau à reconstruire. Lorsqu’il sentit la main de Noeru contre son bras, il leva la tête vers elle.


- Par contre il faudra que tu enlèves ton haut…


Le rouquin émit un rire amusé avant de lui répondre simplement.


- Eh~ Si tu voulais me voir torse-nu il suffisait de me le demander~


Il se leva et ôta son haut qu’il posa sur le dossier de son siège. Si c’était son premier massage, il se demandait si elle savait comment faire, et si ses épaules ne risquaient rien… Après tout il était sportif, et il pourrait difficilement se passer d’activité physique, alors il espérait qu’elle sache un tant soit peu ce qu’elle faisait. Il avait accepté d’une part parce qu’il y avait vu l’occasion parfaite de changer de sujet, mais également parce que “qui ne tente rien n’a rien” et que, peut-être savait-elle y faire… Du moins il ‘espérait pour lui. Il l’embrassa sur l’épaule avant de se diriger vers la salle de bain pour aller chercher une huile de massage qu’il posa sur la table de la cuisine, arrivant derrière elle il entreprit par la suite de l’enlacer tendrement, comme il l’avait fait un peu plus tôt dans l’entrée, pour se débarrasser de l’envahisseuse. Il reprit le flacon pour le déposer dans la main de la brune.


- Attention, je te fais confiance~


Après tout, maladroite comme elle était elle serait capable de le blesser. Mais bon, il lui laisserait une chance, après tout, si elle ne commençait pas, elle ne s’améliorerait jamais. Il lui prit doucement le poignet puis se dirigea vers sa chambre. Une fois devant son lit, il déposa un baiser sur la nuque de l’adolescente et fit mine d’aller s’allonger, mais à la place, il se laissa tomber, le dos sur le matelas, attirant par la même occasion Noeru contre lui en tirant sur son poignet, son autre main trouvant rapidement une place sur la taille de la demoiselle.


- Tu ne devrais pas m’habituer à autant d’un coup…


En effet, depuis qu’elle était là, il était allé de surprise en surprise, certes pas toujours bonnes, mais dans l’ensemble, cela faisait qu’il la trouvait toujours plus irrésistible et il n’avait aucune hâte qu’elle aille dormir, ou encore moins qu’elle parte, le lendemain. Il l’attira un peu plus contre lui pour venir l’embrasser, mais se ravisa au dernier moment, puis se tourna sur le dos, croisant ses bras sur lesquels il posa sa tête, fermant les yeux.


- Comment tu veux que je te laisse partir après ?


Cette question n’attendait pas vraiment de réponse et elle avait été dite d’une voix légèrement plus basse; pour la simple et bonne raison qu’une fois allongé, au chaud, et fatigué comme il était, il risquerait certainement de s’endormir. Même si pour l’instant, il était bien trop excité par la venue de la brune pour pouvoir fermer l’oeil. Il voulait sincèrement rentabiliser au maximum les heures dont ils disposaient, alors il n’était pas question pour lui de dormir. Sans compter qu’il allait devoir lui donner une appréciation, à ce premier massage.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Sam 1 Nov - 3:55

- Eh~ Si tu voulais me voir torse-nu il suffisait de me le demander~

Noeru rit à son tour. Elle n'y avait pas pensé pour le coup mais c'était tout de même un sacré point positif. Comme quoi elle était aussi gagnante dans l'histoire. Elle observa son dos sans gène alors qu'il s'éloignait et lorsqu'il entra dans la salle de bain elle en profita pour manger un dernier maki avant de se mettre à l'ouvrage. Elle posa ses baguettes au moment ou elle le senti l'enlacer et regarda le flacon qu'il lui avait posé dans sa main. Alors c'était ça qu'il était allé chercher, une huile de massage... Elle n'en avait jamais utilisé... Est-ce qu'il fallait en mettre beaucoup ? Ou alors quelques gouttes suffisaient ? Bon et bien visiblement elle devrait y aller à l'instinct. La jeune fille retourna quand même le flacon pour voir s'il y avait des instructions qui pourraient l'aider mais grimaça en remarquant que tout était écrit en anglais.

- Attention, je te fais confiance~

Bon au pire il ne craignait rien, ce n'était pas un simple massage qui risquait de le blesser, si ? Elle le suivit alors qu'il l'y incitait se demandant si c'était une bonne idée au final. Mais arrivé à côté du lit elle fut surprise de le voir l'attirer sur ce dernier avec lui. L'étudiante rougit, se demandant s'il allait lui proposer un deuxième tour ou si pour une fois ses gestes étaient innocents.

- Tu ne devrais pas m’habituer à autant d’un coup… 

Habituer à quoi ? À part la surprise qu'elle lui avait fait elle n'avait pas l'impression d'agir d'une autre façon qu'habituellement... D'ailleurs lui aussi restait fidèle à lui même en la feintant de la même manière qu'un peu plus tôt. Elle allait se venger de ces presque baisers s'il continuait à se jouer d'elle de la sorte. Bon d'accord, juste avant le repas ce n'était pas vraiment sa faute mais c'était tout de même bien de son genre. Elle le regarda se coucher sur le ventre et observa son dos quelques secondes, plusieurs pensées lui traversant l'esprit. La première était sur le fait qu'il avait un corps hyper bien fichu et qu'elle se réjouissait de pouvoir y poser les mains. Cette réflexion fut suivie de près par une vision moins optimiste. Et si elle s'y prenait mal au point de le blesser ? Il risquait de s'énerver et de la faire dormir dans le salon (ce qui serait totalement justifié) et puis elle devrait se faire pardonner une chose supplémentaire... Ses doutes retombèrent étrangement à la suite de la question du roux. Elle répondit tout de même sur l'aire de la plaisanterie :

- Si je te fais mal mon petit doigt me dit que tu aura ta réponse...

Elle s'assit à califourchon sur le bas de son dos et se versa un peu de lotion au creux de sa main gauche. Elle frotta en suite ses deux paumes l'une contre l'autre pour répartir le produit et fut forcé de constater en voyant le surplus couler entre les omoplates de son petit ami qu'elle en avait peut-être mis un peu trop. Elle se mordit la lèvre inférieure et dessina à l'aide de l'huile se répandant lentement le long de la colonne vertébrale de Toma un bonhomme bâton souriant, debout sur un poteau électrique. Au moins maintenant que le liquide était éparpillé il ne coulait plus.

- bon. Quand faut y aller...

Elle approcha ses mains, hésitante. La demoiselle essayait de se remémorer les gestes qu'elle avait pu observer autant dans les films que dans les séries qu'elle regardait parfois avec Misaki, mais les images restaient floues. Elle soupira et fini par jeter son dévolu sur la nuque de son amant ou elle pressa ses pouces avec autant de fermeté que de délicatesse avant de les faire rejoindre ses omoplates dans une parfaite symétrie. Ses doigt rejoignirent en suite ses épaules qu'elle commença à masser d'un geste hésitant mais en gardant le même toucher que lorsqu'elle avait commencé. Au bout d'un petit moment et sans décoller sa chair de la sienne elle descendit ses mains sur sa cage thoracique et frictionna ses côtes. Elle prenait grand soins à ne pas le griffer et mettait dans ses gestes une application exemplaire. Le stickman qu'elle avait dessiné au tout début avait maintenant totalement disparu tant elle avait baladé ses paumes sur cette partie de son corps. La lycéenne fini par doucement se redresser et déclara timidement.

- Je.. j'espère que tu as apprécié.. Un peu au moins...

Elle s'était rendue compte au fur et à mesure que l'exercice n'était pas aussi simple qu'elle aurait pu le penser au premier abord. Il fallait bien doser sa force et choisir les bons endroit. Elle s'inquiétait d'avoir fait les bons choix, d'autant plus qu'elle n'avait aucun points de comparaisons, elle même n'ayant jamais profité de tels gestes. Noeru s'écarta pour que le sportif puisse lui faire face s'il en avait envie. Elle faisait maintenant attention à garder ses doigts gras loin des tissus, préférant ne pas prendre de risque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Sam 1 Nov - 17:49

Toma sourit lorsqu’il l’entendit répondre à sa question. Est-ce qu’elle craignait qu’il lui en veuille si elle se ratait et qu’elle appuyait trop fort à un mauvais endroit, ou encore si elle le griffait sans le vouloir ? Au point de la faire partir ? Hors de question, elle avait fait bien pire et pourtant elle était toujours là. Et puis ça lui donnait une nouvelle occasion de la taquiner, au cas où, et il adorait tellement ça, qu’en aucun cas il ne la laisserait s’échapper. Après si c’est elle qui choisissait de s’enfuir, il ne pouvait rien y faire; et dans tous les cas, ce n’est pas comme si elle pouvait lui échapper, au point où elle en était. D’une part parce qu’il s’accrocherait, et d’autre part parce qu’il était persuadé que maintenant, elle ne tiendrait plus longtemps à l’éviter. D’ailleurs le sentiment qu’elle allait sûrement être de nouveau victime de moqueries se renforça lorsqu’il sentit l’huile dans son dos, mais il ne se prononça pas pour le moment, laissant l’adolescente essayer avant de l’enfoncer. Il garda donc les yeux fermés, et à sa grande surprise, il put se rendre compte qu’elle se débrouillait plutôt pas mal. C’était loin d’être parfait, mais il s’était attendu à ce que ses muscles n’en ressortent douloureux et qu’il soit donc obligé d’en prendre soin, évitant donc les activités sportives trop intenses. Certes, ses gestes étaient hésitants et maladroits, mais dans l’ensemble c’était plutôt agréable, elle restait fidèle à elle-même dans tout ce qu’elle faisait. D’ailleurs, il ne savait plus s’il ne s’était pas endormi un court instant, en tout cas il se sentait comme tel, lorsque l’adolescente se redressa pour marquer la fin de cette séance de massage par une déclaration assez hésitante. Il attendit qu’elle s’écarte pour se retourner, tant pis pour les draps, après tout l’huile sur son dos avait eu largement de pénétrer dans sa peau, et de toute façon, il pouvait toujours les changer, dans le pire des cas. Il prit les deux mains de la brune dans les siennes en entrelaçant leurs doigts, les pouces sur ses paumes pour utiliser le reste d’huile sur ses mains en lui offrant un bref massage à son tour, la toisant du regard, l’air légèrement boudeur, même si ses yeux luisaient de malice.


- Dommage…


Il fit une légère moue, marquant une courte pause pour l’attirer contre lui, lui massant toujours ses paumes, qui méritaient bien un peu de repos après ces longues minutes de travail acharné, ses yeux toujours rivés sur les iris bleues foncées de sa petite-amie. Bon, il ne pouvait pas gagner à tous les coups et se permettre de l’embêter pour rien; et puis il avait eu un massage de son élève préférée, qui ne s’était pas trop ratée pour le coup, alors il n’était franchement pas à plaindre. Après un soupir il reprit la parole, arborant toujours les mêmes regard et expression.


- Je ne peux même pas me moquer.


Il sourit et l’attira contre lui en déposant les mains de la brune sur sa nuque afin de poser les siennes, à présent libres, l’une sur la robe de Noeru, au niveau de sa taille et l’autre sur sa jambe. Décidément, plus ça allait et plus elle était attirante. Ca n’allait pas tarder avant qu’il ne puisse simplement plus se passer de sa présence. Il approcha ses lèvres de son cou, mais une nouvelle fois, il se ravisa au dernier moment et choisit de murmurer quelques paroles au creux de son oreille à la place, craignant de vouloir repartir pour un deuxième tour si jamais il commençait à la provoquer, et telle qu’il l’avait vue aujourd’hui, il savait qu’il se montrerait bien moins patient que d’autres fois.


- Comment je peux te rendre la pareille ?


Il s’écarta d’elle sans réellement attendre de réponses,la repoussant délicatement pour pouvoir se retrouver libre de ses mouvements. Il essuya sa main sur une serviette traînant au bord de son lit puisqu’il avait prit sa douche peu avant que Noeru n’arrive chez lui à l’improviste. Puis il attrapa l’huile de massage qu’elle avait utilisée un peu plus tôt et se retourna vers elle, un sourire sur le visage, lui désignant la bouteille d’un mouvement de tête alors qu’il prenait la parole.


- Je t’en aurais bien proposé un, si j’étais sûr de pouvoir te résister~


Il avait beau dire ça en plaisantant, il n’était pas moins sincère. Il n’était pas très résistant face à la tentation, ayant grandi avec le principe que “la meilleure façon de résister à la tentation est d’y céder”, alors vraiment, il allait falloir qu’elle arrête. Il posa la bouteille sur sa table de chevet pour éviter que cette dernière ne traîne sur son lit ou pire, ne se renverse, puis il vint s’allonger à côté de la brune, son visage juste en face du sien, ne la quittant pas du regard, passant délicatement ses mains dans ses cheveux. C’est après quelques instants, peut-être presque une minute, qu’il ferma les yeux, sans pour autant s’endormir, malgré le fait que les mouvement de sa main sur les cheveux de la brune se soit fortement ralentis. Il ne savait pas exprimer combien il était soulagé qu’elle soit là, ni même à quel point elle lui avait fait peur, et énervé en ne lui donnant aucune nouvelles pendant tout ce temps. Ses gestes se stoppèrent, et il laissa retomber sa main sur l’épaule de son élève, les yeux toujours clos, mais toujours éveillé.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Sam 1 Nov - 22:46

- Dommage… 

Ho non, elle avait raté sur toute la ligne. Elle savait qu'elle aurait dû s'abstenir au final. Bon il semblait ne pas avoir eu mal, au moins ça. Mais tout de même elle aurait eu meilleur temps d’exécuter quelque chose en quoi elle était douée pour se faire pardonner. Et puis elle devrait trouver une manière de s’entraîner pour une éventuelle prochaine fois. Bon le problème était qu'elle se voyait mal tripoter les personnes de son entourage, encore moins des inconnus... Elle soupira s’apprêtant à s'excuser, mais il prit la parole juste avant elle.

- Je ne peux même pas me moquer.

Elle le regarda, surprise, pendant qu'il lâchait ses mains qu'il massait doucement depuis un petit moment. Alors elle avait réussis ? Un sourire prit place sur son visage. Elle était soulagée mais aussi contente qu'il ait passé un bon moment. Bon ce n'était pas pour autant qu'elle ne ferait rien pour s'améliorer mais au moins elle savait qu'elle avait une bonne base et que tout n'était pas à reprendre.

- C'est une bonne chose alors...

Elle le laissa l'attirer contre lui sans résistance et ferma les yeux un court instant. Ces moments lui avaient manqués, elle devait bien l'admettre. Et puis le calme était agréable. Ces temps ci ses camarades de chambre étaient plutôt déchaînés, ils préparaient une fête à l'intention d'un de leurs amis et même s'ils essayaient de parler à voix basse ils ne pouvaient pas s'empêcher d'hausser le ton au fur et à mesure de leurs discutions passionnées. Il fallait vraiment qu'elle trouve une solution pour palier à ce problème.

- Comment je peux te rendre la pareille ?

Elle rouvrit doucement les yeux avant de lui répondre :

- Tu n'en as pas besoins.. au pire dis-toi que c'était aussi sympa pour toi que pour moi..

Après tout elle avait eu une vue fantastique de son côté et elle devait admettre s'être bien amusée mine de rien.

- Je t’en aurais bien proposé un, si j’étais sûr de pouvoir te résister~

La jeune fille rit à sa déclaration. Si elle avait pu le faire il n'y avait pas de raison qu'il n'y parvienne pas. D'un autre côté il avait l'air bien plus impulsif qu'elle alors elle ne tenta pas de le provoquer. En soit le fait qu'il craque ne la dérangeait pas mais elle commençait à se sentir fatiguée et elle ne voulait pas avoir à le repousser si jamais elle se rendait compte qu'elle n'en avait pas vraiment envie. Elle émit d'ailleurs un bâillement à ce moment-là et poursuivit avec :

- ho ça~ sur un ton légèrement joueur.

Ok, elle n'avait pas pu résister. En même temps quel phénomène serait assez puissant pour lui couper l'envie de faire des galipettes avec son chéri qu'elle pouvait voir à peu près une fois par mois. Bon d'accord il y avait cette histoire des « sept filles par semaine » qui avait réussis à la refroidir totalement pendant plus d'une vingtaine de jours, mais maintenant qu'elle était parvenue à passe au delà d'une telle chose, il n'y avait plus vraiment d'obstacle conséquent. Elle ne le quittait pas des yeux malgré qu'il ait fermé les siens et faillit lui poser une question quand elle remarqua qu'il s'était probablement endormis. Elle passa donc à son tour une main dans ses cheveux et déposa un baiser à la commissure de ses lèvres.

- T'es vraiment craquant avec cette expression.... chuchota-t-elle

Elle se mordit la lèvre inférieur et leva le plus délicatement possible pour aller chercher son téléphone afin d'immortaliser le moment. Elle s'endormait rarement avant lui et n'avait pas souvent l'occasion de le voir comme ça. Mais alors qu'elle s'apprêta à appuyer sur l’icône elle se ravisa. Elle prêtait parfois l'appareil à ses amies pour que celles-ci y écoutent la musique s'y trouvant et avoir une photo de lui dans son téléphone serait vraiment imprudent. Elle s'allongea après avoir soupiré et profita d'avoir son portable pour vérifier sa messagerie. Il y avait un sms de Misaki qui s'énervait de ne pas avoir de nouvelles, deux de camarades de classes qui l'invitaient à une fête qui semblait plutôt prometteuse à leurs dires, étant donné qu'il y aurait pleins de gens chouettes et de quoi boire et manger sans oublier la bonne musique pour rythmer la soirée. Elle n'avait pas très envie d'y aller mais elle savait que sa meilleure amie ne lui laisserai pas vraiment le choix si elle-même s'y rendait. Elle attendait donc de voir que cette dernière lui en parle avant de répondre quoi que ce soit. Le dernier message quant à lui venait de Klaüs qui lui demandait si c'était toujours bon pour la sortie du lendemain. Elle profita de l'occasion pour repousser l'événement de quelques heures et posa son portable sur la table de chevet avant d'enlever sa robe, se glisser sous la couverture et se retourner face à Toma.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   Dim 2 Nov - 1:41

Toma gardait toujours les yeux clos, malgré la réponse joueuse de sa petite-amie. Pas qu’il ne souhaitait pas y répondre, si ça ne tenait qu’à lui, elle n’aurait déjà plus ses vêtements pour la couvrir, mais il l’avait également entendue bailler, et se disait par conséquent qu’elle avait besoin de se reposer, elle aussi. Après tout, si lui était soulagé, elle devait l’être également, et vu les différentes émotions à travers lesquelles il était passé et combien ça l’avait fatigué, il imaginait que pour elle, cela devait être similaire, car si elle était bien plus habituée à ce genre de chose, elle restait toutefois bien moins résistante que lui physiquement. Alors au lieu de la provoquer encore plus, il prenait simplement la décision de l’ignorer, après tout elle tomberait certainement très rapidement de sommeil. Toutefois la brune ne semblait pas vouloir aller dans son sens et il manqua d’ouvrir les yeux en sentant sa main dans ses cheveux. Il devait avouer aimer ces instants tout autant que lorsqu’ils étaient intimes. Il ne put réprimer un très mince sourire lorsqu’il sentit les lèvres de la brune près des siennes, mais ce dernier ne fit que s’étirer lorsqu’il l’entendit parler. Certainement qu’il était adorable lorsqu’il dormait, c’était sans aucun doute le seul moment de la journée pendant lequel où il pouvait sincèrement rester calme et ne pas avoir l’air corrompu par des arrières pensées. Lorsqu’il la sentit s’éloigner, il dut réprimer l’irrépressible envie d’ouvrir les yeux pour confirmer ses soupçons quant à ce que la brune faisait. Mais très vite il comprit qu’il avait touché juste et qu’elle était allée chercher son téléphone, n’intervenant pas, préférant la surprendre au moment opportun, qui malheureusement pour lui ne vint pas, puisqu’il l’entendit taper sur son téléphone après un soupir. Apparemment elle avait abandonné l’idée de la photo, mais était bien décidée à se préoccuper de ses messages. Lorsqu’il la sentit de nouveau proche de lui, le rouquin ouvrit les yeux, fixant les iris océan de l’adolescente, le regard joueur et malicieux.


- Alors comme ça on abuse de moi, dans mon sommeil ?


Il ponctua cette phrase d’un léger rire puis souleva la couverture pour s’y réfugier aux côtés de son élève, se rapprochant ainsi sensiblement, avant de simplement l’enlacer. C’est après quelques instants qu’il choisit de poser ses lèvres entre l’épaule et le cou de l’adolescente, attendant un temps avant de s’écarter d’elle pour reporter son regard sur ses yeux. Il se redressa légèrement, son bras posé sur le lit, tenant sa tête d’une main alors qu’il jouait avec la bretelle du soutien-gorge de la brune à côté de lui sans vraiment faire attention, ne cessant pas de la regarder. Il se mordit la lèvre inférieure, son sourire ne quittant pas son visage.


- Je me demande où est-ce que tu as pu prendre de telles habitudes~


Le rouquin marqua une pause, la regardant alors qu'il se sentait de plus en plus tenté. Il choisit de déposer simplement un bref baiser sur les lèvres de Noeru, mais très vite, alors qu’il s’était promis de ne se résoudre qu’à un simple baiser, il l’embrassa de nouveau, avec un peu plus d’élan, et s’écarta d’elle après quelques instants, se mordant de nouveau la lèvre inférieure, mais d’un air beaucoup plus sérieux alors qu’il transperçait son élève du regard. D’ailleurs il ne tarda pas lui faire part franchement de ce qu’il voulait par un “J’ai envie de toi” peut-être trop direct, mais les paroles lui avaient échappées, et puis ce n’est plus comme si elle avait une raison de refuser… si ? Oh et puis dans tous les cas, il n’avait jamais prétendu être romantique ni quoi que ce soit, et elle le savait maintenant. Il s’amusa donc quelques secondes avec la peau de son cou, sa main gauche tantôt sur le ventre, tantôt sur la taille de la brune, toutefois, alors qu’il s’apprêtait à entrer dans le vif du sujet, il fut interrompu par le vibreur d’un téléphone, qui, vu l’heure, ne pouvait s’agir que de deux personnes : soit ses parents qui oubliaient le décalage horaire, soit Sayumi qui l’appelait pour qu’il vienne la chercher il ne savait encore où, soit parce qu’elle voulait le surveiller, soit parce qu’elle avait besoin d’aller jouer avec des personnes un tant soit peu intéressantes, ou encore parce qu’elle avait besoin de parler. Il poussa un soupir et prit le téléphone avant de se rendre compte qu’il ne s’agissait pas du sien, mais celui de la brune au-dessus de laquelle il venait tout juste de se placer. Toutefois il n’attendit pas sa réponse, et ignora l’appel sans même regarder qui s’amusait à les gêner, la réponse étant déjà bien claire dans son esprit. Mais il n’y prêta pas attention, une de ses mains posée au niveau du visage de la brune tandis que l’autre se baladait sur sa taille, il lui murmura d’une voix douce.

- Je t’aime


Bon en réalité, le but de cette phrase n’était pas tant de lui faire part de ses sentiments, mais plus pour qu’elle oublie ce coup de fil, ou qu’elle ne soit pas tenté de connaître l’identité du gêneur, ou, Toma en était persuadé, de la gêneuse.C’était d’ailleurs pour cela qu’il avait fait comme si de rien n’était, et continué à s’amuser avec la peau et les lèvres de l’adolescente, trop plongé dans l’instant pour se préoccuper de quelque chose de si peu important qu’un coup de fil. D’ailleurs, la réaction aurait été la même si cela avait été son téléphone à lui. Pour l’instant, c’était elle, et lui, et rien d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Surprise~ (pv Noeru)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Surprise~ (pv Noeru)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
» Surprise !!! (D'un homme commençant par Cu et finissant par Dy ?!?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAMPUS TENSHIGAYA :: Zone Daitako :: Quartier Résidentiel Shimura :: Appartement n°19 : Toma Sayashi-
Sauter vers: