AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Venez incarner votre personnage de manga / anime préféré ou bien créez le votre, et amusez vous dans le Campus Tenshigaya, une ville sans limites !

Partagez | 
 

 Ça devait bien arriver un jour ! (suite) [privé :Edward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Klaüs Evil
♦ Infirmier ♦
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 24/09/2011

Votre personnage ...
Prénom : Klaüs
Nom : Evil
Âge : 24 ans

MessageSujet: Ça devait bien arriver un jour ! (suite) [privé :Edward]    Ven 10 Aoû - 23:53

"Je m'appelle Klaus Evil..."

Il ne retourna pas la question a son interlocuteur car il ne se reverrais sans doutes pas et ce détail ne l’intéressait que très peu. Visiblement il venait de bloquer la discutions et "connaissant" son jeune patient c'était une chose que ce dernier n’appréciait pas du tout. Pour le coup il voulu faire un effort et s’apprêtait a lui poser une question lorsqu'il entendit:

"Et beh alors ? On peut pas marcher tout seul ? C’est bien fait pour ta gueule sale obsédé ! La prochaine fois on t’enterrera vivant ! Alors je te conseil de faire gaffe quand tu traineras dans les couloirs, ou si la porte de ta chambre n’est pas bien fermé…"

L'infirmier leva les yeux au ciel tant il trouva la remarque ridicule et stupide. Les jeunes de ce monde font des menaces qu'ils ne réalisent jamais, s'il était encore à Agarès, ça fait longtemps qu'Edward serait sous terre. Dans son monde on mordait plus qu'on aboyait...

A peine l'adolescent avait demandé que Klaus accélère, que le groupe ajouta:

"Et si on trouve tes camarades de chambre, on leur fera leur fête à elles aussi !"

Le noiraud soupira. S'ils savaient ce qu'était vraiment "faire leur fêtes" ils ne le diraient pas à tout va. Et heureusement pour eux, notre démon étant dure à énerver ils ne l'apprendraient pas de sa part. En revanche le jeune homme sur son dos en mourrait d'envie -même en pleine forme il n'aurait sans doute pas la force nécessaire mais le coeur y était-. Il demanda même a son porteur de le laisser descendre pour exaucer son souhait, ce qui fit bien rire Klaus.

"Ne soit pas ridicule..."

Il soupira. Encore une fois il allait faire quelque chose pour que le brun ne soit pas trop frustré. Il s'approcha donc du mec ayant l'aire d'être le chef de groupe et le souleva d'une main par le col.

"Bon écoute. J'ai assez de nana qui viennent me voir tout le long de l'après-midi pour que tu en rajoute une couche. Tu vois ou je veux en venir? Si j'en vois une seule arriver dans le même état que le machin que j'ai sur le dos, je vous casse les os un a un jusqu’à ce que vous ne puissiez plus bouger du tout."

Son ton était froid et menaçant. On lisait dans ses yeux qu'il était sérieux, que ce n'était pas que des paroles en l'air. Il lâcha le lycéen qui, intimidé ne tarda pas a déguerpir avec ses troupes.

"A moins qu'ils soient particulièrement stupides ils ne feront rien a tes petites protégées. En revanche toi tu devrais te dépêcher de te remettre sur pieds.."

Il avait dit ça en recommençant a parcourir le long couloir qui s'offrait à lui. Son expression était redevenue totalement neutre et sa voix plus rassurante et calme que quelques secondes au par avant.
Revenir en haut Aller en bas
Edward McFear
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 26

Votre personnage ...
Prénom : Edward
Nom : McFear
Âge : 18 ans

MessageSujet: Re: Ça devait bien arriver un jour ! (suite) [privé :Edward]    Sam 11 Aoû - 20:10

L’infirmier qui s’était présenté sous le nom de Klaus Evil, étonna beaucoup le noble, qui ne s’attendait pas du tout à ce qu’il fasse la chose suivante. En effet, suite aux dernières paroles du lycéen qui menaçait Edward, l’homme attrapa le voyou par le col, pour le soulever. Quelle force…Le blessé était vraiment très impressionné, et rassuré en quelque sorte. Quoiqu’il en soit, Klaus prit la parole d’un ton froid et menaçant. « Le machin qu’il avait dans le dos ? ». Tsss… l’enfoiré. Heureusement, il avait bien fichu la trouille à cette bande de chieur, qui avait détalé comme des lapins. Le noble regrettait seulement de ne pas avoir pu faire ça lui-même. Il était peut-être doué en sport, mais se battre n’était pas vraiment la même chose. Il avait fait cela rarement dans sa vie, se débrouillant pas trop mal. Mais ceux qu’ils l’avaient mis dans cet état l’avaient pris par surprise, alors il n’avait pas trop eu le temps de s’y préparer. Enfin peu importe. Il avait eu sa vengeance, même si ça n’était pas ce qu’il aurait voulu. Par la suite il écouta ce que lui disait l’infirmier. Se remettre sur pieds hein ?... Plus facile à dire qu’à faire. Il faudrait déjà qu’il le laisse mettre les pieds à terre. Edward simplement, sur un ton impassible mais qui se faisait reconnaissant :

- Merci…

Sur ces mots, le trajet vers sa chambre continua, alors qu’un silence c’était installé. Il n’y avait presque personne sur le chemin, vu que c’était l’heure des cours. A un moment, un groupe de trois filles se mirent à les suivre discrètement. Du moins, c’est ce qu’elles croyaient elles. Elles avaient l’air excité comme des puces. Des yaoistes ? Surement… Sans doute imaginaient-elles des choses entre le noble et l’infirmier. Pensant à cela, Edward se souvenu de ce que lui avait fait l’homme un peu plus tôt, alors qu’il était allongé. Se repassant cette scène dans la tête, il rougit, se surprenant à ne pas avoir trouvé cela trop désagréable… Rah… N’importe quoi ! Il avait juste les idées embrouillées, c’est tout ! Quand il serait dans sa chambre, il pourrait se reposer correctement et tout reviendra comme avant ! Quoiqu’il en soit, les jeunes filles semblaient les avoir lâchés, alors Edward déclara :

- Vous n’en avez pas l’air, mais vous êtes plutôt musclé… Vous avez travaillé dans l’armée ou un truc dans le genre ?

Le jeune homme était assez curieux d’en savoir plus sur cet individu qu’il trouvait plutôt mystérieux. C’est alors que, après la réponse, les demoiselles qui les épiés furent de retour, et se mirent à les prendre en photo, d’abord en tentant de rester aussi discrètes que possible, puis franchement, n’hésitant pas à se placer devant eux pour le faire ! Ah non… Edward n’avait rien du tout contre les homosexuels, mais il ne voulait pas que les gens se méprennent sur son compte, et pensent qu’il ne s’intéresse pas aux filles. Du coup, il déclara à l’attention des lycéennes :

- Hey vous trois… N’allez pas lancer de fausse rumeur à mon encontre. Je ne tiens pas à ce que la gente féminine pense que je ne m’intéresse pas à elle…

Pour réponse, il eut droit à des petits rires de la part des demoiselles. Soupirant, il espérait que Klaus ne fasse pas attention à ces individus, et qu’il continue de marcher en direction de la chambre, afin qu’ils en finissent au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Klaüs Evil
♦ Infirmier ♦
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 24/09/2011

Votre personnage ...
Prénom : Klaüs
Nom : Evil
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ça devait bien arriver un jour ! (suite) [privé :Edward]    Dim 18 Nov - 19:51

- Vous n'en avez pas l'air, mais vous êtes plutôt musclé... Vous avez travaillé dans l'armée ou un truc dans le genre ?

Le jeune homme que se trimbalait Klaüs était plus perspicace qu'il ne laissait paraître. L'infirmier n'avait malgré tout, pas envie de se faire une mauvaise réputation et choisirais de répondre en laissant son "ami" dans le flou

- on peut dire ça comme ça..

Réponse qui avait frustré déjà beaucoup de gens au par avant. "mais, tu veux dire quoi par là?" "t'as fais l'armée ou pas, au final?" etc... et puis s'il donnait une explication précise pas sûr qu'Ed comprenne.. de plus si c'était le cas il risquait d'avoir peur ou quelque chose comme ça.. Une réaction si ennuyeuse.. Le démon s'en passait très bien comme ça.

Heureusement, ou malheureusement selon le point de vue, un groupe de filles intervint a ce moment-là. des fangirls visiblement, les prenant en photos comme des bêtes de foires. Klaüs détestait ça mais une phrase d'Edward offrit une parfaite occasion de s'amuser un peu au noiraud. Il prit un air déçu presque triste et s'adressa au noble

- Tu as honte de moi, c'est ça..? Pourquoi tu refuses d'avouer "ça" devant elles...

Puis il détourna le regard pour marquer plus le jeu. Le fait qu'il mente étais flagrant car il n'avait fait aucun effort pour rendre son jeu crédible. Mais les demoiselles étaient si excitées par la situation qu'elles n'y virent que du feu. De plus lorsque l'on se penchait plus sur sa phrase, il n'avait jamais dit qu'Edward était homo ni qu'il sortait avec lui. Il n'avait donc rien à se reprocher... Enfin...

[voilàààààà désolée pour l'attente je suis nulle TT]
Revenir en haut Aller en bas
Edward McFear
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 26

Votre personnage ...
Prénom : Edward
Nom : McFear
Âge : 18 ans

MessageSujet: Re: Ça devait bien arriver un jour ! (suite) [privé :Edward]    Ven 28 Déc - 19:01

Apparemment, l’infirmier souhaitait rester dans le mystère, vu qu’il n’avait pas répondu franchement à la question d’Edward. Mais pourquoi ? Que cachait-il ? « On peut dire ça comme ça » hein ? Le jeune homme était persuadé, à ce moment-là, qu’il avait raison. Ce gars-là avait été dans l’armée, c’est obligé. C’est alors que trois filles commencèrent à les prendre en photo. Rah… Mais qu’est-ce qu’elles allaient s’imaginer celles-là ?! Ah les femmes, toujours à fantasmer des drôles de choses ! Le noble demanda ensuite aux demoiselles de ne pas croire de choses et qu’il ne voulait pas qu’elle aille raconter ça partout dans le bahut. Plus aucune fille ne voudrait l’approcher si elles faisaient ça. Enfin si, mais pas des filles qui seraient intéressé par lui, vu qu’elles penseraient qu’il est homosexuel. Non il n’était pas homophobe ! Mais voilà quoi.

C’est alors que l’infirmier dit une chose très embarrassante pour le lycéen, mais surement très excitant pour les jeunes filles. L’homme lui demandait s’il avait honte de lui. Et pourquoi il refusait d’avouer « ça » devant elle. Que.. Quoi ?! Mais il le faisait exprès ou quoi ?! Ca l’amusait à ce point ?! Quel salaud… Comment Edward allait pouvoir expliquer ça aux filles ?! Roh et puis il n’avait pas de compte à leur rendre ! Mais d’un autre côté, c’était sa réputation qui était en jeu… Il se mit à rougir fortement.

- Mais pourquoi vous dites ça d’un coup ?! Arrêtez elles vont croire n’importe quoi ! Et puis j’ai rien à avouer !

En entendant ça, les filles se mirent à rire. Sans doute ne croyaient-elles pas Edward et pensaient qu’il était juste gêné par la situation. Si seulement il pouvait tenir sur ses jambes… Il serait déjà partie n courant depuis longtemps. Mais s’il pouvait tenir sur ses jambes, il n’aurait surement pas été dans cette situation. Il soupira, alors que les demoiselles lui dirent qu’il n’avait pas à s’en faire, qu’elles ne diraient rien jusqu’à ce qu’il fasse son coming out. Que… Quoi ?! Oh et puis merde ! Le jeune homme décida d’abandonner. Vivement qu’il arrive enfin dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Klaüs Evil
♦ Infirmier ♦
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 24/09/2011

Votre personnage ...
Prénom : Klaüs
Nom : Evil
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ça devait bien arriver un jour ! (suite) [privé :Edward]    Dim 10 Mar - 3:36

- Mais pourquoi vous dites ça d’un coup ?! Arrêtez elles vont croire n’importe quoi ! Et puis j’ai rien à avouer !

Klaüs, riait intérieurement, il trouvait la situation tellement amusante! D'ailleurs, même en apparence on voyait en faisait bien attention, un léger sourire railleur se dessiner sur ses lèvres. Et puis sincèrement, il se fichait éperdument du regard des autres! Même, avec un peu de chance, cette réputation dissuaderait peut-être les lycéennes de venir le draguer durant les pauses! Mais le beau brun ne pu s’empêcher de s'esclaffer lorsque l'une d'elles parla de coming out. Les plus sensées en déduire qu'il avait juste voulu plaisanter, ce qui ne les empêcha pas de continuer a taquiner Edward sur sa sois-disant homosexualité, alors que les plus crédules continuaient de rassurer le lycéen, n'ayant pas fait spécialement attention au rire de l'infirmier.

Heureusement pour le noble, les filles ne restèrent pas longtemps, elles avaient rendez-vous avec des amies a elles, sur le toit, pour aller faire une épreuve de courage dans une vieille maison "hantée" non loin du campus et durent leurs dire en revoir arrivées aux escaliers leur permettant d'y accéder. Klaüs et son patient étaient donc a nouveau seul et le démon regrettait d'avoir oublié de leurs demander où se trouvaient les dortoirs. Un soupire s’échappa donc d'entre ses lèvres, plus encore lorsqu'il se rendit compte qu'il s'était trompé de bâtiment. Mon dieu, qu'était-il donc arrivé a ses sens affûté et à ses aptitudes de soldat? L'infirmerie l'avait amoindri à ce point? Il fit donc demis tour, s'excusant à la "chose" sur son dos de son erreur. marmonnant un "heureusement que nous ne somme pas en pleine guerre.."

Comme pour lui montrer que la situation pouvait toujours être pire, l'homme commençait à sérieusement avoir faim. La barre de céréale mangée plus tôt ne l'avais pas tant rassasié et il pensait déjà au repas qu'il ne pourrais manger que dans deux heures, a en croire les calcules qu'ils venaient d'effectuer. Ceux-ci comprenaient le temps qu'il mettrait encore a tourner en rond dans ces couloirs, le trajet jusqu’à chez lui après avoir attendu le tramway à l'arrêt près du campus, les dix minutes de marche jusqu'à son domicile et enfin, la préparation du repas qu'il cuisinerait intégralement. C'était peut-être dû aux veilles habitudes, mais il faisait difficilement confiance a la nourriture qu'il n'avait pas préparée lui même. Il concoctait ainsi tout ce qu'il mangeait, bien que cela lui prenait un certain temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ça devait bien arriver un jour ! (suite) [privé :Edward]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ça devait bien arriver un jour ! (suite) [privé :Edward]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Défi] Entre sa passion et son amour, il faut bien choisir un jour.
» kyran | un jour, j'irai vivre en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien.
» Fallait bien que ça arrive un jour...^^
» "Je savais bien qu'il devait y avoir une raison pour être fille. La raison est que les hommes sont aussi beaux." Ondine
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAMPUS TENSHIGAYA :: Corbeille-
Sauter vers: