AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Venez incarner votre personnage de manga / anime préféré ou bien créez le votre, et amusez vous dans le Campus Tenshigaya, une ville sans limites !

Partagez | 
 

 Sortie improvisée [privé : Kuro]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Sortie improvisée [privé : Kuro]   Lun 13 Aoû - 15:09

Accompagnée des deux lycéennes qui lui servaient de guide, Tomoyo se dirigeait vers le rotenburo qui se trouvait dans la zone Tsumite. Elle voulait à tout prix passer pour une proviseure exemplaire qui se souciait de ses élèves. Mais la réalité était tout autre. Avec tout ce qui s’était passé, elle venait à peine de se souvenir qu’elle avait laissé le lambeau d’uniforme qu’elle avait arraché à Nastumi. Enfin peu importe, même si les flics se posaient des questions à ce sujet, ça ne pourra pas lui nuire. Désormais, elle savait parfaitement que les deux élèves qui marchaient devant elle, n’étaient pas du tout rassurées d’être seules avec leur supérieur. Elles se détestaient et pourtant elles marchaient presque collé l’une à l’autre ? En fait, c’était plutôt la déléguée qui s’était rapprochée de l’hybride. Oui c’est vrai qu’elle était facilement effroyable celle-là. D’ailleurs, la borgne se demandait comment elle le vivait, surtout qu’elle avait tué un homme. En d’autre terme, mademoiselle Huuyga était devenue une meurtrière, même si elle ne l’avait jamais voulu. Certes s’était de la légitime défense, mais elle l’avait fait quand même. Et à moins de remonter dans le temps, elle ne pourrait pas effacer ça. Quoiqu’il en soit, sur le chemin, aucunes ne parla. Le silence était total, et l’absence de paroles venant de Tomoyo devait sans doute inquiéter les deux jeunes filles.

La zone Tsumite n’était pas très peuplée ce matin-là, vu que tout le monde travaillait ou était en cours. D’ailleurs, c’est pour cela que la gérante du rotenburo fut étonnée de voir les arrivantes, mais les accueilli avec le sourire, déclarant qu’elle ne s’attendait pas à voir arrivé des clients. Cette femme devait avoir une cinquantaine d’années, et avait l’air de diriger ce lieu toute seule. Elle n’avait pas d’alliance à son index, donc elle n’était peut-être pas mariée. Enfin bref, après cette rapide analyse, la proviseure rendit son sourire à son interlocutrice, et commença à dire qu’elle était la nouvelle directrice du lycée Wakuri. Elle ajouta qu’elle expérimentait un nouveau système d’éducation pour les élèves collés. Au lieu de les enfermer dans une salle pour les punir, elle les amenait à l’extérieur de l’établissement pour faire diverses activités, afin qu’ils puissent mieux s’ouvrir à elle et se confier. Ainsi, elle pourrait mieux gérer les diverses comportements brutaux des lycéens, si elle connaissait mieux. C’était ce qu’elle voulait essayer avec ces deux jeunes filles. La propriétaire du rotenburo de marcha pas, elle courra carrément, convaincu par les paroles de la borgne. D’ailleurs, elle répondit en s’adressant aux lycéennes, encore plus souriante :

- Eh bien dis donc, vous en avez bien de la chance mesdemoiselles. De mon temps, je ne pense pas que le directeur de mon lycée en aurait fait autant.

Jouant le jeu de la proviseure parfaite jusqu’au bout, Tomoyo sourit de plus bel, ébouriffant les cheveux des deux élèves, avant d’entendre la gérante déclaré qu’elle avait décidé de leur faire une réduction de 50 % par personne. Quelle générosité ! Elle avait vraiment du être touché par les intentions de son interlocutrice, même si dans un sens, ça n’était peut-être pas la totale vérité. La jeune femme aux cheveux blancs paya donc la somme pour elle-même mais aussi pour les deux jeunes filles. Elle n’allait pas leur demander de rembourser, car cela ne l’intéressait pas. Elle n’avait pas payé une somme astronomique non plus et n’avait pas vraiment envie de torturer ses élèves avec ça.

Par la suite, elles se rendirent dans les cabines pour se changer. Au passage, la directrice attrapa une serviette, avant de se déshabiller, révélant sa quasi-momification. Il y avait quelques endroits comme une partie des fesses, de la poitrine, du ventre, des bras et des jambes, qui ne possédait pas de bandage. Donc à certains endroits où pouvait encore voir sa peau. Puis, elle s’entoura de la serviette et rangeât ses affaires dans un casier, avant de rejoindre les bains. Il y avait la partie pour les hommes, pour les femmes, et mixte. Tomoyo décida de se rendre là où s’était réservé à la gente féminine, afin d’être tranquille. Une fois arrivé à destination, elle retira sa serviette pour la poser sur le bord du bassin, et pénétra doucement dans l’eau, affichant une légère grimace car ses blessures lui faisaient mal au contact de l’eau, mais finalement elle finit par s’y habituer.

Elle avait très bien remarqué les regards interrogateur des deux jeunes filles, par rapport à ses bandages qui lui couvrait presque tout le corps, mais elle n’y fit pas attention plus que ça. Elles pouvaient s’imaginer tout ce qu’elles voulaient, elles ne sauront pas la vérité. S’adossant contre la roche, elle fixa l’hybride et la déléguée alternativement, avant de prendre la parole froidement :

- Bon…. Et si vous me disiez pourquoi vous ne vous entendez pas toutes les deux ? Mademoiselle Huuyga, qu’est-ce que vous en tiré de malmener les personnes différentes du commun des humains ? Tout à l’heure mademoiselle Amakusa aurait très bien pu vous tuer à force de vous frapper avec cette chaise. Est-ce que vous pensez que votre vie est tellement ennuyeuse, qu’il faut la pimenter en frôlant la mort ? Vous devez bien vous douter qu’un jour ou l’autre, elle aurait fini par être à bout et faire justice elle-même, non ? La prochaine fois qu’elle pètera un câble, vous ne vous en sortirez peut-être pas vivante…

Elle afficha un petit sourire moqueur. Elle montrait bien qu’elle jetait toute la faute sur Natsumi. En même temps, c’était vrai non ? Si elle n’avait pas embêté Kuro, elles ne se retrouveraient pas ici, avec la proviseure, et la déléguée n’aurait pas pu commettre un meurtre. Mais d’un côté, Tomoyo n’aurait pas pu rencontrer cette chère demoiselle à cornes. Elle en était donc reconnaissante envers la déléguée. Quoiqu’il en soit, par la suite, elle ajouta, levant la tête pour regarder le ciel:

- Alors faites la paix, embrassez-vous, ou baisez, j’en ai rien à foutre. Faites ce que vous voulez, tant que vous ne vous battez plus. Sinon… Et bien je serai obligé de sévir…

Son regard tomba ensuite sur les deux lycéennes, attendant leur réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Sortie improvisée [privé : Kuro]   Ven 17 Aoû - 1:43

Marchant d'une démarche rapide et régulière ,essayant d'oublier la présence de Natsumi ,qui lui emboitait le pas de très près , Kuro essayait de se repérer dans la zone Tsumite afin de retrouver le rotenburo .
Rares furent les fois où elle se rendait dans cette zone , les bars ,restaurants et autres discothèques ne l'emballant pas du tout aussi sans un minimum de repères ,elle était perdue dans cet environnement . Elle avait proposé ses talents de "guide" pour mener sa camarade et la proviseure de Wakuri à bon port sans trop réfléchir et maintenant ,elle était peu sure de son sens de l'orientation .
Et lorsqu'enfin elle aperçut la cheminée des bains publics ,une vague de soulagement l'envahie , soulagement qui fut soudain remplacé par la méfiance quand ses oreilles camouflées sous ses cornes entendirent le bruit des talons de la directrice sur le béton du trottoir .
Alors à cet instant seulement , Kuro réalisa qu'elle s'était laissée aller et avait oublier d'être sur ses gardes . Tomoyo l'aurait attaqué sans soucis si elle l'avait souhaité ,la lycéenne n'aurait même pas eu le réflexe de réagir .
Tout en se reprochant sa naiveté et son laisser aller , l'hybride se poussa pour permettre à sa supérieure de rentrer dans le hall du rotenburo où la gérante ,la cinquantaine ,les accueillie avec surprise ,sans doute car les clients ne se ruaient plus trop dans ce genre d'endroits .

Durant de longues minutes ,elle conversa avec Tomoyo mais Kuro n'écoutait pas . Elle se contentait seulement d'observer sa supérieure qui jouait les gentilles directrices attentionnées à merveilles .
Cette femme était effroyable :elle savait jouer la comédie à la perfection ,manipuler n'importe qui à sa guise et seuls ces deux détails éveillaient en la lycéenne une méfiance assez puissante .
Enfin ,les jeunes femmes passèrent à la cabine et entreprirent de se changer .Kuro le fit sans rien dire ,perdue dans ses pensées tout en se débarrassant de ses affaires et avant même de le remarquer ,elle perdu de vue la proviseure qui sans doute s'était éclipsée et rendue dans le bain pour femmes , ce que fit l'hybride en enroulant son corps dans une serviette spécialement conçue pour l'eau .
Quand elle entra dans le bain ,elle ne pût s'empècher de soupirer d bonheur avant de remarquer le regard pesant que lui lançait Tomoyo , couverte de bandages : ainsi , l'hybride avait vu juste . Elle avait compris ce que vivait la proviseure et ne se gènerait pas pour lui faire savoir si elle l'ennuyait trop avec ses questions .
C'est alors que cette dernière parla , demandant à Natsumi et Kuro la raison d'une telle mésentente , rejetant toute la faute sur la déléguée des premières L qui s'empourpra :

"-C'est pas vrai ! C'est elle qui l'a cherché ,pas moi ! Ne me mettez pas dans le même panier que cette créature ! Je la déteste ! Je la déteste parce qu'elle est en vie et pas ma soeur !"

Tomoyo n'en fit rien et leur conseilla d'une façon quelque peu grossière ,à elle comme à la brune aux yeux vairons , de se réconcilier sinon quoi elle sévirait .
Kuro ne prenait pas cette menace au sérieux ,elle réfléchissait sur ce qui poussait Natsumi à la haïr de la sorte .
Ce "monstre" , cette "créature" , ce "démon" ... tous ces mots avec lesquels Natsumi la décrivait comme pour se persuader de quelque chose ,une chose qu'elle seule connaissait . Elle la haissait parce qu'elle était vivante ...serait ce ...
Non ...ce serait trop facile ...et pourtant .

"Hyuuga-san ... ta soeur ...aurait-elle été tuée à cause d'une malformation cranienne ?"

1% ... c'était le pourcentage reconnu par les scientifiques d'enfants étant nés avec des cornes semblables à celles de Kuro . Quoique ce pourcentage soit faussé par le nombre important d'avortement de la part des parents dont le foestus subissait des mutations osseuses , aujourd'hui les enfants nés entre 1990 et 1998 , lors de la "vague d'hybrides" ne composaient plus que 0,4% de la population niponne .
La soeur de cette peste de déléguée serait dotée de cornes elle aussi ? Et elle aurait été tuée ?
Natsumi s'empourpra et confia dans un éclat de voix :

"-C'est ça ! Ma petite soeur est née avec des petites cornes sur son crane et mon père l'a tuée quand elle était bébé ! Pourquoi tu es pas morte toi ?! POURQUOI TU ES ENCORE EN VIE HEIN ?!"

Cette question résonnait dans la tète de Kuro ,tant et si bien que son crâne ,en particulier ses cornes, lui firent un mal de chien . Tout ce qu'elle répondit à la déléguée , ivre de colère et tremblante ,retenant ses larmes , était banal :

"-Je ne sais pas ...pourquoi je suis encore là ."

Poussant un long soupir , elle enfouit sous l'eau la moitié de son visage , gênée , ses yeux à la surface observant alternativement Natsumi et Tomoyo .

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Sortie improvisée [privé : Kuro]   Mar 21 Aoû - 22:32

La vérité ne tarda pas à éclater. Elle traitait sa camarade de créature, disant la détester car l’hybride était en vie et pas sa sœur. Mais qu’est-ce que la sœur de Nastumi avait à voir là-dedans ? C’est alors que Kuro demanda à la déléguée si sa sœur était morte d’une malformation crânienne. La lycéenne qui avait tué le yakuza un peu plus tôt, confirma ensuite les dires de l’autre jeune fille. Apparemment sa cadette était née avec des cornes, tout comme Kuro, et son père l’avait tué à cause de cette différence. Elle demanda ensuite engueulant sur Kuro, pourquoi elle, elle était encore en vie. Tomoyo en restait bouge bée. Pourquoi elle détestait l’hybride alors que c’était son père le coupable ?! Ça n’avait aucun sens ! Alors que Nastumi retenait ses larmes, en colère, Kuro s’enfouit sous l’eau, jusqu’à la moitié de son visage, répondant qu’elle ne savait pas pourquoi elle était toujours là. Sans doute se sentait-elle coupable. Soupirant, la directrice s’approcha de la déléguée, posant une main sur la tête de celle-ci. Elle la regarda de son air impassible, en disant :

- Mademoiselle Amakusa n’a rien à voir dans l’histoire. C’est votre père le fautif, le meurtrier. C’est lui qui a tué votre petite sœur. Alors c’est lui que vous devriez détester. Votre camarade de classe n’est en aucun cas responsable de ce qui vous arrive. Et puis… Si vous l’a traité de monstre, alors vous insultez aussi votre sœur.

Elle descendit sa main sur la joue de Natsumi, continuant de la fixer. Mais cette fois-ci, elle afficha un sourire angélique, rassurant. Elle aimait bien embrouiller les esprits ainsi, passant de la vilaine fille à la gentille. Ca désorientait les autres, ils ne savaient plus quoi penser.

- Je commence à vous apprécier, alors soyez gentille et excusez-vous devant mademoiselle Amakusa. Je vais même vous retirer les lignes à copier que je vous avais données à faire. Tout ce que je veux, c’est qu’il n’y ait plus de problèmes entre vous deux…

Elle garda son sourire, semblant sincère à première vue. Retirant sa main de la joue de la demoiselle, elle recula, jetant le même regard à Kuro. Elle semblait tellement différente, tellement bienveillante. Mais les apparences étaient souvent trompeuses. Alors les deux lycéennes ne se feraient peut-être pas avoir. Toutefois, Tomoyo semblait déterminé à régler les problèmes qu’il y avait entre les deux élèves. Pourquoi ? Juste pour faire son boulot correctement ? Parce qu’elle les appréciait toutes les deux ? En tout cas, elle n’avait pas l’intention de leur révéler la raison. Du moins, la véritable raison. C’est alors qu’elle entendit du bruit venant des vestiaires, mais des voix qui semblaient masculines… Ils étaient en train de rire, de quelque chose. Mais Tomoyo n’y fit pas attention plus que ça, car elle ne s’attendait pas à ce qu’ils débarquent dans le bain des femmes… Mais c’est ce qu’ils fient ! Trois jeunes hommes d’environ une vingtaine d’année débarquèrent comme ça, totalement nu. Un brun, un blond et un roux. Des mecs de l’université sans doute. Et même lorsqu’ils virent les deux filles, ils ne rebroussèrent pas chemin, bien au contraire ! Un sourire pervers décorait maintenant leur visage de beau gosse ! Oui, ils étaient très beaux, et c’était sans doute pour cette raison qu’ils se permettaient d’agir ainsi. Toutefois, ça n’était pas une raison !

Toujours sans gêne, ils pénétrèrent dans le bain, et s’approchèrent des deux lycéennes. Ils laissèrent la borgne tranquille, sans doute parce qu’elle n’était pas assez attirante à leur gout, à cause de son œil invalide et ses bandages. Quoi qu’il en soit, ils ne s’arrêtèrent pas là, se collant d’un peu trop près des deux jeunes filles. Fronçant les sourcils, la directrice s’approcha d’eux, posant la main sur l’épaule de celui qui avait les cheveux blonds :

- Hey les gars, laissez les tranquille et tirez-vous d’ici.

Le blond se retourna et examina Tomoyo, répondant avec un sourire pervers :

- Mais finalement t’as l’air vachement bonne toi aussi !

Il se reçut un coup de poing dans la face, de la part de la jeune femme aux cheveux blancs. N’ayant pas apprécié ce traitement, il sauta sur celle qui l’avait frappé, avec l’intention de la violer, le criant haut et fort. Cependant, il se reçu un puissant coup entre les jambes, alors que la directrice semblait horrifié. Ne lui laissant pas le temps de se relever de se remettre de sa douleur, elle commença à lui donner des coups de pied, alors qu’il tomba dans l’eau. Elle continua tout de même à le ruer de coup, ayant peur qu’il se relève et qu’il abuse d’elle sexuellement. Bien qu’elle aimait ce genre de rapport, elle ne voulait pas en avoir là tout de suite, surtout devant les deux lycéennes. Elle s’était fait assez violer par son mari pour savoir ce qu’on pouvait ressentir. Finalement, elle arrêta, et tomba à genoux, dans l’eau, regardant droit devant elle, comme si son esprit n’était plus dans sa tête. L’universitaire aux cheveux blonds de bougeait plus, mais le visage de Tomoyo restait le même, choquée. Ainsi, sans le vouloir, elle venait de montrer sa faiblesse, sa plus grande peur, sa plus grande crainte.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Sortie improvisée [privé : Kuro]   Mar 18 Déc - 12:52

La confession de Natsumi laissait Tomoyo complètement impassible , elle ne semblait éprouver ni pitié ,ni compassion pour la déléguée qui retenait ses sanglots .
Kuro restait là ,immobile ,l'eau arrivant au niveau de son nez . Elle se contentait d'observer la scène , de surveiller sa supérieure qui s'était approchée de sa camarade . Elle posa sa main sur la tète brune de la jeune fille puis lui fit comprendre d'un ton impassible et se voulant neutre que l'hybride n'était pour rien dans cette histoire et que continuer à la traiter de monstre était comme offenser sa soeur .
De plus , la proviseure semblait souhaiter une bonne entente entre les deux jeunes filles .

Kuro lança un regard surpris à Tomoyo . Décidément ,elle était douée pour manipuler les autres ,la lycéenne avait failli croire en ces paroles rassurantes mais se ravisa assez vite pour ne pas y succomber .
La jeune femme recula , s'éloignant de Natsumi ,un sourire sincère aux lèvres qu'elle adressa à l'hybride qui ne trouva la force de lui répondre .
Elle se redressa lentement ,sortant son visage de l'eau pour s'adosser sans cérémonie sur le rebord froid du bain , ses longs cheveux bruns collés sur la chair blanche et nue de son dos . Un long soupir lui échappa . Elle ne savait pas pourquoi elle se sentait si coupable de la mort de la petite Hyuuga , ce n'était pourtant pas elle la meurtrière ... alors quoi ? Se reprochait-elle d'avoir eu "la chance" de ne pas mourir ?
Secouant la tète avec énergie ,Kuro essaya de se débarrasser de ses idées noires , sans trop de résultat hélas puis entendit des voix masculines venant des vestiaires . A en juger par la réaction de Tomoyo ,cette dernière les avait aussi entendu mais ne comptait pas y prêter attention . Après tout ,le bain où elles faisaient "trempette" était exclusivement féminin ,aucune chance pour qu'ils y pénètrent .

Et pourtant . Les trois jeunes hommes entrèrent sans gène dans la salle d'eau , leurs parties intimes à l'air libre , discutant et riant sans même se demander si leur présence était ou non dérangeante pour les trois demoiselles . Kuro sursauta , ses joues passants du blanc au rouge pivoine tandis que Natsumi poussait un petit cri de surprise avant de se cacher les yeux avec ses mains .
Les trois jeunes hommes ,sans doute étudiants à Kanjirô , entrèrent dans l'eau du bain et s'approchèrent des lycéennes pour les draguer , se collant à elles sans aucune pudeur . Voilà pourquoi Kuro haissait les hommes : ils étaient sans aucunes manières ,se croient tout permis et abusent des demoiselles sans même les connaître ...
L'hybride essaya de protéger son corps le plus possible derrière sa serviette de bain , évitant de répondre aux avances de l'étudiant aux cheveux roux :

"-T'es mignonne dis voir ! Même si tes cornes sont chelous ,elles te vont bien !"

Sans délicatesse ,le rouquin posa ses mains sur les cornes de la jeune fille qui le repoussa avec force ,lui ordonnant d'enlever ses mains de ses bois :

"-T'as du caractère en plus ! Dis moi ,t'es libre ce soir ?"

Kuro commençait à avoir peur et se mit à trembler sans pouvoir se contrôler . Elle craignait de ne pas pouvoir se défendre . La voix de la directrice stoppa soudain les trois étudiants , qui se retournèrent vers elle :

"- Hey les gars, laissez les tranquille et tirez-vous d’ici."

Pour seule réponse ,le blond s'approcha d'elle , un sourire pervers sur ses lèvres puis bondit sur elle en hurlant haut et fort qu'il allait la violer , excité par les encouragements de ses deux amis qui retenaient les deux lycéennes contre les parois du bain :

"-Arrètez ! Vous êtes fous !"

Natsumi essayait de les raisonner , sans grand résultat tandis que Kuro dévisageait avec mépris le roux qui lui souriait d'un air pervers ,ses yeux luisants d'envie .
Un grand bruit d'eau attira soudain l'attention du petit groupe ,qui se retourna immédiatement vers la directrice de Wakuri et son agresseur . Ce dernier ,à terre ,se faire ruer de coups par Tomoyo qui semblait totalement effrayée à l'idée d'avoir un rapport sexuel avec le jeune homme désormais immobile .
Lorsqu'enfin elle eut terminer de le frapper ,la jeune femme aux cheveux blancs se laissa tomber à genoux sans rien dire , son oeil valide regardant droit devant elle . Elle avait l'air perdue dans les méandres de son esprit ,sa respiration si saccadée et irrégulière qu'elle inquiéta l'hybride .

Les deux jeunes hommes qui retenaient Natsumi et Kuro les lâchèrent enfin ,effrayés et saisissant leur ami à bout de bras ,ils sortirent en courant presque de la salle d'eau ,laissant les trois jeunes femmes seules .
Le premier réflexe de Kuro futde reprendre sa respiration puis sans un mot elle se leva ,s'approcha de sa supérieure et la secoua avec énergie pour la ramener à la réalité :

"Ayakashi-san ! Reprenez vous ! Ils sont partis !"

Elle cessa de la secouer comme un prunier , lançant un regard à Natsumi pour voir comment elle allait et voyant que les jeunes hommes ne lui avaient rien fait ,elle poussa un long soupir de soulagement :

"-Pardon de vous dire ça ainsi mais ...auriez vous peur de vous faire violer madame ? "

Spoiler:
 

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Sortie improvisée [privé : Kuro]   Jeu 20 Déc - 16:59

Tomoyo venait de terminer de tabasser le jeune homme, qui avait finalement finit par s’évanouir sous la cadence des coups de pieds. Suite à ça, Tomoyo était tombé à genoux, encore terrifié par le fait qu’elle aurait pu se faire violer. Après tout, elle n’avait qu’une serviette sur elle, et son agresseur était déjà nu. Il n’y avait donc pas grand-chose qui séparait la pénétration. C’était déjà assez humiliant pour elle que son mari la force, alors si en plus elle avait dû être victime de cela devant les deux lycéennes, ça aurait été pire. Elle qui était si fière et pratiquement sans peur. Elle venait de dévoiler sans le vouloir, un sombre passage de sa vie. En effet, une telle réaction voulait dire qu’elle avait déjà été violée, et qu’elle ne voulait surtout pas que ça recommence. Ce « jeu » qu’elle avait commencé avec l’hybride, elle l’avait perdu. La directrice ne connaissait toujours pas le point faible de Kuro, mais cette dernière connaissait désormais celui de la borgne.

C’est alors qu’elle se sentit secouer, ce qui la ramena à la réalité. C’était Kuro, elle reconnaissait sa voix. Elle n’avait même pas besoin de la regarder. Elle ne le fit d’ailleurs pas, se relevant sans dire un mot, toujours un peu sous le choc. Puis soudainement, elle entendit de nouveau une phrase, ou plutôt une question, sortir de la bouche de la jeune fille à cornes. Evidemment qu’elle avait eu peur ! N’importe qui aurait peur de ça ! Tomoyo, qui ne regardait toujours pas son interlocutrice, répondit froidement :

- Je vous invite à vous poser la question vous-même, mademoiselle Amakusa.

Pour la jeune femme aux cheveux blancs, c’était quelque dont tout le monde pouvait répondre. Cependant, elle ne s’arrêta pas là. En effet, elle saisit fortement le bras droit de Kuro, avant de planter son œil valide dans l’un de ceux de la lycéenne. Cette dernière pouvait voir dans ce regard à quel point la directrice se voulait menaçante. Elle parla ensuite d’une voix assez forte pour que Natsumi entende elle aussi :

- Si ce qui s’est passé ici sort de votre bouche quand on sera partie, je n’hésiterai pas à m’en prendre à vos proches, à ceux que vous aimez. Même indirectement, je le ferai. Je ne les connais pas, mais je pourrai trouver assez vite si je me mettais à chercher. Et ça vaut aussi pour vous, mademoiselle Hyuuga.

Elle avait dit ces derniers mots en jetant un regard noir à la déléguée. Au moins, elles étaient prévenues. Ce genre de menace fonctionnait souvent, bien que celle lancer par Tomoyo n’était pas précise, visant plusieurs personnes sans aucune en particularité. Elle finit par lâcher le bras de Kuro, avant d’aller s’adosser contre le rebord du bain. Elle se perdit dans ses pensées. Lorsque midi arriverait, elle laisserait partir Natsumi, comme prévu. En ce qui concernait l’autre élève, elle avait dit qu’elle la retiendrait toute la journée, à la base. Et comme elle ne pouvait pas retourner dans son bureau avec Kuro, il fallait qu’elle trouve autre chose, quelque chose d’autre à faire que rester ici à prendre un bain chaud. Elles n’allaient pas rester ici toute la journée quand même ! N’empêche, Tomoyo se sentait un peu mal par rapport à ses deux élèves, qui devaient avoir compris les violences sexuelles qu’elle avait subi. D’où ses menaces précédentes. Elle voulait à tout prix garder la main, et ce, par n’importe quel moyen. Quoiqu’il en soit, la jeune femme ne disait toujours rien, jusqu’au moment où elle s’éloigna du rebord, se dirigeant vers la sortie, en disant :

- Je reviens.

Une fois sortie des bains, elle se dirigeât vers les vestiaires, attrapa son téléphone portable et appela un de ses hommes de main, pour lui faire une description aussi détaillée qu’elle le pu, de celui qui avait voulu la violer. Pour finir, elle ordonna à son interlocuteur de supprimer ce jeune homme. Rangeant son appareil technologique, elle revint ensuite dans les bains, sans un mot, se posant de nouveau contre le rebord.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Sortie improvisée [privé : Kuro]   Lun 24 Déc - 17:41

"- Je vous invite à vous poser la question vous-même, mademoiselle Amakusa. "

Tomoyo dévisageait la petite hybride avec froideur et mépris . Kuro soutint son regard un instant puis baissa les yeux en soupirant :bien sûr qu'elle même avait peur d'avoir des rapports sexuels avec quelqu'un qu'elle n'aimait pas , à ses yeux seule Flore pouvait entrer en elle et personne d'autre . Si un homme ou une femme essayait de pénétrer en elle par la force ,elle ne savait pas comment elle réagirait ... sans doute comme sa supérieure à l'instant .
Cette dernière saisit soudain le bras droit de l'hybride , le pressant fort entre ses doigts comme pour montrer à quel point elle était sérieuse :

- Si ce qui s’est passé ici sort de votre bouche quand on sera partie, je n’hésiterai pas à m’en prendre à vos proches, à ceux que vous aimez. Même indirectement, je le ferai. Je ne les connais pas, mais je pourrai trouver assez vite si je me mettais à chercher. Et ça vaut aussi pour vous, mademoiselle Hyuuga.

Sa voix était menaçante , presque effrayante . Même si Kuro n'aurait jamais eu l'intention de révéler la phobie de son interlocutrice ,la jeune fille frémit : faire du mal à ses proches hein ?! Ce n'était pas une menace lancée comme ça ,dans le feu de l'action ,Tomoyo en avait parfaitement les moyens et cela ,Kuro l'avait bel et bien compris . Elle se contenta d’acquiescer sans rien ajouter de plus , ne voulant pas aggraver la situation .
Si elle voulait protéger les gens qu'elle aimait ,elle ne devait surtout pas se mettre cette femme à dos . Elle se fichait de ce qu'il pouvait lui arriver ,tout ce qui importait Kuro était la sécurité de ses amis et de Flore .
Natsumi n'avait rien à redire sur la menace proférée par la directrice ,elle restait étrangement silencieuse . Sans doute avait-elle compris qu'elle devait parfois se taire pour préserver sa sécurité .

Kuro commençait à avoir très mal au bras ,Tomoyo exerçait sur son membre droit une pression importante ,qui a la longue ,devenait de plus en plus insupportable :

"-Lachez moi ...s'il vous plait ..."

Elle ignorait si Tomoyo la lâchait parce qu'elle le lui avait demandé ou non mais au moins elle était enfin libérée de l'emprise de cette femme , qui s'était alors adossée contre le rebord du bain sans rien ajouter .
L'hybride en fit de même et vint se rasseoir aux cotés de Natsumi qui était blême et muette comme une tombe ,se contentant juste de regarder la proviseure avec des grands yeux .

"- Je reviens."

Kuro leva les yeux vers Tomoyo qui s'était dirigée vers la sortie du bain ,laissant les deux lycéennes trempées dans l'eau sans elle :

"-C'est une tarée"

L'hybride se tourna vers Natsumi qui serrait ses poings , sans doute effrayée à l'idée de perdre sa famille ou ses amis :

"-Tu n'as qu'à rien dire et faire ce qu'elle te demande ...

-QUOI ?! Mais t'es folle toi aussi ?!

-C'est ta sécurité ou celle de tes proches . Moi j'ai choisi la deuxième option .

-Ouais c'est ça ! Me fais pas des leçons sur la famille et les proches , tu sais même pas ce que c'est ."

Kuro soupira . Elle avait sût à une époque mais maintenant ,elle avait oublié ce qu'était un foyer chaleureux . Oh bien sur ,celui de Flore lui convenait mais ce n'était pas la même chose de vivre avec un père , une mère et des frères et soeurs et de vivre avec sa petite amie

"-Après tout , t'es qu'une orpheline qui vit aux crochets d'une étudiante !C'est triste !

-Hyuuga-san ... arrêtes avant qu'il ne soit trop tard ."

Inconsciemment ,l'hybride se surprit à serrer les poings au point de se faire saigner ,s'enfonçant les ongles profondément dans ses paumes . Si elle ne se retenait pas ,elle serait capable de battre à nouveau Natsumi . Et ça , la demoiselle se l'interdisait . Elle réprima en elle sa colère et sa haine , essayant de se détendre tout en serrant sa croix en argent dans l'une de ses paumes meurtries , laissant ses idées noires disparaître de son esprit .
Quand enfin elle se calma , elle se tourna vers Natsumi en souriant ,un sourire qui était forcé ,et lui expliqua avec douceur :

"-C'est vrai je n'ai pas famille ,je n'ai que Flore . Mais elle seule suffit ; à mes yeux , pour constituer mon foyer . Je suis orpheline certes mais j'ai des amis et une compagne auxquels je tiens de tout mon coeur . Alors si je dois mourir pour les protéger , je ne m'opposerai pas au trépas .

-C'est bien ce que je disais . Tu es complètement folle !

-Peut être bien ."

Coupant court à la conversation ,Kuro s'étira puis remarqua que Tomoyo était de retour . Elle espérait que la proviseure ne l'ai pas entendue parler de Flore sinon il est clair qu'elle aurait du mal à garder sa compagne en dehors de tout ça .

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Sortie improvisée [privé : Kuro]   Ven 28 Déc - 13:23

« … je tiens de tout mon coeur. Alors si je dois mourir pour les protéger, je ne m'opposerai pas au trépas .» C’était ce qu’elle avait entendu alors qu’elle revenait dans le bain. De quoi ces deux-là étaient-elles en train de raconter ? Tomoyo imaginait qu’il s‘agissait d’elle. Donc cela voulait que Kuro était prête à mourir de la main de la directrice si cela pouvait sauver ses proches ? Quelle idée ridicule… Pourquoi se souciait à ce point des autres ? De nos jours, la majorité des personnes ne pensaient qu’à leur gueule, ce qui était d’ailleurs le cas pour la demoiselle aux cheveux blancs. Alors à quoi ça servait de se sacrifier pour les autres ? La directrice de Wakuri ne comprenait tout simplement pas cela. D’ailleurs, elle ne se gêna pas pour demander à l’hybride, la regardant en coin :

- Mourir pour les protéger hein ? Mademoiselle Amakusa, j’aimerai savoir… Pourquoi faire ça quand toute sa vie, on a été rejeté par les autres ?

En lui parlant de cela, elle dévoilait qu’elle avait entendu la conversation, mais pas jusqu’à quel point. Kuro avait sans doute dévoilé l’identité de certaines personnes à Natsumi, mais Tomoyo n’avait rien entendu. Alors elle voulait qu’elle croie qu’elle avait tout entendu, afin de lui faire bien peur. Elle restait adosser contre le bord, sans bouger, attendant une réaction de la part de l’hybride.

Après quoi, du bruit se fit entendre une nouvelle fois. Mais là, c’était des voix de femmes, heureusement. Il s’agissait d’une dame d’environ une cinquantaine d’année, de deux autres d’une trentaine d’année, d’une autre d’environ 18 ans et la dernière, c’était une enfant d’une dizaine d’années. Surement une famille. Mais on était en pleine période de cours ou de travail, non ? De toute façon, elle ne connaissait pas leur vie, et elle s’en fichait. Par contre, elle allait bientôt devoir libérer la déléguée, comme convenue. Elle pourrait ainsi passé toute l’après-midi avec cette chère Kuro. Elle avait tellement hâte… Elle demanda alors à l’une des autres femmes, qui avait une montre, de lui donner l’heure. Il était bientôt midi. Donc elle déclara aux deux lycéennes :

- Bon, il est temps de partir d’ici. Quand à vous mademoiselle Hyuuga, vous êtes libre de retourner en cours.

Sur ces mots, elle sortit du bain et retourna aux vestiaires, afin de se sécher et de s’habiller. Puis une fois qu’elle fut prête, elle sortit de sa cabine et se rendit à l’entrée, pour attendre les deux jeunes filles. Ou plutôt Kuro, puisqu’elle avait autorisé Natsumi à partir. Elle se demandait où elle pourrait aller avec l’hybride…. Pourquoi pas dans un fast food ? Ça serait plus sympathique qu’aller au restaurant. Et surtout ça serait moins chère.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Sortie improvisée [privé : Kuro]   Ven 28 Déc - 16:29

"- Mourir pour les protéger hein ? Mademoiselle Amakusa, j’aimerai savoir… Pourquoi faire ça quand toute sa vie, on a été rejeté par les autres ?"

Kuro sursauta en entendant la directrice lui poser cette question . Ainsi donc ,elle avait entendu sa discussion avec Natsumi et qui plus est la partie la plus importante de leur entretient ? Dans ce cas ,elle devait désormais savoir quel lien unissait les deux jeunes filles ... peut être même avait-elle entendu le nom de Flore ?!
Ne voulant pas s'emballer et tirer des conclusions hâtives ,l'hybride se raidit et s'obligea à garder son calme ,dévisageant sans rien dire la proviseure de Wakuri qui semblait attendre une réaction de la demoiselle aux cornes .
Pourquoi vouloir volontiers offrir sa vie pour protéger les autres quand soi même on a été rejeté par autrui . Était ce sa naïveté et sa gentillesse excessive qui poussait Kuro a agir de la sorte ? Non ,c'était autre chose ... tous ceux qu'elle voulait protéger ne l'avaient jamais rejetée à cause de ses cornes bien au contraire ...

Elle lança un regard à sa supérieure qui semblait attendre sa réponse ,ouvrit la bouche pour lui donner son avis quand des bavardages et des rires la coupèrent dans son élan . Elle se retourna sans rien dire ,regardant le défilé de dames qui entrait dans la salle de bain : sans doute était ce une famille ,il y avait au moins trois générations .

"- Bon, il est temps de partir d’ici. Quand à vous mademoiselle Hyuuga, vous êtes libre de retourner en cours. "

Sortit de sa rêverie , Kuro se tourna vers Tomoyo qui se dirigeait déjà vers les vestiaires ,suivie de Natsumi . L'hybride se leva donc , salua en souriant difficilement toute la joyeuse famille et se rendit elle aussi dans une cabine .
Se débarrassant de sa serviette trempée et donc très lourde , l'hybride essuya sa peau blanche et ses longs cheveux bruns ,passa ses sous vêtements puis son short en jeans ,son haut noir et son pull vert pomme tout en se demandant ce que la proviseure avait prévu de faire avec elle pendant tout un après midi . Elle ne redoutait pas de passer quelques heures avec cette femme , ça e la réjouissait pas non plus . Elle n'avait pas le choix alors autant ne pas se prendre la tète .

Se recoiffant , retenant ses longs cheveux en une haute queue de cheval ,elle saisit son sac et sortit de la cabine sans un mot ,visiblement troublée .
De là où elle était ,elle voyait Natsumi saluer Tomoyo et prendre congé ,se dirigeant d'un pas rapide vers la sortie du rotenburo . Kuro en profita ,s'avança vers la proviseure et lui demanda calmement :

"-Bien ... qu'avez vous prévu pour cette après midi ,Ayakashi-sama ? "

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Sortie improvisée [privé : Kuro]   Sam 29 Déc - 16:21

Alors que Tomoyo attendait sagement au hall d’entrée. La dame qui gardait l’accueille, commença à lui parler, la félicitant de nouveau sur son travail, comme elle l’avait fait à leur arrivée ici. Mais elle ne s’arrêta pas là. En effet, elle commença à lui parler de sa famille, de son « fils adoré » et de ses petits-enfants. Bon, franchement, il fallait être honnête. La dirigeante de Wakuri n’en avait strictement rien à faire de sa vie à la mémé ! Elle s’en fichait que son fils chéri était ingénieur naval et que sa belle-fille était mangaka ! Quoi que, elle aimait les mangas alors elle irait surement jeter un œil aux œuvres de la belle-fille de cette dame… Mais le problème n’était pas là ! Elle s’en fichait aussi que le plus âgé de ses petits-enfants voulait devenir médecin ! Et aussi… Roh et puis merde ! Elle n’avait plus qu’à faire semblant de l’écouter parler ! C’est ce qu’elle fit, jusqu’à l’arrivée de Natsumi qui la salua avant de partir. Cela fit taire la mamie, heureusement. Puis elle vit arriver Kuro juste après, qui demanda à la jeune femme ce qu’elle avait prévu. Voilà ! Maintenant elle allait enfin pouvoir partir d’ici et ne plus entendre l’autre vieille peau lui déballer sa vie ! Depuis le temps qu’elle attendait ce moment ! Quoi qu’il en soit, elle répondit à la lycéenne :

- Et bien tout d’abord j’avais dans l’idée qu’on aille manger dans un fast-food. Et ensuite… Et bien on verra bien, d’accord ?

Elle dit cela avec un sourire angélique, toujours pour faire croire à la gérante du rotenburo, qu’elle était une bonne personne, une proviseure exemplaire qui se souciait réellement de ses élèves. Seulement, peu de personne connaissait la vérité sur elle. Et heureusement, sinon elle n’aurait plus son poste à Wakuri et serait jeter en prison. Enfin bref, Tomoyo dit poliment au revoir à la dame de l’accueil, avant de sortir dehors. Son estomac se mit à gargouiller, ce qui la fit rougir. Toutefois, elle continua d’avancer en silence, alors que soudainement, son téléphone vibra dans sa poche. Elle l’attrapa et vit qu’elle avait un texto qui disait : « Mission accomplie ». Cela fit lâcher à la demoiselle, un sourire mauvais, sadique, pendant à peine une seconde. Puis elle rangeât son mobile dans sa poche.

Enfin, elles arrivèrent au centre commercial, là où elles pourraient trouver un fast-food, mais aussi plusieurs autres commerces de ce genre. Alors dans lequel aller ? Le moins cher ? Le problème, c’est que la directrice n’avait aucune idée duquel il s’agissait et elle n’allait tout de même pas aller tous les voir pour faire son choix. Alors elle décida qu’elles prendraient le premier qu’elles croiseraient. S’aventurant dans la foule du centre commercial, les demoiselles arrivèrent devant un MacDonald, sûrement le plus connu parmi tous les fast-foods. La borgne planta son œil rouge sur l’hybride, avant de déclarer :

- On va manger ici, puisqu’on est devant. Sinon, je me demandai, vous voulez faire quelque chose en particulier, après ça ?

Alors qu’elles s’avançaient pour faire la queue et ainsi prendre leur commande, Tomoyo attendit la réponse de la lycéenne. C’était sans doute bizarre pour Kuro de partager des moments comme celui-ci là avec la directrice de son bahut. Mais la jeune femme à la chevelure blanche comptait sur ça pour déstabiliser un peu l’élève, et qu’elle fasse une gaffe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sortie improvisée [privé : Kuro]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sortie improvisée [privé : Kuro]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAMPUS TENSHIGAYA :: Corbeille-
Sauter vers: