AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Venez incarner votre personnage de manga / anime préféré ou bien créez le votre, et amusez vous dans le Campus Tenshigaya, une ville sans limites !

Partagez | 
 

 Le flic, la lycéenne et la Vocaloid <PV Setsuna & Kuro>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miku Hatsune
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/07/2012
Age : 18
Localisation : Seule...

Votre personnage ...
Prénom : Miku
Nom : Hatsune
Âge : 16 ans

MessageSujet: Le flic, la lycéenne et la Vocaloid <PV Setsuna & Kuro>   Lun 16 Juil - 14:32

Cette fois, c'est une drôle d'impression que j'ai, que je n'ai jamais ressentis avant. C'est ce qui s’appelle "solitude"...Ou "nostalgie" je crois...Pour la première fois, je me sens toute seule, comme le jour où je me suis réveillée au laboratoire... Puis une petite perle. Une petite perle blanche qui brille avec la lumière. Peut-être que les sentiments ont un gout...Alors j'avale la perle...

-La solitude a le goût du sel.

Le sel...C'est un drôle de goût. J'en met dans mes recettes de cuisines. Mais du sel avec une perle, jamais.
Les passants autour de moi me regardent bizarrement. Une mère et son enfant accélèrent leur allure. Une mère...Est-ce que j'en ai une ? Je ne sais pas. Mes seuls "parents" sont mes créateurs. J'ai été créée pour chanter. Je suis Miku Hatsune, numéro 1 de la série Vocaloid 2, et rien d'autre. Enfin, je crois...
Puis j'entends un grondement...J'ai faim. Mon cerveau me dit que j'ai faim. En même temps je voit un homme qui retourne des boulettes de poulpe. Des Takoyakis. Oui, ce sont des Takoyakis. Je m'approche de l'homme et je prends un plateau avec quelques unes de ces gourmandises, mais l'homme m'arrête avec sa main graisseuse et me dit :


-Jeune fille, c'est payant ! 200 yens le plateau de 5 takoyakis !

Je ne comprends pas, alors je m'en vais avec le plateau jusqu'à un établissement un peu plus loin, avec écrit sur une plaque : "Lycée Wakuri". La plaque est sur le portail.
Je mange, je mange tout le plateau, sans rien dire. C'est chaud, ça fais du bien à l'estomac, de manger. Quand je viens de finir le dernier takoyaki, je pose le plateau à coté de moi, puis j'attends. Mais je n'attends pas longtemps, puisque j'entends au loin l'homme qui cri sans retenue :


-Au voleur, au voleur ! Cette fille mange mes takoyakis sans payer !!!

Je ne comprends pas, ça aussi. Alors tout le monde se tourne vers moi et cri comme l'homme. Des enfants se blottissent contre leurs parents. Il faut avoir peur ? Instinctivement, je me met à trembler sans bouger. Je n'ai pas de parents pour me blottir contre eux. Je suis seule...

Je voit un policier aux cheveux couleur du ciel et aux yeux couleur noisette avec un autre policier. Le second s'avance vers moi avec des menottes. C'est sa, des menottes. Des bracelets de fers attachés entre eux. Alors j'ai peur, je tremble toujours plus, je me sens toujours plus seule... Puis je voit une étudiante, aux cheveux bruns, avec des cornes. Elle me regarde...Pourquoi ? Elle sais quelque chose ? Je vais mourir ? Que va-t-il m'arrive maintenant...? Je me remet à pleurer. A pleurer sans retenue. Je bafouilles des mots incompréhensibles, je n'arrive pas à m'expliquer. Le policier semble avoir pitié et il appelle son camarade pour m'écouter, mais avant il me passe les menottes aux poignets. Alors je ne peut plus cacher mes larmes... Je n'entends plus rien après mes derniers mots :

-Je suis seule.

_________________
♦️ Ma vie est déjà toute tracée à l'encre #66CCCC mais mes pensées resterons miennes en #00CCCC ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Setsuna Shizuka
♠ Policier ♠
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 15/07/2012

Votre personnage ...
Prénom : Setsuna
Nom : Shizuka Kuroi
Âge : 19

MessageSujet: Re: Le flic, la lycéenne et la Vocaloid <PV Setsuna & Kuro>   Lun 16 Juil - 21:03

Parfois je desirais retourner en arriere au temps ou je vivais encore avec Yuri et Lorelei mais les deux sont mort et incineres. Je pense parfois a eux quand je me retrouve seul dans mon appartement. Enfin, je suis encore vivant et je profite de chaque instant. Il en va de meme pour ce moment ; Bien que la ville ne soit pas si grande on dispose d'un nombre d'officiers de forces de l'ordre suffisants. Il va de soi que chaque corps a ses excentriques de services, des membres qui sortent du lot de par leur comportement ou par leur passes.

Aujourd'hui je suis a nouveau assigne a assister le seul etranger de notre unite, un americain dans la cinquantaine caracteriel et tetu. John williams est son nom : son passe? Trente ans dans la brigade des homicides des New York et pour finir sa carriere il avait ete transfere ici.

-Setsuna, c'est reparti pour se ramasser encore du menu fretin aujourd'hui.

J'en riais mais savais au fond de moi meme qu'il avait raison. Il n'y avait guere d'activite criminelle dans les environs. Nous poussions un soupir en coeur. Encore une journee ennuyeuse a mourir. Voila maintenant seulement deux semaines que j'etais en ville et j'avais deja reussi a me perdre a deux reprises. Megumi en avait bien ri mais c'etait tout. Elle etait maintenant mariee depuis quelques mois et travaillait dans la criminelle de Tokyo.

-On dirait bien...

Je disais ca d'un air la. jusque la, mes seules interventions etaient d'aider quelques personnes ages, quelques proces verbaux ainsi que des tas de formulaires de plaintes du a des disputes entres des voisins de quatre maisons qui n'arrivent pas a s'entendre. Mouarf, j'aurais peut etre du rester a Tokyo pres de mes soeurs jumelles et de Naomi, ma cousine qui ne cesse de me bombarder de messages une fois le soir tombe. Mais passons...

Nous patrouillons dans la mitsu de patrouille et nouys passons dant le lycee du campus ou le vendeur de takoyakis, toujours le meme, crie a l'aide car on lui a encore vole entre guillemets un plat qu'il laisse toujours sur a disposition des clients. La jeune fille qui s'eloigne en courant n'est donc pas a blamer outre le fait qu'elle fuit. Mon superieur stoppe la voiture et nous en sortons m'ordonnant de demander au commercant le point de la situation qu'il resume en quelques phrases. Je grimace interieurement et retire les cles du contact avant d'aller a la rencontre de l'americain.

-Tu t'en occupes de cette jeune demoiselle, moi je vais expliquer a cet imbecile la paperasse a remplir s'il veut porter une plainte contre elle.

J'acquiesce d'un oui et lui envoie les cles de la voiture dans sa direction qu'il attrape avec aisence. J'approche de la jeune fille mince en larmes et l'entends prononcer a voix basse qu'elle est seule. Je ressens un pincement au coeur nostalgique. Pourquoi? Parce qu'elle me rapelle moi dans mon etat a l'hopital il y a longtemps de ca. Aucun passe, aucun souvenir, comme si on t'avait tout pris. mon superieur lui avait juste mis les menottes pour la forme mais en voyant ses freles bras je deduis qu'elle pourrait sans mal jujste glisser ses mains a travers les anneaux pour se liberer ce dont elle ne semblait pas vraiment consciente. Je sortis un mouchoir en papier et sechais ses larmes et m'adressais a elle.

-C'est bon tu peux te calmer. Tu n'as rien a craindre.

Tout en disant cela j'avais pose ma main droite sur sa joue pour attirer son attention pendant que je lui enlevais deja le premier des deux anneaux des menottes. alors que le cinquantenaire observait la scene. Il trouvait son protege bien sentimental mais reconnaissait aussi l'avantage de la methode douce. Il ignorait cependant le passe charge du jeune policier qui delinquant juvenil de premiere categorie etait revenu de loin et se contenta par consequent d'observer la scene.

-Est-ce que tu peux me dire comment tu t'appelles?

Lui demandais-je d'une voix douce alors que je remarquais que quelqu'un d'autre nourrissait aussi une cdertaine curiositepour la presente situation.


Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 22
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Le flic, la lycéenne et la Vocaloid <PV Setsuna & Kuro>   Mar 17 Juil - 0:50

Kuro venait de sortir des cours . Encore une journée fort ennuyeuse qui enfin s'achevait . Elle n'avait qu'une hâte : se retrouver aux cotés de Flore chez elle , fuir enfin ce quotidien si stressant d'étudiants japonais sans arrêt brusqués par ses professeurs . Elle traversait en hâte la cour du lycée quand elle remarqua une demoiselle qui lui était totalement inconnue et pourtant ,son physique ne permettait pas qu'on l’omette de sa mémoire : de longs cheveux bleus turquoise , retenus en deux couettes , des yeux bleus ,toute frêle et tremblante de tous ces membres .
Au loin ,la lycéenne aux cornes entendait cet insupportable vendeur de takoyakis crier au vol , comme à son habitude ! Dès qu'un élève se servait dans le plateau mis à disposition pour la dégustation ,il proférait au vol . C'est simple ce cinquantenaire ne supportait pas les jeunes et encore moins les êtres différents des autres . Kuro le savait très bien ,il l'avait un jour chassée de son échoppe en lui jetant de l'huile à friture au visage ,tant et si bien qu'elle eut quelques marques de brûlure pendant quelques jours .
Un policier ,la quarantaine ,pas plus , lui expliquait comment porter plainte , lui décrivant toute la paperasse à remplir tandis qu'un autre policier ,plus jeune , passait les menottes à la demoiselle qui pleurait à chaudes larmes .
Elle peinait l'hybride aux cornes ,qui se permis d'aller demander à l'agent de police la cause d'une telle agitation , raison qu'il lui donna sans même sourciller ,lui même visiblement ennuyé par les accusations du vendeur qui en la voyant ,proliféra à nouveau contre elle :

"-Casse toi la démone ! Tu portes la poisse ! Dégage ! Dégage je te dis !"

Kuro écoutait ces insultes sans un mot ,sans même regarder celui qui l'agressait ,plongea sa main dans sa poche et en sortit son porte-monnaie en feutrine noire . En sortant une pièce de 200 yens ,elle la déposa sur le rebord de l'échoppe et s'en retourna vers la fille aux cheveux bleus sans un mot pour le vendeur . Elle avait régler la dette de cette inconnue , pourvu qu'ils ne lui cherchent pas plus d'ennuis , lui et les flics .

Arrivée à sa hauteur , elle se tint à honnête distance de la demoiselle ,ne voulant pas se mêler de la discussion qu'elle entretenait avec le policier quand ces mots qui sortirent du dialogue vinrent heurter Kuro :

"-Je suis seule"

Elle avait répété ça plusieurs fois d'une voix mécanique , synthétique , comme modifiée par un logiciel .
La solitude ...l'hybride ne connaissait que trop bien ce sentiment ,elle y avait goûté bien trop ...c'était amer et à vous faire refouler tout le contenu de votre estomac .
Elle s'approcha de la demoiselle afin de se retrouver à un seul pas d'elle et ,se hissant sur la pointe des pieds , elle caressa doucement sa tète en souriant et en la rassurant :

"-Chuut ,ne pleures pas ..."

Elle lança un regard au policier qui ,comme elle ,tentait de calmer la fille aux cheveux azurs et continua :

"-Tu n'es pas toute seule ..."

Elle allait lui demander son prénom quand le policier la devança , lui demandant d'un ton engageant son identité .

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Miku Hatsune
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/07/2012
Age : 18
Localisation : Seule...

Votre personnage ...
Prénom : Miku
Nom : Hatsune
Âge : 16 ans

MessageSujet: Re: Le flic, la lycéenne et la Vocaloid <PV Setsuna & Kuro>   Mar 17 Juil - 10:16

-Tu n'es pas toute seule ...
-Est-ce que tu peux me dire comment tu t'appelles?

Ce sont les seules bribes de conversations qui parviennent à mes oreilles.
Je ne suis pas seule ? Bien sûr que si. Je me suis perdue, je ne reverrais plus jamais mes créateurs, je n'ai pas de parents, des femmes et des enfants hurlent contre moi. Je suis seule.
Comment je m'appelles ? D'ordinaire je répondrais "Hatsune Miku" mais là, je ne sais pas quoi dire. Que veut-il vraiment, cet homme ? Où vais-je aller après ? Et cette étudiante, qu'est-ce qu'elle veut de moi ? Je ne sais plus quoi faire, je suis perdue...
J'essuie mes larmes et je réponds, parce que je n'ai pas le choix.


-Hatsune...Miku...? J-Je suis Hatsune Miku, n°1 de la série Vocaloid 2. Je ne comprends pas où je suis ni où sont mes créateurs. Je suis seule. Va-t-en ! Tu me fais peur !!!

Les derniers mots étaient adressés au policier. Bien qu'il avait l'air gentil, il me faisait peur. En revanche, la fille avec des cornes avait l'air...comme moi. Pas une vocaloid, mais elle avait l'air plus gentille, elle ne voulais pas me voir seule.
Sans un mot, je me suis levée et j'ai serrer la fille dans mes bras. J'avais besoin de quelqu'un comme elle...
Je me suis remis à pleurer. A pleurer sans bruit. J'avais envie de crier "EXPLIQUEZ-MOI !" Mais je n'y arrivait pas. Les mots étaient coincés dans ma gorge. Bientôt le policier m'emmènerais je ne sais où et je ne reverrais plus jamais mes créateurs...


-C-Comment tu t'appelles ? Moi, Miku Hatsune, je ne sais pas si c'est mon véritable nom. Je suis une vocaloid, on m'a dis "Hatsune Miku" alors je répète, mais je dois me tromper...Et qu'est-ce qu'il va faire le policier ? Et...Je n'avais pas le droit de manger ? Quand on a faim on mange... Et c'est quoi des Yens ? Toi seule peut m'expliquer, tu as l'air gentille...Pas le policier.

C'est tout ce que je trouvais à dire.
Puis j'ai sentis un brusque mal de crâne, j'ai gémis et je suis tombée et arrière avant de me rattraper sur le banc. Que m'arrivait-il ? C'était du "stress" ? Ou alors le laboratoire essayait de me retrouver ??? Je ne comprenait toujours pas.

_________________
♦️ Ma vie est déjà toute tracée à l'encre #66CCCC mais mes pensées resterons miennes en #00CCCC ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Setsuna Shizuka
♠ Policier ♠
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 15/07/2012

Votre personnage ...
Prénom : Setsuna
Nom : Shizuka Kuroi
Âge : 19

MessageSujet: Re: Le flic, la lycéenne et la Vocaloid <PV Setsuna & Kuro>   Mar 17 Juil - 22:06


La jeune fille parait totalement deboussole et plus je la regarde plus j'ai envie de l'aider. Elle me rapelle moi dans mon etat avant mon adoption par mon oncle. Jadis aussi les question fusaient dans mon esprit a la vitesse du shinkansen sans la moindre logique ni le moindre ordre qui m'aurait permis de me calmer les seules images me revenant en tete etant une image de Lorelei, ma premiere soeur adoptive.

Bref,tel est l'etat de cette jeune inconnue a moitie demenotte qui me fixe avec des yeux apeures dans mon uniforme parfaitement en ordre mais mon arme de service cache dans mon dos. L'espace d'un instant la panique prend possession de mon esprit aussi me rappellant mes cauchemars me causant une migraine que je tente de faire disparaitre en pensant a des choses beaucoup plus agreables. Naomi quand elle me taquine? Non. Sayuri qui me crie dessus pour l'etrange lien entre sa soeur et moi? Non. Suigin qui s'endort paisiblement a mes cotes alors que nous nous connaissions a peine?

*Quoi?! Non, faut que je pense a autre chose apres tout elle est... Apres tout... Aaaah! Non, on ne peut pas penser l'un a l'autre de cette facon.*

Je chasse ces pensees de mon esprit et revient a la situation presente en me rendant compte que... elle compte beaucoup plus a mes yeux que Sayuri, sa soeur jumelle. La jeune fille me fixe de son regard puis me repond. Sa reponse me fait froid dans le dos autant de par la froideur que les larmes qu'elle vient d'essuyer. Elle me crie de la laisser tranquille pour la bonne et simple raison que je lui faisais peur? Cela me depasse, comment est-ce que l'on peut avoir peur de moi? Honnetement je ne comprends pas et je ne vois ce que j'ai pu faire de mal.

-Mais...

Je ne pus finir ma phrase qu'elle s'etait deja tourne vers l'etudiante a qui elle s'adressait de maniere beaucoup plus bavarde et lui demandait egalement son nom tandis que mon collegue et moi communiquions ensemble par des regards et un haussement d'epaule pour conclure notre echange silencieux. Miku, puisque c'est ainsi qu'elle disait s'appeller ne me trouvait pas gentil, du moins en apparence. J'adressais un regard calme a l'etudiante dont je ne connaissais pas l'identite non plus l'interrogeant du regard si elle avait la moindre idee du pourquoi Miku etait aussi effrayee. Je m'approchais ensuite d'elle apres qu'elle se fut rattrape au banc et lui enlevais l'autre menotte les rangeant ensuite dans ma poche droite tout en m'adressant a elle d'une voix calme et douce.

-Vous allez bien mademoiselle? Ne vous inquietez pas je vous ai enleves les menottes et je vous promets que vous n'avez rien a craindre de moi. Ma seule intention est de t'aider.

Lui dis-je en m'abaissant pour que nous soyions a la meme hauteur et qu'elle puisse voir l'expression rassurante que mon visage exprimait. J'espere seulement qu'elle ne va pas une fois de plus avoir peur de moi, puis demandais poliment l'identite de l'etudiante qui pourrait sans doute m'aider si jamais Miku reagit de la meme maniere.
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 22
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Le flic, la lycéenne et la Vocaloid <PV Setsuna & Kuro>   Mer 18 Juil - 0:21

"-Hatsune...Miku...? J-Je suis Hatsune Miku, n°1 de la série Vocaloid 2. Je ne comprends pas où je suis ni où sont mes créateurs. Je suis seule. Va-t-en ! Tu me fais peur !!!"

Kuro eut un sursaut en entendant de telles paroles ,croyant qu'elles lui étaient adressées . Ces cornes avaient encore fait fuir quelqu'un ,elles effrayaient la fille aux cheveux azurs qui se prénommait Miku .
Instinctivement ,l'hybride recula en baissant la tète , signe qu'elle regrettait de causer autant de frayeur chez la demoiselle quand soudain , cette dernière se leva d'un bond du banc et se jeta au cou de la brune ,les larmes aux yeux , respirant de façon désordonnée .
La lycéenne resta sans bouger ,ne comprenant pas la réaction de la vocaloid qui pleurait sans un bruit , se contentant de mouiller son pull vert de larmes puis déposa sans un mot sa main sur a tète de Miku pour la calmer et lui assurer qu'elle ne craignait rien . Pourquoi était-elle tant effrayée ? Kuro le comprit bien vite tandis que la policier la dévisageait d'un air calme mais malgré tout interrogateur :

"-C-Comment tu t'appelles ? Moi, Miku Hatsune, je ne sais pas si c'est mon véritable nom. Je suis une vocaloid, on m'a dis "Hatsune Miku" alors je répète, mais je dois me tromper...Et qu'est-ce qu'il va faire le policier ? Et...Je n'avais pas le droit de manger ? Quand on a faim on mange... Et c'est quoi des Yens ? Toi seule peut m'expliquer, tu as l'air gentille...Pas le policier !"

Elle posait toutes ces questions en même temps ,ne parvenant pas à garder son calme ,s'énervant contre l'humanité entière , essayant de trouver des repères rassurants et de justifier le "vol" qu'elle avait commis auparavant . A première vue ,cette fille n'était pas une humaine , elle ne venait pas de ce monde puisqu'elle semblait ne rien connaître de cet univers .
Vocaloid ...Kuro avait entendu ce nom quelque part ,elle en était persuadée . C'était ...un logiciel de modifications vocales , conçu par ...Yamaha non ?
Ne se souvenant pas de tous les détails et n'étant pas sure à 100% de la société ayant développer ce petit bijou de technologie , la demoiselle aux cornes se contenta de la rassurer :

"-Du calme ,une question à la fois d'accord , Miku-chan ."

La jeune fille aux cheveux azurs retomba soudain lourdement sur le banc où elle était précédemment assise , prise de vertiges sans doute quand le policier s'approcha avec précaution d'elle et lui retira ses menottes en essayant de se rendre agréable aux yeux de son interlocutrice :

"-Vous allez bien mademoiselle? Ne vous inquietez pas je vous ai enleves les menottes et je vous promets que vous n'avez rien a craindre de moi. Ma seule intention est de t'aider."

Il se tourna vers Kuro et lui demanda de décliner son identité avec politesse , un sourire aimable et d'un ton calme ce que cette dernière fit en s'inclinant avec respect :

"-Je suis Amakusa Kuro , élève en deuxième année à Wakuri . "

Ses yeux à nouveau se posèrent sur Miku qui restait sans bouger ,les yeux embrumés de larmes et les joues rougies par l'émotion et ,s'abaissant à sa hauteur , l'hybride lui intima de l’appeler Kuro tout simplement .
Puis elle répondit à ses questions précédemment formulées à la va-vite avec patience et gentillesse :

"-Tu sais Miku-chan , tu as tout à fait le droit de manger à ta faim mais pour cela ,il te faut toujours donner quelque chose en échange et ce autant que le demande celui qui te donne à manger . Ce qu'il te faut donner , c'est ça !"

Elle sortit une pièce de 100 yens de son porte monnaie et la déposa gentiment dans la main de Miku ,qu'elle tenait ouverte :

"-Ca ,c'est des yens . C'est de l'argent . Sur la pièce ,il y a un numéro tu vois ? C'est la valeur économique de la pièce alors quand on te demande 200 yens pour manger , il faut que tu donne une pièce marquée d'un 200 . Tu comprends Miku-chan ?"

Elle regardait Miku avec intensité et bienveillance . Malgré qu'elle eut le même âge qu'elle , cette demoiselle semblait fragile et enfantine , craignant une menace dont Kuro ignorait l'identité .

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !






Dernière édition par Kuro Amakusa le Mer 18 Juil - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Miku Hatsune
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/07/2012
Age : 18
Localisation : Seule...

Votre personnage ...
Prénom : Miku
Nom : Hatsune
Âge : 16 ans

MessageSujet: Re: Le flic, la lycéenne et la Vocaloid <PV Setsuna & Kuro>   Mer 18 Juil - 10:04

-Vous allez bien mademoiselle? Ne vous inquiétez pas je vous ai enlevés les menottes et je vous promets que vous n'avez rien a craindre de moi. Ma seule intention est de t'aider.

Je tremblait toujours pendant qu'il enlevait le dernier bracelet de fer. Puis il demanda à la jeune fille comment elle s’appelait. Elle a dit "Kuro Amakusa" et qu'elle était en deuxième année au lycée Wakuri....C'est le bâtiment ? Un lycée, c'est pour apprendre. Mais moi je n'ai rien appris, je chante. Je connais tout, amis je ne m'en vante pas...Je ne suis pas "humaine".
Kuro se pencha vers moi et me dis de l'appeler simplement Kuro. J'accepte en hochant la tête et elle sort une pièce avec écrit "100" dessus.


-Tu sais Miku-chan , tu as tout à fait le droit de manger à ta faim mais pour cela ,il te faut toujours donner quelque chose en échange et ce autant que le demande celui qui te donne à manger . Ce qu'il te faut donner , c'est ça !

Et posa la pièce brillante dans ma main. Je la serrait pour savoir comment ça marchais...Il y avait un mécanisme pour payer ? Je me sentait un peu idiote...

-Ca ,c'est des yens . C'est de l'argent tu vois . Sur la pièce ,il y a un numéro tu vois ? C'est la valeur économique de la pièce alors quand on te demande 200 yens pour manger , il faut que tu donne une pièce marquée d'un 200 . Tu comprends Miku-chan ?

J'ai hocher à nouveau le tête en essayant d'appuyer partout sur la pièce. Puis j'ai tilter sur quelque chose.
Je me relevais et bousculait l'assemblée pour donner la petite pièce au vendeur de nourriture. Celui-ci me regarda froidement avant passer devant son stand pour me soulever par le col en hurlant.


-Tu te fiche de moi !!!? Tu as encore le culot de venir me payer la moitié du prix demandé !!!?

J'ai fermer les yeux pour empêcher les perles de couler. J'entendais encore les cris de la petite foule envers moi. C'en était trop.
J'ai hurlé de toute mes forces pour faire taire l'assemblée et pour que le vendeur me lâche, puis j'ai heurté le sol, de nouveau plongée dans le noir, le néant. Plus rien, plus un bruit. Inconsciente.

J'ai rouvert les yeux quelques temps après. Juste pour apercevoir deux têtes familières penchées vers moi. Le sourire en coin, je me suis relevée en riant doucement.


-Ca ne sers a rien. J'ai été créée pour chanter, je ne peux pas vivre en extérieur, je ne suis pas comme vous. Je me déteste. La vie m'a abandonné bien des fois. Je suis juste...juste une vocaloid sans intérêt.

Et les larmes ont de nouveau couler, silencieuses.

_________________
♦️ Ma vie est déjà toute tracée à l'encre #66CCCC mais mes pensées resterons miennes en #00CCCC ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le flic, la lycéenne et la Vocaloid <PV Setsuna & Kuro>   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le flic, la lycéenne et la Vocaloid <PV Setsuna & Kuro>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beverly Paxton.
» 07. Premier jour d'une nouvelle vie
» C'est le temps des explications... (Hope et Warren ♥)
» 03. The bus stops at the crossroad of our lives.
» Hatred VS attraction {FT cade}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAMPUS TENSHIGAYA :: Corbeille-
Sauter vers: