AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Venez incarner votre personnage de manga / anime préféré ou bien créez le votre, et amusez vous dans le Campus Tenshigaya, une ville sans limites !

Partagez | 
 

 [FINI] Here we meet again... Let's play then~ (PV: Misao ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: [FINI] Here we meet again... Let's play then~ (PV: Misao ♥)    Dim 14 Avr - 23:20

Toma se laissa tomber sur le lit, aux côtés d'une jeune femme qui dormait à poings fermés et il jeta un regard au réveil. Il était six heures du matin, il n'avait pratiquement pas dormi, et c'était la cinquième douche qu'il prenait cette nuit. Il n'arrêtait pas de penser à ce gamin qu'il avait rencontré la veille à la fin des cours, ce Misao. Lorsque le brun l'avait embrassé dans le cou, lui intimant par la même occasion de l'appeler, le professeur n'avait pas su réagir, il était simplement resté planté là, droit comme un piquet, à le regarder partir. Ses mots ainsi que ses gestes semblaient bloqués et c'est comme si son corps avait refusé de faire quoi que ce soit pour réagir. Ainsi, il avait laissé au jeune homme le loisir de s'en aller tranquillement.

Cette pensée arracha au sportif un nouveau soupir. De plus, il repensait à la manière dont le plus jeune avait totalement admis sa défaite, lorsqu'il y réfléchissait, tout cela avait été bien trop simple. Tout était allé trop vite, tout allait beaucoup trop bien...Toma hocha la tête comme pour répondre à ses propres pensées, puis il rit doucement.


- Oui... C'était trop facile...


La jeune femme à côté semblait l'avoir entendu et s'était légèrement réveillée, lui demandant alors qu'est-ce qui avait été si facile. Toma sourit et l'embrassa sur le front, lui murmurant qu'elle pouvait se rendormir sans s'en soucier. Décidément, il fallait qu'il arrête d'y penser. Cela l'avait même empêché de dormir cette nuit... Le roux se mit à fixer le plafond blanc, comme si ce dernier pouvait lui donner les réponses qu'il attendait. Il se sentait épuisé et n'avait qu'une envie à présent, c'était dormir. Le problème, c'est que la jeune femme à côté de lui voulait un rendez-vous avec lui. Elle avait planifié toute sa journée et voulait l'emmener dans divers endroits. Toma avait simplement accepté parce qu'elle faisait parti de ses jouets, et même s'il allait sûrement la quitter après ce rendez-vous, il avait encore envie de s'amuser un peu.

Seulement pour l'instant, il était coincé dans ce lit, et il n'arrêtait pas de se poser toutes sortes de questions stupides. Pourquoi est-ce qu'il n'avait pas réagit ? Pourquoi est-ce qu'il avait "gagné" aussi facilement ? Et enfin, où était passée sa carte bancaire ? En effet, hier, lorsqu'il avait voulu payer ses consommations, il s'était retrouvé quelque peu gêné devant la serveuse étant donné que sa carte avait disparu, et il avait très peu de liquide sur lui. Heureusement, il avait réussi à la charmer elle aussi, et il s'était ainsi fait offrir les verres qu'il avait bu. Mais s'il s'en était bien tiré hier, ce ne serait pas toujours le cas, où est-ce qu'il avait bien pu la perdre ? Il soupira une énième fois, réfléchissant aux possibles réponses à ces trois questions, comme il l'avait fait pendant toute la nuit.


Lui et Ayumi, la jeune femme chez qui il avait dormi, se retrouvaient à présent au centre commercial. C'était l'après-midi, et comme c'était le weekend, le lieu était bondé et Toma avait déjà croisé plusieurs de ses élèves, qui regardaient d'un air envieux la brune qui l'accompagnait. Elles étaient envieuse certes, mais elles acceptaient cette "dure réalité" en voyant l'allure de la jeune femme, de long cheveux, de grands yeux noirs et des jambes interminables. Toma avait invité cette dernière à boire un verre, oubliant qu'il n'avait pas d'argent sur lui. Lorsqu'il s'en souvint, ce fut au moment de payer justement. Encore une fois, il s'agissait d'une serveuse. Il avait de la chance, c'était déjà ça. Il lui adressa un regard gêné et désolé, promettant de lui rembourser chaque centime. Une nouvelle fois, tout ce que les boissons lui avait coûté, c'était du papier et un peu d'encre, pour lui écrire son numéro de téléphone.

En sortant du café, il bouscula un jeune homme assez grand, aux cheveux bruns, qui ressemblait vaguement à Misao. Il avait pensé à lui toute la nuit et cela l'avait empêché de dormir, mais le roux remarqua qu'au final, il était incapable de se souvenir clairement de son visage. Il l'avait déjà vu en cours certes, mais le Misao de la veille était tellement différent que tout chez lui semblait transformé. Enfin, le roux s'excusa brièvement puis suivit la brune dans les magasins.

Il fut traîné dans toutes les sortes de magasins possibles où la jeune femme avait acheté divers vêtements, pour elle, mais surtout pour le rouquin. Finalement, ils se retrouvaient dans une boutique de sous-vêtements, et si Toma aurait dû être ravi que la jeune femme se dévoile ainsi à lui, c'était loin d'être le cas et la seule chose qui lui occupait l'esprit était de savoir où était sa carte bancaire. Il soupira alors que son jouet était allé en cabine toute sorte d'ensembles pour dormir. Il n'avait vraiment pas la tête à ça finalement. Son cadet ainsi que sa pauvre carte bancaire perdue accaparaient toutes ses pensées.

Il regarda à l'extérieur du magasin, puis revit le jeune garçon qu'il avait bousculé précédemment. Il marchait tranquillement, mais Toma eut le temps de le reconnaître. Pas de doute c'était Misao. Toutefois, le roux ne bougea pas. Pourquoi est-ce qu'il irait le voir de toute manioère ? Il soupira un nouvelle fois.

Puis il eut comme un éclair de lucidité. Hier soir, il avait utilisé sa carte bancaire pour payer l'essence de sa voiture, puis il était revenu au lycée tard le soir car il y avait oublié son téléphone, puis finalement, il était allé sur le toit car il ne voulait pas croiser Noeru sur le chemin du retour. Jusque là il avait sa carte. S'il l'avait perdue sur le toit, il l'aurait entendue tomber. C'était Misao qui l'avait. Le roux en était persuadé.

Le professeur prévint la jeune femme qu'il avait un appel important à passer puis dès qu'il fut sortit du magasin, il entreprit une course pour retrouver le lycéen qui avait entre ses mains sa carte bancaire.Il parvint à le rattraper et posa sa main sur l'épaule du plus jeune, essoufflé.


- ... C... C'est toi... qui l'a... Rends... Rends-la moi...


Il tentait tant bien que mal de reprendre son souffle. Après tout, il avait couru à travers le centre commercial pour le rattraper. Il lui adressa un sourire. Décidément, ce gamin savait comment ne pas se faire oublier. Mais Toma ne le laisserait pas faire cette fois. Le roux se rendait compte que sa victoire de la veille était factice, qu'en réalité, le brun l'avait mené en bateau. Étrangement, il aimait cette défaite plus que sa soi-disant victoire. Cela lui donnait un défi de plus à relever. Sûrement plus que jamais, il avait envie de jouer.


Dernière édition par Toma Sayashi le Dim 23 Fév - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Misao T. Nisemono
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 18/03/2013

Votre personnage ...
Prénom : Misao
Nom : Nisemono
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: [FINI] Here we meet again... Let's play then~ (PV: Misao ♥)    Sam 20 Avr - 20:24

C'était enfin le week-end, l'occasion pour Misao de se reposer un peu et de se divertir autrement. Il avait l'intention de bien profiter de ses deux jours de congés en faisant un peu la fête. Cette fois, son choix c'était porté sur un anniversaire de.. quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Il avait juste vaguement surpris une discutions et choppé l'adresse et la date au passage. Quoi de plus amusant que d'aller mettre le souque dans la vie d'étrangers? Il ne savait pas encore quel genre de fête ce serait ni quel genre de gens il y aurait. C'était la parfaite occasion pour lui de tester sa capacité à s'adapter à n'importe quelle situation. Et puis le jeune homme avait envie de changer un peu d'environnement; les bars à hôtesses c'était sympa mais... voilà quoi... pourquoi ne pas varier les plaisirs?

Alors en cette après-midi nuageuse il avait choisit de troquer son costume de gentils petit lycéen pour quelque chose d'un peu plus excentrique: Un pantalon blanc cassé, relativement simple mais troué au niveau de la cuisse, une veste inspirée du style napoléonien, rouge et noire, ornée de quatre gros bouton relié par paire d'une petite cordelette, ainsi que le col relevé, entre autre. Ce vêtement recouvrait un banal T-shirt blanc aux rayures très foncée. Il avait choisit comme accessoire une lourde chaîne qui ne le dérangeait pourtant pas le moins du monde. Ces cheveux était un peu plus ébouriffé qu'habituellement et sa démarche se faisait assurée et rapide.

C'est ainsi qu'il déambulait dans ce centre commercial à la recherche d'un présent qu'il pourrait offrir à la personne qui célébrerait cette année de plus passé sur terre. On pouvais dire que c'était un peu pour se faire pardonner et également pour en apprendre un peu plus sur l'hôte. Nisemono avait l'intention de porter son choix sur un objet peu banal et très typé. C'est pourquoi prendre du champagne ou du chocolat ne lui avait même pas traversé l'esprit.

Perdu dans ses réflexion, c'est à peine s'il remarqua cette personne l'ayant bousculé. Cette dernière n'était autre que Toma, qui se trouvait d'ailleurs en excellente compagnie. La demoiselle accrochée à son bras était très, mais alors très, très jolie. Ses long cheveux dont elle prenait, sans aucuns doutes, soin, ondulaient au rythme de ses pas. Ses jambes, sa taille.. son visage... Tout cela s'accordait si bien, son physique était si harmonieux. Malgré tout elle n’intéressait pas Misao, elle était trop jeune à son goût.

Il passa devant de nombreux magasin sans pour autan trouver son bonheur. Sur son chemin il croisa deux trois de ces camarades de classe ainsi que d'autres étudiants du campus, sans pour autant se faire démasquer. Même Toma qui avait déjà aperçu son vrai visage n'avait pas eu l'air de se rendre compte qu'il venait d'avoir à faire à lui. C'est qu'il prenait des risque, le jeune homme, en mettant les pied dans cet endroit si apprécié des adolescents. Mais d'un autre côté il avait eu l'envie presque irrépressible de venir faire un tour ici. Et puis il y avait tellement de sorte de boutiques différente réunies en ce lieu: c'était bien plus pratique de frotter ses semelles au sol de cette galerie marchande que de se perdre en ville pour un simple cadeau à offrir à quelqu'un qu'il ne reverrait sans doute plus.

Au bout d'un certain temps de déambulation au seins de ce lieu, une main se posa sur son épaule. Toma l'avait rattrapé.

- ... C... C'est toi... qui l'a... Rends... Rends-la moi..

Misao sourit, le regard joueur. Son professeur n'avait pas mis longtemps à se rendre compte de ce que son élève avait fait. En effet, le manipulateur lui avait, sans scrupule, chapardé une carte. Et pas n'importe la quelle -enfin si, vu qu'il l'avait prise au hasard, mais passons-, il s’agissait en fait de sa carte de crédit. Voilà ce qui se passait lorsqu'on pensait la partie gagnée. Le noiraud n'avait eu aucun mal à détourner l'attention de son aîné étant donné que ce dernier croyait le jeu terminé. Même si son objectif qui était que Toma vienne à lui, était désormais accomplit il n'allait pas pour autant lui rendre l'objet aussi facilement.

- Tu es en train de m'accuser sans preuve.. Si au moins tu étais capable de dire à quel moment je l'ai pris, tu serais plus crédible. En fait, j'ai sois-disant volé quoi?

Malgré ces mots, son visages exprimait de la satisfaction et de l'amusement. Que le rouquin abandonne son rendez-vous pour venir le retrouver, signifiait qu'il n'allait pouvoir s'amuser que durant une courte période. C'est pourquoi il allait savourer chaque seconde que durerait cette rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: [FINI] Here we meet again... Let's play then~ (PV: Misao ♥)    Ven 21 Fév - 21:09

La course à laquelle le jeune professeur venait de participer pour rattraper son élève l’avait essoufflé plus que de raison. Il savait que sa condition physique n’était pas à remettre en question, mais que c’était plutôt la fatigue qui était à blâmer. En effet, il avait peu dormi. Les fautifs ? La jeune fille qui l’accompagnait aujourd’hui ? Pas tout à fait… Cette petite carte disparue, et par conséquent, ce cher Misao étaient les coupables. Il y avait pensé toute la nuit, si bien que c’était devenu une obsession. Sans compter les avances du plus jeune la veille qui avaient plus que déstabilisé son aîné. Rien qu’en y repensant, le rouquin frissonna intérieurement. Plus il y avait songé, plus ses impressions étaient confuses et contradictoires. Il s’était senti bel et bien gêné (et surtout surpris!) par l’attitude de son élève, mais il avait adoré rentrer dans son jeu et tenter de le charmer à son tour. 

Mais à présent, il se retrouvait de nouveau en position de faiblesse devant Misao. Essoufflé, il se servait de l’épaule de se dernier pour se soutenir le temps de reprendre son souffle, et surtout, il lui demandait ouvertement quelque chose. Ce dernier ne semblait pas prêt à la lui rendre si facilement, et semblait avoir même envie de s’amuser. Cela tombait bien pour le rouquin, lui ne s’était pas remis de cette victoire factice de la veille. Comme pour confirmer les pensées de son professeur, le plus jeune prit la parole.


- Tu es en train de m'accuser sans preuve… Si au moins tu étais capable de dire à quel moment je l'ai pris, tu serais plus crédible. En fait, j'ai sois-disant volé quoi?


Toma réprima un soupir, évidemment que Misao n'allait pas la lui rendre aussi facilement. Comment pouvait-il avoir des preuves ? Il avait des doutes sur le moment où il l’avait chapardée, mais il savait que c’était son élève qui détenait sa carte. Il essaya de se souvenir d’un moment précis mais ce fut toute la soirée qui lui revint de nouveau en mémoire. Il passa sa main libre dans ses cheveux de flamme pour se remettre les idées en place. Etait-ce vraiment le moment de s’attarder sur tout ces détails qui s’étaient produits la veille ? Il prit une inspiration mais d’une voix toujours haletante, il s’adressa à son cadet.


- Ma… carte.


Le rouquin leva les yeux et fixa de son regard émeraude les pupilles dorées de son interlocuteur. Il sentit alors un frisson lui parcourir l’échine. Toute la nuit dernière et cette matinée, ses pensées s’étaient trouvées accaparées par ce mystère qu’est Misao. Il n’osait pas bouger, il était bien trop épuisé par cette nuit blanche qui était la troisième consécutive, et il ne voulait donc pas que les légers tremblements auxquels il était victime se sentent ou se voient. 

Toujours en train de fixer le regard flamboyant du brun, le roux se rappela de nouveau les évènements de la veille. Toutefois il ne détourna pas le regard, bien décidé à ne pas bouger. Il était bien trop épuisé et il ne parvenait plus à cacher ses émotions aussi bien qu’il avait l’avait l’habitude de le faire. Il se souvenait de la façon dont l’avait embrassé le plus jeune, ce baiser dans le cou, ce petit « Appelle-moi », mais ce qui lui revint en mémoire c’était la proximité dont ils avaient fait preuve l’un et l’autre. Tous ces souvenirs ne suffirent pas à le faire rougir, mais pour se contenir et ne pas montrer sa gêne ou sa fatigue, il se mordit la lèvre inférieure, rompant le contact visuel qu’il entretenait avec son élève et se mettant à fixer dans le vide.

Le professeur ne savait plus,trop confus pour penser et mettre le doigt sur les émotions qui l'accablaient.  Tout ce qu’il savait c'est qu'il voulait c’était rentrer chez lui, voir Noeru, dormir. Le brun était trop troublant et déstabilisant pour lui, qui n’était plus d’humeur à jouer à présent. Sans vraiment s’en rendre compte, il resserra l’étreinte que sa main exerçait sur l’épaule du jeune Misao. 

Il laissa échapper un nouveau soupir, ce qui fut celui de trop pour le professeur. Il en avait assez de se montrer si faible et fragile, et ce devant Misao, personne qu’il n’appréciait pas plus que ça. Tout se passa alors très vite, comme si le sportif avait eu un déclic. En moins de cinq minutes, c’était la seconde fois qu’il se souvenait des évènements de la veille. Il lâcha brusquement l’épaule de son élève, fit un pas en arrière pour installer une distance entre eux, puis il se recoiffa de nouveau. 


- Ecoute, je suis épuisé, et c’est en partie ta f-…


Il s'interrompit et serra le poing, la fatigue et le stress le faisaient dire n’importe quoi à n’importe qui.


- Sérieusement, je pense que tu as mieux à faire aujourd’hui que de m’emmerder. Moi en tout cas j’ai mieux à faire que de faire mu-muse avec toi, donc rends-moi cette carte, j’en ai besoin. 


Voilà, tout avait été dit, et le rouquin n’attendait plus qu’une chose : sa carte, et pour le faire comprendre au brun, il tendit sa paume à plat, prête à accueillir l’objet. Ensuite il pourrait aller larguer tranquillement l’autre brune et aller voir Noeru, qu’il avait évité pendant trop longtemps et qui lui manquait à présent bien trop pour que ce soit supportable. 


____________________________________________
FAUT LIRE LA:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Misao T. Nisemono
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 18/03/2013

Votre personnage ...
Prénom : Misao
Nom : Nisemono
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: [FINI] Here we meet again... Let's play then~ (PV: Misao ♥)    Dim 23 Fév - 11:10

Plus le temps passait et plus Misao était réjouit de se rendre compte de l'impacte qu'il avait eu sur son professeur. En effet pour être aussi essoufflé par une si petite course, un homme qui pratique activement le sport comme Toma, doit au moins avoir passé une nuit agitée au par avant. quelque chose lui disait qu'il n'y était pas totalement pour rien.

Le noiraud menait la danse, ça se sentait jusque dans la gestuelle de son aîné qui essayait tant bien que mal de ne pas perdre la face. L’échec total s'accomplit lorsque le rouquin détourna le regard de l'adolescent pour le plonger dans le vide. Et plus encore lorsqu'il rétabli la distance entre eux pour prononcer cette phrase:

- Ecoute, je suis épuisé, et c’est en partie ta f-…

faute. Oui. C'est exactement ce que Toma allait dire. Désormais Misao considérait la partie du jour précédant comme ayant été ponctuée d'une victoire sans nuages. Il avait bien entendu l'intention de faire de même ici.

- Sérieusement, je pense que tu as mieux à faire aujourd’hui que de m’emmerder. Moi en tout cas j’ai mieux à faire que de faire mu-muse avec toi, donc rends-moi cette carte, j’en ai besoin.

- Et bien figure toi que non mon cher ami~. Je n'ai rien de mieux à faire car tu es mon plus beau partenaire de jeu et ce dans tout les sens du thermes! Allez fais donc un effort, quand t'ai-je pris cette carte?

Evidemment l’appellation de "cher ami", était de la pur provoque venant de Nisemono, mais pas autant que le "compliment" qui suivait! Il cherchait à perturber Toma un peu plus car le voir flancher était réellement distrayant et il espérait que la fatigue du sportif servirait sa cause.

- De toute façon je ne la te redonnerais pas avant ça.

Son expression à ce moment illustrait son amusement, son assurance ainsi que sa supériorité présumée. Comme d'habitude difficile de savoir s'il s'agissait de comédie ou de réel sentiment, quoi qu'il en soit  ce regard ainsi que ce sourire en coins le rendait particulièrement agaçant, une véritable tête a claque! Puis il prit une mine déçue et soupira.

- M'enfin si tu n'es pas d'humeur à jouer je ne peux pas te forcer.

Il conclut par une petite tape sur l'épaule de son professeur et tourna les talons en faisant mine de s'en aller. La destination n'avait pas d'importance étant donné qu'il savait que Toma ne le laisserais pas aller bien loin tant qu'il aurait sa carte bleue en poche.


------------------------------------------------------------------


à lire aussi o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: [FINI] Here we meet again... Let's play then~ (PV: Misao ♥)    Dim 23 Fév - 16:00

Toma n’osa pas relever la tête pour regarder Misao; de toute façon, il sentait bien que ce dernier l’accablait de regards victorieux et arrogants. Il serra encore un peu plus le poing, plus énervé contre lui-même que contre son élève, sa fatigue faisant ressortir ses faiblesses de façon beaucoup plus ostensible que lorsqu’il était en pleine forme. 
Toma savait que le brun avait décelé la détresse de son professeur, et il savait également qu’il n’allait pas lui rendre sa précieuse carte même s’il la lui avait demandée, et qu’il allait jouer un peu plus encore avec lui. Mais même si le sportif le savait, il avait espéré que ça ne soit pas le cas et que son élève lui rende l’objet sur le champ.  Mais comme pour confirmer ses pensées, Misao prit la parole. 

- Et bien figure-toi que non, mon cher ami~ Je n’ai rien de mieux à faire car tu es mon plus beau partenaire de jeu, et ce dans tous les sens du terme!

Au fur et à mesure que son interlocuteur parlait, le poing de Toma se serrait toujours plus, et l’envie qu’il avait de lui en coller une en plein milieu de la figure pour le faire taire était de plus en plus grande. Le roux n’était pas violent à la base, quand il avait envie de faire du mal à quelqu’un, il usait de stratagèmes bien plus fins et vicieux que la violence physique. Parce que si les blessures infligées de cette manière guérissaient, celles provoquées par une trahison ou une humiliation prenaient bien plus de temps, et parfois, ne disparaissaient jamais.
En plus de cette irrépressible envie de frapper son élève, le roux se noyait de plus en plus dans l’incompréhension. Il ne savait définitivement pas où il voulait en venir et pourquoi est-ce qu’il avait décidé qu’il ne le laisserai pas tranquille. Après tout, un jeu n’était drôle que si les deux partis participaient. Mais le professeur n’eut pas le temps de réfléchir plus longtemps, le brun l’accabla d’une nouvelle question. 

- Aller, fais donc un effort, quand t’ai-je pris cette carte ? 

Toma ne répondit pas, pas parce qu’il n’en avait pas envie, mais parce qu’il ne savait pas. Il y avait pensé toute la nuit, n’avait pas dormi pour cela. Il n’aimait pas se souvenir des évènements de la veille car il le mettaient mal à l’aise. De toute façon, maintenant qu’il l’avait devant lui, c’était cousu de fils blancs : le roux s’était fait battre à plate couture, et aujourd’hui, il sentait que ce n’était pas son jour non plus…


Lorsqu’il entendit le brun lui annoncer qui ne la lui rendrait pas à moins qu’il lui dise quand est-ce qu’il lui avait pris sa carte, le sportif se sentait prêt à craquer, mais il se contint autant qu’il pu et se remit à fixer les yeux de son étudiant, qui s’avérèrent exprimer l’amusement, l’arrogance et la suffisance. Et puis ce sourire en coin, vicieux et narquois, que Toma faisait sans cesse, cette fois il en était la victime. Oui, ce garçon s’amusait bien visiblement, et si le rouquin sentait la colère remonter, il n’allait pas laisser aller ses émotions. Il ne voulait pas offrir au brun cette satisfaction.
C’est alors que l’expression du brun changea du tout au tout, il troqua son regard arrogant contre un visage déçu et résigné, puis il se retourna et s’éloigna de son professeur tout en disant que si Toma ne voulait pas jouer, il ne pouvait pas le forcer. 
Le rouquin s’empara fermement de son bras avant que ce dernier ne soit trop loin, puis le plaqua contre un mur sans trop de violence, pour ne pas se faire remarquer. Il y avait peu de monde dans cet aile-ci du magasin, ça tombait bien.  Il poussa un soupir révélateur de son agacement.

Une nouvelle fois, ils se retrouvaient très proches l’un de l’autre, et si Toma n’avait pas été gêné par cela la veille, cette fois-ci, c’était totalement différent. Il avait trop cogité sur cette entrevue et avait été bien trop perturbé, il ne voulait pas que cela se reproduise. Mais à présent qu’il avait commencé, il ne pouvait pas s’arrêter là. Il fallait qu’il récupère sa carte, coûte que coûte. 
Fixant à présent les iris de son interlocuteur, il prit la parole d’une voix ferme et calme.


- Je te le demande une dernière fois. Rends moi ma carte.


Toma savait que c’était vain, et c’est pourquoi il ne laissa pas de temps à Misao pour répondre. Si le brun ne la lui avait pas rendu avant, il n’allait pas la lui donner maintenant. Le roux reprit la parole d’un ton un peu moins ferme et un peu plus suave.


- Tu sais que je n’ai pas le temps. Qu’est-ce que tu veux exactement ?




Tout en attendant la réponse du brun, le professeur gardait un visage impassible tout en fixant les yeux de son interlocuteur, ou du moins, dans la mesure du possible. Il était réellement fatigué, et ce garçon ne faisait que jouer avec ses nerfs et le pousser à bout. Il s’était empêché à deux reprises déjà de le frapper, le faire une troisième fois serait plus difficile.


Dernière édition par Toma Sayashi le Dim 23 Fév - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Misao T. Nisemono
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 18/03/2013

Votre personnage ...
Prénom : Misao
Nom : Nisemono
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: [FINI] Here we meet again... Let's play then~ (PV: Misao ♥)    Dim 23 Fév - 17:17

Misao resta silencieux jusqu'à ce que Toma finisse de parler, puis neutre, il prit la parole.

- Tu as de la volonté.. Un contrôle hors du commun..

Son regard était glacial mais loin d'être arrogant pour une fois. Il était étrangement calme...

- Tu sais si tu veux me frapper vas-y seulement, j'en ai pris de belle, j'ai l'habitude.. Mais n'oublie surtout pas qu'en faisant ça tu te montrera comme étant le plus faible de nous deux.. Je pourrais te menacer à travers ma famille mais ça n'aurait aucun sens car je sais qu'étant fière, mon première argument te suffira.

il marqua encore une pause et recommença à sourire de manière arrogante.

- tout ce que tu as à faire c'est jouer avec moi~

Il repoussa Toma doucement et fit quelques pas à sa gauche.

- Tu sais, j'adore les magiciens, ce sont les maîtres incontestés de la triche à grande échelle! L'art du détournement d'attention, tout ça.

à ce stade là de son discours, il paraissait réjouis, totalement enthousiaste, comme un gosse parlant d'une de ses passions. Il transpirait l’innocence par tout les pores.

- Mais je n'aime pas trop me produire sur scène, je trouve la relation avec un public totalement inintéressante, j'aime me consacrer à une personne à la fois, c'est pourquoi moi je suis devenu voleur, après tout ce sont les mêmes ficelles...

Il chercha par la suite le regard de toma pour y implanter le sien.

- Tu vois, pour réussir a glisser ma main dans ta poche, il me fallait de la proximité; Pour ne pas que tu t'en aperçoive il était nécessaire que je fasse quelque chose d'inattendu et de surprenant. J'ai trouvé un acte qui réunissait ces deux facteurs...

Il attendit deux à trois seconde avant de poursuivre

- ...Tu vois où je veux en venir?

Misao s'amusait comme un fou, se délectant de chaque réaction de Toma. Il était rare qu'il en dise tant d'un coup lorsqu'il n'était pas en mode "lycée" (en fait même au campus il n'était pas spécialement bavard). Mais là il voulait passer à la suite. Toma n'avait pas compris de lui même? tant pis, cet épisode commençait à s'éterniser et pour aucune raison en plus, car le jeune homme avait déjà gagné. Le lycéen s'impatientant, il ne mis donc pas longtemps avant d'introduire la suite du "jeu".

- Bon ça c'est réglé! Maintenant: où. est. la carte!

Il fit quatre pas en arrière et tourna sur lui même.

- Sur moi? Non je ne pense pas! Trop facile!

Il marqua une pause pour le suspense et continua:

- En revanche elle est ici, au centre commercial et tu étais très souvent proche de l'endroit ou elle se trouvait... Alors, des idées?

Sur ces mots il commença à s'éloigner, ayant bien l'intention de laisser Toma avec cette énigme et il comptait encore sur la fatigue de ce dernier pour corser un peu le jeu, car la devinette n'était pas des plus compliqués.

Concernant le cadeau qu'il était venu chercher à la base, il avait enfin trouvé: Des dessous en dentelle taille aléatoire. Il était alors sûr d'avoir une réaction intéressante! Femme ou homme, mince où rond(e), dans tout les cas recevoir des sous-vêtements sexy de la part d'un inconnu est toujours déroutant.
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: [FINI] Here we meet again... Let's play then~ (PV: Misao ♥)    Dim 23 Fév - 18:27

Toma se retint de sourire lorsque Misao lui fit sa longue tirade. Tout cela, il le savait, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il ne l’avait pas frappé. Il se serait senti trop mal, non pas envers le garçon, mais envers lui-même, d’être tombé si bas. De plus, le brun aurait pu lui faire du chantage et se jouer encore un peu plus. Un professeur qui agresse physiquement un élève, ça allait faire désordre, et il aurait eu des problèmes avec la police. En effet, la police lui faisait bien plus peur que les parents du jeune homme, car si c’était une question d’influence et d’argent, Toma n’était pas trop mal loti non plus.

Et puis si Misao tenait tant à jouer avec lui, si le rouquin était son « plus beau partenaire de jeu », alors il n’avait aucun intérêt à dénoncer son professeur. Finalement, Toma ne se cacha plus et eu un petit sourire. En y réfléchissant bien, le sportif en savait plus sur son élève que son élève sur lui, et cela était un avantage considérable, qui ne le servait pas tellement en ce moment, mais qui serait utile dans le futur.
Le sourire amusé et railleur du brun était de retour sur son visage, qui prit alors la parole.


- Tout ce que tu as à faire c’est jouer avec moi.


Ce gamin… Jamais il ne le lâcherait ? Quand comprendrait-il que Toma n’avait aucune envie de jouer avec lui ? Ca n’allait pas changer, il allait récupérer simplement sa carte auprès de Misao, puis retourner auprès de la jeune fille qui l’attendait de l’autre côté du centre commercial.
Il sentit la main de son élève le pousser contre son épaule. Une fois qu’il l’eut repoussé, Misao marcha sur le côté, racontant combien il aimait les tours de magie, les illusionnistes qui étaient les rois de la diversion. Toma ne comprit pas de suite pourquoi il lui racontait cela, mais très vite, cela lui revint en mémoire : Misao avait usé de stratagèmes similaires pour chaparder la carte de Toma sans que celui-ci ne s’en aperçoive. Que ce soit au moment où il l’avait embrassé sur les lèvres, ou dans le cou, ou encore lorsque Toma s’était approché de lui, les solutions restaient tout de même nombreuses.

Le sportif s’adossa contre le mur sur lequel il avait plaqué Misao, et fixa son élève, mais n’écouta même pas la suite des explications. A quoi bon ? Il avait compris. Et entendre les explications n’était que du temps de perdu. Et plus il y pensait, moins il pensait que la carte se trouvait sur Misao à présent.
Le roux n’écoutait même plus son élève parler, il rassemblait les quelques forces qu’il avait pour réfléchir à la question. Il jeta un coup d’oeil à son élève, qui parlait toujours. Décidément, il était bien bavard aujourd’hui. Etait-ce une nouvelle diversion ? Après tout, son élève le retenait ici, et l’empêchait de retourner à ce rendez-vous. Ce que voulait le brun, c’était jouer avec lui, bien qu’il sache que le roux n’avait pas le temps pour ça… A présent il était presque certain que la carte n’était pas sur le brun.


- Non, c’est trop facile…


Il avait dit cette phrase en même temps que son élève, mais il n’y prêta pas attention, trop concentré de nouveau. Puis cela le frappa : tout à l’heure, lorsqu’il était avec Ayumi, il s’était fait bousculé par Misao, il en était sûr à présent. Le rouquin sourit intérieurement alors qu’il voyait le visage de Misao se délecter de la soi-disant incompréhension de son professeur.

Toma s’avança lentement vers son élève, le regard et le visage impassibles. Une fois qu’ils étaient suffisamment proches l’un de l’autre, le roux lui adressa un regard puis prit la parole d’une voix agacée.


- Tu parles beaucoup trop.


Toma éclata alors de rire. Il ne pouvait pas s’en empêcher, trop fatigué pour se contenir, et le visage de Misao qui se prenait décidément trop au sérieux. Finalement, il lui adressa un sourire amusé mais doux à la fois, puis avec sa main droite, il ébouriffa les cheveux du brun et s’adressa à lui comme on s’adresserait à un petit chiot perdu.


- Je suis désolé, mais j’ai déjà quelqu’un qui attend que je joue avec elle.


Il fit une fausse mine triste puis revint bien vit à son sourire narquois, il mit ses mains dans ses poches puis continua.


- Tu le sais pourtant, puisque tu lui as donné ma carte.


Sans lui accorder le moindre regard, Toma se retourna et s’éloigna de lui pour aller retrouver la jeune fille qui devait sûrement l’attendre depuis un moment. En chemin, il tenta d’inventer une excuse pour justifier une si longue absence. Il ne tarda pas à la trouver, il avait l’habitude d’inventer toutes sortes d’excuses pour les filles avec qui il traînait. Ah, il était vraiment heureux d’aller la retrouver. Non, pas la jeune fille, la carte.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FINI] Here we meet again... Let's play then~ (PV: Misao ♥)    

Revenir en haut Aller en bas
 
[FINI] Here we meet again... Let's play then~ (PV: Misao ♥)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Ahem.. Please to meet you ?.
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» 05. The games we play
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAMPUS TENSHIGAYA :: Corbeille-
Sauter vers: