AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Venez incarner votre personnage de manga / anime préféré ou bien créez le votre, et amusez vous dans le Campus Tenshigaya, une ville sans limites !

Partagez | 
 

 Au suivant~ (PV Misao)

Aller en bas 
AuteurMessage
Chisato Sayashi
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 29/08/2010

Votre personnage ...
Prénom : Chisato
Nom : Sayashi
Âge : 17 ans

MessageSujet: Au suivant~ (PV Misao)    Lun 18 Aoû - 21:42

Chisato lâcha les mains de sa camarade de classe, la consolant une nouvelle fois, les larmes aux yeux. Son amie venait de se faire quitter par son petit-ami, d’un an plus âgé, qui était maintenant diplômé du lycée et qui craignait que leur relation à distance ne fonctionne pas. Du moins c’est ce qu’il lui avait dit. La lycéenne aux cheveux roses savait très bien la raison derrière cette rupture : son petit-ami aimait quelqu’un d’autre, et cette personne était Chisato, et il avait espéré qu’en rompant avec sa copine, l’adolescente accepterait plus facilement de sortir avec lui. Evidemment, la rose avait agit tout à fait innocemment, elle rigolait quelques fois avec lui, puis l’avait aidé à trouver un cadeau pour sa petite-amie car il avait eu du mal. Finalement ils étaient devenus assez proches, puis un jour, il lui avait avoué ses sentiments pour elle, ce à quoi elle avait répondu qu’elle ne pouvait pas trahir son amie de la sorte.

En voyant sa camarade pleurer de la sorte pour ce goujat, l’adolescente avait été ravie, ayant atteint son objectif, qui était de briser ce couple. Non pas pour récupérer le jeune homme, mais simplement pour voir sa camarade de classe pleurer, et savoir que le garçon se sentirait vraiment stupide d’avoir quitté une fille qui l’aimait pour une qui n’avait à aucun moment laissé penser qu’elle était intéressée par lui. Chisato avait pris son temps pour ne pas éveiller les soupçons, mais vraiment ça avait été trop facile de les avoir. Autant du côté du lycéen qui s’était laissé séduire par l’attitude amicale de la rose, que du côté de sa soi-disante « amie », qui à aucun moment n’avait pensé que Chisato avait pu être la cause de leur rupture, pire, qu’elle se délectait du spectacle de la salle de classe agitée sous le poids de cette nouvelle « choc ». En même temps, comment douter de ce visage sincèrement déçu et triste pour nous, qui était là pour nous consoler dans ce moment si dur ?


Chisato l’accompagna jusqu’au portail, lui demandant si elle voulait qu’elle la raccompagne, mais elle n’insista pas lorsque sa camarade refusa, disant qu’elle préférait rester seule. Après tout si elle avait demandé, c’était parce que tant que la lycéenne ne partait pas, la rose continuait de jouer. Une fois que cette dernière fut assez loin, Chisato s’adossa contre le portail, se demandant ce qu’elle allait bien pouvoir faire. Après tout elle avait enfin réussi à briser ce couple, elle était également parvenue à faire baisser les notes de la première de la classe, et n’avait plus vraiment d’objectif précis. Elle ne voulait pas se retrouver sans rien à faire. Elle adorait le fait de se rapprocher petit à petit, d’en apprendre de plus en plus, puis exploiter tous leurs points faibles, dans l’ombre, en leur apportant toujours leur soutien. C’est pourquoi rester inactive était hors de question. Elle ne voulait pas s’ennuyer.


Elle se retourna pour aller vers le bâtiment de l’internat, peut-être trouverait-elle quelqu’un là-bas ? C’est en marchant qu’elle porta les mains au coin de ses yeux pour sécher les larmes qui s’y trouvaient. Elle n’avait pas lésiné sur les moyens pour cette fois. Après tout, toute sa classe la connaissait sous le visage d’une lycéenne discrète, gentille mais très émotive quand on s’en prenait à ses amies. Depuis qu’elle était arrivée ici, c’est comme ça qu’elle fonctionnait, puisque c’était la façon la plus facile d’agir envers les autres et de s’attirer leurs bonnes grâces.

Lorsqu’elle leva les yeux pour finalement se mettre à marcher, elle aperçut une grande silhouette masculine. C’était Misao. Dès son entrée au lycée, et dès qu’elle l’avait aperçu dans la salle de classe, il l’avait intriguée. La première raison était qu’il ressemblait fortement à son ex-petit ami, il était tout aussi grand, voire même un peu plus, leurs démarches étaient similaires, et ils étaient tous les deux assez discrets. Elle l’avait observé pendant ces deux dernières années, sans oser l’approcher. En fait ce qui la retenait, c'est qu'elle n'arrivait pas à le comprendre... Quelque chose chez lui n’allait pas. Par exemple il avait ses amis, mais il ne l’avait jamais vu accepter une seule sortie le soir; ou encore, jamais il n’avait vraiment eu de petite amie, enfin, elle ne pensait pas…
Mais aujourd’hui, elle ne savait pas pourquoi, elle avait envie de l’aborder. De toute façon les vacances d’été étaient proches donc elle ne risquait pas grand chose. Et puis ce serait marrant si elle pouvait le séduire lui aussi, il ressemblait tant à Hiro… Le briser lui serait sûrement la plus belle des victoire et elle se réjouissait d’avance. C’est pourquoi lorsqu’il la dépassa, elle s’empressa de le rattraper, le plus vite possible compte tenu de la taille respectives de leurs jambes.


- M-Misao ?


Elle lui attrapa la bandoulière du sac car elle peinait à marcher à côté de lui avec ses petites jambes. Avec lui, elle décidait de jouer l’adolescente un peu plus intéressée, après tout il n’avait pas de petite amie, donc elle ne faisait rien de mal. Elle s’arrêta puis prit la parole de la même voix douce, triturant son téléphone qui se trouvait dans sa main.


- Tu rentres par là ? ~


Elle indiqua de son index la direction, ses yeux attendant une réponse. En réalité, elle ne savait pas comment elle allait s’y prendre. Elle avait beau l’avoir observé pendant ces deux dernières années, elle n’était toujours pas parvenu à le cerner, et n’avait donc aucun élément avec lequel elle pourrait l’aborder. Bon elle trouverait des excuses. Par exemple là, le soleil était en train de se coucher et elle était une fille, elle n’allait pas marcher seule dans les rues…
Revenir en haut Aller en bas
Misao T. Nisemono
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 18/03/2013

Votre personnage ...
Prénom : Misao
Nom : Nisemono
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Au suivant~ (PV Misao)    Lun 18 Aoû - 22:58

Les cours étaient enfin terminé et si habituellement Misao s'y amusait comme un fou, aujourd'hui il avait eu de la peine à se mettre dans l'ambiance. C'était un jour comme ça ma fois. Là il n'attendait plus qu'une chose : rentrer chez lui, se mettre au lit et passer le plus rapidement à la journée suivante histoire de se lever du bon pied et de quitter ce mauvais état d'esprit. Bon ce n'était pas parce qu'il était de moins bonne humeur qu'il allait mettre son rôle de côté, il fallait que les gens continuent d'y croire. Certes la fin d'année approchait mais il devait revêtir cette peau encore un ans ; enfin en théorie. S'il se lassait il laisserait simplement le « Misao du lycée » s'effacer pour laisser place à un autre rôle. Il observerait en suite toutes les réactions de ceux qu'il avait réussit à rouler, c'est à dire l'ensemble de sa classe et même du lycée tout entier. Les professeurs seraient tout aussi perdus que ses camarade. Il sourit intérieurement rien qu'à cette idée, se réjouissant d'avance. Il ferait sans doute ça lors de sa dernière semaine de terminal, s'il parvenait à tenir jusque là bien sûr.

Le jeune homme se déplaçait dans la cours en repensant à l'après-midi qui venait de s'écouler. Aujourd'hui une de ses camarades s'était faite plaquée. Rien d'étonnant, elle n'avait rien d'extraordinaire et au lit elle ne valait rien. Il avait entendu dire qu'il l'avait quitté car il craignait la relation à distance mais le noiraud était persuadé que c'était parce qu'il avait trouvé bien mieux et que le lâche n'avait pas osé être honnête. En même temps si elle avait su combler son manque de pratique par une personnalité intéressante elle n'en serait pas là.

Il se fit soudainement interpeller par la fille qu'il venait de croiser mais ne releva pas. Après tout il n'avait pas envie de parler avec l'une de ces idiotes du lycée. Elles se ressemblaient toutes et honnêtement aujourd'hui il avait déjà donné. Il se serait potentiellement arrêté si l'adversaire avait été de taille ou au moins aussi joueur que lui, pour disputer une courte partie qui relèverait cette journée bien trop fade. Mais visiblement la demoiselle n'était pas de son avis. Il retint un soupir lorsque cette dernière attrapa la bandoulière de sa sacoche et se retourna un sourire désolé au lèvre.

- Pardonne-moi je ne t'avais pas entendue.. Tu voulais me demander quelque chose ?

- Tu rentres par là ? ~ 


C'était l'une de ses camarades de classes, « Sayashi Chisato » Si sa mémoire était bonne. D'ailleurs la pensée de son nom le fit sourire, étant donné qu'elle portait le même que son partenaire de jeux préféré. Vu cette similitude il décida de lui laisser une chance. Après tout ce mot, « Sayashi » était peut-être gage de qualité.

- Ho heu.. oui mais parce que j'ai une course à faire avant de rentrer chez moi...

Avait-il dit en baissant les yeux. Naturellement c'était faux mais il n'avait pas la moindre envie qu'elle voit où il habite. Et puis s'il s'était contenté de répondre par l'affirmative elle aurait vite compris qu'il mentait en voyant le garçon tourner en rond. Il ne pouvait décemment pas se permettre qu'elle ait des soupçons sur lui si rapidement. Il continua enfonçant un peu sa tête dans ses épaules

- Tu peux m'accompagner un bout si tu veux...

Il avait parlé doucement comme s'il était gêné par sa proposition puis avait recommencer à marcher, plus doucement pour qu'elle le suive si elle le souhaitait. Il n'avait aucun doutes concernant sa décision vu qu'elle l'avait abordé elle-même et qu'elle s'était intéressée au chemin qu'il prenait même si elle vivait au complexe et qu'elle n'avait aucune raison de prendre le même chemin que lui mise à part une envie soudaine de discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Chisato Sayashi
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 29/08/2010

Votre personnage ...
Prénom : Chisato
Nom : Sayashi
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Au suivant~ (PV Misao)    Mar 19 Aoû - 0:43

Chisato n’eut pas à attendre longtemps pour une réponse du lycéen en face de lui. D’ailleurs elle avait été surprise par le ton de sa voix. Certes cela faisait deux ans qu’elle était dans la même classe que lui, mais elle n’avait jamais eu vraiment l’occasion de l’entendre parler. Sa voix, tout comme son apparence, était similaire à celle de Hiro. L’envie de jouer avec lui grandissait dans l’esprit de l’adolescente à mesure qu’elle l’entendait parler. Qu’est-ce qu’elle adorerait le briser lui. Non pas parce qu’elle avait encore du mal à se remettre de cette blessure que son ex petit ami avait laissé, mais parce qu’elle était vraiment intéressée par le personnage. Le fait qu’il ressemble à son ex n’était vraiment qu’accessoire. Il avait quelque chose que la lycéenne aux cheveux roses ne saurait expliquer, quelque chose de cacher et Chisato voulait savoir. Elle trouverait ce que c’est et briserait ce gars-là.
Elle n’avait pas eu le temps de répondre à sa proposition qu’il avait déjà recommencé à marcher. Elle lui emboîta le pas, affichant une légère moue sur son visage : s’il proposait, la moindre des choses était d’attendre qu’elle réponde, et qu’elle accepte. Visiblement il avait déjà compris la décision s’il avait décidé de partir déjà dans cette direction.

Elle le rattrapa comme elle put, et marcha donc à sa vitesse. Après tout cela faisait deux ans qu’ils étaient dans la même classe, mais jamais elle n’avait trouvé l’occasion ni le prétexte pour lui parler. Maintenant qu’elle n’avait plus rien pour s’amuser et qu’elle avait eu le prétexte parfait pour l’aborder, elle n’allait pas laisser une chance pareille s’envoler. Elle attrapa sa manche pour le ralentir afin d’être vraiment à sa hauteur puis le relâcha aussitôt, s’excusant en rougissant légèrement, gênée, puis elle marcha à côté de lui, entretenant le silence pendant quelques secondes, avant de le rompre de nouveau.


- Ca tombe bien que tu ailles par là, mon amie a préféré rentrer chez elle plutôt que de m’accompagner…


Elle ne faisait pas spécialement allusion à cette fille qu’elle avait fait pleurer un peu plus tôt, même si c'était d'elle qu'il s'agissait. Après tout elles avaient pour habitude d’aller s’acheter un petit goûter avant de rentrer chacune de leur côté : Chisato à l’internat, et sa camarade chez ses parents. Mais avec les évènements d’aujourd’hui, difficile pour elle de rester dehors alors qu’elle voulait pleurer. Encore une fois, un camarade lui avait donné exactement ce qu’elle voulait. Depuis le début de l’année, ses camarades lui avait rendu la tâche trop facile, certes elle ne manquait pas d’imagination pour les blesser sans qu’ils ne s’aperçoivent qu’elle est la responsable, mais la facilité était loin de rendre le jeu intéressant, et elle commençait sincèrement à se lasser…

Alors qu’elle s’apprêtait à prendre de nouveau la parole, son téléphone vibra dans sa main. Elle du se retenir de soupirer, elle savait qu’elle aurait dû le laisser dans son sac, dans la salle de classe. Elle regarda l’écran et remarqua que c’était son amie qui l’appelait. Là, Misao ou pas, elle pouvait difficilement rejeter ou ignorer son appel. Elle décrocha donc, écoutant les lamentations de la lycéenne à propos de son tout récent ex petit ami. Les sanglots étouffés de la jeune fille, de même que les insultes proférées à l’égard du jeune homme firent sourire Chisato, qui pendant un instant, oublia la présence de Misao, même si elle continuait de marcher à son rythme. Toutefois ce dernier quitta son visage bien vite lorsqu’elle jeta un regard à sa gauche. Elle fit mine d’étouffer un sanglot, consolant son amie.


- J-je t’aiderai à la trouver…


Sa voix était tout à fait innocente et teintée de détermination. Oui, elles allaient trouver cette fille qui avait osé s’approcher de trop près d’un lycéen déjà pris. Comment avait-elle osé. Après encore une ou deux minutes, la rose raccrocha et ne put réprimer un soupir. Depuis le début de la journée, elle n’arrêtait pas de jouer les jeunes filles complètement choquées et sanglotantes, et pour tout dire, elle en était fatiguée. Toutefois elle récupéra vite son attention et se concentra sur Misao, levant les yeux vers lui après avoir de nouveau essuyé ses fausses larmes.

Elle ne craignait pas qu’il ait vu quoi que ce soit, elle était assez discrète, même si elle aurait pu se passer de ce soupir… Mais il semblait tellement pressé, et absolument pas intéressé par elle, alors elle savait qu’il n’y avait rien à craindre. Toutefois, comme elle savait que ce coup de fil avait sûrement coupé l’élan du jeune homme à lui parler, Chisato reprit la parole.


- Tu.. ne vas rien faire ce soir ? C’est vendredi après tout…


Elle lui adressa un mince sourire, comme si elle était toujours choquée par la nouvelle de la rupture de son amie. Sa question n’était pas vraiment intéressée, elle était plutôt curieuse de savoir comment il pouvait bien y répondre. Après tout il sortait peu, d’après ce qu’elle avait pu voir depuis le début du lycée. En fait, elle savait qu’il n’avait aucune raison de lui mentir, mais elle était quand même curieuse d’entendre sa réponse. Peut-être qu’elle allait enfin avoir quelqu’un d’un peu moins facile à faire tomber, ce serait un peu plus drôle… Elle leva les yeux vers le visage du brun. Lui aussi semblait facile, malgré ce petit quelque chose, ce mystère qui l’entourait. Peut-être qu’il pourrait la surprendre, mais pour l’instant, elle n’y croyait pas vraiment. Elle le voyait plus comme un passe-temps en attendant l’été, où elle irait à la plage pour s’amuser avec les groupes de touristes qu’elle ne connaissait pas, semant la zizanie dans leurs amitiés, et s’amusant à briser des couples, sans avoir besoin de paraître innocente sans arrêt. Elle pouvait explorer de nouvelles possibilités de jeu. Après tout, elle ne les revoyait jamais ces gens-là.
Revenir en haut Aller en bas
Misao T. Nisemono
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 18/03/2013

Votre personnage ...
Prénom : Misao
Nom : Nisemono
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Au suivant~ (PV Misao)    Mar 19 Aoû - 2:01

Misao lâcha un "ho" désolé en réponse à l'affirmation de sa camarade. En réalité il se fichait éperdument de ce genre de détail et il espérait que cette demoiselle devienne un tant soit peu plus intéressante histoire de ne pas avoir entamé un détoure pour rien. Et c'est comme si le ciel l'avait entendu car à ce moment la fille à la chevelure rose reçu un appelle. Bon en soit cela n'avait rien d'extraordinaire mais ce qui vint après ça manqua de peu de marquer le visage de l'étudiant d'un sourire satisfait : Chisato s'amusait de la situation malheureuse de son « amie » à l'autre bout du fil. Il entendait les sanglot de cette dernière de là ou il était. Le jeune homme était content d'avoir été interpellé par la sonnerie sinon il aurait sûrement loupé se détail. Toute fois, pour garder l'avantage il ne s'attarda pas et recommença à regarder devant lui de sorte à ce qu'elle ne se rende pas compte qu'il l'avait vu.

- J-je t’aiderai à la trouver… 

Le manipulateur rit intérieurement. Pas que le jeu d'actrice de la fille à sa gauche soit mauvais, bien au contraire, mais il s'imaginait à sa place. Il était désormais sûr que c'était elle qui les avait fait rompre, c'était obligé. Et puis il était content qu'elle ne soit pas l'adolescente gnian-gnian qu'elle prétendait être. Finalement il allait peut-être bien s'amuser avec elle. Du moins c'est ce qu'il pensait jusqu'à ce qu'elle raccroche. Une expression ça passait, c'était silencieux et s'il l'avait vu ce n'était que par chance. Donc même si ce point prouvait qu'elle avait encore de la peine à sincèrement être la personne qu'elle prétendait être, c'était toujours suffisamment discret. Mais un soupir ? Vraiment ? Et elle avait pensé qu'il ne le remarquerait pas ? Quelle amatrice. Il était agacé d'avoir ainsi eut de faux espoirs. En plus ce souffle était rattrapable, elle aurait pu expliquer cette expiration bruyante de n'importe qu'elle manière, en ajoutant éventuellement « La pauvre.. elle ne méritais vraiment pas ça » ou quelque chose dans ce goût là. Comme il ne la regardait pas, cela aurait pu facilement passer. Mais là rien. Elle le décevait.

Et bien tant pis ma fois. Si elle n'était pas capable de rivaliser avec lui il la regarderait s'enfoncer, tout bonnement. De toute façon il avait encore du temps à dépenser avec elle en ce début de soirée et il fallait bien qu'il s'occupe. Si jamais elle s'avérait être amusante il la garderait sous la main pour les jours ou il chercherait une distraction simple et efficace. Il se poserait en spectateur et l'observerait faire le show.

- Tu.. ne vas rien faire ce soir ? C’est vendredi après tout…

- J'aime bien... relire mes notes après les cours pour mieux les mémoriser et directement tenter de les mémoriser.. ça prend un certain temps mais sans ça mes résultats seraient vraiment trop mauvais.

Il rit doucement et lui demanda timidement :

- Et toi tu n'as rien prévu... ? Tu es là avec moi mais tu as sûrement des amis à aller retrouver.. Non ?

Il voulait voir jusqu'où elle allait dans le rôle de la gentille fille, altruiste et affectée, ce qu'elle répondrait à ça. Si elle allait privilégier sa popularité ou son « amie ». Bien sûr il se doutait bien que quoi qu'elle réponde ce serait certainement un mensonge mais il s'en fichait car ce qui devait être important pour elle c'était l'image qu'elle renvoyait. D'un autre côté il voulait voir si elle justifierait son envie de lui parler ou si elle n'y ferait pas attention. Il avait la sensation qu'elle laissait trop de chose au hasard et il voulait le vérifier.

Dans tout les cas il savait désormais que si elle était actuellement à ses côtés ce n'était pas pour ses beaux yeux mais pour lui réserver le même sort qu'à cette fille qu'elle avait brisé, et il allait lui faire voir ce que c'était d'essayer de s'en prendre à lui avec des griffes non aiguisées. Le chaton qui s'attaquait au tigre finissait toujours par se faire bouffer et leur cas n'allait pas être l’exception qui confirme la règle.

Le jeune homme trébucha et se rattrapa à elle comme il put, saisissant son épaule, s'excusant, d'un air totalement navré. Il la regarda dans les yeux à travers sa frange mais s'empressa de les baisser une nouvelle fois. Grace à ses actions qu'il avait réalisé dans le but de faire vivre son personnage, il remarqua un détail qui le marqua. Il avait déjà vu de telles iris et réprima un autre sourire. Cette fille était peut-être bien plus digne d’intérêt que ce qu'il aurait pu penser au premier abord.
Revenir en haut Aller en bas
Chisato Sayashi
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 29/08/2010

Votre personnage ...
Prénom : Chisato
Nom : Sayashi
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Au suivant~ (PV Misao)    Mar 19 Aoû - 3:42

Chisato écouta la réponse du brun silencieusement, gardant son air sensiblement affecté par l’appel que venait de passer sa camarade de classe, essuyant les quelques larmes qui perlaient aux coins de ses yeux. Bizarre, elle ne le voyait pas tellement relire ses notes tous les soirs… Il était vrai qu’il avait de bonnes notes en japonais, mais sinon, il était assez moyen dans les autres matières, rien d’extraordinaire quoi… Ou alors il était vraiment du genre à travailler dur et à n’obtenir que des résultats « normaux » ? Si c’était le cas, c’était vraiment triste pour lui. Pas de vie sociale en dehors du lycée, seulement les bouquins… Bon sang ce qu’il était barbant. Elle qui voulait s’amuser, elle tombait sur le style « intello médiocre »… Pas de chance. Toutefois elle cacha sa déception et réprima un soupir exaspéré, et rit doucement avec lui une fois qu’il eut terminé sa phrase. Peu à peu, elle revenait à son état « normal », enfin celui de son personnage au lycée. La peine quittait progressivement son visage vu qu’elle se remettait peu à peu de cette journée. Après tout même s’il n’était pas très futé, des rumeurs étaient vite arrivées.

Cependant lorsqu’il lui retourna la question, la mine de Chisato s’assombrit de nouveau et les larmes lui montèrent aux yeux. Ce qu’elle allait faire ce soir ? Elle ne savait pas encore. Peut-être rendrait-elle une petite visite à son « amie » pour voir comment elle s’en sortait, ou alors à l’ex de cette dernière, pour l’enfoncer un peu plus et le faire se sentir coupable. Elle n’en avait pas fini avec eux. Elle devait encore brouiller les pistes, et se retirer de manière progressive de la situation, comme si elle n’avait jamais été là et que tout était de leur faute. La lycéenne prit alors la parole d’une voix vraiment attristée, mais avec une pointe de détermination, comme celle qu’elle avait employée un peu plus tôt au téléphone.


- Je… Je vais aller la voir… Elle ne se sent pas bien… Je ne peux pas…


Rater ça. Elle ne pouvait absolument pas rater ça. Pour rien au monde elle ne raterait ça. Depuis plus d’un an et demi elle se construisait une amitié factice avec cette fille, attendant le moment propice pour frapper. Dès que cette dernière avait franchi le cap avec son petit ami, Chisato avait trouvé là l’occasion rêvée. Et puis elle était devenue vraiment ennuyeuse ces derniers temps, à toujours vouloir savoir ce que faisait Chisato après les cours, pendant le weekend, pendant les vacances. Elle était devenue envahissante et si à chaque fois l’adolescente avait réussi à s’esquiver, elle n’aimait pas cette proximité. Mais bon, elle savait qu’en jouant les meilleures amies, elle devait s’attendre à ça. Elle ne pouvait pas tout prendre sans rien donner. Ainsi elle avait continué à mentir, comme elle le faisait toujours depuis qu’elle était arrivée ici. Elle tritura une mèche de cheveux, tout en levant les yeux du lycéen en prenant la parole de la même voix :


- Je suis contente de t’avoir croisé… J’aurais pas aimé marcher toute seule jusqu’au magasin…


En effet les rues jusqu’à la supérette s’assombrissaient de plus en plus, et elles n’étaient pas réputées pour leurs bonnes fréquentations. Chisato savait se défende et manipuler, mais marcher seule dans de telles rues lui faisait vraiment peur… Elle s’exaspéra intérieurement de s’être infligé un tel chemin en plus pour un gars totalement inintéressant. Aux yeux de la jeune fille, tout ce qui restait à Misao, c’était cette ressemblance avec son ex. Certes il y avait toujours ce côté un peu mystérieux. Mais en apprenant qu’il était sans cesse plongé dans ses livres, elle ne voyait même pas comment elle pourrait s’amuser. Les gars à fond dans les études, elle en avait détruit plusieurs, mais au moins ils étaient bons en cours; et les voir s’effondrer avait été jouissif. Mais Misao… Il n’était même pas intéressant sur ce point-là. Bon bien sûr, elle continuerait jusqu’à trouver son point faible. Maintenant qu’elle avait commencé, elle ne pouvait décemment pas s’arrêter…  Elle s’apprêtait à reprendre la parole mais elle fut de nouveau interrompue, non pas par le téléphone, mais par Misao qui avait trébuché, s’appuyant sur elle pour se rattraper. A cet instant précis, elle fut enfin capable de capturer un tant soit peu son regard. Ce fut court, mais elle ne put réprimer un léger sursaut, mais elle se reprit bien vite et s’arrêta pour fixer le lycéen.


- Tu ne t’es pas fait mal ?


En vérité elle n’en avait vraiment rien à faire mais encore une fois, c’était son image d’adolescente serviable et gentille qui en dépendait. D'ailleurs en s'approchant de lui pour voir s'il n'avait rien, la lycéenne marcha sur le pied de l'adolescent. Au départ, ce geste n'était absolument pas prémédité et elle prit un air coupable et sincèrement désolé, les mains devant la bouche tellement elle s'en voulait.


- J-...Oh, pardon... Je suis vraiment pas douée, je suis vraiment désolée...Je...je t'ai fait mal...


Alors qu'elle se confondait en excuses, l'adolescente fut assez heureuse que, pour une fois, sa maladresse ne soit pas qu'une plaie. En fait elle espérait même qu’il se soit fait mal, ou qu'elle en ait rajouté, peut-être que de cette manière, légèrement affaibli ou énervé, il lui donnerait plus de matière avec laquelle s’amuser et trouver ce fameux point faible, avec lequel elle pourrait lui faire mordre la poussière. Bien sûr elle ne voulait pas tout immédiatement, mais elle avait bien peur que sa cible cette fois soit bien trop ennuyeuse et lassante. Bon, encore heureux, les vacances approchaient et elle ne le verrait plus pendant deux mois.
Revenir en haut Aller en bas
Misao T. Nisemono
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 18/03/2013

Votre personnage ...
Prénom : Misao
Nom : Nisemono
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Au suivant~ (PV Misao)    Mar 19 Aoû - 22:47

- Tu ne t’es pas fait mal ?

- Ne t'inquiète pas pour moi, ça m'arrive tout le temps.


Un léger sourire était encore une fois accroché à ses lèvres mais s'effaça très vite lorsque la lycéenne écrasa son pied. Il serra les dents alors qu'elle le couvrait d'excuses. Elle l'avait fait exprès ce n'était pas possible d'être aussi gourde. Aussi, il allait lui faire payer pour la douleur qu'elle venait de lui affliger. Si elle souhaitait sortir les griffe face à lui très bien, si elle souhaitait lui faire mal par les mots, qu'elle le fasse il n'attendait que ça, voulant voir comment elle choisirait de l'aborder. Mais elle lui avait fait joliment mal et elle allait joliment le regretter. Si avant il avait juste envie de l'observer s'enfoncer, maintenant il avait envie d'en faire une proie. En plus de ne pas avoir apprécié le geste, il trouvait que chercher des réactions par la douleur c'était bas et bien trop facile. Toute fois, il n'allait pas se précipiter. Si elle l'avait fait volontairement comme il le pensait alors elle n'attendait qu'une chose, une réaction et il n'allait pas la lui accorder, elle était loin de le mériter.

- Ce n'est rien, je m'en remettrais rapidement...

Il avait repris un visage bien plus doux, se remettant de la douleur petit à petit. Inutile de préciser que durant tout ce laps de temps il n'avait pas lâché le personnage.

Les deux jeunes gens arrivèrent gentiment au supermarché. Lui n'avait rien à y faire mais si c'était là qu'elle voulait aller il y ferait sa soi-disante course au passage. Le garçon aux pupilles d'or retint un soupir. Il ignorait que c'était possible de s'ennuyer autant en compagnie d'une jeune fille. Bon il ne pouvait s'en prendre qu'à lui même, c'était de sa faute s'il n'était pas d'humeur à donner du siens. Mais il allait changer ça. Il était venu jusqu'ici avec elle, autant que ça serve à quelque chose. Et puis maintenant il savait qu'elle était loin d'être ce qu'elle prétendait il avait matière à. Il profita donc d'un moment ou elle était occupée pour s'absenter. Il voulait attiser son intérêt pour qu'elle soit poussé à plus en faire. Toutefois il savait que tel qu'il lui apparaissait il n'avait à ses yeux rien de bien intéressant. Enfin.. pour le moment. Il déambula dans les rayons jusqu'à arriver vers les préservatifs, un peu au hasard. Soit, ça ferait l'affaire. Il se baissa vers eux et les observa, faisant mine de choisir et attendant patiemment qu'elle le trouve.

Misao commençait déjà à s'amuser rien qu'en imaginant comment elle prendrait la chose et ce qu'elle en ferait. Suivant comment il pourrait même s'attarder à passer la soirée avec elle, tout dépendait de la lycéenne. Ho et, loin du lit, naturellement. Il était bien trop tôt pour ôter le masque....
Revenir en haut Aller en bas
Chisato Sayashi
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 29/08/2010

Votre personnage ...
Prénom : Chisato
Nom : Sayashi
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Au suivant~ (PV Misao)    Mer 20 Aoû - 0:21

L’adolescente baissa le regard, s’excusant une nouvelle fois lorsque Misao lui assura qu’il s’en remettrait assez vite, elle étai visiblement soulagée que ce ne soit rien de grave. Bien spur, au fond elle était déçu de la réaction du brun; car elle avait été persuadée d’avoir bien trébuché et par conséquente, d’avoir pu lui faire bien mal. Alors n’avait-il vraiment rien senti parce qu’elle était moins lourde que ce qu’elle pensait, ou bien avait-il un contrôle de soi dépassant les limites de l’entendement ? La lycéenne cogita à se sujet pendant tout le trajet jusqu’au magasin, affichant une mine coupable et n’osant plus prendre la parole pour alimenter sa conversation avec le brun.

Ils arrivèrent enfin au supermarché et l’adolescente se balada quelques instants dans les rayons, sachant exactement ce qu’elle voulait prendre. Après tout son amie était une fille tout à fait banale et niaise, et telle qu’elle la connaissait, Chisato savait qu’elle était actuellement affalée dans son lit à regarder des tas de comédies romantiques, le mascara coulant à cause de ses larmes. Elle eut encore une fois du mal à réprimer un sourire en coin à cette image. Elle ne comprenait vraiment pas cette lubie qu’avait ses camarades de reproduire tout ce qu’elles voyaient dans les films. Enfin quoiqu’il en soit, elle partit au rayon glace et en prit deux pots, même si elle espérait au fond ne pas avoir à s’éterniser là-bas. Après tout maintenant elle avait trouvé un autre joujou, toujours aussi peu intéressant, mais il avait l’avantage d’être tout neuf.

Lorsqu’elle eut enfin attrapé les pots, elle se retourna vers Misao mais constata avec agacement que ce dernier était parti. Elle poussa un soupir. Elle ne voulait vraiment pas le chercher dans tout le magasin… C’était dommage qu’il lui échappe de la sorte, mais après tout, il leur restait encore une semaine de classe alors elle avait un peu de temps. Ce n’est pas comme s’il était une prise intéressante après tout… Chisato parcourut quelques rayons, cherchant d’autre idées sur ce qu’elle pourrait emmener chez sa camarade de classe. Selon elle les glaces et sa seule présence devait suffire, mais elle commençait vraiment à avoir faim étant donné que l’heure du repas approchait.

C’est en traversant un rayon au hasard qu’elle retrouva le brun. Elle s’approcha de lui, puis profita du fait qu’il soit penché pour poser sa main sur son épaule, lui adressant un sourire poli. Elle avait l’air contente de l’avoir retrouvé et elle prit donc la parole d’une voix réjouie.


- Je t’ai cherché partout… Tu as trouvé ce que tu cherchais ?


Elle voyait bien que non, il n’avait encore rien pris, mais encore une fois, elle conservait ce rôle de fille simplette et gentille. Elle se tourna vers l’endroit où regardait le brun et fut surprise d’y voir des préservatifs. Alors il avait une petite-amie ? Peut-être que ça allait devenir plus intéressant. Certes c’était toujours la même chose, mais elle avait là deux cibles au lieu d’une, ce qui signifiait deux personnes brisées, soit deux fois plus d’amusement pour elle. Cependant elle ne laissa rien transparaître et laissa ainsi son visage se teinter de rouge, accompagnant le tout d’une expression à la fois gênée et surprise. Puis elle fit mine de sourire, son visage toujours rose et embarrassé, approchant sa main hésitante d’une boîte que le jeune homme semblait regarder plus que les autres, pourquoi ne les avait-il pas encore pris, elle ne savait pas.


- Tu… Tu prends ceux-là ?


On voyait à son expression qu’elle était gênée, et au ton de sa voix qu’elle voulait vite partir de ce rayon qui la mettait mal à l’aise. Elle prit la boîte sans vraiment attendre sa réponse et la posa dans le panier; avant de demander au lycéen s’il avait encore besoin d’autre chose. Elle fixa quelques instants les préservatifs qui reposaient dans le panier et décida de les enlever assez vite pour les mettre dans la main du jeune homme, prétextant que ça la mettait mal à l’aise. En réalité elle ne voulait simplement pas risquer de croiser quelqu’un en ayant de tels produits dans son panier, ça n’allait vraiment pas avec l’image qu’elle s’était construite. Elle fixait la main du brun et se demandait alors quel genre de garçon il était. Elle se doutait bien qu’il avait un autre passe-temps que les études, après tout il était jeune, mais bizarrement, jamais elle n’aurait pensé qu’il aurait une copine, qui voudrait d’un gars pareil ?… D’ailleurs l’idée lui semblait vraiment étrange et plus elle y pensait, moins elle y croyait. Elle voulait comprendre, mais ne voulait pas attaquer de front non plus. Tant pis, elle prendrait vraiment son temps pour celui là, quitte à reprendre le jeu après les vacances si elle n’avait rien de mieux à faire.


- Alors comme ça tu as une petite-amie~


Elle marqua une pause puis se remit à marcher dans les rayons à la recherche des caisses après lui avoir adressé un sourire. Elle était un peu perdue en ce qui le concernait mais elle se rendait à la fois compte que le challenge serait sûrement plus amusant et intéressant que ce qu’elle avait prédit au départ. Qu’il ait en effet une petite amie, ou non…
Revenir en haut Aller en bas
Misao T. Nisemono
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 18/03/2013

Votre personnage ...
Prénom : Misao
Nom : Nisemono
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Au suivant~ (PV Misao)    Mer 20 Aoû - 1:29

- Je t’ai cherché partout… Tu as trouvé ce que tu cherchais ?

Misao mima le sursaut et prit un air gêné. Mais la vérité est qu'au fond de lui il jubilait, le jeu était lancé. Il avait mis du temps à trouver comment la provoquer et était plutôt contente de ce qu'il avait choisi. Maintenant il attendait de voir si les dominos tomberaient sans accro. Il tourna la tête dans sa direction et la vit embarrassée. Malgré tout il choisit de ne pas s'y fier sachant quel rôle elle jouait en permanence.

- Tu… Tu prends ceux-là ?

Le jeune homme enfonça profondément sa tête dans ses épaule et émit un petit "m-mh.." en guise de réponse. Il savait que même si elle ne laissait rien paraître des tonnes de questions, de suppositions ainsi que de conclusions affluaient dans son esprit. Il ne savait pas encore lesquels mais quelques chose lui disait qu'elle ne tarderait pas à l'éclairer en voulant creuser le sujet. Il se doutait tout de même que le "est-il en couple?" lui avait traversé l'esprit, mais il espérait qu'elle ne s'était pas arrêté à cette seule option, cela aurait été bien triste. Elle lui demanda s'il avait besoin de quelque chose, ce à quoi il répondit d'un signe de tête exprimant la négation que non, toujours aussi faussement honteux et elle lui tendit la boîte qu'elle venait de ranger dans son panier. Il savait que l'acte n'avait pas été animé par la gêne mais par le "qu'en dira-t-on", sinon elle n'aurait pas commencé par la poser au-dessus de ses deux bac de glace de manière si spontanée.

- Alors comme ça tu as une petite-amie~

On y était. Il allait pouvoir l'embrouiller encore un peu plus sans efforts. Il se doutait qu'elle se demandait quelle genre de personne il était finalement, étant donné qu'il ne s'était jamais montré en couple avec personne sur le campus. Mais la réponse qu'il lui réservait ficherait encore un peu plus le désordre dans ses idées il en était sûr.

- Non.. En-enfin..! Je. heu..

Il baissa les yeux. La fausse maladresse il adorait ça, cette façon de mentir qui avait un rendu toujours si.. sincère.

- Oui.

Avait-il dit d'un air déterminé mais à la fois si peu convainquant. Le Misao du lycée était très mauvais menteur. Mais pouvait-on réellement être si médiocre? Décidément le noiraud s'amusait comme un fou. Cette sortie au supermarché était en train de totalement égailler sa journée.

Il continua de la suivre espérant qu'elle aurait encore quelque chose à trouver, voulant jouer un peu plus longtemps. Au pire il trouverait bien un moyen de gagner des minutes supplémentaires, ce n'était pas quelque chose de foncièrement difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Chisato Sayashi
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 29/08/2010

Votre personnage ...
Prénom : Chisato
Nom : Sayashi
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Au suivant~ (PV Misao)    Mer 20 Aoû - 3:01

Chisato l’écouta répondre sans rien dire. Alors comme ça il avait une petite-amie… Vraiment. Elle peinait à y croire. Sans compter que la façon dont il avait répondu était loin de convaincre la lycéenne. Devait-elle vraiment le croire ? Elle voulait lui poser des tonnes de questions, mais ne voulait pas perdre la face. Après tout si cette petite amie existait réellement, elle ne voulait pas risquer sa couverture et mettre dans la tête du jeune homme qu’elle prenait un malin plaisir à briser des couples et des gens en l’assenant avec toutes sortes de questions. Sans compter qu’elle n’était vraiment pas persuadée de la véracité des faits. Peut-être disait-il ça parce qu’il la pensait intéressée, et que c’était une façon polie de la rejeter ? Ou encore, peut-être avait-il décidé de lui mentir pour l’intéresser ? Après tout c’était elle qui l’avait abordé, il y avait de quoi se faire de fausses idées.

Quelque part elle était déçue de ne pas pouvoir jouer la carte de l’adolescente intéressée, c’est un rôle qu’elle n’avait pas souvent l’occasion de jouer, mais vu que l’hypothèse d’une petite amie était présente, elle allait devoir s’y prendre différemment. La carte de la bonne copine ? Sans doute. Ou alors elle pouvait continuer sur sa lancée et rester sur ce qu’elle voulait faire depuis le début. Après tout, en y réfléchissant bien, elle n’y croyait pas, à cette petite-amie. C’est alors qu’une pensée lui traversa l’esprit, et si le brun jouait le même genre de jeu qu’elle; ça expliquerait le fait qu’il ait accepté qu’elle vienne avec lui malgré sa « petite-amie », ça expliquerait les préservatifs et ça expliquerait surtout le fait qu’elle soit aussi embrouillée par tout ça… Toutefois, cette pensée sortit de son esprit aussi vite qu’elle était venue. Elle n’y croyait vraiment pas, elle trouvait ça trop exceptionnel de trouver quelqu’un d’aussi intéressant dans la même classe qu’elle pour le reconnaître comme un adversaire de taille…

La lycéenne aux cheveux roses répondit à la réaction du jeune homme par un rire gentiment amusé, tant la réaction de ce dernier était adorable. Après tout qui bégayait et rougissait pour si peu, à part elle ? Encore une fois, elle se demanda s’il ne jouait pas un jeu, mais de nouveau, elle décida de se re-concentrer sur la partie en cours, prenant la parole.


- Quelle chance!


Sa voix n’était en aucun cas déçue, et avait été même dite de manière sincère et innocente. On entendait qu’elle était sincèrement heureuse de savoir qu’il avait une petite amie avec laquelle tout avait l’air de bien fonctionner. La lycéenne n’était absolument pas déçue, qu’il s’agisse de son personnage ou d’elle. Après tout son personnage n’était pas intéressé par lui, elle l’avait juste croisé devant le portail et avait eu besoin de quelqu’un pour la rassurer alors qu’ils marchaient dans les rues sombres de la ville; quant à la vraie Chisato, elle n’était pas déçue non plus puisque cela rendait le tout plus drôle pour elle.

La lycéenne passa en caisse et paya ses achats avant de sortir du magasin. Elle se retourna vers Misao et lui adressa à nouveau un sourire. En réalité, elle était tellement embrouillée par le comportement et les paroles du brun qu’elle avait besoin de s’éloigner de lui pour réfléchir à une réelle approche…Voilà ce qu’elle gagnait à vouloir approcher une cible sans l’observer. Mais d’un autre côté, elle n’avait absolument pas envie de le quitter car justement, il devenait un peu plus intéressant au fil des minutes.


- Il ne faut pas qu’elle se fasse de fausses idées… Surtout lors d’une soirée si importante…


Elle rougit sensiblement à l’évocation des achats de son camarade de classe, mais n’osa pas lâcher son sourire. De toute façon, elle le reverrait lundi, alors elle pouvait bien attendre jusque là, et décider d’un plan. Elle mènerait également quelques recherches, comme elle avait l’habitude de le faire. Après tout, vu à quel point il avait l’air timide, sa petite amie ne devait pas être trop en dehors des murs du Campus, elle en était persuadée, même si pour l’instant, dans son esprit, elle voyait vraiment cette « copine » comme une invention de la part du brun. Elle voulait en avoir le coeur net, c’est pourquoi elle leva les yeux vers le visage du lycéen, puis prit la parole d’une voix hésitante :


- Je ne vais pas te retenir plus longtemps…


Elle lui adressa un sourire et le remercia de sa compagnie, légèrement déçue de devoir déjà repartir, surtout que maintenant, les rues étaient vraiment sombres puisque la nuit était enfin tombée… Enfin plus vite elle partirait, plus vite elle pouvait voir l’état de son amie, pour remuer le couteau dans la plaie. Ca, elle s’en réjouissait d’avance. Même si l’idée de jouer avec son nouveau pantin lui faisait bien plus plaisir, l’idée de retrouver un vieux jouet pour finir le travail était assez plaisante également… Surtout quand elle y allait préparée…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au suivant~ (PV Misao)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Au suivant~ (PV Misao)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Misao Makimachi
» le posteur suivant (autorisé)
» De retour...[pv Misao, Viladra]
» Nouvelle présentation de Misao Winster
» Riggs Vs Goldberg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAMPUS TENSHIGAYA :: Corbeille-
Sauter vers: