AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Venez incarner votre personnage de manga / anime préféré ou bien créez le votre, et amusez vous dans le Campus Tenshigaya, une ville sans limites !

Partagez | 
 

 Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Jeu 19 Juil - 21:01

Aujourd’hui était un grand jour pour Tomoyo. En effet, elle allait enfin pouvoir occuper le poste de Directrice au lycée Wakuri du campus Tenshigaya. Mais le plus merveilleux dans tout ça, c’est qu’elle avait pris un appartement à côté. Du coup, elle s’éloignerait de son enfoiré de mari. D’ailleurs c’était étonnant qu’il ait accepté de la laisser partir comme ça, sans même décider d’aller habiter avec elle. Ouais… C’était trop beau pour être vrai. Il allait sans doute débarquer un jour ou l’autre. Enfin bref, elle verrait bien à ce moment-là.

Quoiqu’il en soit, lorsqu’elle se réveilla, elle trouva Akira, son mari, à côté d’elle. Il dormait tellement paisiblement qu’il serait facile de le tuer dans son sommeil en lui tranchant la gorge. Non, la dernière fois qu’elle avait essayée, il s’était réveillé et il lui avait fait passer un sale quart d’heure. Et le lendemain Tomoyo fut convoqué par son cher paternel, cet enflure qui avait osé vendre l’âme de sa fille au diable. Il l’avait gentiment prévenu que la prochaine fois qu’elle tenterait une chose pareil, elle en subirait d’avantage les conséquences. Qu’est-ce qui pouvait bien être pire que d’être ruer de coup en se faisant violer hein ? Enfin bref, elle commença à poser les pieds à terre pour sortir du lit, avec des douleurs affreuses sur tout le corps, qui était recouvert de bleus. En effet, celui avec qui elle vivait, avec une fois de plus était violent avec elle hier soir. Mais bon, la plupart de ses douleurs ne dataient pas d’hier malheureusement. Alors qu’elle s’apprêtait à se mettre debout, Akira se réveilla et entoura son bras autour de la taille de la demoiselle, en disant qu’il aimerait bien une petite gâterie avant qu’elle ne s’en aille travailler. Voyant l’hésitation de sa femme, il la menaça de lui faire perdre son œil restant. Du coup, elle accepta…

Plus d’une heure plus tard, la nouvelle Directrice du lycée Wakuri était dans sa voiture, conduite par un de ses hommes de mains. Elle était habillée d’une chemise noire avec cravate rouge, histoire d’être présentable, ainsi que d’une jupe noire, des collants noirs, et des talons de la même couleur. Heureusement, ses vêtements cachaient les bleus qu’elle avait sur le corps. Son mari faisait toujours attention de ne pas la frapper n’importe où, même s’il savait très bien qu’il ne risquait rien par rapport à la loi. Plus d’une demi-heure plus tard, l’automobile arriva devant l’établissement où Tomoyo allait travailler. Elle avait l’intention de faire rentrer quelques-uns de ses hommes en tant que surveillant par exemple, afin d’améliorer l’emprise qu’elle aurait sur ce bahut. Mais en attendant, ces gars-là allaient faire l’aménagement de son nouvel appartement à sa place, dans le quartier résidentiel Shimura. Et ils avaient intérêt que tout soit fini lorsqu’elle arriverait le soir !

Tranquillement, son sac à main à son bras, elle marcha en direction du hall d’entrée. Sur le chemin, elle pouvait voir plusieurs regards de lycéen qui étaient sans doute intriguait par le bandeau rouge qu’elle avait à l’œil gauche. Tsss… sales mioches, aucunes gênes. Enfin bref, lorsqu’elle arriva dans le hall, elle interpella un surveillant qui passé par là, en présentant un papier qui donnait la preuve qu’elle allait être Directrice de cet établissement. Du coup, on lui indiqua son bureau, la faisant marcher durant quelques minutes. Ce bâtiment était vraiment grand. Lorsqu’elle arriva enfin là où elle allait passer ses journées, elle était satisfaite de ne aps trouver un bureau complètement vide. En effet, il y avait plein de choses. Un magnifique bureau, ordinateur récent, une machine à café, un beau siège en cuire, deux simples chaises se trouvant en face du bureau, un beau canapé neige, une table en bois juste devant, un grand meuble ou plusieurs dossiers étaient rangés et une poubelle. Oui ça aussi s’était important. Du coup, elle ne se gêna pas pour se mettre à l’aise, en s’asseyant sur son nouveau fauteuil.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Ven 20 Juil - 20:35

La rumeur s'était répandue comme une traînée de poudre dans tout le lycée Wakuri : l'ancien proviseur , désormais très âgé ,venait de partir à la retraite de façon prématurée et allait offrir son poste à une autre personne .
Beaucoup l'avaient aperçu et la décrivait comme une "jeune femme plutôt belle avec un oeil en moins" .
Ce détail bien sur en faisait parler plus d'un , certains trouvaient la perte de cet oeil répugnante , d'autre étaient effrayés à l'idée de l'absence d'un globe oculaire chez la nouvelle chef d'établissement .
Kuro ne portait aucune attention à ces bruits , les jugeant totalement dénués d’intérêt : pour elle , le proviseur quel qu'il soit n'est qu'un simple membre du personnel ,une personne intouchable et qui n'avait que faire du monde étudiant ,ne vivant qu'au travers sa paperasse administrative .
Pourquoi s'intéresser à une personne qu'elle ne verrait que trois ou quatre fois pendant ses deux dernières années de lycée ?
Décidément ,ces camarades faisaient bien du boucan pour rien .
C'est à l'instant où l'hybride se faisait cette réflexion qu'une de ses camarades de classe vint lui adresser la parole , posant sans gène ses mains sur le bureau de son interlocutrice , les yeux pétillants :

"-Tu as entendu Amakusa-san ? Elle a un oeil en moins ,c'est bizarre non ?!"

Cette fille était l'une des plus pipelettes de la classe de première littéraire et répondait au nom de Natsumi Hyuuga , une adepte des rumeurs et ragots en tout genre , ivre de gloire et d'attention , détruisant la réputation de quiconque lui faisait du tord ou lui déplaisait , Kuro fut sa première cible .
La fille aux cornes la détestait comme on déteste une chose qui pourrit le quotidien depuis des années : avec détachement . Aussi se contenta-t-elle de répondre à sa camarade de classe d'un hochement de la tète rapide ,les yeux toujours plongés dans son ouvrage de littérature française , ne se décidant pas à accorder plus d’intérêt à cette prétentieuse qui la regardait fixement , tirant une moue hautaine .
Cette dernière , énervée et déçue de ne pas obtenir plus d'attention de son interlocutrice ,attrapa violemment l'ouvrage que cette dernière parcourait et lui arracha sans retenue des mains .
Puis d'une voix forte et claire , elle s'exclama tandis que toute la classe se retournait vers elle ,attentive :

"-C'est quoi ça encore ? J'y comprends que dalle ,c'est encore en français hein ?! "

Natsumi avait dit ça d'un ton désagréable , hautain ,froid ...qui irrita Kuro qui malgré sa colère ,se pria de rester assise et d"attendre la suite des évènements . Ce livre lui était très précieux ,c'était un cadeau de Flore et qu'il tombe entre les mains de cette fille si antipathique la dégoûtait .
La lycéenne feuilleta rapidement le livre et lançant un regard pervers à ma brune aux cornes ,elle s'exclama en affichant sur son visage un rictus moqueur :

"-Un cadeau de cette chère Flore pas vrai ?! "

Kuro lança à son interlocutrice un regard profond de colère et de mépris , se retenant difficilement ,les poings repliés sur eux mêmes quand enfin elle se décida à récupérer son livre . Se levant d'un bond ,elle tendit sa main vers l'objet qui soudain fut propulsé en l'air :

"-Eeeeh ! La passe !"

Natsumi venait d'envoyer le livre vers ses camarades qui prirent alors un malin plaisir à ensuite se le renvoyer entre eux . Le manège dura quelques minutes , Natsumi en étant la principale chef et quand enfin i lui revint dans les mains ,elle le montra à l'hybride restée à sa place , tremblante de colère , la narguant :

"-Amakusa-sa~n ! Par ici , par ici ! Viens chercher ton bouquin ! Si tu ne le fais pas ..."

Joignant les paroles à l'acte , elle saisit entre ses doigts un coin d'une des pages du livre et arracha lentement le papier qui cria dans le silence .
C'en fut trop . Kuro quitta sa table violemment , s'avança vers son ennemie d'une démarche menaçante qui croyait toujours être maître de la situation et quand elle fut à sa hauteur , elle la frappa de toutes ses forces en plein visage ,tant et si bien que l'adolescente s'écroula à terre en hurlant , emportant avec elle un bureau et plusieurs chaises. Certaines filles se mirent à hurler , d'autres reculèrent en tremblant tandis que les garçons restaient muets ,sans savoir quoi faire .
C'est en voyant les chaises à terre que Kuro fut soumise à de violentes pulsions sadique . Se saisissant de l'une d'entre elle par les pieds ,elle la brandit au dessus de sa tète et l'abattit avec violence et force sur le corps de Natsumi qui poussa un hurlement plaintif . N'écoutant que sa haine qui demandait à s'exprimer , Kuro recommença plusieurs fois son geste , se fichant de savoir si elle brisait ou non les os de cette égoïste élève , elle frappait .

"-Combien de temps je vais devoir payer le prix de ma vie ? Combien d temps je vais supporter toutes ces horreurs ? N'ai je pas assez souffert comme ça à cause de ces cornes ? Faut toujours que je subisses ce genre de traitement ! J'en ai assez de tout ça ! Alors crève ! Parce que c'est à cause de toi si la classe a fini par me haïr , Natsumi Hyuuga !"

Se stoppant nette , elle brandit à nouveau la chaise à la verticale et la planta au sol au dessus de sa camarade qui couina de peur , avant de poser son pied sur le bois de la chaise avec force :

"A...Amakusa-san ! Arrète ça ! Tu vas tuer Natsumi ..."

"-Amakusa ,t'es folle ! Hyuuga est bonne pour l'infirmerie là !"


Kuro ne prêtait pas attention aux remarques et paroles de ces camarades ,elle était uniquement intéressée par cette détestable Natsumi qui pleurait comme une enfant sous la chaise ,ne pouvant plus rien faire qu'attendre en tremblant .

"-Natsumi Hyuuga ,si tu fermais ta grande bouche ,ce serait pas mal des fois ! J'ai été gentille et patiente ,je t'ai laissé un bon nombre d'occasion de me blâmer sans rien dire mais désormais , c'est fini ! Chaque fois que tu oseras te foutre de moi ...non ... chaque fois que tu poseras tes sales mains sur mon bureau , je te traiterais comme je l'ai fais aujourd'hui ou peut être même te tuerai je . En attendant ,contente toi de ne plus chercher à me provoquer .
Je compte sur toi ."


Elle retira son pied de la chaise et sitôt fait ,Natsumi se releva en courant et alla se jeter dans les bras de ses amies , en larmes , couverte de blessures et de marques tandis qu'une des filles ramassait le livre de Kuro et lui tendait timidement :

"-Amakusa-san ...tiens ,je te rends ton livre ."

Sans un mot de remerciement , l'hybride lui arracha des mains au moment où un surveillant entra soudain dans la salle de classe ,sans doute alerter par un des élèves . Voyant l'état de Natsumi qui ne tenait plus sur ses jambes , Kuro qui tremblait de colère un peu plus loin et les élèves abasourdis ,il envoya immédiatement la blessée à l'infirmerie puis saisit le bras de la fille aux cornes afin de la conduire chez le proviseur .
Il entra en premier dans le bureau ,laissant Kuro seule sur le seuil et quand il ressortit ,il lui fit signe d'entrer avant de retourner dans le hall .

La lycéenne entra alors sans bruit et referma la porte avant de saluer de façon respectueuse sa supérieure . En effet , elle était très belle et il lui manquait un oeil , absence camouflée sous un cache-oeil rouge très élégant . Elle dégageait une aura froid et méprisante ,hautaine ,dangereuse .
Elle n'était jamais venue dans ce bureau , elle ne savait même pas qu'il se situait dans l'aile Est du bâtiment et s'y retrouver après ce qu'elle avait fait ne pouvait signifier que le pire l'attendait . Malgré qu'elle vienne d'arriver ,la nouvelle proviseure n'allait pas manquer à ses devoirs et lui faire amèrement regretter son geste . Elle ignorait comment mais Kuro savait qu'elle risquait d'être exclue et de voir la fin de ses études compromises par cet élan de colère .
Remarquant que le silence s'établissait de plus en plus , Kuro tenta d'ouvrir le dialogue :

"-Je suis navrée de vous déranger alors que vous venez d'arriver madame ... Je ne sais pas pourquoi j'ai agi de la sorte ..."

Spoiler:
 

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Sam 21 Juil - 0:17

Venant de s’asseoir sur son nouveau fauteuil qui avait l’air flambant neuf, elle n’hésita pas une seconde à mettre les pieds sur son bureau, se disant que ce campus avait vraiment beaucoup d’argent pour investir dans de tel équipement, surtout dans un bureau de proviseur. Non mais regardez cet ordinateur ! On pouvait même jouer à des jeux vidéo demandant d’excellentes configurations ! D’ailleurs, pour passer le temps, sa serait tentant d’acheter quelques jeux pour se distraire. Après tout, elle était devenue la boss de ce lycée, alors elle pouvait faire ce qu’elle voulait non ? Tant que son travail était fait, elle n’y avait pas de problème non ? Retirant les pieds de son bureau, elle alluma l’ordinateur et commença à fouiller dedans. Il n’y avait que des dossiers concernant le campus. En autre, son historique, les élèves qui s‘y étaient inscrits, et des tas d’autres choses. En plus il y avait même internet ! Finalement, elle n’allait pas se faire autant chier qu’elle le pensait. Décidant d’aller faire un tour sur la boite mail qu’on lui avait attribué. Évidemment, elle était vide. Après tout elle venait juste d’arriver.

Ayant faim, elle sortit de son sac à main, qu’elle avait posé sur son bureau, une barre chocolaté, qu’elle mangeât tranquillement, jusqu’au moment où quelqu’un frappa à la porte, avant d’entrée, sans même avoir attendu de réponse. Quel impoli ! Enfin bref, il la salua en s’excusant de la déranger, avant de lui présenter la situation. Une élève, Kuro Amakusa, âgée de 17 ans, avait littéralement pété un câble. Apparemment ses camarades de classe lui avaient pris un livre, qu’ils s’étaient fait passé en se le lançant, histoire d’embêter la demoiselle. Puis cette dernière était devenue folle, au point de donner un coup de poing au visage de la première fille qui lui avait prise le livre. Une certaine Natsumi Hyuuga. Quoi qu’il en soit, Kuro ne s’était pas arrêter là, allant jusqu’à prendre une chaise et à frapper sa camarade avec, à plusieurs reprises, ayant même lancé des menaces, dont une menace de mort. Puis finalement elle avait fini par s’arrêter, avant que Natsumi fût envoyé à l’infirmerie, et elle dans ce bureau qui appartenait maintenant à Tomoyo. Enfin elle n’était pas encore dedans, mais d’apéros ce surveillant, ça ne serait tarder. Mais… pourquoi l’envoyer ici ? C’était pour tester la nouvelle dirigeante de cet établissement ? Et pourquoi s’était à elle de trouver une punition ? Et si elle n’avait pas envie de punir cette élève ? Ouais… Elle devait montrer qui commander ici, mais pas forcément en ne la punissant pas finalement. Toutefois, même si elle n’avait pas encore rencontré cette Kuro, elle la trouvait intéressante. Pendant que les explications étaient données, la Directrice avait eu le temps de finir son casse-croûte, et de jeter l’emballage dans la poubelle.

Quoiqu’il en soit, le surveillant, après lui avoir expliqué end était la situation, fit entrer la jeune fille, qui ferma la porte derrière elle. La lycéenne prit alors la parole, s’excusant de la déranger alors qu’elle venait d’arriver et qu’elle ne savait pas pourquoi elle avait agi de la sorte. Lorsque Kuro parla, sûrement pour briser le silence, la jeune femme la fixa de son seul œil valide, froidement, comme pour dire « tu me fais chier » ou alors « saleté de gamine à peine j’arrive tu viens m’emmerder ». Sans un mot, elle s’approcha d’elle, lui touchant sans retenu et sans douceur, l’une de ses cornes, l’examinant. Puis elle alla verrouiller la porte, récupérant la clé qu’elle alla mettre dans son sac. Puis elle alla s’assoir dans son fauteuil en cuir, mettant les pieds sur la table, une nouvelle fois. Fixant toujours l’élève, elle prit froidement la parole :

- Mademoiselle Amakusa…. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire de vous… Vous exclure et faire en sorte que plus aucun établissement ne vous accepte ? J’ai le bras assez long pour le faire, croyez moi. Mais vous avez de la chance, je n’en ai pas l’intention. C’est facile, trop rapide… C’est comme tuer quelqu’un… Ça fait un moment que j’ai arrêté de faire ça. Ça ne m’amuse plus autant qu’avant. La torture est bien plus amusante…

Elle avait dit cela tout en sortant un canif de son sac à main. Elle avait envie de faire peur à cette fille, afin de se distraire un peu. Elle se leva alors, sa lame toujours en main, et s’approcha lentement de la lycéenne avec un sourire sadique sur les lèvres, la tutoyant soudainement :

- Je pourrai très bien te planter ce canif dans le bras, te faire souffrir d’avantage que tu n’as fait souffrir ta camarade… Ou bien te frapper avec une chaise aussi…

Elle se mit alors à éclater de rire. Un rire qui se voulait presque diabolique. Une fois à porter de l’élève, elle la plaqua soudainement contre le mur, lui mettant la lame sous son cou, la faisant saigner légèrement. Oh oui… du sang… Elle adorait ça. Elle n’avait pas peur que cette fille ne la dénonce. Car qui allait-on croire ? Une lycéenne follement violente, ou la nouvelle Directrice fraichement arrivé qui n’avait pas de casier judiciaire ? C’est alors que son téléphone sonna. Sauver par le gong comme on dit. Du coup, elle s’éloigna de Kuro, après lui avoir lécher sans aucune gêne, le sang qui coulait sur son cou. Sortant son mobile qui se trouvait dans son sac, elle remarqua qu’il s’agissait d’un texto de son mari. Son œil droit afficha alors un regard haineux. Elle lâcha faiblement, quelques mots que la jeune fille à cornes pouvait entendre :

- Putain l’enfoiré… Merde…

Akira, son époux, lui disait qu’il viendrait ce soir dans son appartement. Tomoyo savait très bien comment ça allait se terminer. Il allait encore la maltraiter, l’utiliser comme un objet sexuel, etc… Du coup, la jeune femme se perdit durant quelques secondes dans ses pensées, se mordant la lèvre inférieur jusqu’au sang, tellement elle était énervée. Enfin bref, elle décida de reposer son œil sur son « invité », tout en s’asseyant dans son fauteuil, posant encore ses pieds sur le bureau.

- Bon…. Mademoiselle Amakusa, avant de prendre une quelconque décision, j’aimerai connaitre votre version des faits. Je veux savoir ce qui s’est passé, de A à Z.

Oui, elle changeait d’attitude, comme ça. Mais s’était pour mieux effrayer cette fille. Tomoyo aimait bien cette Kuro, pour ce qu’elle avait fait quelques minutes plus tôt dans la salle de cours. Mais évidemment, elle ne comptait pas le lui dire. Du moins pour le moment, voir jamais. Elle ne le savait pas encore. Pour le moment elle avait juste envie de s’amuser et d’oublier que ce soir elle allait passer une très mauvaise nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Sam 21 Juil - 12:41

Elle venait tout juste de présenter ses excuses à sa nouvelle directrice pour la déranger à peine arrivée à la tète de l'établissement quand cette dernière se leva sans un mot ,s'avançant vers elle en faisant claquer ses talons sur le sol sans doute pour impressionner la jeune hybride qui ne bougea pas d'un pas ,se contentant comme d'habitude de regarder comment la situation allait évoluée avant d'agir .
Dans l'oeil valide de cette femme ,Kuro perçu une lueur étrange , elle semblait à la fois contrariée de devoir si vite prendre ses responsabilités mais aussi amusée par l'acte que son élève venait de commettre , elle avait l'air de le trouver tout à fait intéressant et digne de son intérêt .
La fixant sans un mot de ses deux grands yeux vairons , la brunette sentait bien que cette directrice était dangereuse et qu'elle se devait d'être prudente ,très prudente . Pour se protéger elle mais aussi pour protéger Flore .
Car cette femme semblait capable du pire et de s'attaquer à ses proches ,elle voulait l'éviter à tout prix ,quitte à ressortir de ce bureau le corps gonflé de bleus et en sang . Si elle payait seule son acte ,ça lui suffisait .

Elle sentit soudain une main s'appliquer fermement sur sa corne gauche sans aucune délicatesse , l'examinant sous tous ses angles. C'était désagréable , l'aura que dégageait cette femme lui paraissait des plus malsaines malgré qu'elle est un visage fort délicat et maternel .
Quand enfin elle eut cesser de regarder les bois de son élève et après s'être enfermée dans la salle ,la directrice repartit à son bureau , se rassit d'une façon fort peu correcte les pieds sur le bureau neuf et parla d'un ton qui se voulait froid et méprisant tout en dévisageant son interlocutrice :

" - Mademoiselle Amakusa…. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire de vous… Vous exclure et faire en sorte que plus aucun établissement ne vous accepte ? J’ai le bras assez long pour le faire, croyez moi. Mais vous avez de la chance, je n’en ai pas l’intention. C’est facile, trop rapide… C’est comme tuer quelqu’un… Ça fait un moment que j’ai arrêté de faire ça. Ça ne m’amuse plus autant qu’avant. La torture est bien plus amusante… "

La première menace était des plus banales : l'exclure serait le choix de base , le choix le plus simple et le plus radical aux yeux de n'importe quel chef d'établissement pourtant , celle ci se refusait à la mettre en place ,jugeant ça comme trop simple et trop facile . Elle confiait aussi que c'était comme tuer quelqu'un ,c'était plus rapide que la torture . A ce niveau ,Kuro n'était pas tout à fait d'accord : après tout ,si elle avait frappée plus fort , elle aurait brisé les os de Natsumi sans mal et l'aurait sans mal traversé avec les pieds de la chaise . Suite à cela ,elle serait morte en quelques minutes en supportant d'atroces douleurs . Elle aurait torturé et tué et cela lui aurait prit plusieurs minutes . Mais en effet ,faire du mal aux autres semblait très drôle puisque ses camarades de classe y prenaient un grand plaisir .
Pour sa part ,Kuro n'avait rien ressenti en frappant Natsumi , à part la colère . Ni plaisir , ni envie sadique , rien . Après coup même ,elle s'en voulait d'en être arrivé là , ce n'est pas de cette manière qu'elle se comportait d'habitude ,ce n'était pas dans ses principes .

C'est pendant qu'elle se remettait en question ,Kuro remarqua que la directrice s'avançait vers elle ,un canif en main , sans doute afin de l'effrayer au point qu'elle panique .
Il n'en fut rien ,la fille aux cornes resta silencieuse et parfaitement calme ,regardant la lame qu brillait dans la main de sa supérieure puis la dévisageant au moment où elle prit la parole pour lui annoncer qu'elle n'aurait aucun mal à la punir en la battant à coups de chaise ou en lui plantant ce canif dans le bras et en la faisant souffrir bien plus qu'elle même n’avait fait souffrir Natsumi .
C'était un châtiment plutôt juste , Kuro s'en étonna . Elle pensait que cette sadique lui aurait fait du mal par pur plaisir avant de lui infliger une quelconque punition mais non ,elle se révélait un peu plus ...juste qu'elle ne le paraissait .
Elle riait désormais ,d'un rire profond ,glacial ,pervers et sans qu la lycéenne n'eut pût faire quoi que ce soit , elle planta la lame du couteau dans sa gorge ,pas assez profond pour la tuer mais suffisamment pour la faire saigner .
Un mince filet de sang tiède coulait délicatement sur la gorge blanche de la jeune fille qui retint un cri . Elle ne ferait pas un tel plaisir à cette folle , elle ne crierait pas quoiqu'elle lui fasse , elle était attachée à cette idée et n'en démorderait pas .

Une sonnerie retentit soudain dans leur dos ,une sonnerie de portable sans nul doute , qui eut pour effet d'éloigner la directrice de Kuro , qui reprit son souffle l'espace d'un instant . Avant même qu'elle eut porter sa main à sa plaie pour en essuyer le sang qui coulait , elle sentit une chose humide , rugueuse laver sa blessure pour elle . C'était froid et désagréable et quand elle réalisa que sa directrice léchait son sang ,son coeur rata un battement .
Enfin elle s'éloigna , retournant à son fauteuil et fouillant dans son sac à main ce qui permit à Kuro e discrètement tâter sa poche de short gauche où elle cachait un teazer . Si il le fallait ,elle s'en servirait contre cette femme .
Cette dernière venait de susurrer des propos fort injurieux envers la personne qui venait de lui envoyer un message puis était restée quelques minutes dans ses pensées avant d'à nouveau s'intéresser à l'élève qui épongeait à l'aide de son pull le sang qui jaillissait de sa plaie :

"- Bon…. Mademoiselle Amakusa, avant de prendre une quelconque décision, j’aimerai connaitre votre version des faits. Je veux savoir ce qui s’est passé, de A à Z. "

Enfin elle désirait connaître la version de la petite hybride , changeant soudainement d'attitude . La demoiselle aux yeux hétérochromes s'avança alors en direction de la jeune femme , se planta devant son bureau et commença son récit ,sans oublier un seul détail ,racontant vraiment la scène .

"-J'avoue que j'y suis allée un peu fort mais cette fille méritait d'être traitée comme ça . Elle ne cesse d'écraser les autres pour sa propre gloire , elle avait grand besoin d'être recadrer et remise à sa place . Soit j'ai été brutale , voir violente mais c'est ainsi ,elle n'avait pas à m'ennuyer encore une fois . J'en ai eu assez et je n'ai trouvé que ça pour lui faire payer , c'est tout ce que j'ai à vous dire ."

Elle dévisagea longuement la directrice et conclut :

"-Peut être comprenez vous ce que ça fait d'être mis à l'écart par sa différence ? "

Elle demandait ça à la jeune femme en toute logique :peut être elle aussi avait-elle été rejetée par les autres à cause de son oeil manquant , c'était une possibilité qu'elle ne voulait pas négliger . Tout en posant cette question ,elle activa son teazer à faible puissance afin de riposter à n'importe quelle attaque de sa supérieure .

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Sam 21 Juil - 18:02

Tomoyo afficha un petit sourire satisfait lorsqu’elle entendit la réponse de Kuro. Cette dernière ne se laissait pas faire, allant même jusqu’à être violente pour se faire respecter. La Directrice aimait ce genre de personne. Et pourtant, elle allait devoir la punir pour son acte, sinon on l’accuserait de ne pas faire son boulot correctement. Mais il faudrait une punition légale… Quel ennui… Même si elle appréciait cette lycéenne, elle avait envie de la torturer, de l’entendre crier. Cette petite peste qui n’avait même pas émit une plainte lorsqu’elle lui avait fait saigner le cou avec son canif ! Cela l’énervait tellement, mais en même temps l’élève avait toute son admiration pour ce qu’elle avait fait. La borgne allait répondre quand elle entendit la question de l’élève, la fusillant du regard. Comme ça elle pensait que Tomoyo comprenait ce qu’elle traversait à cause de sa différence ? Tout ça parce qu’elle avait perdu un œil ? Elle répondit d’un ton glacial et supérieur :

- Depuis combien de temps crois-tu que je suis borgne ? Sache que je ne suis pas né comme ça, et que je ne l’ai jamais été durant mes années en tant qu’élève. Dès mon premier jour d’école, à la maternelle, je me suis imposé à mes camarades, et j’ai fait en sorte d’être crainte et respecter par tous. Et ce fut la même chose en primaire, au collège, au lycée et à l’université. Je ne me suis jamais laissé marcher sur les pieds. Alors je ne te permets pas de me comparer à toi. Jamais !

Tout en disant cela, elle avait planté durement sa lame dans le bureau. Elle ne lui avait pas révélé comment elle s’était retrouvé avec un seul œil, car elle prenait cela pour une faiblesse. Après tout, contrairement aux apparences, elle était forcée de se soumettre aux moindres volontés de son époux. Alors qu’elle se vantait de ne s’être jamais laissé faire. Enfin bref, elle récupéra son canif, fixant la lame, puis Kuro, puis son canif, puis Kuro, etc. Elle se demandait bien qu’est-ce qu’elle allait bien pouvoir lui faire à cette jeune fille pour la punir. Des travaux d’intérêt général ? C’était sans doute ce qui convenait le mieux dans un cadre légal. Le problème, c’est que Tomoyo n’aimait pas vraiment la légalité. Elle pourrait très bien la faire kidnapper, sa serait amusant… Enfin peut-être pas pour Kuro, mais la Directrice s’en régalerait. Ah… Elle eut soudainement une idée. Pourquoi ne pas faire venir les parents de la demoiselle ? C’était certes une procédure courante, mais tout le monde ne voyait pas aussi loin que la nouvelle Directrice de ce bahut. Tout en parlant, elle commença à pianoter sur son ordinateur, cherchant le dossier de mademoiselle Amakusa, afin d’en savoir d’avantage.

- Bon bon bon… malheureusement je vais devoir passer par certaines procédures bien ennuyeuses, si je veux être un minimum crédible dans mon nouveau poste. J’ai donc décidé de prendre contact avec votre famille… Ah… Tutrice : Flore Tomoe… Étudiante à l’université Kanjirô. Numéro de téléphone…. Ah le voilà.

Attrapant son téléphone portable, elle entra le numéro qu’elle venait de trouver, pour ensuite appeler. Elle ne fut pas étonnée de tomber sur le répondeur, vu que cette fameuse Flore devait sûrement être en cours. Apparemment, la lycéenne n’avait pas de parents, ni de famille, à par cette étudiante à l’université qui s’occupait d’elle. Quoiqu’il en soit, elle lui laissa un message vocal, avec une voix non agressive, étonnamment douce :

- Bonjour mademoiselle Tomoe. Je suis Ayakashi Tomoyo, la nouvelle Directrice du lycée Wakuri. Il y a eu un incident dont mademoiselle Amakusa est impliquée. Surtout ne vous inquiétez pas, elle n’a rien. Mais j’aimerai tout de même vous rencontrer. Alors cela serait bien si vous pouviez me rappeler pour qu’on fixe un rendez-vous, ou même venir directement me voir à mon bureau si vous avez le temps, afin que l’on discute du cas de mademoiselle Amakusa. Voilà, sa sera tout. Je vous remercie, et à bientôt.

Rapprochant, elle posa son mobile sur la table. Même après ce qu’elle venait de faire, il restait toujours la question de la punition. Ah mais au fait ! Il y avait quelque chose d’étrange, de curieux, qu’elle avait remarqué après que Kuro lui ait posé la question de si elle comprenait de ce que ça faisait d’être mise à l’écart. En effet, elle avait mis sa main dans sa poche, comme ça. Pourquoi ? Tomoyo était certes borgne, mais pas aveugle. Du coup, elle fixa l’élève droit dans les yeux, lui demandant calmement :

- Mademoiselle Amakusa…. Qu’est-ce que vous cachez dans votre poche ?

Voyant que Kuro ne semblait pas vouloir coopérer, elle ajouta :

- Je vous conseille de faire en sorte d’être dans mes petits papiers, car je suis parfaitement capable de vous faire mener une vie encore plus dure que ce que vous endurez déjà à cause de vos cornes. Contrairement à ce que vous pensez certainement de moi, je sais être clémente avec ceux qui m’obéissent, je sais les récompenser. Alors ne compliquez pas les choses et poser ce que vous cachez, sur mon bureau.

Sur ces mots, elle attendit que la demoiselle fasse ce qu’elle avait demandé. Franchement, cette fille lui plaisait bien, alors elle trouverait ça dommage de lui faire du mal, même si en même temps, elle avait très envie de la faire souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Sam 21 Juil - 20:38

"- Depuis combien de temps crois-tu que je suis borgne ? Sache que je ne suis pas né comme ça, et que je ne l’ai jamais été durant mes années en tant qu’élève. Dès mon premier jour d’école, à la maternelle, je me suis imposé à mes camarades, et j’ai fait en sorte d’être crainte et respecter par tous. Et ce fut la même chose en primaire, au collège, au lycée et à l’université. Je ne me suis jamais laissé marcher sur les pieds. Alors je ne te permets pas de me comparer à toi. Jamais !"

A en juger par l'agressivité de la directrice ,Kuro devina sans mal qu'être borgne était un complexe pour la jeune femme , peut être était ce pour elle un signe de faiblesse ,une faille dans sa barrière de grande dame froide et sadique .
Elle avait réussi à se faire respecter durant toute sa vie ? Soit ,voilà une très belle prouesse mais quand on a des parents ou des personnes plus âgées ,faire ce genre de chose est très simple .
Cette femme avec son air hautain finissait par agacer l'hybride plutôt que l'effrayer ,elle semblait avoir eu une vie bien trop simple comparée à celle de Kuro .
Par ailleurs ,elle se doutait que l'absence de son oeil n'était pas dû à un défaut de naissance comme ces cornes et elle le fit savoir poliment :

"-Je ne voulais pas me comparer à vous , je me doute que vous n'êtes pas née comme ça !"

La directrice regardait désormais son couteau puis Kuro ,alternant son oeil unique entre ces deux sujets . Elle semblait prendre u fou plaisir à faire attendre la demoiselle aux cornes qui se tenait alerte au moindre geste de sa supérieure ,se disant qu'à cette faible distance ,elle pourrait facilement lui enfoncer la lame du canif dans la peau . Si elle y arrivait , Kuro ne pourrait pas se défendre à cause de la douleur et ça ,elle le refusait .Elle refusait catégoriquement d'être le jouet de cette femme , une poupée de chair qu'on transperce à l'aide d'une lame juste pour le plaisir .
Seul son tazer lui assurait une once de sécurité et pendant quelques secondes ,elle regretta que sa faux fut si imposante et demeure une grande partie du temps à son appartement .
Observant la jeune femme borgne , elle remarqua une lueur de sadisme dans son iris qui lui fit comprendre qu'elle devait vraiment se méfier .
Du coin de ses deux yeux , Kuro balaya la pièce et remarqua plusieurs objets assez longs qui pourraient faire office d'armes . Le balai caché dans un coin de la salle , juste derrière elle lui faisait envie ,il serait parfait comme arme de défense .
Elle entendit à nouveau la voix hautaine et froide de la directrice qui s'adressait à elle tout en faisant des recherches dans son ordinateur au sujet de la petite hybride :

"- Bon bon bon… malheureusement je vais devoir passer par certaines procédures bien ennuyeuses, si je veux être un minimum crédible dans mon nouveau poste. J’ai donc décidé de prendre contact avec votre famille… Ah… Tutrice : Flore Tomoe… Étudiante à l’université Kanjirô. Numéro de téléphone…. Ah le voilà. "

Bon sang ,l'administration n'avait toujours pas régler l'erreur dans son dossier et retiré Flore de son poste de tutrice ? Elle n'était pas sa tutrice officielle ,aucun papier ne l'attestait ,aux yeux de la loi , Kuro Amakusa n'est qu'une colocataire de Flore Tomoe , rien de plus .
Ce n'était pas sa tutrice mais sa colocataire et ce détail ,Kuro l'avait des centaines de fois spécifié à l'administration du lycée qui n'avait évidemment fait aucune modification notable . Elle ne souhaitait pas que Flore soit mêlée à ces histoires mais là ,elle allait devoir accepter que la bretonne se mêle un peu de sa vie .
Tandis que la directrice laissait sur le répondeur du portable de sa compagne un message vocal demandant à la voir en urgence suite à l'incident de la matinée , Kuro éteignit son tazer . Elle le sentait chauffer contre sa cuisse et ne souhaitait pas qu'il disjoncte au moment où elle en avait besoin , il devait être prêt à l'emploi quand il était nécessaire qu'il soit opérationnel .C'est pourquoi pour l'instant ,elle le garderait éteint .
Avec tout ce qui se trouvait dans cette pièce , elle avait de toute façon de quoi se défendre même sans tazer . Le seul ennuis est qu'il soit retourné contre elle .
Malgré toutes ses préoccupations , Kuro se sentait étonnement calme ,sereine , comme si elle maîtrisait la situation alors qu'au contraire ,elle ne contrôlait qu'une infime partie de ce qui se passait désormais .Elle ne parvenait pas à paniquer après tout , cette femme avec son canif n'était rien face aux nombreux hommes qui la chassaient à coups de haches et de lances ,ce genre de scène était bien plus impressionnante que celle qui se déroulait devant elle .

Elle continuait de fixer la femme qui désormais la dévisageait elle aussi quand cette dernière lui demanda calmement ce qu'elle cachait dans sa poche .
Elle avait compris que Kuro venait d'éteindre son tazer , sans doute afin de le garder pour plus tard .
Comme elle était perdue dans ses pensées ,l'hybride n'avait rien répondu ,rien fait ,au point de ne pas paraître coopérative . Ce manque de coopération quoiqu'involontaire poussa la directrice à la prévenir :

"- Je vous conseille de faire en sorte d’être dans mes petits papiers, car je suis parfaitement capable de vous faire mener une vie encore plus dure que ce que vous endurez déjà à cause de vos cornes. Contrairement à ce que vous pensez certainement de moi, je sais être clémente avec ceux qui m’obéissent, je sais les récompenser. Alors ne compliquez pas les choses et poser ce que vous cachez, sur mon bureau. "

Kuro retint assez bien un rire nerveux quand elle entendit que cette femme pouvait lui faire vivre "une vie encore plus dure que ce qu'elle endurait déjà" . Plus dure que cette vie ,c'était la mort . La demoiselle aux cornes avait donc raison de se méfier , cette nouvelle proviseure ne lui voulait pas de bien ,mais du mal ,beaucoup de mal .
Plongeant la main dans sa poche ,elle déposa son tazer sur le bois du bureau en se rassurant et admis qu'un tel objet n'avait pas lieu d'être dans un lycée :

"-Même si la loi l'interdit ,ce genre de trucs est très pratique . C'est plus pratique que la faux et il est plus facile de le transporter ."

Il lui restait encore un atout : sa rapidité et son art de manier les objets très longs pour attaquer et se défendre . Dans cette salle seule ,il y avait de quoi faire .
Pourtant , la jeune femme e semblait pas décider à l'attaquer , elle avait même l'air de trouver Kuro intéressante par l'acte qu'elle avait commis et sa manière d'être effrontée et de ne pas paniquer comme le ferait une jeune fille normale .
D'ailleurs , la brune se demandait comment ses autres camarades réagiraient si elles se retrouvaient un jour dans sa situation ,sure qu'elles se feraient dessus et imploreraient pour la vie sauve .
Implorer ,ça ne ressemblait pas à l'hybride ,elle n'implorait personne ormis son dieu . C'était la seule entité pour laquelle elle s'abaisserait autant et elle tiendrait ferme cette résolution .
Puis elle annonça à la directrice :

"Au fait madame ,puis je savoir à qui vous avez laissé ce message vocal ? Le numéro dans mon dossier n'est plus le bon , j'avais avertis l'administration et si j'en crois qu'ils n'ont pas modifié le statut de Flore dans mon dossier ,c'est que le numéro ne doit pas l'être non plus."

Elle ne mentait ,Flore avait depuis peu changer de numéro et Kuro ne le connaissait pas encore par coeur . Et puisque le statut de la bretonne n'avait pas été mis à jour ,elle devinait sans mal que le numéro ne l'avait pas été non plus et que la directrice avait laissé un message sur une vieille boite vocale désormais inutilisée .
Elle entendit soudain quelqu'un toquer à la porte , le surveillant de tout à l'heure , qui annonçait avoir amené Natsumi Hyuuga afin qu'elle aussi explique la raison de sa dispute avec Kuro .
Cette dernière se raidit en entendant ce nom et attendit la suite sans bouger , se demandant comment elle allait se sortir de cette histoire .

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Sam 21 Juil - 23:41

Alors comme ça elle se baladait avec un teaser ? La Directrice pouvait très bien se servir de ça pour « enrichir son casier judiciaire ». Mais elle ne le ferait pas, puisque la lycéenne avait été obéissante. Bien qu’elle soit manipulatrice, lorsqu’elle disait quelque chose, elle tentait généralement tenir ses paroles. Du moins quand cela ne dérangeait en rien ses plans. Décidément, cette fille lui plaisait de plus en plus. Elle était dangereuse… En plus elle parla de faux. En avait-elle une ? Mais le fait qu’elle ne chiale pas comme une gamine avait le don d’énervé sérieusement Tomoyo. Pourquoi ? Pourquoi ?! Avait-elle vécu des choses plus traumatisantes ? En tout cas, ça excité de plus en plus la borgne qu’on lui résiste de la sorte. Enfin surtout parce que c’était Kuro. Même s’il était possible que cette dernière ait peur, elle ne laissait rien transparaitre. Affichant un sourire sadique, elle répondit :

- Un taser, une faux… Vous êtes plus dangereuse que je ne le pensai, mademoiselle Amakusa. Et si je vous disais que j’ai en ma possession quelque chose de bien plus redoutable ?

Sur ces mots, elle se tue, n’en disant pas plus. Elle se fichait de ne pas avoir de réponse. Ca n’était pas une véritable question. Elle avait très bien comprit que cela ne ferait pas peur à la lycéenne, mais elle s’en fichait. C’est alors que Kuro annonça une chose qui déplut fortement à la Directrice. Le numéro où elle avait appelé été faux ? Flore n’était plus sa tutrice ? Elle avait l’air de dire la vérité. Elle voulait rencontrer mademoiselle Tomoe pour voir à quoi elle ressemblait, et utiliser le fait qu’elle la connaisse, afin de faire obéir Kuro par tous les moyens. Mais bon, si elle voulait vraiment savoir qui était l’étudiante à l’université, elle pouvait très bien fouiller sur son ordinateur. Après tout, toutes les informations qui concernaient le campus s’y trouvaient. Et elle pourrait carrément aller la voir, histoire d’effrayer un peu la jeune fille à cornes, si bien sur cette dernière tenait à son ancienne tutrice. Tomoyo allait répondre, lorsque quelqu’un taper à la porte. C’était le surveillant qui avait amené l’élève qui se trouvait dans la pièce. Il disait avoir amené Natsumi Hyuuga, afin qu’elle s’explique elle aussi à propos de ce qui s’était passé. Elle n’était pas censée être à l’infirmerie celle-là ? Elle aurait mieux fait d’y rester… Soupirant, elle rangeât son canif dans son sac, ainsi que le taser, afin que l’homme ne voit pas tout ça. Par contre elle ne savait pas encore si elle rendrait ce dernier à sa propriétaire. Enfin bref, elle se leva de son fauteuil, afin de se diriger vers la prote avec la clé, qu’elle utilisa pour ouvrir l’entrée. Le surveillant lui demanda alors pourquoi elle avait verrouillé. La Directrice répondit simplement qu’un élève était passé en courant tout à l’heure, tout en ouvrant la porte au passage et qu’elle avait décidé de verrouiller pour être tranquille. Cela eu l’air de suffire au surveillant car celui-ci fit entrer l’autre élève, avant de repartir. Fixant Natsumi, d’un air froid et intimidant, Tomoyo lui demanda :

- Je suppose que je dois aussi vous demandez votre version des faits, mademoiselle Hyuuga. Alors allez-y, je vous écoute.

Cela l’ennuyer vraiment… Mais avoir dans la même pièce deux élèves qui avaient eu un violent différent, pouvait s’avérer…. divertissant. Après avoir entendu les paroles de Natsumi, la Directrice posa de nouveau les pieds sur son bureau, demandant, en fusillant la concernait du regard, voulant la mettre mal à l’aise :

- Alors dites-moi mademoiselle Hyuuga… Qu’est-ce que ça fait de se faire remettre à sa place ? Je suppose que vous vous considérez comme la pauvre victime dans cette histoire… Alors j’ai une proposition à vous faire. Donnez-moi des exemples de punition que je pourrai donner à mademoiselle Amakusa. N’hésitez pas à laisser libre cours à votre imagination. Même si elles ne sont pas légales, je suis prête à les entendre. Ne vous en faites pas, je m’assure de votre sécurité si votre camarade désire vous violenté ici-même.

De son seul œil valide, elle fixait à tour de rôle les deux lycéennes, attendant leurs réactions. Puis elle réagirait en conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Dim 22 Juil - 0:45

Natsumi Hyuuga rentra dans l'office de la proviseure , des bandages sur les bras et les jambes ,des pansements sur le visage , elle avait encore du mal à marcher sans doute à cause du choc . Voyant Kuro la regarder ,elle lui lança un sourire mesquin ,comme pour lui dire que ce qu'il lui arrivait était bien fait pour elle et qu'elle allait morfler pour avoir fait valser une chaise .
Elle se tint droit ,triomphante à coté de sa camarade , lançant à la directrice un regard fier ,hautain tant et si bien que Kuro devinait que ces yeux allaient enflammer la directrice qui s'était rassise les pieds sur le bureau , nonchalante et détachée de toute cette histoire ,ne voulant que faire le minimum de son boulot . Enfin ,elle ouvrit la bouche ,s'adressant à Natsumi d'un ton froid et se voulant intimidant :

"- Je suppose que je dois aussi vous demandez votre version des faits, mademoiselle Hyuuga. Alors allez-y, je vous écoute. "

La concernée raconta tout dans les détails ,grossissant certains détails ,en omettant d'autres pour cacher sa culpabilité , accusant Kuro comme seule coupable , la blâmant ,disant que tout ça n'était qu'un jeu et que l'hybride n'était pas capable de s'intégrer à sa classe et donc qu’elle la tenait pour seule responsable parce qu'elle était déléguée de classe .Pendant tout son récit , l'hybride serra les poings , refoulant la colère qui montait à nouveau en elle . Cette fille se permettait de rejeter toutes ses fautes sur ses épaules juste parce qu'elle était différente des autres , c'était pitoyable .
La nature humaine n'avait pas changé d'un pouce depuis dix ans , l'être humain reporte constamment ses fautes sur les autres ou sur un bouc-émissaire choisi par la foule et auquel personne n'apportera d'aide . La mentalité humaine était décidément de plus en plus pourrie par la lâcheté ,l'abus de l'autre , l'intolérance et le mépris .
La demoiselle aux yeux vairons poussa un soupir d'ennui , sa camarade de classe continuant son récit dans lequel elle devenait une héroïne de tragédie tandis que son interlocutrice semblait mourir d'ennui ,tant et si bien que la brune crût qu'elle allait dire à Natsumi de se taire une bonne fois pour toutes . Elle n'en fit rien ,l'écoutant jusqu'au bout puis lorsque la lycéenne eut fini , elle la toisa du regard avant de lui demander quel effet cela faisait d'être remis à sa place .
Son auditoire resta sans voix , sonnée par cette question puis s'écria :

"-Attendez là ...vous cautionnez ce qu'à fait cette fille ?!"

La jeune femme ne releva pas cette question ,ne prenant même pas la peine d'y répondre et continua ,demandant à Natsumi de trouver une punition à infliger à sa camarade ,qu'elle soit légale ou non .
Kuro lança un regard à la proviseure qui balayait de son unique oeil d'une lycéenne à une autre , attendant une réponse tout comme l'hybride qui redoutait la réponse de sa camarade . Garce comme elle est ,elle serait capable de lui faire faire des choses ignobles ou de lui infliger des châtiments corporels qui pousserait n'importe qui à supplier la mort .
Pourtant il n'en fut rien , Natsumi exigea d'un ton insolent le renvoi définitif de Kuro qui lança un regard méprisant à sa déléguée de classe qui croyait s'adresser à une chef d'établissement comme les autres ,bien loin d'imaginer la cruauté et la folie dont son interlocutrice pouvait faire preuve .

"-Foutez cette fille dehors ! C'est un monstre , elle est pas comme nous ! Elle a des cornes ! J'espère que vous cautionnez pas ce qu'elle a fait parce que vous aussi ,vous êtes différente avec votre oeil en moins ! Elle aurait jamais dû être là !"

La brune retint sa respiration en entendant de tels propos . Natsumi n'avait donc rien compris . En disant cela ,elle venait de creuser sa propre tombe , c'était la chose à ne pas dire ,absolument pas .
Plongeant ses yeux dans celui de la directrice ,elle remarqua un flot de haine et de fureur se déversé dans son iris pourpre , tant et si bien que Kuro sentit un frisson remonté dans son épine dorsale tandis que sa déléguée continuait de crier comme une possédée ,déversant toute sa haine sur sa supérieure et sur Kuro indirectement :

"-Cette fille n'aurait jamais dû être élève à Wakuri ,c'est pour ça que j'ai monté la classe contre elle ! Aujourd'hui ,je comptais la faire craquer mais pas de bol ,elle a été plus violente que je ne le pensais ! Alors ,qui est la coupable ?! "

Un petit rire moqueur retentit dans le bureau silencieux . La demoiselle aux cornes riait , se moquant sans aucune retenue de cette pimbêche qui venait sans s'en rendre compte de porter ses accusations contre elle même . C'en était ridicule ,risible .
Se reprenant en toussotant ,Kuro tourna son visage ovale vers Natsumi qui tremblait de colère et lui apprit en lui lançant un regard moqueur et illuminant son visage d'un rictus froid :

"-Eh ...déléguée , tu viens de te dénoncer en plein tribunal . T'es vraiment une idiote . Je t'ai pourtant dit que tu devrais te taire de temps en temps , c'était pour t'éviter de te ridiculiser de la sorte ."

Elle reposa ses yeux sur la directrice qui ne pipait mot ,dévisageant toujours aussi froidement les deux demoiselles . Elle semblait avoir compris que les menaces ne marcheraient pas sur Kuro aussi comptait-elle se rattraper sur cette autre fille qui semblait bien plus impressionnable et superficielle , ayant toujours vécu dans les jupes de sa mère et n'ayant jamais à supporter une seule épreuve difficile autre qu'une mauvaise note ou une dispute avec une amie .
Toujours aussi calme , l'hybride continuait de regarder sa supérieure ,ne se lassant pas du spectacle qu'offrait son unique iris ,le trouvant d'ailleurs très beau .
Elle était comme attirée par cet oeil , happée par sa couleur profonde ,une couleur rouge lumineuse comme du sang .
Oui ...son oeil était couleur sang ,de la même couleur que l'oeil gauche de la demoiselle aux cornes.

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Dim 22 Juil - 13:26

Lorsque Tomoyo demanda à Natsumi de lui racontait ce qui s’était passé, elle l’écouta jusqu’au bout, sans l’interrompre, malgré le fait qu’elle soit horriblement ennuyer par toutes les paroles de la délégué dont l’histoire n’était pas vraiment la vérité. Elle rejetait toute la faute sur la demoiselle à cornes. La Directrice n’en croyait pas ses oreilles, devinant parfaitement comment avait été cette fille. Elle était pourrit gâtée, c’était évident. La borgne avait été comme ça durant son enfance, alors elle pouvait deviner facilement ce genre de chose. Toutefois, contrairement à Kuro, elle ne l’appréciait pas pour le moment. D’où le fait qu’elle lui ait demandé qu’est-ce que ça lui faisait d’être remise à sa place. Natsumi en reste sans voix, avant de lui demander si elle cautionnait la jeune fille à cornes. Tomoyo ne se donna pas la peine de lui répondre, enchainant en lui demandant de choisir une punition pour sa camarade de classe. La borgne fut vraiment très déçue par la réponse. La mettre dehors ? Qu’est-ce qu’elle pouvait bien être ennuyeuse comme gamine… Puis elle commença à traiter Kuro de monstre, parce que cette dernière avait des cornes. C’est alors que cette chère mademoiselle Hyuuga, lança la phrase qu’il ne fallait surtout pas dire à la nouvelle dirigeante de ce lycée. « J'espère que vous cautionnez pas ce qu'elle a fait parce que vous aussi, vous êtes différente avec votre œil en moins ! »… Alors comme ça elle osait carrément traiter la proviseur de monstre ? Elle se sentait vraiment au-dessus de tout non ? Elle pensait vraiment n’avoir rien à craindre parce que ça n’était pas elle qui avait été violente ? La réaction de Tomoyo fut immédiate. Son œil rouge foudroya du regard Natsumi, mais avec encore plus d’insistance, comme si elle tentait de la cribler de balle ainsi.

Alors que la déléguée continuait de parler, allant même jusqu’à ce dénoncer elle-même tellement elle était stupide, la jeune femme aux cheveux blancs fouilla dans son sac à main. Un canif, un taser et… un petit pistolet… Étant une fille de Yazuka, elle portait toujours une arme à feu sur elle. Mais bon, si elle s’en servait ici, elle aurait des problèmes. Et puis elle avait déjà pris la résolution de ne plus tuer comme ça sur un coup de tête. Mais elle voulait montrer à cette insolente qu’est-ce qu’était réellement un monstre. Attrapant son canif, elle l’ouvrit sous les yeux des deux lycéennes, tout en s’approchant de Natsumi, qu’elle attrapa soudainement par le col, plaçant sa lame près de son visage, plantant son œil dans l’un des siens avec haine :

- Je devine que tu as toujours été gâté par tes vieux. Moi-même, c’est ce que j’ai vécu. On pourrait donc dire qu’on est semblable… Oh mais j’oubliai, c’est impossible n’est-ce pas ? Puisqu’avec mon œil en moins, je suis un monstre ! Je suis différente de la majorité ! Et quand on est différent, on doit souffrir, n'est-ce pas, Natsumi ?!

Elle lui lâcha le col, pour l’attraper soudainement par les cheveux, avec violence, avant de l’envoyer violement par terre, posant la pointe de son talon sur la poitrine de cette garce, appuyant lentement pour lui faire mal aussi lentement que possible.

- Je devrai peut-être te crever œil pour que tu comprennes qu’est-ce que ça fait d’être un monstre ! Ou alors une oreille ! Voir la langue, ça ferait taire ta boite à connerie une bonne fois pour toute ! Ou alors je pourrai te découper lentement, petit bout par petit bout ! Il y a tellement de possibilité ! Mais ce qui me ferait le plus envie, sa serait de te séquestrer durant des jours et des jours ! Imagines, tous les soirs je viendrai te voir, afin de te torturer différemment chaque jours, en te maintenant en vie avec de la nourriture dégueulasse ! Et à force, tu n’aurais envie que d’une chose : en finir avec ta vie. Mais tu ne pourrais pas, puisque tu serais enchainé à un mur !

Sur ces mots, elle retira son pied de la poitrine de Natsumi, et ne se gêna pas pour s’asseoir sur son ventre. Puis elle approcha de nouveau sa lame du visage de la déléguée. Elle lui entailla légèrement la joue, pour ensuite aller lécher le sang qui s’en écoula. Toutefois, elle ne s’arrêta pas là, elle utilisa son canif pour couper le haut de l’uniforme de Natsumi, jusqu’en bas, dévoilant son soutien-gorge, qu’elle décida de couper aussi. Puis elle lui arracha le tout, afin qu’elle ne porte plus rien en haut. Cela avait pour but d’humilier la déléguée, qui tapait réellement sur les nerfs de Tomoyo. Elle déclara lors sur un ton qui se faisait étrangement doux, mais très inquiétant :

- Si jamais tu parles à quiconque de ce qui qui s’est passé ici, je te promets que je te le ferai regretter… Pour ton haut tu peux raconter n’importe quoi, tant que tu ne me mentionne pas. On s’est bien comprises, Natsumi ?

Ensuite, elle se leva, afin de retourner s’assoir sur son fauteuil, comme si de rien n’était. Elle aurait bien voulu aller plus loin, mais ce lieu n’était pas vraiment approprier pour faire ce qu’elle voulait. Du coup, elle se contenta d’utiliser la peur. Elle se rendit compte qu’elle devait toujours donné une punition à Kuro. Et pour le moment, il n’y avait que Natsumi qui en avait reçu une, alors que ça n’était pas elle qui devait en recevoir à la base. Finalement, voulant toujours faire durer le suspense, elle demanda à la demoiselle à cornes :

- Et vous mademoiselle Amasuka, qu’est-ce que vous pensez que vous méritez comme punition ?

Franchement, même si elle voulait l’entendre hurler de douleur, elle aimait bien Kuro. Alors dans un sens, la punir ne la tentait pas vraiment. Mais dans un autre sens, c’était une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Mar 24 Juil - 12:30

La directrice avait fondu sans un mot sur Natsumi , canif à la main ,passant tel un courant d'air à coté de Kuro pour se saisir de la jeune prétentieuse par le col , la menaçant du bout de la lame luisant à la lueur du soleil dont les rayons traversaient la fenètre .
Tandis que la jeune femme aux longs cheveux blancs malmenait la lycéenne en lui demandant si ,elle aussi ,elle ne devrait pas se faire crever un oeil et devenir un monstre ou la séquestrer jusqu'à ce qu'elle implore la mort de venir la chercher ,l'hybride aux cornes observait la proviseure qui semblait jouir des cris plaintifs qu'émettait sa victime sans s'en rendre compte ,tel un animal blessé . Son visage tiré en un rictus froid et sadique ,son uniqe oeil luisant d'un désir de torture remarquablement fort , ce visage presque démoniaque lui était vraiment familier .
Quand elle était petite ,les gens autour de la demoiselle aux cornes avaient ce même visage , luisant de haîne , de sadisme , de méchanceté et cette face de l'être humain l'avait toujours effrayée .
Et cette expression cruelle ne disparaîtra de ce monde tant que l'homme serait animé par la haine et le désir de détruire son prochain , comme c'est pitoyable .

La directrice entreprit soudain d'arracher le haut et le soutiens gorge de Natsumi qui poussa un hurlement dde peur et de gène , essayant de se débattre sans aucun résultat . Elle était rouge ,aussi rouge que le sang qui coulait de sa joue entaillée , humiliée comme jamais elle n'arait crût l'être et lorsqu'enfin la jeune femme la relacha ,elle porta ses bras à sa poitrine pour cacher ses seins nus et hurla en direction de sa supérieure :

"-Vous êtes malade ! Je vais porter plainte pour attentat à la pudeur et menaces !"

Bon sang , elle aggravait son cas en tenant de tels propos face à cette femme complètement folle . Sitôt elle aurait porter plainte qu'on retrouverait son cadavre dans une poubelle , Kuro le parierait sans aucun mal et ne se frotterait pas à ce genre de sort .
Pour toute réponse ,la directrice borgne conseilla d'un ton doux mais terrifiant de ne pas faire partager cet évènement et de ne pas mentionner son nom au risque de sévèrement le regretter . La concernée frémit ,une chair de poule visible parcourant tout son buste et acquiesça en tremblant , ses yeux noirs baignés de larmes tandis qu'à nouveau Tomoyo s'adressait à la brune aux yeux vairons sur un ton calme ,presque apaisant :

"- Et vous mademoiselle Amasuka, qu’est-ce que vous pensez que vous méritez comme punition ? "

Pour être tout à fait honnête ,la jeune fille ne savait pas quelle punition s'infliger . Elle s'en voulait de toute son âme d'avoir ainsi cédé à la colère et d'être devenue un monstre de violence durant un court instant mais ne savait comment expier cette attitude . Les humains ne savent pas se juger et se pardonner eux même , sans doute est ce pour cela qu'une entité supérieure aux hommes existe ?!
La jeune fille aux bois ne répondit pas directement ,cherchant comment répondre à une telle question piège et soudain ,elle se surprit à tenir des propos philosophiques en guise de réponse :

"-Je ne sais pas quoi vous répondre , vous devez le savoir non ? Nous e savons pas nous juger et nous punir nous même ,nous en sommes incapables car nous tenons à nous protéger au maximum . C'est pourquoi je vous réponds en toute honnèteté : je ne sais pas quelle punition je mérite pour ce que j'ai fait ,j'en suis navrée ."

Elle lança un regard à Natsumi qui tremblait toujours en s'envelloppant de ses bras et sans même comprendre pourquoi ,elle léprouva de la pitié pour elle ,tant et si bien qu'elle lui présenta des excuses assez frugales pour la façon dont elle s'était comportée avec elle . Son interlocutrice la dévisagea un instant , sans rien répondre tandis que Kuro se tournait à nouveau vers la proviseure pour continuer de répondre à sa question :

"-Madame ,c'est à vous que revient le choix de la punition , c'est vous le juge ici . Mais quoique vous fassiez ,je ne vous délecterais pas de mes cris . J'ai décidé il y a des années de ne jamais crier quand quelqu'un me faisait du mal car couiner n'est qu'un encouragement pour le bourreau . Plus le cri est puissant ,plus ce dernier ressent un désir immense de faire du mal . Et ...."

Elle se tut un instant ,se demandant si ce qu'elle allait dire par la suite allait ou non la mettre dans l'embarras puis enfin se décidea à conclure sa phrase laissée en suspens le temps de la réflexion :

"-Et j'ai l'impression que me punir ne vous intéresse pas plus que ça ,que c'est juste une façon de faire votre boulot . Me tromperais je ?"

Elle observa l'iris pourpre de la jeune femme ,qui était l'unique fenètre de l'âme de cette froide proviseure et remarqua que le rubis s'éclaircissait ,comme si ce que Kuro venait de prêcher l'amusait ou l'intéressait .
En son for intérieur , l'hybride començait a apprécier cette dame avec laquelle elle se trouvait quelques points communs : elle avait l'air de porter un fardeau bien trop lourd pour elle ,de subir un destin trop difficile à regarder mais semblait aussi trop fière pour demander de l'aide . Sa tendance à vouloir tout contrôler venait sans doute de cette faille en elle , peut être tentait-elle de se rassurer sur sa dignité en maîtrisant tout ce qu'elle pouvait maîtriser .
Du moins ,c'est ainsi que son oeil parlait à Kuro qui ne se lassait pas de se noyer dans son iris écarlate comme un crépuscule .

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Mer 25 Juil - 16:09

Natsumi aurait beau crier à la Directrice qu’elle était folle et qu’elle allait porter plainte, ça ne changerait rien. Tomoyo n’avait pas peur. Elle ne craignait rien ni personne, à quelques exceptions, comme son père ou son mari. Mais ça, elle ferait tout pour le cacher, ne voulant pas paraitre faible. En tout cas maintenant mademoiselle Hyuuga tremblait de peur, et elle n’oserait pas contredire la nouvelle dirigeante de l’établissement. Retournant ensuite s’assoir sur son beau fauteuil en cuir, elle adressa la parole à Kuro, lui demandant quel genre de punition pensait-elle mériter. La réponse fut une déception pour la borgne, qui l’entendit déballer des paroles philosophiques. La jeune femme au cache-œil rouge devait bien admettre que cette fille avait raison. Ce qu’elle avait dit fonctionné pour tout le monde, sauf pour les masochistes, ce que n’était pas la chef de ce lycée. Quoi qu’il en soit, Tomoyo se contenta de soupirer doucement, et de jeter des regards aux deux demoiselles en face d’elle, déçu. Elle entendit alors la jeune fille à cornes… s’excuser devant la déléguée ?! Était-elle folle ?! Pour la Directrice, cette fille ne méritait pas qu’on lui pardonne ! Après tout le mal qu’elle avait fait ! Mais qui était la borgne pour la jugé ? Ayant fait beaucoup de mal aux gens, elle n’en avait pas le droit. Cependant, elle appréciait celle qui possédait une hétérochromie, et commençait à ne pas supporter que quelqu’un d’autre lui fasse du mal à part elle-même. Mais ça n’était pas parce qu’elle aimait bien cette fille, qu’elle ne supportait pas qu’on la touche. En fait, tant qu’elle n’aurait pas réussi à la faire pleurer, crier, hurler, supplier, elle ne voulait pas que quelqu’un d’autre lui fasse du mal. C’était un jeu pour elle, et Kuro était son jouet. C’est exactement comme ça qu’elle voyait les choses. Après que la jeune fille à cornes se soit excusée auprès de sa camarade, Tomoyo d’un ton agacé :

- Vous me décevez, mademoiselle Amakusa…. Cette fille n’aurait pas hésité un instant à vous persécuter jusqu’à vous pousser au suicide. Alors pourquoi ? Avez-vous pitié d’un être aussi faible ? Trouvez-vous que j’ai été trop dur avec elle ? J’aurai pu faire bien pire, mais je tiens à garder mon nouveau poste.

Plus tard, Kuro parla de nouveau en disant que c’était à Tomoyo de choisir la punition. Mais quel que soit la punition, elle ne criait jamais de douleur. Apparemment, elle avait déjà vécu ce genre de choses. Enfin peu importe, la Directrice possédait bien des moyens pour arriver à ses fins. Comme s’en prendre aux personnes chères de ses cibles. En ce qui concernait son interlocutrice, elle commencerait par se renseigner sur cette Flore Tomoe, afin de savoir quelle était exactement leur relation. Pour le moment, la dirigeante du lycée ne connaissait pas d’autres connaissances de Kuro, alors il fallait bien qu’elle commence quelque part. Par la suite, l’hybride émit une hypothèse, comme quoi la borgne ne cherchait pas vraiment à la punir, et qu’elle cherchait à le faire car s’était juste son boulot. La Directrice planta son œil dans l’un des siens, intéressée par ce qu’elle venait d’entendre. De son ton impassible, mais avec une lueur d’intérêt dans le regard, elle répondit :

- Et pourquoi pensez-vous cela, mademoiselle Amakusa ? D’après vous, j’ai vraiment abandonné l’idée de vous faire souffrir ? Vous dites qu’il y a des années vous avez décidé de ne plus crier de douleur… Cependant, tout le monde à un point faible, et lorsque j’aurai trouvé le vôtre, on verra bien combien de temps vous résisterez.

Sur ces mots, elle attrapa le taser qui se trouvait dans son sac à main, avant de le lancer à Kuro. En faisant cela, elle lui lançait un défi, comme si elle lui disait « prends cette arme et bat toi, résiste autant que tu peux ». Pendant ce temps, elle continua de réfléchir à ce qu’elle allait bien pouvoir lui donner, comme punition « scolaire ». Il fallait qu’au moins le personnel de l’établissement la prenne au sérieux. Et puis, elle n’était pas pressée, car elle savait qu’une fois qu’elle aurait dit comment elle voulait la punir, cette discussion serait terminée, et elle se retrouverait seule, dans ce bureau. Elle n’aurait ainsi plus de divertissement qui puisse lui faire oublier ce qui allait se passer ce soir avec Akira.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Ven 27 Juil - 13:56

"- Vous me décevez, mademoiselle Amakusa…. Cette fille n’aurait pas hésité un instant à vous persécuter jusqu’à vous pousser au suicide. Alors pourquoi ? Avez-vous pitié d’un être aussi faible ? Trouvez-vous que j’ai été trop dur avec elle ? J’aurai pu faire bien pire, mais je tiens à garder mon nouveau poste"

Oui ,c'était sans doute vrai : Kuro était bien trop miséricordieuse et gentille . Elle n'aurait pas pût en vouloir à Natsumi indéfiniment et son attitude agressive se comprenait sans problèmes quand étaient connus les difficultés familiales que cette jeune déléguée arrogante subissait chez elle : parents divorcés , père trompant sa mère avec plusieurs filles à la fois , génitrice alcoolique . Par cette violence ,ce mépris , cette façon d'écraser les autres , Natsumi essayait d'extraire toute cette douleur qui la tiraillait au plus profond de son être , l'hybride le savait et comprenait cette attitude malgré qu'elle ne puisse la cautionner .
Elle ne trouvait pas que la dirigeante de l'établissement était trop dure avec cette prétentieuse mais elle ne pouvait supporter que quelqu'un s'attaque à une fille et la mette à nue contre son gré . Si Flore avait agit de la sorte lors de leurpremière nuit , Kuro aurait refusé de vivre avec elle .
La demoiselle aux cornes expliqua sa façon de penser à la proviseure , que personne ne pouvait se juger et se punir et qu'elle refusait d'hurler sous la torture .
Elle avait bien compris que les méthodes de Tomoyo n'était pas légales et qu'elle ne se contentait pas d'un marthyr physique mais aussi psychologique , aussi se contentait-elle d'être la plus neutre possible afin de ne pas s'attirer les foudres de la femme . Cette dernière ,semblant très intéressée par la prêche psilosophique qu'elle venait de déclamer , lui demanda d'un ton impassible et neutre de toute émotion :

"- Et pourquoi pensez-vous cela, mademoiselle Amakusa ? D’après vous, j’ai vraiment abandonné l’idée de vous faire souffrir ? Vous dites qu’il y a des années vous avez décidé de ne plus crier de douleur… Cependant, tout le monde a un point faible, et lorsque j’aurai trouvé le vôtre, on verra bien combien de temps vous résisterez."

Kuro dévisagea avec mépris cette femme qui commençait à lui plaire auparavant : si elle s'en prenait à Flore ,elle le lui pairait cher ,très cher . Elle n'avait rien à voir dans cette histoire et l'hybride refusait catégoriquement que la bretonne soit victime de ses propres actes .
Elle vit soudain la jeune femme aux cheveux blancs fouiller dans son sac puis lui lancer quelque chose qu'elle attrapa au vol : son tazer . Elle consentait à lui rendre finalemment , la brune en fut ravie . Etre à nouveau en sa possession la faisait se sentir en sécurité , bien plus qu'auparavant .
Ce geste ,ressemblant étrangement à celui que faisaient les nobles pour défier leurs adversaires , lui conseillait vivement d'être prudente et sure d'elle ainsi qu'entraînée .
Rangeant son tazer dans sa poche , Kuro leva les yeux vers la directrice qui semblait réfléchir à une punition pour la soumettre et lui faire regretter son geste sans pour autant souhaiter en trouver : il y avait quelque chose ...que Tomoyo Ayakashi voulait à tout prix oublier et la présence des deux lycéennes était un excellent prétexte pour se distraire .
Aussi ,la petite demoiselle aux bois lui demanda poliment ,sans sous entendu et sans vouloir la blesser ou la froisser :

"-Madame ,vous voulez oublier quelque chose en nous gardant ici pas vrai ? C'est pour ça que vous tardez tant à me punir alors que vous n'avez pas hésité pour Natsumi . "

Elle se tut . Elle n'éprouvait ni pitié , ni tristesse pour son interlocutrice ,juste la solitude qu'elle gardait cachée sous ses airs froids et hautains . Et tout en continuant , elle regardait Tomoyo avec des yeux surs , pleins de gentillesse et de sérieux : Kuro n'avait pas l'idée de s'en faire une amie , elle voulait juste savoir ce qui se passait dans la tète de cette femme si cruelle .

" Que cherchez vous ? Quoique ce soit , vous ne pouvez pas nous garder indéfiniment ici et tôt ou tard ,nous retournerons en classe . A moins que ..."

Elle s'approcha de la directrice tandis que Natsumi, soudain consciente du danger qu'était cette nouvelle proviseure , la prévenait :

"-Amakusa-san ! Arrètes ,ne t'approches pas ! Elle risque de te faire du mal !"

"-Ca va aller , Hyuuga-san ."

L'hybride se planta devant le bureau de sa supérieuse au cache oeil et s'exclama d'un ton neutre :

"-Vous voulez me faire crier et pleurer avant de me laisser partir ,je me trompe ? Malheureusement ,je ne veux plus jamais pleurer , ni crier ,ni souffrir et ça ne dépend pas de vous mais de moi . Je suis la seule à savoir ce qui est douloureux pour moi . Je risque de vous décevoir alors ne comptez pas trop sur mes plaintes pour vous divertir et vous amusez ,vous risqueriez de vous ennuyer plus qu'autre chose . Mais faites ce que vous avez à faire ."

Elle recula et lui intima en souriant :

"-Par contre ,ne comptez pas sur ma participation ou ma coopération"



_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Dim 29 Juil - 16:25

Soudainement, Kuro demanda à Tomoyo si elle les gardait ici car elle voulait oublier quelque chose. Et que c’est pour ça qu’elle tardait tant à punir la demoiselle aux cornes. Le seul œil valide de la Directrice se planta dans l’un de ceux de son interlocutrice qui en chaina avec d’autres paroles, alors que la jeune femme ne répondait pas, la regardant impassiblement. Elle lui demanda qu’est-ce qu’elle cherchait, et qu’elle ne pourrait pas les garder indéfiniment. Puis, mademoiselle Amkusa s’approcha d’avantage du bureau de la proviseure, alors que sa camarade de classe lui demanda de ne pas s’approcher car la chef de l’établissement risquait de lui faire du mal. Alors comme ça elle s’inquiétait du sort de celle qu’elle avait bizuté tant de fois ? Enfin bref. Kuro parla de nouveau, lui demanda si elle voulait la laisser partit seulement après l’avoir faite crier et pleurer. Elle ajouta qu’elle ne voulait plus jamais faire cela, et qu’elle était la seule à savoir ce qui lui faisait du mal. Elle finit en disant qu’elle devait ne devait pas compter sur sa participation ou sa coopération. Ca, Tomoyo l’avait bien compris, et elle prenait les paroles de son interlocutrice comme un défi. Mais pour le moment, elle se leva de son siège, sans répondre à Kuro, passant à côté des deux filles, et déverrouilla la porte, déclarant impassiblement :

- Je reviens dans quelques minutes.

Puis elle sortit. Mais avant de continuer son chemin, elle ferma la porte à clé. On pouvait comparer cela à de la séquestration. Mais le problème c’est qu’elle ne pourrait pas faire ça indéfiniment ici. Quoi qu’il en soit, elle se rendit dans une pièce qu’elle avait aperçue en traversant le couloir lorsqu’elle était arrivée ici. Pénétrant à l’intérieur, elle se retrouva dans une salle remplie de vêtement en tout genre. Ça ressemblait surtout à des déguisements en fait. Mais peut-importe, elle était venu là afin de trouver quelque chose à mettre pour Nastumi. Non elle n’avait pas pitié d’elle, mais elle voulait juste éviter qu’on voie cette jeune fille sortir du bureau dans l’état qu’elle était. Même si tout le monde était en cours, elle préférait prévenir que guérir. Du coup, elle attrapa un haut d’une tenue scolaire, avant de retourner dans son bureau, verrouillant de nouveau après être entré. Elle envoya ensuite le vêtement à la déléguée, sans un mot, avant de retourner s’assoir sur son siège. Son regard se figeât ensuite sur Kuro, avec un air amusé :

- Mademoiselle Amakusa, vous pensez vraiment que je vais répondre à vos questions comme ça ? Alors que vous ne voulez même pas me donner un indice sur ce qui vous ferait du mal…

Sur ces mots, elle sortit une nouvelle barre chocolatée de son sac à main. Et après avoir pris une bouchée, elle ajouta :

- J’ai le pouvoir de vous garder ici jusqu’à la fin des cours. Voir même une heure de plus. Même s’il y a la pause de midi, je pourrai toujours vous convoquer ensuite. Après tout, c’est moi qui dirige ce lycée désormais.

C’est alors que quelqu’un tapa à la porte. C’était le surveillant qui était de retour. Alors Tomoyo se leva pour aller déverrouiller la porte. Une discussion s’engageât ensuite entre les deux adultes. L’homme voulait savoir si elle en avait encore pour longtemps avec les élèves. La Directrice répondit alors que mesdemoiselles Amakusa et Hyuuga étaient collé dans son bureau. La première pour la journée, mais la seconde pour le reste de la matinée. Mais Kuro pourrait tout de même aller prendre leur pause déjeuné. On lui demanda pourquoi Natsumi aussi était puni. La réponse fut immédiate : Discrimination envers une camarade de classe. Après tout, c’était vrai. A la base toute cette histoire avait commencé parce qu’elle n’aimait pas Kuro, qui possédait des cornes, la traitant de monstre. Puis elle ajouta qu’elle allait donner 1000 lignes à Natsumi, où elle écrirait « Je ne dois pas être une vilaine garce et traiter les autres de monstre lorsqu’ils sont différent de moi ». Elle aurait jusqu’à la rentrée de septembre pour faire ça. Et si ça n’était pas fait, la punition serait doublée. En fait, elle avait un peu plus de deux mois. Le surveillant qui ne comprenait pas pourquoi Kuro n’avait pas une punition aussi sévère, demanda pourquoi. Tomoyo pris la défense de mademoiselle Amakusa en disant que la demoiselle avait beaucoup souffert moralement dans sa vie, et que les bizutages de ses camarades ne faisaient qu’empirer la chose. De plus, pour la Directrice, la souffrance psychologique devait être punie plus sévèrement que la souffrance physique. En tout c’était ce qu’elle avait dit à l’homme. On ne pouvait pas savoir si s’était vraiment ce qu’elle pensait, ou alors qu’elle avait pris honnêtement la défense de la jeune fille à cornes. Et même si elle ne connaissait pas l’histoire de Kuro, elle avait quand même fait comme si s’était le cas. Après peut-être que ce qu’elle pensait à propos de cette fille, était faux. Comprenant le point de vue de sa supérieure, l’homme acquiesça, avant de partir. Une fois de plus, la borgne verrouilla la porte, et retourna s’assoir. Elle prit de nouveau la parole, d’un ton étrangement doux, mais inquiétant, alors qu’une souriait gentiment :

- Bon, puisqu’on va passer un bon moment ensemble, venez donc vous asseoir, qu’on fasse connaisse. J’aimerai en apprendre un peu plus sur vous deux. Comme… Je sais pas moi. Quel est votre matière préférée ? Ou alors qu’est-ce que vous aimez faire comme activité ? Mais aussi si vous avez un petit ami, par exemple. Allez raconter moi, je vous tout savoir…

Sachant très bien que ces filles se méfiaient d’elle, elle voulait savoir à quel point. Du coup, elle ne s’attendait pas à ce que les élèves lui déballent toute leur vie comme ça. Mais elle était curieuse de voir leur réaction par rapport à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Mer 1 Aoû - 17:11

"- Je reviens dans quelques minutes."

C'est ainsi que la directrice répondit à la provocation de Kuro , sortant sans rien dire de plus de son bureau ,prenant le soin de refermer à clé la porte derrière elle .
Une fois sure que la proviseure ne l'entendrait pas et qu'elle s'éloignait , Natsumi poussa un long soupir de fatigue et ,lançant un regard à sa camarade aux cornes qui s'était adossée au mur blanc de la salle ,elle lui demanda d'un ton qui se voulait méprisant mais qui sonnait faux :

"-T'as pas peur d'elle Amakusa-san ? Enfin ,je pense que les erreurs humaines comme toi n'ont pas peur de grand chose ..."

La demoiselle aux cornes la regarda sans un mot , plongeant ses yeux dans ceux de sa camarade niponne et lui répondit d'une voix calme et claire ,comme si elle savait déjà comment toute cette histoire allait se finir :

"-Cette femme ne peut pas me faire peur juste par ces regards et ces mots menaçants . Je n'ai peur de quelqu'un que lorsqu'il passe à l'acte et que je réalise qu'il est plus fort que moi ...et puis ..."

"-Et puis ?"

"-Et puis rien ,tu ne pourrais pas comprendre ."

C'est à cet instant où la lycéenne fermait la conversation que la proviseure revint dans son bureau ,lançant au passage un haut d'uniforme à Natsumi ,cette dernière s'empressa de le passer .Puis se rasseyant mollement dans son fauteuil , elle demanda d'une voix railleuse à Kuro :

"- Mademoiselle Amakusa, vous pensez vraiment que je vais répondre à vos questions comme ça ? Alors que vous ne voulez même pas me donner un indice sur ce qui vous ferait du mal… "

Non ,Kuro n'avait pas imaginé un seul instant que sa supérieure lui aurait fait partager ses failles gratuitement ,sans recevoir en échange des informations sur son interlocutrice .Mais dire ce qui pourrait la torturer et lui faire du mal , la jeune fille aux cheveux bruns se l'interdisait catégoriquement .
Aussi , elle attendit ce que la dame aux cheveux blancs allait prononcer comme suite à cette déclaration .
Elle ne fut pas très extraordinaire , la jeune femme leur annonçant qu'elle avait le pouvoir de garder toute la journée les jeunes filles si elle le souhaitait ,personne ne lui demanderait de compte .
Aussi lorsqu'un surveillant vint demander pourquoi l'entretient avec Natsumi Hyuuga s'éternisait , c'est le plus simplement du monde qu'il accepta le choix de sa nouvelle supérieure hiérarchique : la demoiselle était collée toute la matinée avec en prime mille lignes à copier -comme en primaire- tandis que la fauteuse de trouble aux bois restait toute la journée avec Tomoyo .

Entendant cela , la concernée sursauta . Rester toute la journée dans ce bureau ne la dérangeait pas ,c'est la présence de cette femme qui l’ennuyait : pas question de se laisser distraire ou de se relâcher tant qu'elle serait avec elle ,il lui fallait redoubler de vigilance une fois seule .
Retournant encore une fois dans son fauteuil ,un sourire satisfait aux lèvres , la jeune femme aux cheveux blancs s'adressa à ses deux lycéennes d'une voix qui se voulait sympathique et rassurante :

"- Bon, puisqu’on va passer un bon moment ensemble, venez donc vous asseoir, qu’on fasse connaisse. J’aimerai en apprendre un peu plus sur vous deux. Comme… Je sais pas moi. Quel est votre matière préférée ? Ou alors qu’est-ce que vous aimez faire comme activité ? Mais aussi si vous avez un petit ami, par exemple. Allez raconter moi, je vous tout savoir… "

Leur présentant les deux sièges qui étaient disposés devant le bureau de bois , la proviseure leur fit signe de s'asseoir ,ce que les deux jeunes filles firent sans attendre . Puis , sans trop oser lever les yeux vers la directrice ,Natsumi répondit docilement aux questions posées , bredouillant tout de même :

"-Eh bien ...J'aime bien les sciences et les maths ...sinon quel genre d'activité ? La gymnastique et la cuisine ...
Et un petit ami ,je n'en a pas ..."


Kuro écoutait d'une oreille distraite , se concentrant sur la directrice qui semblait ravie des réponses qu'elle entendait . Elle regardait de son seul oeil valide la brune aux yeux bruns qui parlait avec difficultés , ne prêtant pour l'instant pas attention à l'hybride ,qui en fut ravie .
Natsumi était naïve , elle répondait honnêtement à des questions personnelles et ce genre d'aveux pourraient se retourner contre elle . Aussi la brune à la queue de cheval se promit de ne rien divulguer à Tomoyo , du moins rien de personnel ou en rapport de près ou de loin avec Flore .
Elle sentit soudain le rubis que formait l'oeil de la directrice se planter sur elle , comme pour lui ordonner de parler et de répondre honnêtement à ses questions .
Déglutissant pour humidifier sa gorge sèche , la demoiselle prit la parole en lançant un regard froid à son auditoire :

"-Je suis à l'aise en français , en philosophie et en japonais . J'aimem’entraîner à la faux le matin , lire , écrire et dessiner . Des passes temps banals entre autres .
Et comme vous avez l'air de désirer plus que tout savoir si je suis en couple ou non ,je vous assure que je suis célibataire ."


Assurer ça faisait très mal à l'hybride ,elle avait l'impression de renier son amour pour Flore , de la trahir mais c'était pour son bien . Si elle avouait devant cette femme être amoureuse de la bretonne ,cette dernière pourrait subir des choses horribles par sa faute et ça ,être coupable du mal être de Flore ,Kuro ne le supporterait pas .
Elle sentit soudain sa croix en argent glisser de sous son pull et apparaître sur sa poitrine , croix qu'elle s'empressa de camoufler sous la paume de sa main :

"-Ca ,c'est un détail mais je suis catholique . Mais puisque vous voulez savoir beaucoup de choses à mon propos ,je vous dit ce qui me passe par la tète ."

Elle lança un regard sérieux à la jeune femme et lui demanda sans gène :

"-Et vous madame ? Pourquoi êtes vous devenue proviseure de Wakuri ? Etes vous mariée ? Avez vous des enfants ?"

Oui , ces questions étaient indiscrètes mais quitte à confier des choses à cette femme ,autant en demander de même .
Si elle voulait à tout prix connaître tous ses secrets , son interlocutrice borgne devrait alors répondre elle aussi à ces questions .
Echange de bons procédés ...

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Jeu 2 Aoû - 1:29

La première à répondre aux questions de Tomoyo, fut Natsumi., qui n’osait pas trop regarder la directrice en face. Apparemment, cette dernière avait réellement réussi à lui faire peur. Ce qui fit affichait un sourire sur son visage. Cependant, cette fille n’intéressait pas autant la chef d’établissement, que Kuro. En effet, elle n’avait toujours pas réussi à atteindre son objectif en ce qui concernait cette jeune fille à cornes. C’est donc pour cela que son œil valide se posa sur l’autre élève, l’incitant à parler à son tour. Elle l’écouta donc attentivement. Mais à un moment, elle entendit la lycéenne dire qu’elle s’entrainait à la faux le matin ? Intéressant… Puis elle ajouta qu’elle était célibataire. Ah vraiment ? De toute façon, la borgne avait la ferme intention d’enquêter sur cette fille. D’ailleurs, il lui suffisait de passer un seul coup de fil, et l’enquête pourrait débuter immédiatement. Mais pour le moment, elle n’en fit rien. C’est alors qu’elle remarqua une croix tomber de sous le pull de Kuro, qui déclara qu’elle était catholique. Tomoyo se contenta de répondre :

- Je vois…

C’est alors qu’elle entendit l’hybride la questionné à son tour. Elle lui demanda pourquoi elle était devenue proviseure ici, si elle était mariée et si elle avait des enfants. Quel culot… Cette fille ne manquait pas de cran, mais c’est une des choses qui plaisait à la directrice chez son interlocutrice. Quoi qu’il en soit, elle allait devoir répondre quelque chose. Pourquoi ne pas répondre honnêtement ? Du moins, en partie. Ca n’était pas comme si cela lui faisait du tort. Fixant la jeune fille aux cornes, elle déclara d’un ton neutre :

- Ce campus est très intéressant. Vous ne trouvez pas, mademoiselle Amakusa ? Et puis, vous aurez peut-être du mal à le croire, mais j’ai toujours adoré les mangas. D’où ma présence ici. Sinon, bien que je ne porte pas d’alliance, je suis bel et bien marié, mais je n’ai pas d’enfant.

En bref, cela voulait dire qu’elle était mariée, mais pas forcément en couple avec son époux. Il y avait bien des gens qui restaient mariés et allaient voir ailleurs chacun de leur côté, pour diverses raison. Mais quoi qu’i ; en soit, elle était resté le plus impassible possible afin de ne pas trahir son ressentiment à propos de son mariage, qu’elle regrettait fortement. Enfin bref, elle ne put s’empêcher de demander à Kuro, d’un ton étonnement amical :

- Et sinon, pourquoi vous entraînez vous à manier une faux, mademoiselle Amakusa ? Cela m’intéresse beaucoup.

Peu de temps après la réponse de la lycéenne, l’alarme à incendie retentit soudainement. Quoi ? Mais l’exercice anti-incendie n’était pas prévu à cette date ! Et si c’était un véritable incendie ? Peu importe, Tomoyo n’avait pas envie de crever ici, alors elle attrapa son sac à main, et se dirigeât vers la porte en faisant signe aux deux filles de la suivre. Après avoir déverrouillé la porte, elle l’ouvrit, mais se retrouva la seconde d’après, avec le canon d’un flingue poser sur son front. En face d’elle, il y avait deux hommes habillé en costume noir, qui possédaient des lunettes de même couleur, ainsi qu’un flingue chacun. Une vraie dégaine de yakuza ! Et si ça se trouve, s’en en était vraiment… Quoiqu’il en soit, ces gars-là firent reculer la directrice, avant de lui prendre la clé et de verrouiller la porte derrière eux après être entré. L’un avait une queue de cheval, et l’autre était chauve. Le premier prit le sac à main de la borgne, tout en déclarant :

- Ton enfoiré d’époux nous doit un sacré paquet de fric, alors tu vas nous servir d’otage le temps qu’il paye. Lorsque l’on aura reçu la confirmation, on se tirera. Mais d’ici là, on va s’amuser un peu tous les deux, ma chère Tomoyo… Et si tu résiste, je te fais un troisième trou.

Sur ces mots, il posa le sac à main sur le bureau, avant d’attraper la jeune femme par les cheveux, en laissant le canon de son arme sur la tête de la directrice, alors qu’il lui lécha la joue. Affichant un air de dégout, la dirigeante du lycée lui donna un puissant coup de genou entre les jambes, mais cela n’arrêta pas ce gars, qui lui donna un violent coup de cross sur la tête, qui la sonna quelques peu, la faisant tomber à terre. Elle signait de la tête maintenant. Puis, le mec qui avait une chevelure, commença à tripoter Tomoyo, qui n’avait pas encore retrouvé ses esprits. Quant à l’homme chauve, il avait en joue les deux lycéennes, mais fini par s’approcher des deux lycéennes, avec un air pervers sur le visage. Les pauvres allaient très certainement passé un sale quart d’heure… Tout comme la borgne d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Jeu 2 Aoû - 13:41

"- Et sinon, pourquoi vous entraînez vous à manier une faux, mademoiselle Amakusa ? Cela m’intéresse beaucoup. "

Kuro savait parfaitement que ce détail fort peu commun allait faire tilter la directrice , elle avait eu raison de le signaler l'air de rien , même si l’entraînement du matin n'était pas une fausse information .
Reprenant peu à peu place dans la réalité , l'hybride entreprit de répondre à l'interrogation de son interlocutrice , cette dernière ayant auparavant consentit à répondre à ses propres questions :

"Vous savez , quand je suis partie de chez moi , j'étais seule dans des endroits parfois pas très fréquentables , il me fallait quelque chose pour assurer ma sécurité . Et un jour ,j'ai réussi à voler une faux puis de fil en aiguille ,j'ai appris à l'utiliser . D'abord comme arme de défense puis comme arme d'attaque ."

Sitôt eut elle finit sa phrase qu'un cri strident retentit dans l'établissement .
L'alarme incendie ? Etrange ,l'exercice incendie avait déjà eu lieu il y a quelques jours , serait ce un véritable incendie cette fois ?
Vive comme l'éclair , la proviseure avait saisit son sac à main puis s'était dirigée vers la porte verrouillée dans l'optique de vite sortir , sans se soucier des deux élèves dont elle était responsable .Natsumi venait de se lever quand elle se figea nette , les yeux exorbités de terreur . Voyant sa camarade se figée de la sorte ,soudainement , Kuro se leva à son tour du fauteuil dans lequel elle s'était enfoncée et vit deux hommes en noir entrés sans aucune gène dans le bureau de la directrice ,un canon pointé sur la tète de cette dernière qui reculait sans un mot .
L'un des deux hommes s'emparra du sac à main de la jeune femme qu'il posa sur le bureau tandis que Kuro reculait afin de discrètement s'approcher de l'endroit où se trouvait le long balai qu'elle avait remarqué auparavant , tirant Natsumi par la même occasion .

La supérieure de Wakuri essayait tant bien que mal de se défendre mais celui qui la maintenait lui assigna un violent coup de crosse sur le crane qui eut raison d'elle pendant quelques minutes tandis que le second yakuza s'approchait des deux lycéennes ,un rictus pervers au visage .
Derrière Kuro ,Natsumi tremblait de peur , demandant à l'hybride si elle savait quoi faire .
Oui ,elle savait . Ce genre de situation ,elle l'avait vécu plus d'une dizaine de fois , beaucoup d'hommes lui avait adressé ce même sourire en approchant leurs mains d'elle quand elle était à la rue . Au début ,elle prenait peur et fuyait aussi vite qu'elle le pouvait puis un jour ,elle décida de leur faire face . C'est ce qu'elle allait faire .

"-Soyez gentilles d'accord ?! Si vous êtes obéissantes , je vous ferais pas de mal ."

Disant cela ,l'homme leur montra son arme ,un gros calibre , d'un air fier qui amusa Kuro . Se battre contre une personne armée , elle n'avait jamais essayé et ça promettait d'être fort amusant . Si elle perdait ,c'était sa vie qui servirait de compensation , une seule erreur pourrait lui être fatale .
Soudain ,elle remarqua quelque chose qui la rassura : le chargeur du revolver de son adversaire n'était qu'à demi plein ,il ne comptait que trois balles . Soit trois chances de la toucher à des endroits vitaux , c'était déjà mieux que six chances .

"-A...Amakusa-san ...?"

Dans son dos , Natsumi bredouillait le nom de sa protectrice , sans savoir quoi faire . Ainsi cachée derrière elle , la déléguée ne risquait pas grand chose , ce serait la demoiselle aux cornes qui subirait les dommages ...c'était justement pour cette raison que la brune s'était ainsi placée devant son ennemie à l'approche de l'homme .
Elle haïssait Natsumi Hyuuga , de toute son âme , mais laisser une personne indésirable lui faire du mal , un homme qui plus est ,elle ne pouvait pas le supporter .
Sans un mot ,Kuro activa son tazer à sa puissance maximale , remerciant mentalement Tomoyo de lui avoir rendu et saisissant à pleine main le balai dont le manche de fer luisait , elle sourit à son opposant , froidement , sournoisement . Ce rictus se voulait malsain et intimidant même si elle savait qu'il lui en faudrait plus pour faire peur à cette armoire à glace :

"-Plutôt crever qu'obéir à un enfoiré de ton espèce ! Ramène toi avec ton flingue qu'on se marre un peu !"

Elle étouffa un rire , excitée à l'idée de combattre et faisant tournoyer le balai dans sa main pour s'assurer qu'elle l'avait bien saisit , elle lança un regard de défi à son adversaire qui pointa le canon de son révolver vers l'hybride .

"-Si je me glisse sous la ligne de tir au dernier moment ,ça devrait le faire ... Ensuite , il suffirait que je lui fonce dessus et que je l'électrocute ... Pour le flingue je verrais plus tard ."

Le mâle lui souriait , narquois et lui intima avant de presser la gâchette :

"-T'aurais jamais dût te la jouer guerrière ,petite merdeuse!"

Elle entendit une détonation qui résonna longtemps dans sa tète . Et soudain ,tout autour de l'hybride semblait se dérouler au ralenti . Elle vit la balle approcher d'elle , lentement ,comme pour se moquer d'elle et semblant lui dire "bientôt , je transpercerais ta poitrine ." et ,sans attendre , elle s'abaissa comme elle l'avait prévu .
Une fois qu'elle eut sentit la balle frôler l'une de ses cornes , elle s'élança en direction du tireur ,tous sens en alerte et saisit son tazer qui lui brûlait la cuisse avant de l'enfoncer sur le ventre de l'homme .
Ni une ni deux ,sentant qu'elle avait touché sa cible ,elle pressa sans un mot l'un des boutons de son arme et lui envoya une décharge assez puissante pour lui faire lâcher son calibre .

"-Hyuuga Natsumi !"

Kuro ne comprenait pas pourquoi elle avait hurlé de la sorte le nom complet de sa camarade ,peut ètre était ce simplement pour attirer son attention , quoiqu'il en soit ,elle lui demanda de ramasser l'arme .
Peut être aurait elle l'idée de lui tirer dessus afin de se venger , l'hybride n'en savait rien . Pour l'instant ,seul le yakuza l'intéressait et elle remarquait qu'il revenait à lui peu à peu , un peu sonné .

"C'est pas vrai ! Déjà ?!"

La brune regarda un instant son tazer , ne comprenant pas que cet homme qui venait de se prendre une décharge assez importante se remette déjà , pensant s'être trompée dans le dosage des volts .
Pourtant non ,tout était en place ... elle ne comprenait pas .
Elle se sentit soudain propulsée en arrière , son adversaire en noir l'ayant violemment frappée au ventre , et s'écroula au sol en toussant ,pressant son abdomen douloureux .Le balai qu'elle avait en main tomba en résonnant sur le sol ,juste derrière elle : seul son tazer était encore en sa possession .
Ce n'était pas vraiment rassurant puisque les décharges qu'il envoyait semblait être innéficaces et tandis qu'elle se relevait ,le yakuza au sourire pervers se saisit de ses cornes ,à pleines mains ,sans douceur et la souleva au dessus du sol .
Kuro avait l'impression que tout son corps reposait sur ses cornes et que celles ci étaient sur le point de craquer . Ca lui faisait mal ,atrocement mal , elle se retint pourtant de gémir de douleur ,tenant à rester neutre en toutes circonstances . Et au moment où elle crut céder à la douleur ,se mettre à crier ,à pleurer , l'homme la relâcha avant de s'écrouler au sol , une balle dans la gorge.
Du sang vint se coller au visage blanc de la brune à terre , qui resta figée de stupeur .
Quelqu'un ...venait de tirer ... Mais qui ? Il n'y avait que deux flingues dans cette pièce ... Non ...

"-Hyuuga-san ?!"

Natsumi se tenait collée au mur , le pistolet en main ,tremblant de tous ses membres et haletante . Elle avait l'air plus paniquée que fière d'elle , comme si tirer et tuer quelqu'un la choquait au plus profond d'elle même . Elle faillit lâcher l'arme mais la rattrapa au dernier moment , reprenant ses esprits .
Une nouvelle balle frôla Kuro et se planta dans le mur derrière elle .
Mais ce n'était pas la dernière balle du chargeur de Natsumi ,elle ne devait sans doute pas penser à attenter à la vie de sa camarade dans un moment pareil ,c'était une balle venant de face .
En un instant ,l'hybride se rappela la présence du deuxième yakuza qui maintenait Tomoyo .

"-Bon sang ,je l'avais oublié ! Et à en croire sa façon de tirer , il est plus habile et expérimenté que celui que nous venons de tuer ... Dilemme ..."

Elle rattrapa son balai et balaya rapidement des yeux la pièce pour trouver un endroit qui lui épargnerait les balles , éteignant son tazer qui recommençait à surchauffer .

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Ven 3 Aoû - 11:54

Donc Kuro savait se battre avec une faux… Décidemment, plus Tomoyo apprenait à connaitre cette fille, et plus elle l’appréciait. Toutefois, elle ne l’avouerait jamais, étant trop fière pour faire une chose pareille. Enfin bref, par la suite, il eut la scène avec les yakuzas. La directrice fut en difficulté, à cause du canon posé sur sa tête, et maintenant, elle était sonnée, saignant à la tempe à cause du coup de crosse qu’elle venait de recevoir. Pendant ce temps, les deux lycéennes étaient occupées par un autre homme, qui voulait abuser d’elles aussi. Mais la borgne n’y faisait pas vraiment attention, car elle avait elle-même ses problèmes. Alors que l’individu continuait de toucher le corps de la chef d’établissement, un coup de feu se fit entendre. Du coup, l’homme arrêta pour regarder ce qui se passait. Tomoyo, qui depuis le début tentait de trouver une solution pour s’en sortir sans être tuer, posa ses yeux dans la même direction aussi. Ces deux derniers virent toute la scène. Kuro qui esquiva le coup de feu, avant de foncé sur son adversaire et d’utiliser son tazer sur lui, ce qui le neutralisa un court moment. Mais ça, c’était avant qu’il ne se jette sur Kuro pour la frappait au ventre, et la soulever par les cornes. Cela énerva u plus haut point la jeune femme cheveux blancs, qui ne voulait absolument pas que l’hybride émette des plaintes à cause de cet homme. C’est elle qui devait l’obliger à crier et à pleurer, personne d’autre ! Mais heureusement, l’élève résistait tant bien que mal afin de ne pas céder. C’est alors que la directrice vit quelque chose qu’elle n’aurait jamais cru voir.

En effet, la déléguée venait de ramasser l’arme à feu de son agresseur, afin de lui tirer dans la gorge. Magnifique… Tout simplement magnifique ! Là, elle afficha un grand sourire sadique lorsqu’elle vit Nastumi commettre son premier meurtre. Qui aurait cru ça d’elle ? Surement pas Tomoyo, qui remarqua que l’attention de son ravisseur était maintenant portée aux deux lycéennes. Profitant de la situation, la borgne qui tenta d’ignorer le plus possible son mal de tête, se précipita sur son sac à main, afin de plonger la main dedans et d’en sortir un flingue. Le moment de la vengeance avait sonné. Rapidement, elle s’approcha de derrière le yakuza, qui avait presque touché les Kuro en lui tirant dessus. Quoiqu’il en soit, la directrice lui assena un puissant coup de cross, comme il lui avait fait précédemment. Du coup, l’homme s’écroula par terre, saignant de la tête. Et avant qu’il puisse riposter, la jeune femme donna un coup de pied dans sa main pour qu’il lâche son arme. Puis elle lui donna un nouveau coup de pied, mais dans la tête cette fois-ci. Ensuite, elle n’hésite pas pour planter fortement son talon droit dans l’œil droit du yakuza, qui hurla de douleur. Il venait de perdre un œil d’une façon peu courante, sous le regard sadique et pervers de Tomoyo prenait un grand plaisir à faire ça. Après avoir bien appuyé avec son pied, elle retira son talon plein de sang, avant de l’abattre de sang froid avec une balle dans la tête. Elle l’aurait bien torturé un peu, mais auprès de la police, ça n’aurait pas été crédible. Oui parce que la borgne n’avait aucun complice dans cet établissement et par conséquent, il lui serait difficile de cacher les corps. D’autant plus que l’alarme avait cessé, et que le dernier coup de feu avait sans doute été entendu.

Par la suite, la chef d’établissement avança vivement vers les deux élèves, mais plus précisément vers le cadavre qui leur faisait face. Affichant un visage haineux, elle donna ensuite à celui-ci de nombreux coup à la tête, se vengeant de lui pour ce qu’il avait fait à l’hybride, pour le fait qu’il aurait très bien pu la faire crier. Les deux élèves devaient se demander pourquoi elle faisait ça, mais elle s’en fichait totalement. Elle se calma lorsqu’elle entendit quelqu’un taper à la porte, essayant d’ouvrir. Tomoyo regarda froidement les deux lycéennes.

- A partir de maintenant, les flics vont arriver à tout moment, alors je vous conseille de faire très attention à ce que vous dites lorsqu’ils vous interrogeront. Si vous dites quoique ce soit qui pourrait me nuire, je vous le ferai regretter, même si je me retrouve derrière les barreaux.

Sur ces mots, elle récupéra la clé sur le yakuza chauve, afin d’aller déverrouiller la porte. Mais avant ça, elle mit son flingue dans la main du mort à la longue chevelure, pour ensuite reprendre l’arme. Si elle avait fait ça, c’est pour tromper les flics dans leur enquête, leur faisant croire lors du prélèvement d’empreinte, qu’il s’agissait de l’arme de cette homme, et non de la sienne. Elle voulait qu’ils croient tous qu’elle avait réussi à s’en emparer et à l’utiliser pour se défendre. Ouvrant la porte, plusieurs personnes du personnel du bahut pénétrèrent dans la pièce, découvrant les deux cadavres baignant dans une flaque de sang. Certain allèrent voir les deux lycéennes pour savoir si elles allaient bien, alors que d’autres s’occupaient de la directrice, qui faisant semblant d’avoir été affecté par tout ça. Le pire c’est qu’elle jouait parfaitement la comédie.

Puis soudainement, la police pénétra dans le bureau, alors que Tomoyo expliqua au personnel du lycée ce qui s’était passé. Elle avait dit ne pas du tout savoir qui était ces hommes, mais qu’ils en voulaient à l’argent de sa famille. En effet, bien que la famille Ayakashi fût un puissant clan de yazuka, elle possédait plusieurs sociétés partout dans le monde, camouflant ainsi leur statut de criminel. Elle expliqua aussi cela aux forces de l’ordre, qui questionnaient les deux lycéennes aussi, pendant que les trois armes à feu étaient récupérés dans des sachets exprès, pour les preuves des enquêtes en cours. Dans tous les cas, ce bureau n’allait plus être utilisable pour la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Dim 5 Aoû - 13:37

Kuro restait immobile face au canon du yakuza ,ne sachant plus que faire . Il était trop loin pour qu'elle puisse attaquer avec son arme de fortune ou avec son tazer et vu sa position et son état ,Natsumi ne pourrait pas tirer à nouveau et viser correctement . C'était sa dernière balle qui plus est ,une seule erreur et les deux demoiselles se retrouvaient sans aucune munition .
C'est alors que ses yeux hétérochromes se déposèrent sur le visage de la directrice ,tiré en un rictus sadique .
Pourquoi souriait-elle ainsi ? Avait-elle une idée pour se sortir du pétrin ou ...était-elle amusée par la prestation de Natsumi ?
Oui ,c'était ça . Elle était ravie de voir Natsumi tuer pour la première fois ,elle devait grandement remonter dans son estime .
Et soudain ,elle fondit sur son sac à main ,s'empara d'une arme à feu dont la lycéenne aux cornes ignorait l'existence et frappa son agresseur avec le manche ,si violemment que ce dernier s'écroula à terre en grognant .
Du sang coulait en abondance de son crane et malgré ça ,il essaya de riposter .

Bien mal lui en prit puisqu'il n'en eut le temps . Froidement ,la directrice lui assainit un coup de pied en pleine main qui lui fit lâcher son arme puis entreprit une petite séance de torture improvisée .
Après avoir frappé l'homme à la tète ,elle leva haut son talon en direction de son oeil et lui planta sans pitié , faisant gicler un fin filet de sang sur son talon .
Le yakuza poussa un hurlement bestial , presque inhumain qui eut pour effet de faire trembler de plus belle la déléguée de première L qui se boucha les oreilles en retenant ses larmes tandis que Kuro observait la scène digne d'un film d'horreur ,retenant un hoquet de dégoût .
C'était écoeurant ... répugnant ...et ça l'était d'autant plus que Tomoyo semblait ravie de commettre pareil barbarie .
Quand elle eut finit sa petite distraction ,la femme borgne saisit son revolver et tira calmement ,avec précision , dans le crâne de sa victime .
Après tant de violence ,l'hybride s'attendait à ce que la directrice fasse mourir son agresseur dans d'atroces souffrances plutôt que d'une balle dans la tète ,rapide et efficace .
La femme restait sans un mot à dévisager le cadavre ,la haine se lisant sur son visage et comme si elle étai prise de folie ,elle se mit à le battre à coup de pieds sans un mot .
La jeune faucheuse ne comprenait pas tout à fait ce geste : sa supérieure semblait vouloir faire payer à sa victime quelque chose ... quelque chose qui l'avait ébranlée au plus profond d'elle même ...et que personne ne pourrait deviner .

Enfin , elle adressa la parole à ses élèves ,l'une de marbre et l'autre tremblante comme une feuille :

"- A partir de maintenant, les flics vont arriver à tout moment, alors je vous conseille de faire très attention à ce que vous dites lorsqu’ils vous interrogeront. Si vous dites quoique ce soit qui pourrait me nuire, je vous le ferai regretter, même si je me retrouve derrière les barreaux. "

Ce n'était pas vraiment rassurant , plutôt menaçants comme propos . Il fallait jouer stratégie si Kuro voulait s'en sortir sans soucis et la demoiselle en était pleinement consciente . Aussi se contenta-t-elle d’acquiescer à la proviseure qui allait ouvrir la porte auparavant verrouillée sur laquelle quelqu'un frappait après avoir mis son arme dans la main du premier yakuza .
Le personnel entra dans le bureau ,plusieurs surveillants se dirigèrent en hâte vers les deux lycéennes pour les questionner ,non pas sur ce qu'il s'était passé mais sur leur état physique et moral .
Natsumi était paralysée , l'arme à feu toujours en main ,ne pouvant pas la lâcher de peur de représailles , Kuro essayait quant à elle d'expliquer le plus simplement possible le théâtre qui s'était déroulé dans le bureau , omettant bien sûr les détails qui pourraient mettre dans l'embarras la directrice ,Natsumi ou même elle :

"- Des hommes sont entrés , on essayé de nous agresser , Hyuuga-san ,Ayakashi-sama et moi même . A un moment ,les deux yakuzas se sont emportés l'un contre l'autre ,ils n'étaient pas d'accord sur le traitement à nous faire subir .L'un à tirer , l'autre en à fait de même en tombant et ils sont mort tous deux ..."

"-Et comment expliquez vous l'arme de Hyuuga Natsumi-san ?"

"-C'est celle d'un des agresseurs ,qui en avait deux sur lui . Hyuuga-san l'a juste ramassée au cas où ."

C'est ainsi que l'hybride essayait de remanier le passé face aux surveillants puis aux enquetteurs et de faire porter toutes les fautes sur les cadavres qu'elle regardait avec dégout . C'était immonde ...tout ce sang l'écoeurait ,l'odeur lui provoquait des nausées et un mal de tète abominable .
Tant et si bien qu'elle s'excusa auprès des forces de l'ordre et sortit au pas de charge de la pièce ,se hâtant vers la fenêtre du couloir qu'elle ouvrit d'un coup sec pour emplir ses poumons d'air frais et pur . Elle respira longtemps afin de débarrasser de ses muqueuses nasales l'odeur de sang , âcre et dégoûtante .
Entendant des pas derrière elle ,elle se retourna lentement en se frottant le nez qui la piquait et vit Natsumi s'avancer vers elle ,se retenant au mur du corridor ,encore sonnée :

"-Amakusa-san ,laisse moi la place ."

Elle était sèche ,froide ,hautaine ,c'était la Natsumi Hyuuga que Kuro avait toujours connue . Celle qui lui avait sauvé la vie n'était plus et l'hybride le regrettait .
Pourtant ,elle aurait dû s'en douter : la déléguée n'aurait jamais pût être amie avec elle , ce n'était pas possible .
Soupirant et se blâmant de sa naïveté ,la brune se décala de sorte à ce que sa camarade puisse profiter de l'air et se remettre de ses émotions.

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Tomoyo Ayakashi
~ Directrice [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Mar 7 Aoû - 20:58

Contrairement aux deux lycéennes, Tomoyo était bien, terriblement bien. Voir tout ce sang, voir une élève commettre un meurtre et tuer elle aussi… Elle était au paradis ! Quoiqu’il en soit, elle approuva entièrement la version des faits de Kuro. C’est alors que cette dernière se précipita dehors, dans le couloir, sans doute trop dégouter par tout ce sang. Discrètement, la directrice afficha un sourire en coin, alors que la déléguée rejoignit sa camarade. Un enquêteur déclara alors qu’il reconnaissait ces deux hommes, car ils avaient un casier judiciaire. Ryô et Ryû Matsumoto, deux frères jumeaux, même s’ils ne se ressemblaient as tant que ça. Ils faisaient partie d’un clan de puissants yakuzas. Du coup, la proviseure eut un interrogatoire, pour savoir qu’est-ce qui les auraient poussés à faire ça. Elle leur répondit que la famille Ayakashi possédait plusieurs entreprises partout dans le monde, et donc qu’ils en avaient sans doute après l’argent. Puis, ils discutèrent encore un peu, avant que Tomoyo ne soit libre de quitter le bureau. On lui avait dit qu’elle pourrait y revenir demain. Heureusement, sinon où elle pourrait bien aller travailler ? Pour ce qui était de son talon ensanglanté, elle avait dit que sur le coup, elle avait tellement eu peur, qu’elle n’avait pas pu s’empêcher de frapper l’un des hommes au visage, ayant eu l’impression qu’il n’avait pas été tué par la balle et qu’il avait l’intention de tirer sur elle. Et c’était tombé sur son œil. D’ailleurs, elle demanda un mouchoir afin qu’elle enlève tout ce sang de son talon. Ce qu’elle fit, avant de jeter le papier à la poubelle. Enfin bref, en attendant, elle devait toujours s’occuper des deux jeunes filles qu’elle avait collées.

Alors où est-ce qu’elles pourraient aller maintenant ? La jeune femme aux cheveux blancs avait très envie d’aller à un rotenburo, même si c’était avec les deux lycéennes. A vrai dire, elle n’avait plus très envie de rester enfermer dans une pièce. Le problème, c’est que si elle faisait ça, tous les bleus et les blessures qu’elle avait sur le corps, deviendraient visibles. De plus, il fallait qu’elle trouve une excuse auprès du personnel du lycée afin de pouvoir amener les deux élèves avec elle. Soudainement, elle eut une idée, et donc elle alla voir quelques personnes du personnel, afin de leur dire :

- Puisque mon bureau est inutilisable jusqu’à demain matin, je vais devoir aller ailleurs avec mesdemoiselles Amakusa et Hyuuga, pour faire leurs heures de colles. J’ai donc eu une idée. A la place de rester enfermé dans une salle, je vais les amener à l’extérieur de l’établissement, afin de faire diverses activités avec elles. Cela aura pour but de me voir autrement que comme une directrice de lycée, et ainsi, peut-être se confiront-elles à moi. Ce qui fait que je pourrai mieux les comprendre, elles, mais aussi les agissements. Grâce à ça, je serai en mesure d’empêcher que de tels comportements se reproduisent, de la part de ces deux lycéennes. Et puis, après un tel traumatisme, on aurait besoin de se changer les idées toutes les trois.

Son auditoire, après avoir entendu une telle chose, ne voyait pas de raison de refuser. Leur nouvelle supérieure souhaitait expérimenter une approche différente de la méthode habituel, afin d’apprendre aux élèves leurs erreurs, et le personnel présent de l’établissement, semblait tout à fait comprendre, déclarant que c’était une excellente idée. Bien entendu, ils ne savaient pas du tout que Tomoyo était en train de les manipuler à sa guise. Car en réalité, elle avait juste envie d’aller prendre un bain. Mais en même temps, mieux comprendre la psychologie des deux demoiselles pourrait être un excellent atout. Déjà, la borgne venait de comprendre que Kuro ne supportait pas l’odeur et la vue de tout ce sang.

Attrapant son sac à main, elle sortit à son tour dans le couloir, affichant un sourire radieux, qui en disait long sur son état d’esprit. Seules les deux lycéennes pouvaient le voir, vu que personne d’autre ne se trouvait devant la pièce. Elle posa ses mains sur les têtes des deux autres filles, puis les tapota gentiment, comme pour dire qu’elle était fière de ce qu’elles avaient fait. Puis retirant ses mains, elle leur déclara, toujours avec le sourire :

- Bonne nouvelle. J’ai eu l’approbation du personnel du lycée qui se trouve dans le bureau, afin de vous amener à l’extérieur. Après ce que vous avez vécu, sa vous fera le plus grand bien. On va aller au rotenburo, mais je ne sais pas vraiment où il se trouve, alors je compte sur vous pour me guider. Mais avant, j’ai quelques choses à régler, alors attendez moi ici, je reviens dans une quinzaine de minutes.

Sur ces mots, elle se rendit à l’infirmerie, qui se trouvait dans un autre couloir, ayant totalement oublié ses malheurs, grâce à la joie qui l’envahissait de toute part. Arrivé à destination, elle pénétra dans la pièce, où il n’y avait personne. Du coup, elle en profita pour verrouiller la porte avec la clé qui était dessus. Ensuite, elle chercha des bandages, et une fois qu’elle eut trouvé cela, elle se déshabilla complètement, dévoilant tous ses bleus et ses blessures. Se mordant la lèvre inférieure, alors que sa haine recommençait à faire surface, elle s’empressa de bander toutes les parties de son corps qui trahiraient ce qu’elle subissait depuis des années. Les bras, les jambes, la poitrine, le vente, le dos… En fait, c’était pratiquement tout son corps. Cela lui faisait ressembler à une momie, mais elle s’en fichait pas mal. Ce qui était bien, c'est que ces bandages avaient spécialement été créer pour aller dans l'eau. Alors elle ne craignait pas qu'ils s'enlèvent. Natsumi la considèrerait encore plus comme un monstre et Kuro trouverait cela bizarre, mais bon tant pis. Pour le moment, elle remit ses vêtements, qui cachaient la totalité de ses bandages. Elle quitta ensuite l’infirmerie, afin de retourner auprès des deux élèves, devant la porte de son bureau. Ne souriant plus, elle demanda impassiblement :

- Vous savez s’ils prêtent des serviettes au rotenburo ? Sinon on peut très bien prendre celles du lycée…
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   Dim 12 Aoû - 14:04

Alors que les deux lycéennes essayaient de purifier leurs poumons d'air frais , tentant d'oublier tout ce sang rependu au sol avec tant de violence , Kuro restait muette comme une tombe .
Ce qu'elle avait vu ne l'avait pas choqué autant qu'elle le croyait ,c'était la vue de tant d'hémoglobines qui l'avait branlé . Ce décor lui rappelait celui dans lequel s'était déroulé le massacre de toute sa famille . L'odeur âcre et écoeurante du sang était toujours la même qu'il y a une dizaine d'années .
En un instant , les images de sa mère égorgée et de sa soeur éventrée revinrent à l'esprit de l'hybride qui étouffa un haut de coeur grâce à la paume de sa main . Elle pensait pourtant ses images enfouies tout au fond de sa mémoire ,elle les croyait enfermées dans un endroit inaccessible et voilà que par flot ils refaisaient surface .
Elle serra de toutes ses forces le rebord de la fenêtre pour ne pas tomber à genoux au sol , sentant ses jambes perdre toutes forces quand elle entendit des talons claquer sur le sol du couloir vide qui la firent se retourner , le visage en sueur .
C'était la proviseure du lycée qui s'avançait vers elle ,toute sourire ,sans doute ravie d'échapper à la justice grâce à des histoires . Sans prévenir ,elle posa ses mains sur les tètes de ses deux élèves et les tapotant gentiment ,elle leur annonça qu'elle avait reçu l'approbation du personnel pour les laisser sortir de Wakuri et qu'elle les emmenait au rottenburo du campus .
Puis elle demanda à ses élèves un petit quart d'heure le temps de régler une affaire urgente et repartit d'un pas rapide qui en disait long sur l'importance de l'affaire qu'elle devait régler .

Kuro et Natsumi restaient muettes ,la regardant partir . Ni l'une ni l'autre n'avait compris ce qui poussait la jeune responsable du lycée à se conduire de la sorte avec elles .
L'hybride n'était pas contre l'idée du rottenburo ,elle avait justement une envie subite de prendre un bain mais y aller avec sa supérieure , une femme violente et sadique qui plus est ,ne l'enchantait pas plus que ça .
Elle y était pourtant contrainte et essayait de voir le bon coté des choses : peut être qu'en dehors de son établissement , la proviseure se montrerait moins sévère et plus décontractée :

"-Elle est vraiment bizarre cette femme !"

La brune se tourna vers sa déléguée de classe qui regardait avec méfiance la proviseure se hâter dans le long corridor . Sa voix était ferme ,dure , froide ... tant et si bien que son interlocutrice se tut et la laissa continuer :

"-Attends ! Elle nous menace , nous fait du mal , tue devant nous et au final ,se montre toute gentille et nous emmène aux bains publics ?! Elle est pas nette !"

Ce qu'elle disait n'était pas faux ,le comportement de Tomoyo alertait aussi la fille aux cornes malgré qu'elle ne l'exprime pas à haute voix comme sa camarade de classe qui poussait un soupir hautain en repoussant des mèches de ses cheveux noirs corbeaux qui s'était collées à son visage blanc .Elle transpirait encore un peu et tremblait légèrement , encore secouée par les évènements malgré qu'elle tente de jouer les filles fortes et sures d'elles .
Quoique fut la raison qui poussait la proviseure à emmener ses élèves dans un lieu public sur les temps d'école , Kuro se devait de rester méfiante .
Elle ne devait pas parler de Flore , ni de son passé , ni de toutes autres informations la concernant .
C'était trop risqué , bien trop pour qu'elle essaye de jouer avec le feu .

A nouveau des pas retentirent dans le corridor : la source de toutes interrogations et méfiance était de retour ,bien moins joyeuse qu'auparavant . Elle avait retrouvé son air impassible et froid et sa voix neutre de toutes émotions , dmandant si le rottenburo prêtait ou non des serviettes , questions à laquelle Natsumi répondit par l'affirmative en même temps que Kuro .
Cette dernière ,annonçant qu'elle allait guider Tomoyo au rottenburo ,s'avança dans le corridor suivie d très près par sa camarade de classe qui ne semblait avoir aucune envie de rester en arrière avec sa supérieure ce que l'hybride pouvait comprendre . Après ce qu'elle avait fait à son haut d'uniforme auparavant ,il était tout à fait normal qu'elle se méfie d'elle encore plus que de Kuro qu'elle avait toujours détesté approcher de trop près , sauf pour lui chercher des crosses .
Les trios jeunes femmes se dirigèrent sans se presser vers la sortie de Wakuri , traversant le grand hall d'entrée dont l'absence de lycéens à cette heure était tout à fait normale .


_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée de la nouvelle Directrice [privé : Kuro]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LIBRE] Une nouvelle Directrice
» Arrivée d'une nouvelle recrue
» Aéroport Charles de Gaulle - Arrivée d'une nouvelle rose
» Une nouvelle voie...(Privé Plume de colombe)
» Une nouvelle amie de nouvelle aventure [Privé : Petit Emeraude :) ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAMPUS TENSHIGAYA :: Corbeille-
Sauter vers: