AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Venez incarner votre personnage de manga / anime préféré ou bien créez le votre, et amusez vous dans le Campus Tenshigaya, une ville sans limites !

Partagez | 
 

 Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Jeu 6 Mar - 23:29

Noeru avait entendu la gifle et elle en déduit que cette femme était l'une des amantes de Toma. Doutes renforcés par la phrase qu'elle avait adressé au rouquin. Sa mine s'assombrit. Elle s'avait qu'il couchait encore par ci par là, mais avoir une de ses conquêtes dans la même pièce lui donnait des envies de meurtre. Elle serra les poings, se maîtrisant au mieux pour ne pas faire une crise de jalousie. Si elle avait eu son Ipod avec elle, c'est à ce moment là qu'elle aurait planté ses écouteurs dans ses oreilles et enclenché la musique au volume au maximum. Le but étant de se concentrer sur autre chose et d'écouter un son agréable qui la détendrait, ou la défoulerait selon le morceau. Mais elle n'avait rien de la sorte avec elle et elle ne pouvait pas fuir non plus. Quand la plus âgée s'approcha, la lycéenne eût encore plus de mal à se retenir de devenir violente, pire encore lorsque Sayumi la retourna.

Lorsque la jolie femme soupira, Noeru s'attendait à tout sauf à la phrase qui allait suivre. Elle imaginait par exemple une remarque cassante genre "De toute façon elle est moins belle que moi" ou a quelque chose de plus sobre à la "ha.. je vois..." avec le petit air méprisant qui accompagnait si bien une telle réplique. Mais à la grande surprise de l'adolescente au cheveux d'encres, elle n'en fit rien. À la place elle avait arboré un grand sourire et avait dit:

- Aaaaaaaah trop mignonne ~ Alors c’est toi Noeru! Ma pauvre, Toma n’est vraiment pas un cadeau, pas vrai ? Un vrai gamin…

Noeru était abasourdie et ça se lisait sur son visage. Cette fille était trop bizarre. D'abord elle rentrait sans frapper, puis giflait son professeur et enfin elle la complimentait et se mettait de son côté. Et puis elle connaissait son nom.. Comment elle connaissait son nom? C'était Toma lui l'avait dit? Alors ce n'était pas une de ces traînées qu'il se tapait dans son dos? Mais c'était qui alors...? Noeru fronçait encore une fois les sourcils, ayant toujours du mal à comprendre ce qui était en train de se passer devant elle, au point où elle en avait même oublié son aspect d'épouvantail. La jeune fille mit aussi un bon moment avant de s'apercevoir que l'extra-terrestre qui l'avait abordée était en train de lui tendre la main. Lorsqu'elle la prit enfin, son interlocutrice continua:

- Je suis vraiment contente de finalement te rencontrer. Toma n’a pas arrêté de me parler de to-mhjvdffvjivfn

Cette fille dépassant les barrières de l'ordinaire s'était faite interrompre par le sportif, en retrait depuis tout à l'heure, et ce de manière totalement précipitée. Cependant, l'amoureuse n'y fit même pas attention. Elle restait sur place bouche-bée, alors que le roux allait se débarrasser de l'élément perturbateur. Alors il parlait d'elle? souvent? Elle n'en croyait pas ses oreilles, la nouvelle la rendait vraiment heureuse. Et puis il avait rougit sensiblement, elle en était convaincue. C'est le sourire aux lèvre qu'elle rejoignit enfin son professeur dans la pièce voisine. Ce dernier était adossé à la porte de la salle de bain d'où s'échappaient les cris de Sayumi qui lui demandait de le laisser sortir. Noeru ne pu réprimer un petit rire.

- D-Désolé… Elle est un peu envahissante…

La demoiselle aux yeux bleus trouvait son petit-ami adorable en cet instant et si elle avait eu son portable sur elle à ce moment précis, elle aurait très certainement pris une photo. Il avait l'air tellement gêné... Décidément durant ce week-end elle avait découvert plein de nouvelles facettes de l'homme qui se trouvait devant elle. Et celle-ci était peut-être la plus attendrissante du lot.
Elle alla sur le canapé, s'installa de manière à l'avoir toujours en face d'elle, pris un coussin et commença à jouer avec. Puis pour définitivement effacer ses doutes, elle lui demanda avec un sourire amusé:

- Qui est-ce?

Elle lâcha l'objet moelleux et se dirigea vers lui, les pas légers. Elle chercha à capter son regard puis lui dit, taquin:

- Elle à l'air de savoir pas mal de choses me concernant, mais moi je ne vois pas du tout qui c'est... Allez relâche la, j'aimerais bien la connaître, elle à l'air sympa!

Puis au cas ou Toma hésitait encore elle ajouta d'un air faussement suppliant à la "chat Potté"

- Allez.. pour moi...

Elle avait pris la décision de ne pas lâcher le morceau avant qu'il accepte. Ce n'était pas dans ses habitudes d'user du regard de chien battu pour parvenir à ses fins. En fait, elle ne l'avait jamais fait mais elle l'avait souvent vu dans des séries ou des films d'animations. Maintenant il fallait voir si cette chose marchait vraiment...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Ven 7 Mar - 0:59


Toma était toujours adossé à la porte de sa salle de bain, il sentait très bien les coups de son amie sur la porte puisque ces derniers se répercutaient sur le dos du roux. Ce n’était pas douloureux, mais il craignait pour sa vie lorsqu’il allait enfin ouvrir la porte. Car même s’il aurait bien voulu, il ne pourrait pas la garder enfermée trop longtemps. Lorsqu’il sentit Noeru s’approcher de lui, il soupira, comme si on lui assenait le coup de grâce. Une à la fois ce n’était déjà pas facile, mais si elles s’y mettaient toutes les deux, ça allait devenir ingérable. Cette sensation s’était renforcée avec le petit rire qu’avait laissé échappé la lycéenne; le sportif ne voyait vraiment pas ce qu’il y avait de drôle là-dedans, mais le fait de voir sourire la jeune fille était vraiment réconfortant pour lui.

L’adolescente était retournée s’asseoir sur le canapé et s’était mise à jouer avec un des coussins qui servait à décorer le meuble. Toma lui jeta un bref regard et remarqua qu’elle semblait de nouveau joyeuse et de bonne humeur, sans vraiment comprendre pourquoi. Comment avait-elle pu passer des larmes au rire en si peu de temps ? Le sportif ne comprenait vraiment pas. Mais il n’eut pas le temps d’approfondir plus sa pensée car l’adolescente s’était redirigée vers lui en lui demandant à présent qui était la femme qu’il retenait prisonnière dans sa salle de bain. Ce à quoi le roux répondit brièvement, sans accorder un regard à la brune.


- ... Personne…


Sayumi qui était juste derrière la porte, avait tout entendu et n’avait plus qu’une envie, c’était de sortir de là. Le rouquin allait payer non seulement pour être un abruti avec cette pauvre petite lycéenne, mais également pour l’avoir enfermée dans cette petite salle de bain. Sans compter qu’il avait dit qu’elle n’était personne, elle connaissait bien les raisons pour lesquelles il ne voulait pas la présenter, mais c’était plus fort qu’elle, elle adorait cette gamine qui avait mis le grappin sur ce séducteur de pacotille.
Toma pour l’instant, ne pensait plus autant aux conséquences de ses actes, Noeru était parvenue à s’emparer de son regard et même s’il était gêné et toujours blessé par les évènements précédents, il décida de soutenir son regard.

- Elle a l’air de savoir pas mal de choses me concernant, mais moi je ne vois pas du tout qui c’est… Allez relâche-la, j’amenais bien la connaître, elle a l’air sympa!

Toma refusa d’un signe de tête. Evidemment que la jeune femme savait beaucoup de choses concernant la lycéenne, Toma lui avait tout dit, de A à Z, dans l’espoir d’ailleurs que son amie le comprenne et prenne sa défense; ce qui au final s’était retourné contre lui puisque Sayumi s’était mise en tête de tout faire pour rencontrer Noeru pour lui dire combien elle l’adorait. De plus il ne voulait pas la relâcher puisqu’il savait qu’elles allaient sympathiser toutes les deux. Toutefois il hésita lorsque la jeune fille lui fit ce regard, elle était adorable et lui refuser quoi que ce soit aurait été un crime. Il était trop faible. Il soupira donc , s’écarta de la porte et s’apprêta à ouvrir la porte mais il se ravisa au dernier moment, s’adressant à la lycéenne d’une voix calme.


- Je serais toi je m’écarterais légèrement.


Il tourna la clef dans la serrure, la porte s’ouvrit à la volée, et Sayumi se jeta sur Toma qui la rattrapa dans ses bras, lui adressant un sourire par lequel il souhaitait se faire pardonner. Mais la brune lui fit un sourire vicieux et lui montra cette photo de lui lorsqu’il était tout petit, et lui murmura à l’oreille que s’il ne se tenait pas tranquille, elle montrerait tout ce qu’elle possédait le concernant à sa petite-amie. Toma soupira. Il ne savait même pas où elle avait eu cette photo, il ne se connaissait même pas à cette époque. Mais il savait qu’elle ne pouvait pas montrer ça à Noeru. Le rouquin la lâcha donc et la laissa se diriger vers la lycéenne.

Sayumi put enfin se présenter correctement à la jeune fille et après l’avoir félicitée d’être la première vraie petite amie du rouquin, elle se mit à énumérer les défauts de Toma, et lui demanda comment elle faisait pour le supporter. Après tout, c’était un abruti qui n’entendait que ce qu’il voulait entendre, il était arrogant, égoïste, pas vraiment ponctuel et puis pas très attentionné. Sans compter qu'il couchait à droite à gauche et qu'il enchaînait les conquêtes. Finalement elle lui adressa un grand sourire et lui adressa quelques paroles d’une voix enjouée.

- Si tu veux savoir quoi que ce soit sur Toma, n’hésite pas, je te dirai touuuuut~

Le rouquin soupira, il n’aimait pas les voir se parler de la sorte. Tout d’abord parce qu’il savait qu’il ne serait plus crédible et qu’il ne pourrait plus regarder Noeru en face, mais également parce que la lycéenne n’allait sûrement pas tarder à devoir partir. Car certes c’était samedi, mais elle devait peut-être avoir des choses de prévues avec ses amis. Et maintenant qu’il se sentait moins énervé et que l’adolescente était de bonne humeur, il ne voulait en aucun cas la partager avec sa meilleure amie. Meilleure amie qui avait commencé à observer d’un peu plus près l’adolescente, se rendant compte de la réelle ampleur des dégâts, elle se mit à fixer sa cadette dans les yeux.

- Je ne comprends vraiment pas pourquoi tu restes avec lui. Même avec une tête pareille tu arrives à rester plus ou moins jolie. Tu pourrais avoir un petit-ami bien plus doux et attentionné que cet abruti qui ne te mérite vraiment pas.

La jeune femme marqua une pause. En réalité, elle ne pensait pas un mot de ce qu’elle disait. Elle connaissait Toma et savait combien il pouvait se montrer attentif et attentionné, elle avait la chance de connaître le côté adorable de sa personne. Il avait vu les yeux du rouquin lorsqu’il parlait de la lycéenne. Jamais elle ne l’avait vu comme ça et si elle disait tout ça à présent, c’était pour vérifier si les sentiments de l’adolescente étaient les mêmes, elle voulait voir une réaction de sa part. Le rouquin l’avait bien compris, c’est pourquoi il n'intervenait pas. Il connaissait Sayumi, après tout ils avaient presque grandi ensemble et ils avaient souvent joué à ce genre de jeux; combien de fois s’étaient-ils joués des autres de cette manière là ?
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Ven 7 Mar - 2:51

Après le conseil de Toma, Noeru s'écarta juste à temps pour ne pas être bousculée. Elle assista a une scène plutôt comique ou elle soupçonnait la femme de faire chanter Toma. Puis elle eût droit à présentation complète de la part de son aînée et a une énumération des défaut de Toma qu'elle connaissait déjà. D'ailleurs le "il n’entend que ce qu’il veut entendre" lui parût étrangement familier, comme si elle y avait déjà pensé mot pour mot et pourtant elle n'en avait pas le souvenir. Sayumi l'amusait beaucoup, c'était une femme pleine de vie, sincèrement gentille et très drôle.

- Si tu veux savoir quoi que ce soit sur Toma, n’hésite pas, je te dirai touuuuut~

Cette phrase fit sourire Noeru. Elle n'avait pas besoin que quiconque lui révèle quoi que ce soit sur lui car elle avait envie de découvrir ces choses d'elle-même, où alors que ce soit lui qui lui révèle ce qu'il voulait bien lui révéler, avec le temps. Tout fois elle acquiesça poliment et la remercia.

- Je ne comprends vraiment pas pourquoi tu restes avec lui. Même avec une tête pareille tu arrives à rester plus ou moins jolie. Tu pourrais avoir un petit-ami bien plus doux et attentionné que cet abruti qui ne te mérite vraiment pas.

Noeru baissa les yeux, son sourire s'était largement affaiblie. Elle craignait la réaction de Toma a tout ce qu'elle allait dire.

- ... Il m'arrivait souvent d'avoir envie de tout arrêter... Mais j'ai l'impression que ce serait bien pire si je m'éloignais... Et puis il ne faut pas croire qu'il me maltraite.. il est adorable avec moi, il me protège à sa façon... Même si il est parfois un peu dur avec moi, je pense que c'est surtout parce que je lui en fait voir de toute les couleurs...

Elle ponctua sa phrase d'un léger rire, mais elle avait sensiblement rougis et son regard était fuyant. Elle était gênée d'avoir parlé si ouvertement de ses sentiments en vers le rouquin à une fille qu'elle ne connaissait que depuis quelques minutes et en présence de celui-ci.

- Je suis amoureuse de lui et rien que ça c'est une preuve qu'il me "mérite" comme tu dis...

Même si elle avait parlé de manière un peu maladroite, elle était sincère. D'après elle si elle était toujours aussi amoureuse de lui c'est que Toma était loin d'être une mauvaise personne, c'est ce qu'elle avait essayé de dire.

Son ventre gargouilla. Il était déjà dix heure trente et elle n'avait toujours pas pu petit-déjeuner. Noeru était devenue aussi rouges que la chevelure de l'homme qu'elle aimait et si elle avait pu se cacher dans une grotte à ce moment précis, aucun doutes qu'elle l'aurait fait. Elle bafoua donc des excuses d'une toute petite voix et enfouis sa tête dans ses épaules.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Ven 7 Mar - 4:10

Sayumi observait attentivement les réactions de son interlocutrice, qui semblait secouée par son affirmation. Le rouquin, quant à lui, retenait presque sa respiration, il ne savait pas ce qu’elle allait répondre et comme il ne voyait pas ses expressions, il ne pouvait même pas deviner ou prévoir. Finalement il l’entendit prendre la parole et il crut que son coeur allait s’arrêter de battre.


- Il m’arrivait souvent d’avoir envie de tout arrêter… Mais j’ai l’impression que ce serait bien pire si je m’éloignais…


Toma et son amie échangèrent un regard perplexe, comment pouvait-elle se souvenir de ça ? Est-ce que d’autres souvenirs lui étaient revenus ? Etait-ce pour cette raison qu’elle pleurait un peu plus tôt ? Toutes ces questions, et tant d’autres se bousculaient dans la tête du rouquin. Toutefois ces réflexions s’interrompirent lorsqu’il l’entendit continuer sa réponse.


- Et puis il ne faut pas croire qu’il me maltraite, il est adorable avec moi, me protège à sa façon.


Le sportif jeta un regard à son amie et esquissa un sourire qui signifiait : « je te l’avais bien dit », auquel la jeune femme répondit par un sourire tendre et amical. Elle le savait qu’il était adorable, à chaque fois qu’elle disait le contraire c’était plus pour l’embêter de toute façon. Plus elle écoutait sa cadette parler, plus elle l’appréciait. Elle était si simple, si adorable et innocente. Sayumi comprenait mieux pourquoi son ami s’était épris d’elle.


- Même s’il est parfois un peu dur avec moi, je pense que c’est surtout parce que je lui en fait voir de toutes les couleurs.


Toma acquiesça à cette dernière affirmation tandis que la brune lui lançait un regard noir. Ca l’arrangeait bien qu’elle dise ça. Non mais quel abruti, pas la moindre considération ou remise en question. Et non, après tout il était Toma Sayashi. La brune soupira, observant les expressions de son interlocutrice qui rougissait et fuyait son regard. Sayumi pouvait facilement deviner la gêne qu’elle devait ressentir en se rendant compte qu’elle disait tout ça en la présence du principal concerné, à quelqu’un qu’elle ne connaissait que très peu. Cela fit sourire l’amie du rouquin qui la trouvait toujours plus adorable.


- Je suis amoureuse de lui et rien que ça c’est une preuve qu’il me mérite, comme tu dis..


La brune ne pouvait se restreindre plus longtemps, elle prit Noeru par les épaules, et l’attira contre elle pour l’enlacer. Le roux essayait au mieux de ne pas sourire, car il savait que son amie le ferait remarquer immédiatement et qu’elle n’arrêterai pas de l’ennuyer avec ça par la suite. La réponse de son élève dépassait tout ce qu’il avait imaginé et tous ses doutes d’il y a un peu plus tôt avaient disparus. Il ne pensait même plus à l’amnésie de Noeru, ou au nombre de souvenirs qu’il lui restait à récupérer. Il était simplement heureux et voulait profiter du moment présent. Sayumi, qui tenait toujours fermement l’adolescente contre elle, se tourna alors vers Toma et prit la parole avec une moue boudeuse sur le visage


- Tomaaaa elle est vraiment trop adorable ~  Tu sais où je peux trouver la même ?


Le professeur de sport lui adressa un sourire railleur pour la narguer, Noeru était à lui, et bon courage à la brune pour trouver quelqu’un d’aussi adorable qu’elle. En tout cas, il n’allait pas la partager. Avec personne.
L’amie du rouquin se retourna vers la plus jeune et lui adressa un immense sourire avant de lui parler à voix basse afin que le sportif ne puisse pas entendre ce qu’elle allait dire.


- Tu sais, Toma n’aime pas beaucoup de gens. Mais quand il aime, il aime sans compter. A toi de faire en sorte qu’il ne doute pas de toi. Toma qui s’énerve, c’est vraiment pas cool, je peux te l’assurer.


Le rouquin essaya de capter leur conversation, mais n’en fut pas capable. Que pouvait-elle lui dire ? Il avait peur que ce soit encore une histoire le ridiculisant… Il soupira, de toute façon il n’entendait rien d’ici. Toutefois, très soudainement, un gargouillement résonna dans la pièce et lorsque Toma voulut questionner les deux jeunes femmes du regard, il eut sa réponse : la lycéenne avait faim et le roux le savait, elle était gênée. L’amie du roux quant à elle éclata d’un rire franc et se leva brusquement du canapé pour se diriger dans l’entrée, récupérer un petit sac en papier dans lequel se trouvaient des pâtisseries françaises qu’elle avait achetée en venant ici, puis elle le tendit à la plus jeune en souriant.


- Je vais repartir maintenant, n’hésite surtout pas à m’appeler si tu veux me parler~


Elle lui prit la main, l’amena vers Toma et la déposa doucement dans les bras de ce dernier. Elle ébouriffa les cheveux du rouquin en lui tirant la langue, ce qui le fit soupirer. Et dire qu’elle le disait lui immature… Il accueilli volontiers Noeru contre lui et l’enlaça pour ne pas qu’elle s’en aille.
A présent, le roux comprenait mieux pourquoi Sayumi était entrée chez lui. Tous ses doutes s’était envolés et Noeru avait retrouvé le sourire. Il eut un sourire amusé en y repensant, elle était vraiment très forte. Tout ça c’était grâce à elle et il murmura un « Merci » à son amie avant qu’elle ne disparaisse derrière la porte d’entrée. Lorsqu’il fut sûr qu’ils étaient bien tous les deux, le rouquin se mit à regarder intensément la lycéenne en lui adressant un sourire moqueur.
Il repensait à ses paroles d’il y a quelques minutes et son sourire s’élargit. Il prit le petit paquet que son amie venait de transmettre à Noeru, puis après avoir sorti deux assiettes ainsi que des cuillères, il sortit les petits gâteaux de leurs boîtes et laissa sa petite-amie choisir ceux qu’elle voulait manger, la fixant avec toujours autant d’intensité.


- Alors comme ça, je suis adorable et tu oses m’en faire voir de toutes les couleurs ?


Lorsqu’il avait prononcé cette phrase, le ton de sa voix était enjoué et ses yeux joueurs. Ces instants étaient sûrement les derniers avant une longue période où il ne pourrait ni se voir, se parler, se toucher; alors il était évident que le roux voulait en profiter pour la taquiner un peu.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Ven 7 Mar - 16:36

Noeru fût surprise que Sayumi la prenne dans ses bras, mais encore plus quand cette dernière dit à Toma qu'elle était adorable. Après tout elle n'en avait pas eu l'impression, elle s'était contentée d'être sincère... Puis elle s'adressa à elle, lui chuchotant ces quelques mots:

- Tu sais, Toma n’aime pas beaucoup de gens. Mais quand il aime, il aime sans compter. A toi de faire en sorte qu’il ne doute pas de toi. Toma qui s’énerve, c’est vraiment pas cool, je peux te l’assurer.

ça elle le savait, elle avait pu en avoir un petit aperçu le matin même. Mais la première affirmation la mise de meilleur humeur encore. Elle se sentait comme.. privilégiée. En réalité elle s'était déjà demandé si elle méritait pareille attachement. Après tout elle était totalement banale... Elle n'était pas la plus intelligente, la plus compréhensive ni même la plus belle. D'ailleurs rien que face à Sayumi elle avait l’impression de ressembler à un véritable épouvantail. Alors qu'avait-elle fait pour que Toma tombe amoureux d'elle, qu'est-ce qui lui plaisait tant chez elle?

Lorsque son ventre avait émis ce grognement, la belle brune s'était absenté après avoir éclaté de rire. Mais cela n'avait duré qu'un court instant et lorsqu'elle était revenue, elle avait donné un petit paquet à Noeru puis l'avait entraînée dans les bras de son amoureux.

- Je vais repartir maintenant, n’hésite surtout pas à m’appeler si tu veux me parler~

Elle acquiesça et la remercia du regard. En quelques instants son aînée avait toute arrangé et elle ne savait pas combien de temps ça aurait pu prendre sans son aide. Mais elle savait aussi que la brune ne serait pas toujours là et elle devait à présent apprendre à avoir le bon comportement vis-à-vis de Toma, à savoir comment réparer les pots cassés efficacement après une dispute pour vite pouvoir passer à autre chose.. Après tout a chaque fois ils n'avaient que peu de temps. Contrairement à la plus part des autres couples eux ne pouvait se voir que très rarement et elle se devait de profiter de chaque rendez-vous au maximum. Et pourtant à chaque fois -ou presque- qu'ils se voyaient, ça finissait par se dérouler mal et elle avait la désagréable sensation qu'il en avait toujours été ainsi.

Le temps finit par reprendre son cours quand le roux la lâcha pour aller sortir de quoi déguster les pâtisseries. Elle alla s'asseoir sur une chaise en face de lui et lorsque son professeur lui fit signe qu'elle pouvait choisir en premier, elle regarda l’intérieur de la boîte et sélectionna finalement un petit framboisier et une tartelette à la fraise. Elle goûta d'abord le gâteau à base de framboise mais avala de travers lorsque le sportif lui dit:

- Alors comme ça, je suis adorable et tu oses m’en faire voir de toutes les couleurs ?

Elle rougit un peu mais décida de rentrer un peu dans son jeu et de son air le plus innocent et avec son sourire le plus craquant elle lui répondit

- Bah ce serait pas drôle sinon...

Elle mangea en suite quelques cuillerées de plus et elle s’interrompit finalement pour lui poser la question qui lui brûlait les lèvre depuis tout à l'heure.

- Dis... comment ça se fait que tu sois tombé amoureux de moi...

Son ton était bien plus timide à présent. Elle ne savait pas comment il prendrait la question mais elle n'avait pas pu garder ça pour elle. Maintenant elle l'observait fixement en attente de sa réponse. Il avait rencontré tant de femmes, plus sublimes les unes que les autres, sûres d'elles, matures... Noeru ne doutait pas d'elle en ce moment, ni de Toma, mais elle ne comprenait pas...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Ven 7 Mar - 18:08

Toma fut secoué par un petit rire lorsqu’il vit que son élève avait failli s’étouffer suite à sa question. Il ne savait d’ailleurs pas si c’était réellement la question qui la mettait dans cet état ou le regard qu’il lui lançait. Toutefois, elle réussit à le surprendre lorsqu’elle lui adressa ce sourire et lui parla avec cette même voix espiègle. Décidément, le rouquin déteignait trop sur elle, elle allait finir par devenir comme lui. Toma imagina un instant comment la jeune fille serait en femme fatale. Il cligna rapidement des yeux, comme pour se séparer de cette vision puis se remit à fixer l’adolescente en face de lui. Jamais elle ne deviendrait comme ça. Et puis quand on y réfléchissait, elle avait déjà beaucoup de prétendants, ainsi qu’un des hommes les plus prisés du complexe, à savoir, son professeur de sport. Elle n’avait pas besoin de devenir une briseuse de coeur.

Le roux n’avait pas encore touché aux pâtisseries qui se trouvaient dans son assiette, il n’avait pas arrêté de fixer la brune en face de lui. il se demandait à quoi elle pouvait bien penser pour tirer une tête pareille. Elle était toujours légèrement rouge et la voir ainsi arracha un sourire en coin au sportif. Très vite, il eut une réponse à cette question qu’il n’avait même pas eue à formuler.


- Dis… Comment ça se fait que tu sois tombé amoureux de moi…


Le rouquin se mit à sérieusement réfléchir à cette question. Il ne se l’était pas vraiment posée à vrai dire. Et il ne saurait même pas dire quand exactement il avait commencé à ressentir quelque chose pour elle. Il semblait vraiment concentré à présent, il avait posé sa tête sur sa main et son coude sur la table, en fixant intensément la brune en face de lui. Comment se faisait-il qu’il soit tombé amoureux d’elle ? Pourquoi pas d’une femme plus âgée ? De son âge ? Une avec plus d’élégance ? Plus de classe ? Un degré d’étude plus élevé ? Un meilleur caractère ? Toutes ces femmes il les avaient déjà fréquentées au moins une fois chacune, et pourtant, jamais il n’en était tombé amoureux. Et encore aujourd’hui, il ne savait pas vraiment dire ce qu’il trouvait de spécial à Noeru… Elle était loin d’être la candidate idéale. Mais il l’aimait. Il n’y avait pas vraiment de causes à cela. Certes il aimait son innocence, le fait qu’elle ne rougisse pour rien, qu’elle lui résiste et tellement d’autres choses…

Il soupira, énervé de voir qu’il ne pouvait pas vraiment y répondre, puis il prit finalement une bouchée du gâteau dans son assiette, sans vraiment le savourer. Puis à peine il avait terminé qu’il prit la parole.


- Doit-il vraiment y avoir quelque chose en particulier qui m’ait fait t’aimer ?


Le rouquin haussa alors les épaules, puis reprit.


- Je ne sais pas quand, comment, ni pourquoi. Je t’aime, c’est tout.


Le roux continua de manger son gâteau, ses paroles avait été sincères. Il aimait tout chez elle. Son visage, son corps, son attitude, ses réactions, ses expressions, ses gestes tendres,  il aimait sa simplicité, et le fait qu’elle puisse tout de même le surprendre. Tout. Absolument tout.
Il se souvenait du jour où il s’était enfin admis qu’il aimait la jeune fille. Ca lui était tombé dessus, d’un coup. Il n’avait d’ailleurs pas apprécié, il s’était senti faible, stupide, et même malade. D’ailleurs aujourd’hui, cette sensation resurgissait lorsqu’il entendait Misao dire qu’il allait faire du mal à Noeru par exemple. Il savait que les sentiments restaient une chose encombrante, qui nous rendait fragile. Le rouquin tout particulièrement savait qu’il était capable de tout pour les gens qu’il aimait et l’idée que quelqu’un se serve de l’adolescente pour l’atteindre l’avait vraiment effrayé.


- Et toi, comment ça se fait que tu te sois accroché à moi de la sorte ?


Il avait délibérément dit cela, en réponse à ce que l’adolescente avait confié plus tôt à l’amie du rouquin. Il voulait creuser un peu plus, voir si elle s’était souvenue de quelque chose, et si non, faire en sorte que ce souvenir ou cette émotion revienne. Maintenant, il n’avait plus peur de se disputer avec elle. Il savait que cela devait arriver,  mais il savait surtout que Noeru l’aimait, et qu’il l’aimait tout autant alors dans le pire des cas, il s’en prendrait plein la figure tout en aidant l’adolescente.


Dernière édition par Toma Sayashi le Sam 8 Mar - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Ven 7 Mar - 23:24

Plus il réfléchissait et plus elle le regardait avec intensité. Jusqu'à quand allait-il rester silencieux? Noeru était morte d'impatience de connaître sa réponse et lorsqu'il ouvrit la bouche elle serra légèrement les poings, heureuse d'arriver enfin au dénouement. Bien sûr l'acte la fit grimacer mais elle écouta ce qu'il avait à dire sans se plaindre.

- Doit-il vraiment y avoir quelque chose en particulier qui m’ait fait t’aimer ?

- H-hé bien-..

- Je ne sais pas quand, comment, ni pourquoi. Je t’aime, c’est tout.


La jeune fille baissa les yeux, son petit ami avait raison. Elle se leva et alla le serrer dans ses bras. Elle avait aimé sa réponse, même s'il ne l'avait au final, pas vraiment éclairée.

- Et toi, comment ça se fait que tu te sois accroché à moi de la sorte ?

La question la prit de court. Pourtant ce n'était pas une surprise qu'il l'interroge à son tour sur le sujet, elle aurait du s'y attendre. Elle commença donc à y réfléchir sérieusement. La lycéenne savait qu'il ne parlait pas de ce qui lui plaisait chez lui, car elle lui le disait souvent, mais plutôt ce qui lui avait plut chez lui. Elle finit par se rendre à l'évidence: elle n'en avait aucune idée, elle ne s'en souvenait pas. Après tout il n'avait sans doute pas été aussi tendre avec elle dès le début. Elle soupira. Elle ouvrit la bouche, resta quelques secondes ainsi et prononça honteuse:

- Je ne me souviens pas...

Elle attendit un instant encore avant d'ajouter avec un léger sourire:

- Mais je ne regrette pas..

La lycéenne se sentait encore embarrassée pas la situation mais elle fit abstraction et elle l'embrassa brièvement avant de retourner à sa place. Même si elle lui avait donné sa réponse elle réfléchissait toujours au point de ne même plus toucher à ses pâtisseries. Ses sourcils se froncèrent un peu. Maintenant qu'elle y pensait elle avait très certainement été qu'une cruche supplémentaire... avec la chance en plus. Elle avait été bernée mais avait miraculeusement entraîné Toma avec elle. Pour ne pas retomber dans la mauvaise humeur elle prit une grande inspiration et recommença à manger. Puis elle tendis sa cuillère vers Toma et, souriante, lui demanda s'il voulait goûter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Sam 8 Mar - 0:46

Toma vit à la tête de son élève qu’elle ne s’attendait à ce qu’il lui retourne la question, ce qui eut pour effet d’agrandir le sourire de ce dernier. Même si elle avait de légers problèmes de mémoire, elle le connaissait et devait pourtant savoir qu’il ne lui aurait rien donné sans rien attendre en retour, surtout en ce qui concernait l’information. Tout comme lui un peu plus tôt, elle semblait réfléchir très sérieusement à la question. Après de longues secondes qui semblèrent durer une éternité, elle se décida enfin à formuler une réponse, hésitant légèrement avant de complètement se lancer.


- Je ne me souviens pas…


Le roux n’avait pu réprimer un soupir. A quoi s’attendait-il ? A ce que sa mémoire soit revenue dans sa totalité ? C’était ridicule et il le savait. Pourtant, il aurait bien voulu. Peut-être avait-il posé la mauvaise question. Il lui aurait bien demandé si, sans ses défauts, elle aurait plus aimé le sportif. C’était, après tout, une réponse qui aurait pu s’avérer intéressante, et créer un déclic chez elle. Quoiqu’un peu violent sans doute, c’est peut-être pour cela qu’il n’avait fait cette demande là à la jeune fille. Lorsqu’il l’entendit reprendre la parole, il l’écouta attentivement, pour voir si des éléments la mettait sur la voie.


- Mais je ne regrette pas…


Encore heureux qu’elle ne regrette pas, le roux rit doucement suite à cette réponse de l’adolescente. Décidément, elle ne l’aidait pas vraiment… Ce n’était visiblement pas aujourd’hui qu’elle allait se souvenir d’autre chose. En même temps, elle avait eu sa dose, cela suffisait sûrement pour la journée. Il fut sortit de ses pensées par le bref baiser que la jeune fille lui avait donné avant de retourner s’asseoir. Pourquoi était-ce toujours aussi court. Il afficha une moue boudeuse lorsqu’elle reprit place en face de lui.


- Pourquoi tu t’enfuis toujours aussi vite ?


Il l’avait vu froncer les sourcils. Il avait d’ailleurs hésité à la bombardé de questions, surtout en voyant qu’elle ne touchait plus aux mignardises dans son assiette, qu’elle avait pourtant eu l’air d’apprécier… A quoi pouvait-elle bien penser ? Il n’avait même pas l’ombre d’une idée de ce qui pouvait traverser l’esprit de son élève; mais à en voir la tête de cette dernière, ce n’était rien de bien réjouissant. Il espérait seulement qu’elle ne repensait pas aux souvenirs qui avaient refait surface un peu plus tôt; ce n’étaient pas vraiment les plus agréables.
Il eut un rire amusé et légèrement moqueur à son attention lorsqu’elle se remit à manger avec appétit après avoir prit une profonde inspiration.

D’ailleurs, quand elle lui tendit sa cuillère afin qu’il goûte son gâteau, le rouquin arborait un sourire ravageur. Il s’était saisit du poignet de la jeune fille et l’avait attirée vers lui, par dessus la table. Il s’avança également vers elle pour éviter que sa robe ne soit encore plus gâchée et fit en sorte que leurs lèvres se frôlent, puis il mordilla sa lèvre inférieure quelques instants, tout en la fixant droit dans les yeux, le regard joueur.
Toutefois au lieu de l’embrasser, il approcha la main de l’adolescente qui tenait la cuillère de sa bouche pour goûter au gâteau, puis il se rassit tranquillement sur sa chaise, souriant toujours à l’adolescente, et la transperçant d’un regard charmeur.

- Exquise~


En réalité, le rouquin ne parlait pas de la bouchée qu'il avait prise, mais plutôt des réactions de l’adolescentes depuis quelques minutes. Un coup elle rentrait dans son jeu, l’autre elle rougissait et devenait timide, ou alors elle venait l’embrasser. Depuis huit mois qu’il la connaissait, jamais elle n’avait été aussi entreprenante que les dernières fois où ils s’étaient vus. Et aux yeux du roux, elle était plus attirante que jamais ces derniers temps.
Alors qu’il avait recommencé à piocher dans son assiette, il se souvenait du regard de l’adolescente un peu plus tôt, ainsi que du peu d’éléments que lui avait apportées les réponses de la jeune fille. La question lui brûlait les lèvres, si bien qu’il prit la parole pour lui en faire part.


- Tu penses que tu m’aurais aimé autant sans tous ces défauts ?


Il parlait évidemment de ses défauts à lui. Le fait qu’il soit un homme à femme, qu’il soit souvent immature, mais également le fait qu’il soit manipulateur et joueur au point que les jeux auxquels il joue soient cruells, ainsi que plein d’autres défauts; après tout il en avait tellement. Mais après tout, cela faisait l’être exceptionnel qu’il était, n’est-ce pas ? Maintenant il s’en rendait compte, cette question était elle-même une réponse à la question qu’il avait posée à la jeune fille. Enfin si la réponse était aussi évidente pour la brune qu’elle ne l’était pour le roux. Il la regardait intensément, attendant désormais sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Sam 8 Mar - 2:07

Noeru fût extrêmement surprise lorsqu'il l'attira vers lui. Leur lèvres se frôlèrent, il mordilla les sienne et... et rien. Il avait goûté le gâteau à ce moment précis. Son regard était joueur mais elle lui en voulait un petit peu de l'avoir laissée sur sa faim de la sorte et elle considérait cela comme étant de la pure provocation à la quelle elle ne répondrait cependant pas pour le moment. Lorsqu'il s'était assis ses yeux avaient sensiblement changés d'expression pour arborer quelque chose de plus enjôleur.

- Exquise~

La demoiselle était toute chamboulée et ses joues avaient à nouveau changé de couleur en faveur d'une teinte plus flamboyante. Son coeur battait la chamade et elle s'étonnait: comment avait-il fait pour la mettre dans un état pareille avec quelque chose de si léger, alors qu'ils avaient déjà fait bien plus? Elle se rassis quelques secondes après lui, le temps de rassembler à nouveau ses idées.

- Tu penses que tu m’aurais aimé autant sans tous ces défauts ?

Cette question là était bien plus évidente que la précédente et elle répondit sans aucune hésitation:

- Non.

Même si ses pommettes étaient encore un peu rosées, son sourire était plus assuré. Toma sans ses défaut ce ne serait pas Toma, et puis il serait bien ennuyeux s'il ne possédait que ses meilleures facette. Après tout si l'on peut distinguer au mieux la lumière c'est grâce aux ombres qui l'accompagnent. Du moins c'était l'avis de Noeru.

- C'est toi tout entier que j'aime... Tu sais tu es comme..

Elle chercha quelques secondes et continua:

- Oui voilà, comme de la pâte à crêpe! Tu vois moi j'adore les crêpes, mais je déteste les oeufs, pourtant enlève les et ce n'est plus une pâte à crêpe, c'est même nettement moins bon!

C'était peut-être un peu stupide comme exemple, mais Noeru était plutôt fière d'elle et un grand sourire illuminait son visage. En vrai ce n'était pas la première fois qu'elle imageait les choses de cette manière, elle le faisait même souvent lorsqu'elle était avec Misaki, mais face à Toma elle n'en avait jamais encore eu l'occasion. En effet en y réfléchissant bien, ils avaient rarement discuté dans une si bonne ambiance.

- C'est à moi de te poser une question maintenant! hum.. alors... mmmh...... C'est quoi ton meilleur souvenir avec moi..?

En lui posant cette question elle n'avait pas tenté de feinter pour avoir des détails sur sa vie d'avant, elle avait demandé ça sans aucunes arrières pensées. D'ailleurs s'il lui disait quelque choses de récent elle en serait tout aussi satisfaite. La lycéenne avait plongé ses jolis yeux bleus dans ceux de son professeur, attendant patiemment la réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Sam 8 Mar - 14:27


Toma fut heureux de l’entendre répondre négativement, et ce sans aucune hésitation. Le fait qu’elle n’ait pas eu à réfléchir était rassurant car même si elle ne se souvenait pas encore de tout le concernant, le rouquin était persuadé que son ressenti n’allait pas changer. La brune souriait, légèrement rougissante, et recommença à parler.


- C’est toi tout entier que j’aime…


Le sourire du sportif s’attendrit suite à cette réponse, toutefois, il haussa un sourcil lorsqu’il entendit l’exemple que prit la jeune fille pour illustrer ses propos. De la pâte à crêpe ? Comment avait-elle pu penser à une chose pareille à ce moment là, et comment avait-elle fait le lien entre Toma et une préparation pour crêpe ? Elle était vraiment unique en son genre. Jamais encore on n’avait comparé le sportif à de la nourriture.
Le rouquin fut interrompu par une nouvelle question de l’adolescente, qui le prit de court. Quel était son meilleur souvenir avec elle ? Quand il y pensait, les moments qu’ils avaient passés ensemble n’avait rien de joyeux pour l’adolescente, le séducteur savait qu’il l’avait fait souffrir, étant donné que c’était totalement délibéré. Quand il se rappelait de l’époque où il ne faisait que jouer avec elle, il s’en souvenait comme quelque chose qu’il avait adoré faire et il s’agissait de souvenirs qu’il adorait se remémorer de temps en temps. C’était des moments amusants, légers, sans prise de tête, d’autant plus qu’elle se débattait de toute ses forces dès le début. Toutefois il se voyait mal évoquer ces derniers à la jeune fille, car c’était lui avouer qu’elle n’était qu’une distraction, au départ. Il soupira puis secoua la tête négativement.


- Je ne sais pas…


Il avait recommencé à manger le gâteau dans son assiette, fixant toujours la brune. Il savait que cette réponse ne plairait pas à son élève, mais tant pis. Et puis de toute façon, c’était des souvenirs dont elle devait se souvenir toute seule, s’il disait quoi que ce soit, il risquait encore de l’influencer. C’était ce que se disait le rouquin pour s’excuser de lui avoir menti.


-Je pense que tu le sais, mais on a pratiquement aucun bon souvenir ensemble.


Toma lui adressa un léger sourire. Après tout c’était vrai. Lui c’était joué énormément d’elle, mais cela ne l’avait pas beaucoup amusée. Et aussi loin qu’il s’en souvenait, à chaque fois qu’il se voyait, ils s’étaient disputé, blessés, et séparés pour une longue période. Certes il y avait eu des moments dont il était agréable de se souvenir, mais ces moments duraient tout au plus le temps d’un baiser, et étaient donc bien trop éphémères. Mais comme il ne voulait pas que l’adolescente se pose trop de questions quant à la réponse bien trop dépouillée du roux, il reprit la parole.


- Mais je dirai que tous les moments où tu es venue me parler, sans que j’ai à aller à ta rencontre, sont de bons souvenirs.


Il la regarda un instant puis se remit à manger. Finalement il s’en sortait plutôt bien, et même si c’était une partie de la vérité, il omettait quand même énormément de détails. Mais il s’était mal vu lui dire que dès qu’elle revenait vers lui, il lui avait torturé l’esprit et joué avec ses sentiments. Non, vraiment pas…


- Mais dis-moi… Pourquoi toutes ces questions, d’un coup ?


Toma lui adressa un sourire amusé, c’était rare qu’elle pose ce genre de questions sur le passé. Mais il trouvait cela rassurant dans un sens, car il se rendait compte de l’impact qu’avait eu ses paroles d’un peu plus tôt sur la brune. Il savait que même si ça allait être difficile, petit à petit, elle allait trouver la volonté de récupérer totalement sa mémoire et que, avec l’aide de ceux pour qui elle compte, elle y parviendrait.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Sam 8 Mar - 17:51

Noeru était déçue de la première partie de sa réponse. Elle se doutaient qu'ils devaient souvent s'être disputés, que tout n'avait pas toujours été rose entre eux; mais c'était à ce point? Elle baissa les yeux. Pourtant elle décida de ne pas se laisser abattre. Si le passé n'avait pas été des plus joyeux elle ferait en sorte qu'ils passent de nombreux bon moments à l'avenir.

- Mais je dirai que tous les moments où tu es venue me parler, sans que j’ai à aller à ta rencontre, sont de bons souvenirs.

Elle répondit d'un sourire à cette affirmation. Elle sentait qu'il disait ça un peu pour la rassurer, qu'il lui cachait des choses mais elle ne releva pas.

- Mais dis-moi… Pourquoi toutes ces questions, d’un coup ?

- Ho et bien.. pour discuter, simplement..


Sur ces mots la jeune fille se leva et débarrassa leur couverts une fois qu'elle se soit assurer que Toma avait fini lui aussi. Elle en profita pour vite terminer la vaisselle et une fois que ce fût fait elle se tourna vers lui.

- Je vais prendre une douche maintenant, si ça ne t'embête pas... Si je sortais dans la rue comme ça je ferais peur au passant..

Elle émit un rire qui s'évanouit toute fois plutôt rapidement.

- ... Et puis je n'aime pas que tu me vois dans cet état..

Elle l'embrassa et s'éloigna en direction de la salle de bain. Elle en profita pour faire un petit détoure pour aller prendre son portable dans son manteau et vite regarder ses messages. Misaki lui proposait une sortie au centre commercial dans l'après-midi. La lycéenne lui écrit en deux mots qu'elle allait réfléchir à sa proposition et qu'elle lui répondrait un peu plus tard.

Elle entra en suite dans la salle de bain du rouquin et, passant devant le miroir elle soupira. C'était bien pire que ce qu'elle avait cru jusque là. Elle se faisait penser à un esprit de film d'horreur, assassiné violemment, à cause du sang qui tachait sa robe et de ses cheveux en batailles. En plus son mascara avait coulé lorsqu'elle avait pleuré et elle trouvait le tout plutôt pathétique. Elle se voyait bien en épouse déchue, cherchant à combler sa soif de vengeance même après sa mort. La jeune fille s'amusa un court instant à faire des mimiques effrayantes, mais n'ayant pas envie de faire attendre Toma trop longtemps elle écourta son jeu et se déshabilla.

Sa peau sous ses vêtements était aussi tachée de rouge, elle avait beaucoup saigné mais cela faisait un moment que le liquide en question avait séché. Elle entreprit de le gratter un court instant, sans réellement savoir pourquoi puis elle entra finalement dans la douche du jeune homme pour se nettoyer plus efficacement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Sam 8 Mar - 20:59

Toma avait compris au sourire de la brune que cette dernière savait qu’il ne lui disait pas tout. Toutefois comme elle ne fit aucune remarque, le sportif fit comme si de rien n’était. Ca ne servait à rien de faire ou dire quoi que ce soit, il se ferait que s’enfoncer. Il poussa un soupir. Quand il y pensait, cette conversation allait sûrement ressortir à un moment ou à un autre et en toute honnêteté, il n’avait pas du tout envie car il savait que cela serait un sujet sensible.

Lorsqu’elle l’embrassa en lui disant qu’elle allait se laver le roux acquiesça et alla s’appuyer sur la barrière de sa terrasse pour se changer les idées. Plus il passait du temps avec elle, plus il avait la sensation que ce temps passait à une vitesse folle. Il n’aimait pas ça et préférerait que le temps soit plus long… Lorsqui’l baissa les yeux pour regarder en bas, il vit Sayumi, assise sur un banc, qui balançait les jambes en avant et en arrière. Il sourit en voyant cela. Sans elle, ils seraient encore en train de s’engueuler, ou alors Noeru serait partie sans plus avoir envie de reparler au roux. Lorsque son amie remarqua qu’elle était observée, elle lui demanda par de grands gestes pourquoi est-ce qu’il n’était pas avec la lycéenne, et il dû alors lui expliquer le pourquoi du comment, mais lui, le fit par message.

Le rouquin retourna peu après à l’intérieur pour s’asseoir sur le canapé. Même s’il avait bien dormi, c’était bien trop peu; surtout qu’il avait été réveillé deux fois au cours de la nuit. De plus la soirée de la veille s’était avérée riche en émotions et il avait mis du temps à s’endormir. En effet, il s’était assuré que la jeune fille dormait bien avant de laisser le sommeil l’emporter.
Il se retourna en direction de sa salle de bain où Noeru prenait sa douche. Cela faisait bien vingt minutes qu’elle était là-dedans; qu’est-ce qui pouvait bien lui prendre autant de temps ? C’est pas comme si ils se voyaient souvent et qu’ils disposaient de journées entières pour être ensemble. Lorsqu’il entendit l’eau s’arrêtait, il poussa un soupir et se remit dans sa position initiale. Décidément, il s’inquiétait de choses inutiles. Lorsque la porte s’ouvrit, il prit la parole d’une voix calme.


- Il y a des vêtements à Sayumi dans ma chambre, prends ce dont tu as besoin.



Il balança sa tête en arrière sur le dossier du canapé, et après avoir fixé le plafond quelques instants, il ferma les yeux. Il n’avait pas pris la peine de montrer à Noeru où chercher, les vêtements de son amie traînait un peu partout dans la chambre du sportif tellement elle était envahissante et bordélique; sans compter que cette dernière ne remarquerait même pas que des vêtement lui manque elle en avait tellement pour si peu de jour… La lycéenne trouverait bien facilement son bonheur après tout.

Après avoir passé presque cinq minutes à patienter, il en eut assez d’attendre mais ne se leva pas immédiatement. Et si elle n’était pas encore habillée ? Car certes ils avaient fait l’amour, mais ce n’était pas une raison pour abandonner toute forme d’intimité et d’espace personnel. Il soupira. La patience n’étant vraiment pas son point fort, il parla d’une voix forte pour qu’elle puisse l’entendre.


- T’es habillée ?


Il en avait assez d’attendre qu’elle soit prête, il se leva donc et alla s’adosser contre la porte de sa chambre, comme ça il n’aurait pas à attendre plus longtemps qu’elle se dirige vers le canapé, puisque dès qu’elle ouvrirait la porte, il serait là.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Sam 8 Mar - 23:17

Lorsqu'elle sortit de la salle de bain un linge autour de son corps, elle n'eût même pas le temps de demander à Toma s'il avait quelque chose à lui prêter pour qu'elle n'ait pas à remettre sa robe sale. Il lui avait directement informé qu'elle pouvait emprunter des vêtements à Sayumi et qu'ils se trouvaient dans sa chambre. Elle s'y dirigea avec hâte une fois l'avoir remercié.

Elle était un peu gêné de se servir des habits de la jeune femme sans lui demander, mais elle n'avait pas tant le choix. La noiraude trouva finalement un haut long qui avait sur elle des allures de robes, entre autre.

- T’es habillée ?

- Mh! Presque!


Elle pressa la cadence et se vêtit en moins de deux. Elle jeta un rapide coup d'oeil dans le miroir et se trouva ridicule avec ces vêtements trop grands, mais toma l'attendait et puis elle était bien mieux que vingt-cinq minutes plus tôt.

La jeune fille ouvrit la porte et elle tomba nez à nez avec Toma. La surprise changea l'expression de son visage qui jusque là était neutre. Mais elle voyait là une excellente occasion de se venger de se qu'il lui avait fait subir pendant qu'ils petit-déjeuner. Elle prit son courage à deux mains car elle s'apprêter à adopter un comportement qui n'était pas le siens et elle savait que si elle loupait ça, elle en deviendrait absolument grotesque. Elle posa sa main sur son épaules, et le tira doucement vers elle. Son regard était charmeur, son sourire enjôleur et toute son attitude était dans la même énergie. Noeru se colla a lui, l'embrassa dans le cou, et descendit sa main sensuellement sur son torse en prenant son temps. Puis elle monta son visage plus haut, vers son oreille et lui murmura d'une voix suave:

- Tu me laisse passer..?

Elle le poussa de sa main toujours sur son torse, en prenant bien garde à ne pas être brusque, le dépassa et alla s'installer sur le canapé. Son coeur battait la chamade mais elle n'avait pas flanché. Elle était fière d'elle, sa voix n'avait pas tremblé et elle avait réussit à ne pas rougir. Ou du moins jusqu'à présent, car en y repensant elle était devenue rouge comme une tomate, heureusement qu'elle était dos à lui. Elle se faisait un peu penser à Sandy de "Grease", qui à la fin du film se transformait en véritable bad girl. Bon d'accord, elle, n'avait fait ça que quelques secondes, elle ne fumait pas et n'avait pas l'attirail mais dans l'esprit c'était un peu pareil non?

La demoiselle s'installa, elle n'osait plus le regarder. D'un autre côté elle voulait voir si elle avait réussit son coup, car même si selon elle, elle avait été parfaite, mais elle était face à Toma en ce moment et pas face à cet imbécile heureux de Danny Zuko. Elle tourna donc la tête dans sa direction, avec son plus jolis sourire pour faire disparaître sa gène.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Dim 9 Mar - 0:39

La porte s'ouvrit et le rouquin manqua de tomber puisqu’il était adossé contre. Il avait la chance d'avoir de bons réflexes, et il put vivement se rattraper et s'appuyer contre l'encadrement en bois de la porte, barrant le chemin à celle qui venait d'ouvrir la porte. En face de lui se trouvait à présent Noeru, qui portait un haut couleur pastel, une teinte très douce, le portant comme une robe puisque Sayumi était plus grande de taille. Malheureusement, le vêtement était un peu ample pour elle, tout comme le collant par dessus lequel elle le portait qui était également trop ample et qui ressemblait donc un peu plus à un pantalon de sport très peu confortable. La jeune fille semblait surprise alors que le rouquin, lui, la regardait de bas en haut. Il fallait dire que les styles des deux brunes étaient tout à fait opposés; Sayumi aimait beaucoup les décolletés tandis que Toma ne se souvenait pas avoir vu Noeru avec un haut qui dévoilait autant sa peau.

Lorsque le rouquin vit le regard surpris de son élève, il lui adressa un sourire enjôleur accompagné d'un "Ah~ enfin!", et sans enlever son bras pour qu'elle puisse passer. Toutefois la surprise ne fut que très éphémère sur le visage de l'adolescente et très vite, elle adressa à son professeur un regard qu'il ne lui connaissait pas et qu'il n'avait jamais vu sur son visage. Elle revêtait à présent les expressions du jeu et de la séduction, et il fallait avouer que la voir ainsi fit encore plus sourire le plus vieux, qui adorait lorsqu'elle avait ce genre de comportement. Toutefois il était loin de se douter qu'elle allait user de stratagèmes bien plus vicieux pour l'avoir, lui, Toma Sayashi. Elle se serra contre lui et commença à l'embrasser dans le cou tout en descendant sa main sur le torse du roux. Enfin, lorsqu'elle approcha son visage de celui de Toma, il crut d'abord qu'elle allait l'embrasser mais lorsqu'il l'entendit lui demander d'une voix lascive et murmuré si elle pouvait passer, le sourire du rouquin s'élargit encore plus.

Il la regarda le pousser et s'installer sur le canapé sans rien dire ou faire, mais en émettant tout de même un rire silencieux. Elle l'avait surpris, ça il l'admettait, surtout qu'elle n'avait pas hésité, ni cillé face à lui, et il s'en voulait de ne pas l'avoir rattrapée avant qu'elle ne soit hors de portée. Si elle avait continué ne serait-ce que quelques secondes encore la réponse du roux aurait été rapide. Après tout son lit était juste en face, et elle, tout comme lui, connaissait le chemin.


Cela faisait quelques instants qu'il la fixait depuis la porte de sa chambre alors qu'elle était assise, dos à lui, sur son canapé. Il devinait à la posture de l'adolescente, ainsi qu'au fait qu'elle refuse de le regarder, qu'elle était gênée de ce qu'elle venait de faire. Le roux sourit puis après avoir pris un foulard à Sayumi qui traînait sur sa commode, il se faufila avec énormément de discrétion à côté du canapé sur lequel la brune était installée. Lorsqu'elle se retourna vers l'endroit où se trouvait le roux un peu plus tôt, il se posta debout, devant elle, mais se pencha pour que leurs visages soit à la même hauteur.


- Je suis là~


Il s'accroupit pour être moins haut qu'elle et il lui adressa alors un sourire charmeur avant de lui passer le foulard qu'il avait dans la main autour du cou. Après tout, un décolleté pareil dévoilait les quelques suçons que Toma lui avait fait dans le cou, il n'y était vraiment pas allé de main morte. Il savait que comme la jeune fille avait disparu toute la nuit de sa chambre, ses colocataires allaient sûrement se poser des questions, tout comme Adrien et Misaki s'ils les découvraient. Lorsqu'il l'eut enfin mit correctement et réarrangé les cheveux de l'adolescente qui avait été coincés dans l'écharpe, il tira légèrement sur le vêtement pour attirer la brune vers lui, comme pour l'embrasser, mais il s'arrêta deux centimètres avant que leurs lèvres n'entrent en contact, lui souriant.


- Dites donc Aiza, est-ce vraiment une manière de parler à un professeur ? ~


Son sourire s'agrandit et sans vraiment laisser le temps à l'adolescente de répondre, il l'attira un peu plus contre lui pour l'embrasser tendrement et amoureusement. Il alla ensuite s’asseoir à côté d’elle, la fixant toujours. A croire qu’il déteignait vraiment sur elle. De nouveau, l’image de Noeru comme femme fatale et briseuse de cœurs lui vint en tête. Il se sentait privilégié d’avoir pu connaître cette Noeru qui, il en était persuadé, ne s’était encore jamais révélée auparavant. Il se resserra un peu plus contre elle, lui prenant la main en entrelaçant leurs doigts. Il ne voulait vraiment pas qu’elle parte.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Dim 9 Mar - 3:11

Elle eût un petit sursaut lorsqu'elle vit son visage si près. Quand avait-il parcouru la distance qui les séparait? Elle ne l'avait pas entendu arriver.

- Je suis là~

Après ces mots il se baissa encore un peu, devenant "plus petit" qu'elle et enroula un foulard autour de son cou. Elle n'eût pas à se demander longtemps pourquoi cet acte, avant de se souvenir des suçons qui recouvraient son cou. Elle remercia Toma intérieurement d'y avoir pensé car elle se serait retrouvée bien maligne devant Misaki, incapable de lui expliquer la raison de ces marques. La blonde ne loupait jamais ce genre détail.
Après ça Toma approcha ses lèvres de celles de la demoiselles au point ou elle se frôlèrent presque. Mais comme la première fois, il ne l'embrassa pas, dans un premier temps du moins.

- Dites donc Aiza, est-ce vraiment une manière de parler à un professeur ? ~

Et sans qu'elle n'eu le temps de dire quoique ce soit, il combla enfin ses attentes. Bien qu'elle fût totalement embarquée par son baiser, elle était un peu déçue de ne pas avoir réussi à porter sa vengeance à bien. Mais après tout elle jouait contre Toma...

Lorsqu'il s'était assis sur le canapé, elle n'avait pas mis longtemps à aller s'installer sur ses genoux, face à lui. Elle plongea son regard dans le sien et lui affirma d'un air légèrement boudeur:

- Ce n'est pas très juste que tu sois moins sensible à mes charmes que moi aux tiens.

Elle marqua une pause mais continua sans lui laisser le temps de répondre:

- Tu sais, je vais finir par réellement me poser des question sur mon pouvoir de séduction..

Cette phrase, de sa bouche était plus une blague qu'autre chose et d'ailleurs la demoiselle y avait bien rit. Après tout: quel pouvoir de séduction? Elle ne draguait pas, ne flirtait pas non plus.. Enfin ce n'était pas son domaine quoi. Elle elle savait.... faire la cuisine. Bon, comme disait Misaki: "pour gagner le coeur d'un homme il faut d'abord gagner le coeur de son estomac". Oui mais bon, c'était bien joli tout ça, mais ça signifiait que sans fourneau sa vie affective aurait été réduite au néant? Ridicule.

- Comment tu fais toi, pour que ça soit si simple...

Ses yeux fixaient toujours ceux de son amoureux et la seule chose qui rompaient le contacte visuel étaient ses clignements de paupières...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Dim 9 Mar - 11:54

Lorsque le roux s'était assis sur le canapé, son élève s'était rapidement installée sur les genoux de ce dernier, lui faisant face. Elle arborait un air boudeur ce qui fit légèrement rire le sportif. Visiblement, elle n'avait pas vraiment apprécié qu'il réponde avec autant de vivacité. Mais comment aurait-il pu passer une occasion pareille de l'embêter, surtout qu'elle l'avait cherchée. Comme pour confirmer ce que le roux était en train de penser, la brune prit la parole, le fixant droit dans les yeux.



- Ce n'est pas très juste que tu sois moins sensible à mes charmes que moi aux tiens.



Toma fut secoué d'un léger rire, qu'il garda silencieux. Lui ? Insensible à ses charmes ? Ca devait être une plaisanterie. La lycéenne ne semblait pas avoir remarqué le temps de réaction de  son professeur, pour dire une chose pareille. S'il était vraiment indifférent, il aurait réagi bien plus vite et ne lui aurait sûrement pas laissé le temps d'aller s'installer sur le canapé. Mais justement, il avait hésité, et avait été surpris. Décidément, elle ne se rendait vraiment pas compte à quel point elle était attirante, et c'était peut-être ça le pire, parce que les autres non plus ne s'en apercevaient pas, jusqu'à ce que petit à petit, sans qu'ils aient le temps de l'assimiler, ils s'attachent à elle et tombent amoureux, tout comme cela était arrivé au rouquin. Il s'apprêtait d'ailleurs à répondre à la plainte de la demoiselle mais cette dernière ne lui laissa pas le temps de le faire et continua.



- Tu sais, je vais finir par réellement me poser des questions sur mon pouvoir de séduction...



Alors qu'elle riait de sa propre déclaration, le rouquin, lui poussa un soupir légèrement exaspéré. Comment pouvait-elle douter de son pouvoir de séduction alors que Toma était amoureux d'elle ? Sans compter que plus il la découvrait, plus il l'aimait et voulait en savoir sur elle.  Le sportif passa tendrement la main dans les cheveux de l'adolescente, réarrangeant les mèches qui entouraient son visage.  Il prit ensuite la parole d'une voix calme et d'un air sérieux.



- A chaque fois, que tu doutes, dis-toi simplement que tu es la première fille de qui Toma Sayashi est éperdument amoureux. 



Il lui adressa alors un sourire qui s'évanouit bien vite lorsqu'il entendit la question que lui posait la jeune fille. Comment faisait-il, pour que ça soit si simple ? Il ne comprit pas immédiatement, est-ce qu'elle parlait uniquement d'elle, qui était facile à faire réagir et rougir, même si parfois elle le surprenait; ou parlait-elle en général, et de la facilité qu'il avait à séduire un peu tout ce qui passait. Il se mit à regarder sur le côté, fuyant ainsi le regard de la brune. Le roux n'aimait pas ce genre de conversation car cela le forçait à se souvenir à des épisodes peu agréables pour lui. Il mit un moment à répondre, puis après avoir haussé les épaules, il formula enfin sa réponse.



- Ce sont des réflexes maintenant. Je n'ai pas besoin d'y réfléchir.



Le rouquin n'en dit pas plus, il avait pris soin de rester assez évasif sur le sujet, car il estimait que, pour cette fois, elle en avait découvert bien assez sur lui et sa personnalité. En ce qui concernait son passé, il verrait plus tard. Et de toute manière, il ne voulait vraiment pas en parler, même Sayumi avait essayé, et même si elle était parvenue à lui arracher quelques informations, elle était bien loin de connaître tout dans les détails. Dans tous les cas, sa réponse était sincère car depuis le temps qu'il s'amusait ainsi avec les femmes, et parfois même les hommes pour éviter de s'attirer trop d'ennuis, il lui arrivait de ne pas avoir le temps de penser que son corps avait déjà répondu à la provocation de son adversaire. Et loin d'être handicapant, c'était très utile dans les moments où il devait répondre vite pour se tirer d'une situation délicate.
Il se laissa ensuite tomber contre le dossier de son canapé et se remit à fixer le plafond, sans pour autant lâcher la main de la lycéenne. Il se demandait quelle heure il pouvait bien être, et dans combien de temps il reviendrait à son train de vie habituel, sans Noeru et sans Sayumi à ses côtés. Il ferma les yeux quelques secondes avant de les rouvrir. C'était sûrement ça qui allait être le plus difficile, se retrouver seul, sans personne en qui il avait confiance.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Dim 9 Mar - 22:30

Comme elle remarqua que Toma n'était pas à l'aise avec le sujet elle n'insista pas. Elle se serra contre lui quelques minutes, posant sa tête sur son torse pour écouter son coeur battre. Elle repensa à ce qu'il lui avait dit: alors comme ça c'était la première fois qu'il tombait amoureux.. Au final peut-être que lui aussi avait été désorienté. Aussi, elle était flattée d'être celle qui avait fait fondre son coeur car peut importe ce qui arriverait, on oublie jamais un premier amour.

Elle finit par casser le silence qui envahissait la pièce entière, tout en jouant à entortiller ses cheveux roux autours de ses doigts.

- Misaki m'a proposé d'aller au centre commercial avec elle cette après-midi.. je ne sais pas encore si je vais accepter..

Elle se redressa. Il faudrait qu'eux aussi se fassent une sortie une fois... Bon pas dans un endroit trop fréquenté du coup, mais il n'allaient tout de même pas se voir qu'à l'école ou chez lui! Elle se mit à réfléchir. La plage? Non tout le monde adorait aller là-bas. Déambuler dans les rues de la ville? Trop risqué également, en revanche l'idée de la promenade lui plaisait bien. Après avoir cherché encore quelques secondes elle trouva enfin:

- Hey dis, ça te dis une ballade en forêt un de ces quatre?

Elle n'en avait jamais fait depuis son accident et cela lui paraissait être une bonne idée. Peu de jeunes s'y aventuraient, plus intéressés par la le centre ville ou la mer et dans tout les cas, il n'y manquait pas de cachettes. Noeru fixait Toma en l'attente d'une réponse qu'elle espérait favorable. Bien sûr la jeune fille savait que ce ne serait pas pour toute suite, mais tout de même..

Elle entendit l'alarme messagerie de son téléphone mais décida de ne pas y faire attention. Cependant comme elle se faisait inonder d'SMS, elle craqua et alla chercher l'appareil, afin d'au moins couper le son. La brune retourna vers son petit ami et les lus à côté, dans sa tête.

- C'est Misaki, elle me demande une réponse car elle aimerait bien y être en début d'après midi...

Elle hocha la tête légèrement, comme si son amie lui parlait en face.

- vers treize heure...

L'adolescente se tourna en direction de Toma

- il est quelle heure là?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Sam 15 Mar - 0:00

Le rouquin fixait toujours le plafond de son salon, l’air penseur. Toutefois même s’il n’était pas tout à fait présent par la pensée, il avait très bien senti le contact du corps de l’adolescente sur le sien, et entoura même ce dernier avec son bras droit, comme pour ne pas la lâcher, ou qu’elle ne s’en aille. Il sentait également très bien les doigts fins de cette dernière s’amuser avec ses cheveux. Qu’est-ce que ça allait lui manquer. Il ne savait pas comment est-ce qu’il allait s’en sortir pour plusieurs semaines, sans établir le moindre contact avec elle. Certes, il y avait toujours les autres, il pouvait toujours sortir le soir, aller voir d’autres femmes, mais c’était loin d’être la même chose qu’avec Noeru. Et puis il savait que Sayumi ne le laisserait pas faire, cette dernière aimait vraiment beaucoup la lycéenne et n’hésiterai sûrement pas à se dresser contre le roux pour défendre la cause de sa cadette. En y pensant, il soupira. Il ne pourrait même pas se changer les idées.

Toma n’entendit pas vraiment la déclaration de la plus jeune à propos de la sortie que lui avait proposée son amie pour l’après-midi. Enfin il l’avait entendue, mais n’avait pas jugé utile de répondre… Que pouvait-il y faire après tout ? C’était normal que ses amis lui propose des sorties le weekend afin de relâcher la pression. Lorsqu’il a sentit quitter ses bras, les yeux du rouquin se redirigèrent vers la lycéenne, et le bras de ce dernier retomba le long de son corps. Il interrogea un instant la brune du regard avant qu’elle ne prenne la parole.


- Hey, ça te dis une balade en forêt un de ces quatre ?


Toma haussa un sourcil. La forêt ? Il n’y avait jamais vraiment été. Du moins pas à pieds. Après tout c’était un enfant de la ville, qui n’étais absolument pas fan de tout ce qui était « nature » et qui n’avait jamais vraiment cherché à s’y intéresser plus que cela. D’ailleurs, il ne compris pas immédiatement pourquoi est-ce qu’elle voulait se balader en forêt, alors qu’ils avaient la plage, une fête foraine, des restaurants, des bars, le centre commercial. Puis il se souvint très vite que lui était professeur, et elle une élève. Le rouquin n’avait pas peur de se montrer avec Noeru à son bras, après tout, il avait déjà fait des sorties avec des lycéennes, parce que ces dernières avaient insisté. Toutefois, pour le confort de la demoiselle d’une part, mais surtout pour lui faire plaisir puisque l’idée avait l’air d’enchanter cette dernière, le sportif accepta sa proposition en hochant la tête, arborant un sourire chaleureux.

La jeune fille qui était jusque là assise sur ses genoux se leva après que la sonnerie de son téléphone ait retenti pour la énième fois, laissant le sportif seul sur le canapé. Elle revint bien vite toutefois, son téléphone à la main, absorbée par les messages que son amie lui envoyait. Le rouquin fit une légère moue lorsqu’il entendit quand la blonde voulait rencontrer Noeru. A croire qu’elle savait qu’ils étaient ensemble et qu’elle voulait écourter le temps qu’il leur restait. Il jeta un bref coup d’œil à l’horloge. Le temps qu’elle retourne au campus, qu’elle mette des vêtements à sa taille, et qu’elle se rende sur le lieu de rendez-vous fixé par Misaki… Si elle voulait être à l’heure, ou éviter d’être trop en retard, il fallait qu’elle s’en aille dans tout au plus une vingtaine de minutes.


- Il est quelle heure là ?

- Midi passée…


Il se retint de dire quoi que ce soit qui puisse la convaincre de rester, même si l’envie et les moyens ne lui manquaient pas. De toute façon, plus ils allaient passer du temps ensemble, plus cela allait être difficile de la laisser s’en aller. Toutefois, il laissa sa tête tomber sur les cuisses de la brune, se retrouvant à moitié allongé, étant donné que la partie inférieure de son corps restait en position assise. Il ne leur restait que quelques minutes. C’était sûrement la première fois qu’il était si difficile pour Toma de laisser Noeru partir. Et pour cause, c’était la première fois que tout se passait plus ou moins bien, et qu’ils ne se quittaient pas sur une dispute.  A cette idée, le rouquin eut un sourire. Il se retourna afin de se retrouver allongé sur le dos, et  voir le visage de brune dont les cuisses lui servaient toujours de coussin.


- Tu es dangereuse…


Le sportif avait pris un air suspicieux en disant cela. Après tout, plus il y réfléchissait, plus il se rendait compte combien elle en avait découvert sur lui en quelques heures. Il avait toujours du mal à se remettre du fait qu’elle l’ait vu pleurer, qu’elle l’ait vu être capricieux et  immature ; et tellement d’autres choses… Mais à la fois, il était content que ce soit elle et personne d’autre. De plus, lui aussi avait fait connaissance avec une Noeru qui, il était sûr, ne s’était encore dévoilée à personne jusqu’à présent. Le regard du roux redevint alors enjôleur, et entreprit alors quelque chose qui était au final plus une imitation du comportement qu’avait eu la jeune fille un peu plus tôt. Il se redressa pour se retrouver assis sur le canapé tout en gardant cette proximité avec la lycéenne. Il posa sa main sur la taille de cette dernière en la remontant doucement et approcha ses lèvres de l’oreille de la demoiselle qu’il mordilla un très bref instant avant d’y murmurer :


- Cette Noeru là, ne la montre à personne d’autre~


Suite à ses paroles, il déposa un baiser sur la joue de l’adolescente. Il aimait le fait de savoir qu’il était le seul à la connaître ainsi. Enfin du moins il était persuadé d’être le seul. Et de toute façon, il ne voulait pas qu’une autre personne, peu importe qui, ne la voit comme ça. De la jalousie ? Bien sûr.  Il se leva et prit la main dans laquelle l’adolescente tenait son portable. De cette façon, il lui confisquait son téléphone tout en l’attirant contre lui ; lorsqu’elle fut enfin assez proche de lui, il l’enlaça avec ses deux bras, la regardant droit dans les yeux.


- Je te lâcherai pas si facilement~


Evidemment, il ne parlait pas d’aujourd’hui. Bien sûr qu’il allait la laisser partir afin qu’elle aille enfin profiter de son weekend. Elle avait bien mérité de se reposer un peu et de se changer les idées ; relâcher la pression des cours, des examens qui arrivaient, et, il le savait, celle de la relation qu’ils entretenaient. Non, il ne la lâcherait pas, tout simplement. Il l’aimait, elle était à lui, et inversement d’ailleurs. Elle le connaissait trop bien à présent pour qu’il la laisse à quelqu’un d’autre, qu’un autre prenne sa place et découvre cette Noeru que seul lui avait eu le privilège de voir. Bien sûr, au fond de lui, il n’excluait pas que les choses ne fonctionnent pas, mais pour l’instant, l’idée était loin de lui traverser l’esprit et il profitait de ce court moment qui allait prendre fin bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Lun 14 Juil - 22:25

Sa bouche se tordis légèrement d'insatisfaction alors qu'elle entendit l'heure approximative que lui donnait Toma. Alors comme ça il était déjà si tard? La demoiselle n'avait pas vu les heures passer. Les polissonnes n'en faisaient qu'à leur tête. Lorsqu'elle était seule pourtant, cette canaille que l'on appelle "moment" se tenait à carreaux et se permettait même quelques pauses que la jeune fille subissait malgré elle. Mais quand elle était avec Toma... Les secondes faisaient la course, se bousculaient et se chevauchaient parfois. Puis le temps d'un baiser elles se stoppaient nette, donnant la sensation à la lycéenne d'échapper à cette notion abstraite qui habituellement régissait sa vie.

- Tu es dangereuse...

- Dixit Mister Flame... murmura-t-elle pour elle-même.

Comme le feu il était attirant, beau et apportait aux femmes qui le côtoyaient sans l'approcher de trop près une douce chaleur, une lumière rassurante. Mais comme son expression favorite le disait si bien: "À trop jouer avec le feu on finit par se brûler" et Aiza ne savait pas encore combien de brûlure il avait laissé dans son coeur. Et même si, grâce à son imprudence elle était parvenue à l'apprivoiser, elle savait qu'elle était loin encore d'être à l'abri de son pouvoir destructeur.

À peine eût elle le temps de le réaliser que leurs visages étaient à nouveau à proximité. Son professeur avait cessé de plisser les yeux afin de laisser place à un regard bien plus enjôleur. Il franchit doucement l'espace qui les séparaient pour aller s'amuser brièvement avec l'oreille de Noeru, ce qui ne manqua pas de lui remémorer les événements de la vieille. Ses joues rougirent alors qu'elle laissait s'échapper un souffle plus prononcé d'entre ses lèvres entrouvertes.

- Cette Noeru là, ne la montre à personne d'autre~

Un léger sourire se dessina sur la figure de la demoiselle lorsque le rouquin prononça cette phrase. À qui voulait-il qu'elle dévoile cette facette de sa personnalité? Elle qui avait déjà de la peine à faire part d'émotions et de réactions que d'autres jugeraient bien moins intimes. Et puis Toma le savait en plus. Alors pour plaisanter la jeune fille lâcha:

- C'est un avertissement? ponctué d'un petit éclat de rire.

Quand il lui prit son téléphone ses dents se découvrirent un peu plus

- Hey mon téléphone! Rend moi mon téléphone!

Elle s'appuya sur son torse pour essayer d'atteindre l'objet, ce qui eût pour effet de faire basculer son amant sur le canapé qu'ils venaient de quitter. Son rire envahissait la pièce alors qu'elle le traitait d'idiot, de petit ami indigne ainsi que d'autres appellations taquines et affectueuses. Son regard, bien que joueur était doux et dénué de tout animosité.

Le bras de Toma enlaçant sa taille la serra un peu plus ce qui réduit encore la proximité de leurs deux corps. Cette action calma la jeune fille qui fit glisser la main qui tenait le poignet du rouquin le long de son bras jusqu'à le lâcher. Elle plaça ensuite ses bras autour de sa nuque et plongea ses iris bleu roi dans les siennes.

- Je te lâcherai pas si facilement~

Vu que leurs torses se touchaient, ça n'aurait pas étonné Noeru s'il avait senti son coeur faire un bond à l'entente de cette promesse. Son visage redevenu rouge alors qu'elle le planquait dans le cou du rouquin.

- Arrête de dire des choses si... craquantes...

Elle eût honte à ce moment de penser à toutes ces filles qui auraient rêvé d'être à sa place à cet instant précis. Cette phrase que beaucoup auraient voulu entendre était rien que pour elle. Et s'il l'avait déjà dit, elle était persuadée que jusque là il ne l'avait jamais prononcé sérieusement. C'est cette réflexion qui fit d'ailleurs ressortir une phrase du fond de son esprit. En s'en souvenant son rythme cardiaque s'intensifia sensiblement, mais de manière tout de même assez prononcée pour que Toma puisse le sentir, lui qui était si proche. Elle l'enlaça, mais resta silencieuse quelques temps durant. Quinze... vingt secondes s'écoulèrent avant qu'elle n'entrouvre la bouche. Encore cinq avant qu'elle ne laisse s'échapper la première syllabe.

- ... Je suis toujours... Le fond d'écran de ton portable...?

Elle savait que c'était peu probable. Elle ne se rappelait plus quand est-ce qu'il lui avait dit ça, mais c'était surement plusieurs mois au par avant. Et puis bon... tant d'événements s'étaient surement produit depuis... En réalité elle ne s'attendait pas à une réponse positive. C'était un peu sa manière à elle de lui dire "subtilement" que ça lui était revenu.

Sans attendre la réaction de Toma, elle se décolla de lui, laissant percevoir ses joues rosées par l'émotion. Elle n'osait de nouveau plus croiser son regard. Elle avait un peu peur de sa réponse. Enfin plus de la manière dont il aurait de la formuler que le contenu en lui-même. Elle avait la sensation grâce à cet ensemble de mot retrouvé qu'elle était la seule fille qu'il connaissait à pouvoir occuper cette place sur son téléphone. Mais elle craignait tout de même que cette impression soit fausse. Après tout elle n'avait rien d'autre sur quoi s'appuyer. Elle ne se souvenait pas avoir demandé ce jour-là qu'il lui dise quelque chose qu'il n'avait jamais dit à aucune autre fille. Alors pour ne pas basculer dans un mauvais état d'esprit elle se dépêcha d'enchaîner sur un trait d'humour:

- Ou alors tu as trouvé quelque chose de bien plus intéressant à y mettre, comme... Une photo d'une de tes idoles du sport! Je parie que c'est un basketteur Américain!

Elle le regarda intensément pour ajouter avec un sourire de défis:

- Oses me dire que j'ai tort!

Certes ce n'était pas spécialement drôle, mais au moins elle était parvenue à contrôler ses émotions sans pour autant les étouffer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Jeu 17 Juil - 20:12

- C'est un avertissement ?

Toma esquissa un léger sourire suite à cette remarque. Même s'il l'avait dit en plaisantant, il était on ne peut plus sérieux. Il ne voulait pas que Noeru le quitte, et même si cela devait se produire, il ne la laisserait pas. Plus au point où ils en étaient. Son sourire s'élargit lorsqu'il se rendit compte que l'adolescente ne l'avait pas compris dans ce sens-là. C'est pourquoi il s'approcha doucement de l'oreille de l'adolescente pour y murmurer quelques paroles d'une voix lascive.


- C'est plus une faveur...


Il planta par la suite son regard dans les iris océan de la jeune fille, le regard amusé.


- Je te demande de ne pas me quitter.


Le visage enjoué du jeune homme n'était en fait qu'une façade, au fond, il savait qu'il aurait difficilement sorti un truc pareil. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle s'en rende compte, en fait, il espérait qu'elle ne s'en rende pas compte. Et alors que le rire de la brune résonnait dans le salon du rouquin, il se retrouva comme hypnotisé par ce son qu'il n'avait jamais réellement entendu auparavant. Autrefois elle riait jaune oui, mais là, ça n'avait rien à voir. Un rire fort et espiègle, qui atteignait le coeur du sportif comme une flèche. C'était la première fois qu'elle avait l'air si heureuse en sa présence. À cet instant précis, il se rendit compte que peu importe ce qu'il ferait, il lui serait toujours difficile de s'éloigner de la brune, pour la simple et bonne raison qu'à chaque fois qu'il essaierait de l'oublier, elle le ferait retomber amoureux d'elle, avec son rire, ses yeux, ses chutes, sa maladresse et sa naïveté. À cette idée le rouquin sentit ses joues prendre quelques couleurs.

Lorsqu’ils basculèrent tous les deux sur le canapé dont ils venaient à peine de se relever, et que l’adolescente cacha son visage dans le cou de son professeur, il lui sourit d’un air provocateur.
Il la serra un peu plus contre lui, réduisant à néant l’espace qui aurait pu les séparer.


- Arrête de dire des choses si… craquantes…

- Jamais. Après tout, je suis un petit ami indigne.


Toma ponctua ces dernière paroles d’un rire amusé.  Puis il se rendit rapidement compte qu’elle était redevenue silencieuse, la tête enfouie dans le cou du roux. D’habitude, ces silences se faisaient lourds et pesants et le professeur cherchait toujours à les briser de quelque manière que ce soit. Mais ce silence là, il était si différent. C’était comme si le temps prenait une pause, la sentir contre lui, son coeur battant à tout rompre contre le torse du sportif, mais à la fois il la sentait si calme et pensive, c’était comme si les secondes, les minutes et les heures suivaient les émotions du roux : elles étaient complètement chamboulées. Il entreprit de jouer calmement avec les mèches brunes de sa petite-amie, qui ne semblait pas vouloir revenir parmi les vivants pour prendre une bouffée d’air. Lorsqu’il la sentit l’enlacer, le rouquin se sentit rougir de nouveau, et il fut ravi de se rendre compte que Noeru n'était toujours pas décidée à se redresser et qu’elle ne le verrait donc pas dans un tel état.
Finalement, Toma sentit les lèvres de Noeru bouger contre la peau de son cou.


- Je suis toujours… Le fond d’écran de ton portable… ?


Toma sourit à l'entente de cette demande. Elle commençait à se souvenir, encore une fois, elle retrouvait quelques morceaux de souvenirs grâce à lui. Le fait de savoir qu’elle lui faisait confiance à ce point, mais aussi le fait qu’elle se soit souvenu de cela, particulièrement, le rendait heureux. Après ce souvenir dur qui lui était revenu quelques heures auparavant, il s’agissait enfin d’un souvenir agréable. Toma le savait, c’était ce jour la, précisément, qu’elle avait perdu la mémoire. Mais chaque chose en son temps, pour le moment, il voulait la laisser profiter de ce qu’elle avait ressenti quand il lui avait montré la photo d’elle sur l’écran d’accueil de son téléphone.
Il allait répondre quand la jeune fille se décolla de lui. Il resta en position allongée, comme lorsqu’ils étaient tombés un peu plus tôt, et il fixait le plafond, sans rien dire.


- Ou alors tu as trouvé quelque chose de plus intéressant à y mettre comme… Une photo d’une te tes idols du sport! Je parie que c’est un basketteur américain! … Ose me dire que j’ai tort !


Le rouquin soupira puis prit son téléphone sur la table basse, puis en profita pour tirer l’adolescente contre lui de nouveau, en position allongée. Il lui adressa un sourire amusé puis lui tendit le téléphone en souriant.


- Une basketteuse oui… Une vraie pro!


Sur l’écran verrouillé se trouvait une vieille photo de lui et Sayumi lorsqu’ils avaient tous les deux 14 ans. Il n’avait pas énormément changé si ce n’était que sur la photo, il portait l’uniforme scolaire et était beaucoup moins musclé, par conséquent il ressemblait vraiment plus à un garçon qu'à l'homme qu'il était aujourd'hui.

En réalité, s’il avait enlevé Noeru de l’écran verrouillé, c’était uniquement par peur que Misao ne le lui chaparde comme il l’avait fait avec sa carte bancaire. Déjà que l’épisode de la carte avait était embêtant, si c’était son téléphone portable qui se retrouvait entre les mains de ce gamin, ça allait devenir compromettant pour lui et pour Noeru.

Il murmura le code pour déverrouiller le téléphone à son élève, puis observa la réaction de cette dernière alors qu’elle découvrait son fond d’écran. Il s’agissait d’une photo d’elle en train de faire du sport pendant son cours, ou du moins, elle était en train de se prendre un ballon de basket ball en pleine figure. Toma adressa un grand sourire à la brune.


- Je te l’avais dit, une vraie pro~


Il lui tira la langue pour la taquiner un peu plus encore puis l’enlaça tendrement. Il était 12h30 et plus les secondes filaient, moins il voulait la laisser partir. Mais à chaque instant, il voulait qu’elle reste une minute de plus. C’est pourquoi il l’aida à se redresser, puis se leva lui-même du canapé avant d’aller chercher le manteau de la jeune fille sur le porte-manteau dans l’entrée. Le vêtement dans la main, il s’adossa quelques secondes contre l’encadrement de la porte de son salon pour l’observer.

Finalement, il s’approcha d’elle discrètement, à pas de loup, et lorsqu’il fut suffisamment proche, il écarta les cheveux bruns qui recouvraient sa nuque puis y déposa avec douceur ses lèvres. Il pouvait senti le parfum de l’adolescente, ou du moins l’odeur de son propre gel douche. Le professeur posa par la suite le manteau sur le dossier du canapé, puis enlaça tendrement l’adolescente, sans lui laisser le loisir de se retourner.


- Il va falloir que tu y ailles…


Il tentait de cacher au mieux sa frustration dans sa voix, ce qu’il parvint à fire, mais il ne savait pas à quel point Noeru le connaissait à présent. Il posa sa tête sur l’épaule de la jeune fille et ferma les yeux quelques instants.


- Je vais pas réussir à te laisser partir…


Les mots lui avaient échappés, et il resserra son étreinte autour du corps frêle de l’adolescente. Il poussa un nouveau soupir puis resta silencieux pendant de longues secondes. Finalement il l’embrassa de nouveau sur l’épaule puis se releva, sans grande conviction, s’asseyant sur le dossier du canapé, à côté de Noeru.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 20
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   Jeu 17 Juil - 23:01

Noeru observa l'écran de verrouillage, Toma était adorable lorsqu'il était plus jeune. Ça lui faisait bizarre de le voir en uniforme... Est-ce qu'à cet âge là il draguait déjà les filles de sa classe ou est-ce que ça lui était venu après? Et puis si Sayumi était sur la photo, qui tenait l'appareil? Mince c'était bien elle ça; se poser des questions en permanence même lorsque celles-ci avait des réponses dont le niveau d’intérêt était proche de zéro.

Toma lui murmura son code qu'elle s'empressa de tapoter sur l'écran. Elle dû s'y reprendre à plusieurs fois avant d'entrer tous les bons chiffres. La faute était à sa maladresse car elle ne cessait d'appuyer sur les numéro à côtés de ceux visés. Toma n'eût cependant pas besoin de se répéter car elle effaçait ses erreurs à mesure et suffisamment vite. Après tout ce n'était pas la première fois qu'elle tenait un téléphone tactile, ni la première fois qu'elle appuyait au mauvais endroit sur le clavier numérique.

Après ces quelques secondes fastidieuses, elle obtint finalement sa récompense bien mérité. Alors elle y était toujours. Ce fait l'étonna elle qui pensait n'avoir aucune chance d'encore s'y trouver. Elle ne savait pas comment réagir, ni comment lui exprimer à quelle point elle était touchée. Bon cette photo ne la mettait pas vraiment en valeur et sa maladresse s'y lisait comme dans un bouquin dont la police était de taille quarante huit, mais s'il avait choisis celle-là c'était surement car il aimait cette facette d'elle. Et puis il fallait avouer que cette image était plutôt drôle, surtout qu'elle n'avait pas eu trop mal ce jour là. C'est un sourire espiègle au visage et les joues rosées que la demoiselle lui fit remarquer que:

- Les portables sont interdits en cours, M. Sayashi~

Elle fût surprise de le voir tirer la langue et son rire se fit de nouveau entendre en réponse à cet acte enfantin. Son petit ami était vraiment adorable quand il le voulait bien. Elle lui rendit son téléphone après l'avoir remis en veille et se cala dans ses bras qui s'étaient remis à la serrer contre lui. Difficile de décrire à quel point elle aimait ces instants de complicité. Lorsqu'elle riait avec lui et lorsque comme à ce moment ils étaient si proche. Elle était vraiment bien et rien en cette instant n'aurait pu la mettre de mauvaise humeur. Tout autour d'eux avait l'air de s'être mis en place de manière à ce qu'ils puissent se détendre correctement. Le silence, paisible, doux comme un baiser; la chaleur des rayons du soleil qui se posaient sur leur peau, passant à travers les vitre ainsi que la luminosité qui bien que dans les tons claires, n'était en rien d'agressive.

Toute bonne chose a une fin et il était donc gentiment l'heure de quitter leur cocon. Toma l'aida à se remettre en position assise et se dirigea vers l'entrée. Elle se doutait bien de la raison et cela lui fit faire la moue. Elle regrettait d'avoir accepté cette invitation et hésitait presque à renvoyer un message à Misaki pour annuler. Mais elle soupira, se désister à la dernière minute ne se faisait pas et puis l'après-midi allait tout de même être sympa...

Elle ne l'entendit pas revenir vers elle mais elle sentit ses mains écarter ses longs cheveux noirs. Lorsqu'il posa ses lèvres sur sa nuque Noeru frissonna et un sourire serein se dessina sur son visage. Ce n'était pas en faisant ce genre d'action qu'il allait lui donner envie de le quitter. En fait ces baiser avaient même sur elle l'effet inverse. D'ailleurs l'adolescente devina que lui aussi ne voulait pas qu'elle parte lorsqu'il l’enlaça en prononçant ces mots:

- Il va falloir que tu y ailles…

Si son départ l'affectait aussi peu qu'il tentait de le faire paraître, elle était sûr qu'il ne l'aurait pas serré contre elle à ce moment précis. Le connaissant c'est à ce moment qu'il lui aurait tendu la main pour l'aider à bouger ses fesses de ce canapé, et ainsi l'accompagner à l'entrée, mais non... Là il l'y retenait...

- Je vais pas réussir à te laisser partir…

Bingo. Cette phrase la fit sourire non seulement car elle était parvenu à le deviner, mais aussi car dit de sa bouche s'en était d'autant plus mignon.

- Je me doute... souffla-t-elle

Vu que la tête de son cher et tendre était posée sur son épaule, elle en profita pour l'embrasser brièvement.

- Malheureusement j'ai promis à Misaki de la rejoindre...

Cette phrase aussi avait été murmurée. Deux raison à cela: la distance qui séparait leur visages était courte et cela aurait été peu agréable pour lui qu'elle lui parle fort dans les oreilles. La deuxième chose était la déception qu'elle éprouvait en prononçant ces mots. Elle profita des dernières secondes que dura l'étreinte et se fit une raison lorsqu'il se redressa. Elle prit son manteau, se redressa et alla se placer face à lui. Elle ne voulait pas que la séparation s'éternise, car plus les secondes passaient et plus l'envie de prendre son téléphone pour décommander était forte.

Elle le regarda donc dans les yeux, puis l'incita à se baisser un peu en appuyant doucement sur son épaule pour pouvoir lui faire un dernier baiser.

- Merci pour tout, vraiment... C'était une super soirée d'anniversaire, et ce, même si tu n'a pas aimé ma salade de fruit~...

Elle l’enlaça quelques secondes et se dirigea enfin vers l'entrée. Après avoir mis ses bottines elle se retourna et lui fit un signe de la main.

- À la prochaine alors, j'espère qu'elle viendra vite!

Et sur ces mots elle franchit la porte tant bien que mal. Elle était contente que -presque- tout ce soit bien passé. Elle avait l'étrange impression que c'était la première fois qu'elle quittait cet appartement aussi heureuse, mais elle décida de ne pas s'y attarder pour éviter de se poser des questions négatives sur son passé. C'est ainsi que son esprit dériva sur une interrogation existentielle; "alors, je vais mettre quoi moi, pour cet après-midi?".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un joyeux anniversaire~ (PV Noeru)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Joyeux anniversaire au chef adoré
» joyeux anniversaire Leetha.
» Joyeux Anniversaire Roberto !!!!!
» Joyeux anniversaire floc!
» Folie Meurtrière ♥ Joyeux anniversaire ! ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAMPUS TENSHIGAYA :: Corbeille-
Sauter vers: