AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Venez incarner votre personnage de manga / anime préféré ou bien créez le votre, et amusez vous dans le Campus Tenshigaya, une ville sans limites !

Partagez | 
 

 Matinée mouvementée [PV Flore]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Matinée mouvementée [PV Flore]   Dim 8 Juil - 0:15

La nuit venait de s'achever ,le ciel s'étant débarasser de sa parure étoilée et sombre pour s'habiller de son vètement de jour . Le ciel n'était plus sombre , ni bleu ,il était d'un blanc laiteux ,délicat , mélangé au rose tendre de l'aurore .Les oiseaux ,éveillés depuis fort longtemps , gasouillaient joyeusement comme pour acclamer le lever de l'astre solaire .
Il ne devait pas être loin de sept heure du matin quand Kuro plissa les paupières et ouvrit ses yeux hétérochromes , sans doute sortie du sommeil par le chant des oiseaux que laissait passer sa fenètre ouverte mais aussi par le son du carillon de verre qui teintait joliment à chaque souffle de vent . Elle s'assit sur son lit , s'étira en baillant puis , se tournant vers la fenètre , elle sourit . Le ciel était clair , cela promettait une journée fort agréable , tout comme la veille .
Elle repoussa sa couette afin de s'extraire du matelas posé à même le sol mais se stoppa net pour poser des yeux attendris sur Flore qui dormait paisiblement à coté d'elle . Son visage d'européenne était serein et doux , ses courts cheveux blonds éparpillés sur son oreiller , elle était si belle endormie que Kuro ne pût s'empècher de rougir . Elle s'abaissa pour se retrouver face à cette frimousse endormie ,hésita un instant à l'embrasser sur la joue ou le front puis se saisit calmement de sa main fine et blanche pour la porter à sa joue enflammée et posa un baiser discret dans sa paume blanche .
Elle la reposa tout aussi délicatement sur l'oreiller , le coeur battant à l'idée de réveiller son amie , se prépara en enfliant ses vètements de jour et en se coiffant et ,toute rouge encore ,elle sortit de la chambre .

La luminosité du salon spacieux lui piqua les yeux si bien qu'elle dû les fermer d'un coup . Quand elle les rouvrit , enfin habituée à la lumière ,elle se dirigea à pas de loup vers la cuisine américaine qui faisait face à la baie vitrée de l'appartement et ,tout en se grattant la corne gauche, elle s'activa à la préparation du petit déjeuner . La règle dans la maison était simple : "première debout ,première à cuisiner . " , cela convenait totalement à Kuro . Après tout ,ce n'était rien comparé à tout ce que Flore lui offrait :un toit ,une éducation ,de quoi se nourrir . Elle ne devait pas lui causer de soucis .

Elle voulu mettre le couvert sur la table de bois du salon mais cette dernière était couverte de lettres et de papier . Kuro soupira , blamant gentiment Flore en son for intérieur et se décida à ranger le meuble . Elle commençait à saisir les diverses papiers et publicités quand quelque chose attira son attention . Elle crût tout d'abord avoir mal lu , faute d'être bien réveillée et dû relire plusieurs fois la lettre adressée à Flore .
Quand elle réalisa ce que les mots de cette missive signifiait ,ses jambes lachèrent et elle tomba à genoux au sol , sans mot dire . Ses yeux vairons ne pouvait quitter le papier qu'elle lisait depuis quelques minutes déjà .

"-Flore et moi ....allons être expulsées de cet appartement ? C'est pas vrai ..."

C'est pourtant ce que décrivait ce relevé de factures impayées : des factures de loyer vieilles de plusieurs mois , attendant encore d'ètre réglées , élevées . "Avis d'expulsion pour loyer impayé" ... Kuro n'en revenait pas , elle n'en savait rien . Flore n'avait jamais mentionné un tel problème financier ... et un risque d'expulsion .
Elle ressentit soudain naître en elle un violent sentiment de culpabilité et fût prise d'un agressif haut de coeur qui lui souleva la poitrine . C'était de sa faute ? Après tout ,si elle n'était pas là ,si Flore n'avait pas à subvenir à ses besoins en plus des siens , l'étudiante n'aurait aucun mal à vivre grâce à la pension que lui verse sa famille et son travail à la librairie . Oui ... C'était de sa faute . Si elle n'était pas dépendante de Flore ,si elle ne vivait pas à ses crochets , si elle n'était pas là pour être un fardeau , son amie et compagne ne serait pas noyée sous les ennuis et les dettes .
Les larmes lui montèrent progressivement aux yeux sans qu'elle s'en rende compte , elle ne pleurait pas de tristesse , ni de colère mais de culpabilité ,se répétant en boucle qu'elle était fautive , une douleur foudroyante traversant sa poitrine . Elle avait froid , très froid en elle , comme si la flèche qui venait de la transperser avait répendu en son poitrail un venin glacé .

"-Pourquoi ? Mais pourquoi , mon Dieu ?! Pourquoi il faut que ça arrive ?"

Inconsciemment en se lamentant ,Kuro s'adressait au Dieu en lequel elle croyait et auquel elle vouait un respect et un amour immenses . Il l'avait bercé dans un bonheur délicieux , lui avait offert des moments merveilleux auprès de Flore ... alors cet avenir sombre que mentionnait la lettre serait une compensation de tout ce bonheur offert ? Un moyen de payer l'addition ?
La demoiselle aux cornes ,toujours agenouillée et le front contre le sol , pleurant à chaudes larmes , se sentait dévastée , coupable et impuissante, tout dans sa tète était embrouillé , elle ne pouvait plus réfléchir .
Son âme toute entière implorait un miracle pour que son bonheur puisse durer encore .Si elle devait sacrifier tout ce qu'elle avait pour préserver ce quotidien heureux alors qu'importe , elle offrirait tout ce qu'il faut et ferait tout ce qu'on attendait d'elle ! Pourvu que sa vie ne redevienne pas chaos ,tristesse et haine comme auparavant .

Elle entendit soudain la porte de la chambre s'ouvrir dans son dos , ce qui la poussa à se redresser de façon à paraitre moins pitoyable et , n'osant pas regarder Flore en face ,elle se contenta de demander d'une voix tremblante de peur et pleine de sanglots :

"-Flore ... Dis moi que ce n'est pas vrai ...."

Elle n'attendit pas de réponse de la part de la blondinette qui sans doute la regardait sans comprendre et , lui montrant son visage déconfit et rougit par les larmes qui continuait de perler sur ces joues , elle s'écria dans un éclat de voix qui ne la caractérisait pas :

"-Je t'en supplie Flore ! Dis moi qu'on ne va pas devoir se séparer ! "



Voilà , premier RP avec toi Flore , j'ai fait un paté mais j'espère que ça te plait comme idée Smile J'attends ta réponse


_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Flore Tomoe
~ Elève à l'Université Kanjirô ~
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 27
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Flore
Nom : Tomoe
Âge : 21 ans

MessageSujet: Re: Matinée mouvementée [PV Flore]   Dim 8 Juil - 1:32

Flore fût éveillée sans trop savoir par quoi . Elle dormait sereinement ,paisiblement et était soudain repoussée par Morphée , une douleur importante au fond de sa poitrine la mettant mal à l'aise .
Au dehors ,le soleil commençait progressivement à réaliser son ascension dans le ciel et au chant des oiseaux les cigales se mêlaient désormais .
La jeune femme frotta légèrement ses yeux encore endormis et ,retrouvant peu à peu la vue , remarqua que Kuro avait déjà quitté leur lit ,ce même lit où hier encore elles avaient goûté à un fruit délicieux : celui de l'amour fougueux et brut .
Elle sentait encore la peau chaude de sa compagne aux cornes sous ses doigts , sur son corps , la douceur et le goût sucré de ses lèvres roses , l'odeur enivrante qu'elle dégageait malgré elle .
Oui ,cette nuit encore avait été délicieuse mais il fallait désormais retourner à la réalité et se lever pour se rendre à l'université .
Elle se surpris à vouloir appeler Kuro pour à nouveau s'adonner à une séance de caresses et de baisers -elle avait encore bien du temps devant elle- mais elle se retint et ne céda pas au désir de luxure .
Elle se leva de sa couche en s'étirant , se gratta la tète puis s'habilla et peigna ses cheveux ,emmêlés comme chaque matin , de façon à être présentable . Après avoir clippé les quelques mèches rebelles de sa chevelure grâce à des barrettes outremer , elle s'avança d'un pas léger vers la porte de la chambre , pressée de retrouver sa cadette ,de la serrer dans ses bras , de l'embrasser quand des sanglots la stoppèrent nette .
Derrière cette porte ...quelqu’un était en train de pleurer toutes les larmes de son corps , discrètement certes mais pas assez pour ne pas être entendu depuis la pièce voisine .
Sans mal ,Flore reconnu la demoiselle qui sanglotait ainsi :

"-Kuro ? Pourquoi pleure-t-elle ainsi ?"

Elle voulut sortir en trombe de la chambre pour enlacer son aimée et la consoler avec des baisers et des paroles réconfortantes quand soudain ,elle comprit .
Hier soir ,juste avant de retrouver Kuro dans son lit , Flore avait dû éplucher le courrier et était tombée sur cet avis d'expulsion qui l'avait abasourdie. Fatiguée de tout ça et déjà pleine à rebord d'angoisses et d'incertitudes , pressée de passer un moment agréable avec son aimée , elle n'avait pas pris la peine de ranger cette lettre affolante , se disant qu'elle s'en occuperait le lendemain . La lycéenne devait sans doute être tombée dessus et être aussi paniquée qu'elle .
La vérité était là , décrite en quelques lignes : Flore avait deux mois de retard ,voir trois dans le paiement du loyer à cause de plusieurs facteurs : d'abord ,sa famille lui envoyait une pension bien moins importante qu'auparavant ,jugeant qu'une femme de 21 ans pouvait s'assumer seule ou du moins ,gagner son pain par elle même , ensuite son travail de libraire s'était vu écourter par l'hospitalisation de son patron , touché par un mal foudroyant le paralysant dans son lit . Depuis des mois elle se privait de tout pour que Kuro ne manque de rien : elle avait boycotté les sorties shopping proposées par ses amies , renié son goût et son envie de vêtements et avait renoncé à tout plaisir . Elle avait même pensé à stopper ses études pour trouver un travail à plein-temps .
Malgré qu'elle blâme la demoiselle aux cornes pour son manque d'honnêteté ,elle ne valait pas mieux . Elle avait cachée toute cette histoire à Kuro dans l'unique but de la préserver et voilà que la mascarade venait d'être découverte . A quoi bon tous ces efforts , la supercherie aurait été découverte un jour ou l'autre ?!

Flore s'en voulait de faire ainsi souffrir Kuro alors que son mensonge était basé sur l'intention de ne pas lui faire du mal . Elle avait tout gagné ...ou plutôt tout perdu . Kuro était sans doute fâchée contre elle , peut être même n'avait-elle plus confiance en sa parole .
Elle se décida enfin à sortir de la pièce où elle se cloîtrait et remarqua que sa compagne était recroquevillée sur le sol , la lettre d'expulsion serrée dans ses mains . Son dos frêle tremblait , sa poitrine hier encore respirant de bonheur se soulevait désormais en des soupirs et sanglots déchirants .
En entendant la porte se refermer ,la brunette s'était redressée de façon à se retrouver à genoux ,se tenant bien droite de façon à paraître un tant soi peu digne et ne daignant pas regarder Flore . Cette dernière ressentit un horrible pincement au coeur . Etait ce là le signe que tout avait été brisé ?
Elle voulait articuler quelque chose , se jeter contre Kuro et lui demander pardon mais ne trouva pas la force de bouger , craignant un geste de rejet de la part de sa cadette .

"-Flore ... Dis moi que ce n'est pas vrai ...."

C'est ce qu'articula péniblement la brune , dont la voix tremblante et entrecoupées de sanglots trahissait l'émotion et la peur qu'elle ressentait .
Flore ne sût quoi faire . Elle tenait à expliquer son comportement ,à plaidoyer pour sa défense sans pour autant ignorer ses fautes mais les mots s'évanouissaient dans sa gorge nouée .
Sans crier gare , Kuro se retourna soudain vers elle , lui montrant un visage atrocement tiré par la tristesse et baigné de larmes , rougi , légèrement gonflé qui failli faire craquer Flore Elle se retint cependant , attendant la suite des évènements :

"-Je t'en supplie Flore ! Dis moi qu'on ne va pas devoir se séparer ! "

Le coeur de la blonde rata un battement devant une telle question . Elle failli s'énerver , hurler à la figure de la demoiselle que cette interrogation était stupide mais elle s'abstint ,comprenant les inquiétudes que Kuro exprimait au travers de cette question . Elle craignait de devoir partir et vivre sa vie seule ,de son coté ,de rompre avec elle et de retrouver cette vie misérable qu'elle avait connu plus jeune .

"-Kuro ..."

Elle ne pût articuler autre chose et après un long moment de silence ,elle se décida à répondre aux interrogations de sa camarade :

"-Oui ,c'est vrai ."

Le visage de la brunette se tira en une expression de terreur et de douleur à cette affirmation :

"-J'ai eu de gros soucis à mon travail ,ça fait deux mois que je ne travaille plus à la librairie ,mon patron étant hospitalisé . Et la pension que me versait mensuellement ma famille baisse considérablement au fil des ans .Je ne vais pas te cacher la vérité plus longtemps ,j'ai assez menti comme ça : je n'ai clairement plus les moyens de subvenir à tous nos besoins et le travail manque cruellement au campus . Une étudiante sans diplôme autre que le bac ne vaut rien dans le monde du travail et les offres d'emploi manque ..."

Se taisant ,Flore se passa la main dans les cheveux ,mal à l'aise et attendant la réaction de Kuro . Ce qu'elle venait de dire n'était pas simple à avaler du tout mais c'était là la pure vérité .


_________________
ねえ 、黒ーちゃん 。。。あなた は 私 を 好き ですか?
だって 私。。。私 は 本当に あなた を 愛
してるです ![/b]

Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Matinée mouvementée [PV Flore]   Dim 8 Juil - 12:38

"-Oui ,c'est vrai ."

Kuro se sentit soudain dévastée par cette réponse claire et nette venant de la blondinette , elle venait d'avoir l'affirmation d'une véracité qu'elle refusait de croire . Inconsciemment ,elle exprima toute sa douleur ,toute sa crainte sur son visage ovale , qui sans doute avait affiché une expression déplorable puis elle baissa l tète ,attendant la suite comme une condamnée courbe l'échine en attendant la sentence .
Enfin , après un long silence ,Flore se décida à lui présenter plus amples explications :

"-J'ai eu de gros soucis à mon travail ,ça fait deux mois que je ne travaille plus à la librairie ,mon patron étant hospitalisé . Et la pension que me versait mensuellement ma famille baisse considérablement au fil des ans .Je ne vais pas te cacher la vérité plus longtemps ,j'ai assez menti comme ça : je n'ai clairement plus les moyens de subvenir à tous nos besoins et le travail manque cruellement au campus . Une étudiante sans diplôme autre que le bac ne vaut rien dans le monde du travail et les offres d'emploi manque ..."

Sa voix était terne ,dure ,cassante . Les mots amers et difficile à accepter . Kuro ne pût les accepter de suite mais elle s'y résigna peu à peu . Ce que Flore lui avait caché , ce qu'elle avait porté touet seule sans un mot ,sans un sanglot ,elle venait de lui partager .
Pourtant , quelque chose au fond de son être continuait de la torturer : le poid de la culpabilité .
La famille de Flore ignorait son existence ,c'est pour ça que la pension baissait . Parce que toute seule ,Flore avait parfaitement les moyens de vivre correctement , et avec un petit boulot de vivre tranquillement en se faisant plaisir . Mais elle , la fille aux cornes , l'être repoussant qui n'aurait jamais dû naître , "pompait" inconsciemment les ressources de son amie , vivait tranquillement sur quelque chose qui ne lui appartenait pas . Cette nourriture ,cet appartement ...rien au campus ne lui appartenait ,tout dans sa vie était rattaché à Flore .
Réalisant cela ; Kuro sentit son compexe d'infériorité redoubler , elle se gratta violemment , frénétiquement les cornes comme pour les déchiqueter . Si seulement ....ces cornes n'étaient pas là ! Mami ...serait encore vivante ,son père et sa mère aussi ,Flore vivrait sans problème ....

"-Si seulement ...JE n'étais pas en vie ! Si seulement j'avais été tuée !"

Cette pensée néfaste traversa son esprit tandis que Flore la dévisageait ,les yeux emplis de tristesse face à la douleur de son amie .
Kuro se décida enfin à se relever ,s'appuyant sur la table du salon ,ses jambes ayant une difficulté infinie à la porter et lorsqu'elle fut stable , elle s'adressa à Flore ,se forçant à sourire pour ne pas l'acabler d'avantage :

"-Je suis désolée .... Je ne te cause que des ennuis ...Je suis vraiment désolée ...."

Elle se tut , reprenant son souffle et prononça en retenant les larmes qui bordaient ses yeux vairons de couler :

"-Pardon ... Je ...je ne serais plus une gène pour toi ...."

_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Flore Tomoe
~ Elève à l'Université Kanjirô ~
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 27
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Flore
Nom : Tomoe
Âge : 21 ans

MessageSujet: Re: Matinée mouvementée [PV Flore]   Dim 8 Juil - 17:20

Kuro restait muette face aux paroles de Flore ,elle ne répondait rien et la tète ainsi baissée ,la blondinette ne pouvait pas voir son visage , ce qu'il affichait : tristesse ? Colère ? Les deux à la fois ?
Malgré l'air impassible qu'elle se forçait d'afficher ,Flore était effrayée . Elle craignait d'avoir tout perdu et de ne pas tenir le coup si Kuro la quittait brutalement . Elle ne savait quelle serait sa réaction ni comment elle le vivrait .

Elle vit sa cadette porter ses mains tremblantes à ses cornes et les gratter comme si elles la démangeaient horriblement , sans un mot et avec beaucoup d'agressivité , comme si elle était prête à laisser ses ongles pour déchiqueter ses bois .
La jeune femme voulu l'en empêcher mais elle se retint , sachant que dans son état ,Kuro pourrait se montrer agressive , lui sauter à la gorge ou se faire du mal .Aussi ,elle resta debout à regarder son âme soeur se détruire . Flore elle même se sentait dévastée , son palpitant réduit en pièces , elle se demandait par quel miracle elle était encore capable de tenir debout et où ses jambes d'adulte puisaient leur force . Elle ne devait pas se laisser submerger par l'émotion , premièrement parce qu'elle était adulte et qu'en tant que tel ,elle se devait de garder son sang froid , sa maturité et son sens de la réflexion , deuxièmement parce que se laisser aller ne mènerait à rien . Elle devait calmer Kuro ,pas entrer dans le même état désespéré qu'elle .

Son amie aux cornes se redressa soudain et ,'s'appuyant avec insistance sur la table de bois du salon ,elle essaya de se stabiliser et de se relever . Elle échoua plusieurs fois et , tremblante ,enfin elle réussi à se tenir debout ,se forçant à sourire :

"-Je suis désolée .... Je ne te cause que des ennuis ...Je suis vraiment désolée ...."

Ces paroles eurent l'effet d'un tremblement de terre en l'âme de Flore .

"-Quoi ? Mais non ! Pas du tout ! Sans toi ...je ....je n'ai pas de raison d'être en vie !"

Elle s'efforça de garder le silence même si sa gorge s'enflammait ,prête à contredire Kuro de la plus vive des façons qu'il soit , attendant la suite de la confession de son amie :

"-Pardon ... Je ...je ne serais plus une gène pour toi ...."

Ce fut trop .Sans réfléchir , Flore s'avança au pas de charge vers sa cadette qui la regardait d'un air effrayé et ,levant son bras aussi haut qu'elle le pouvait ,elle la gifla avec violence , sa joue blanche émettant un bruit sonore et rougissant peu à peu . Cette fois ,Kuro était allée trop loin ,elle avait dit quelque chose qu'elle n'aurait jamais dû dire : qu'elle était une gène .
Incapable de se retenir d'avantage , affaiblie par toutes ses émotions et les épreuves qu'elle endurait ,Flore explosa , les larmes bordants ses yeux verts , les joues rouges de colère et la gorge en feu :

"-IMBECILE ! Tu n'es qu'une idiote Kuro ! Comment tu peux dire des choses pareilles ! COMMENT ?! Je me casses le cul pour nous rendre le quotidien agréable et il faut que tu gâche tout en disant ce genre de choses ?!SALE EGOISTE ! "

_________________
ねえ 、黒ーちゃん 。。。あなた は 私 を 好き ですか?
だって 私。。。私 は 本当に あなた を 愛
してるです ![/b]

Revenir en haut Aller en bas
Kuro Amakusa
~ Elève au Lycée Wakuri ~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 23
Localisation : Campus Tenshigaya

Votre personnage ...
Prénom : Kuro (黒)
Nom : Amakusa (天草)
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Matinée mouvementée [PV Flore]   Dim 8 Juil - 23:11

Kuro se sentit partir vers la gauche , tituba puis se rééquilibra sans un mot . Flore venait de la gifler pour la toute première fois depuis des années . Pour la première fois ,elle avait usé de la violence sur elle , l'avait frappée . Kuro réalisa soudain que ce qu'elle avait dit avait profondément meurtri l'âme de l'être qu'elle chérissait le plus au monde et que ,sans vraiment le réaliser ,aveuglée par son maudit complexe d'infériorité , elle avait fait sortir la blonde de ses gonds , elle l'avait accablée encore plus qu'elle ne l'était déjà .
Cette gifle le lui fit comprendre sans même les mots qui allaient venir la claquer à nouveau , non plus sur la joue mais dans tout le corps et sentant sa pommette la piquer et la brûler ,la lycéenne aux cornes sentit les larmes qu'elle retenait depuis un long moment rouler une à une ,sans bruit ,en toute discrétion pour couler jusqu’à'à son menton .
Elle voulu demander pardon pour ce qu'elle venait de dire , expliquer ses propos , se justifier tant bien que mal mais Flore l'en empêcha .
Elle tremblait . Peut être ne s'en rendait-elle pas compte mais son interlocutrice tremblait de colère et de tous ses membres , le visage rouge comme un coquelicot :

"-IMBECILE ! Tu n'es qu'une idiote Kuro ! Comment tu peux dire des choses pareilles ! COMMENT ?! Je me casses le cul pour nous rendre le quotidien agréable et il faut que tu gâche tout en disant ce genre de choses ?!SALE EGOISTE ! "

Le timbre de sa voix était tremblant de fureur , elle haletait tant elle avait hurlé , se frottant la gorge comme si elle venait de se casser les cordes vocales .
Cette fois , Kuro avait la confirmation de ses nombreuses craintes : Flore la détestait , la haïssait , tout ce bonheur des derniers jours et même l'union toute nue qu'elle avait vécu ce dernier soir ...faisaient désormais partis du passé .
"Sale égoïste" ... C'est vraiment ce que Flore pensait d'elle ? Kuro se le demandait désormais . Avait-elle pensé cela d'elle depuis le début ? Depuis qu'elle vivait avec elle ? Quand elles se retrouvaient nues ,collées l'une contre l'autre , Flore ne pensait-elle que ça en la regardant , en lui souriant ?

La demoiselle aux yeux vairons sentit son mal redoubler de puissance , si bien que sa poitrine se soulevait en de nombreux hauts de coeur . Elle avait mal ,beaucoup trop mal ...

"-C'est vraiment ce que tu penses ?"

Elle n'avait plus rien à perdre à présent puisque la seule personne qu'elle n'ait jamais aimée venait de la rejeter . Sa tète lui faisait un mal atroce ,tout son corps ne lui semblait être qu'une immense courbature et un bloc de glace , une coquille vide dans laquelle l'âme venait de mourir . Elle n'était plus rien .
Elle saisit les épaules de Flore avec force , d'une telle façon que cette dernière ne pourrait pas se dégager même en le voulant vraiment et , la regardant droit dans les yeux ,se noyant dans les émeraudes que formaient ses pupilles , elle lui demanda d'une voix forte , enflée et bien loin de trembler malgré les larmes qui noyaient ses joues :

"-C'est vraiment ce que tu penses de moi ? Que je suis une égoïste , un boulet , un poids mort dans ta vie ? Une pauvre gosse qui a pas eu de chance dans la vie et que tu as recueilli par pure pitié ?!Dis moi ! MAIS DIS MOI BON SANG ! "

Voyant que Flore fuyait son regard , son visage d'habitude rayonnant fermé en une expression froide , elle s'affirma que ce qu'elle venait de dire était vrai et totalement partagé par sa compagne et , relâchant la blondinette qui recula discrètement , elle souffla fébrilement , comme si elle se confessait :

"-C'est vrai ...sans moi ...tu vivrais bien plus heureuse ... Mais là Flore ,c'est beaucoup trop ..."

A nouveau ,elle sanglota , secoua la tète avec force et vivacité afin d'essayer ses larmes mais rien n'y fit .
Elle aimait Flore plus que tout et s'entendre dire pareilles horreurs par la personne qui prenait tant de place en son coeur était une torture bien pire que n'importe quel supplice digne de Rome . Elle aurait mille fois préféré se faire battre à mort que subir ça .
Désormais ,il était trop tard ,elle ne pouvait plus reculer ou rattraper toute cette histoire . Elle s'avança vers la porte d'entrée sans même daigner prendre ses clés suspendue à un petit tableau de liège dans l'entrée et ,se retournant vers son aimée , elle lui exprima ses plus profonds regrets pour toutes les erreurs qu'elle avait commise et qui l'avait mise dans l'embarras :

"-Tout est de ma faute ...je suis désolée !"

Sur ces mots ,elle s'empara de la poignée de la porte , la tourna et s'enfuit en hâte , courant aussi vite que ses petites jambes le lui permettaient . Elle crut entendre Flore l'appeler mais elle ne céda pas à l'envie de revenir vers elle .
Disparaître , c'est tout ce qu'elle voulait désormais . Ne plus causer de soucis à personne , elle en a assez fait dans sa misérable vie .
Par sa faute ,son père était devenu fou , par sa faute sa mère était tombée malade à force de ne pas se nourrir , par sa faute Mami avait travailler dur sans jamais être remerciée pou ses efforts . Et maintenant ,c'était à Flore de souffrir à cause d'elle .
Elle s'arrêta un instant au milieu de la rue déserte ,essoufflée , tremblante , en larmes et ,se recroquevillant sur elle même ,elle questionna dans un soupir :

"-Quand tout cela va-t-il prendre fin ? J'en peux plus ... Que quelqu’un'un me tue ... Je n'ai pas la force nécessaire pour attenter à ma vie alors par pitié ... tuez moi ! S'il vous plaît ..."

L'orage qui grondait depuis peu au dessus de sa tète éclata , faisant perler ses larmes sur le campus Tenshigaya ,le lavant de toutes ses impuretés . L'air s'était rafraîchi , un vent froid et malsain soufflait et entourait la demoiselle aux cornes qui se redressa ,trempée jusqu'aux os , ses vêtements alourdis par l'eau et ses cheveux collants à son visage rougis .
Il n'y avait qu'un seul endroit où elle pouvait revenir sans être jugée ou rejeter ,sans être blâmée pour ses fautes ,une maison chaleureuse et accueillante emplie d'une atmosphère douce et rassurante .
Reprenant peu à peu espoir , Kuro se mit en route en direction de ce lieu , serrant dans sa main droite sa croix d'argent comme si elle souhaitait la protéger .



Voilà Flore ,notre première partie se finit là Very Happy je t'invite à le poursuivre dans "autres lieux" , il s'agira d'une petite chapelle méconnue de tous et présente dans le campus Wink


_________________
Amakusa Kuro da ! Yoroshiku nee !




Revenir en haut Aller en bas
http://on-revit-tout-dans-un-autre-monde.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Matinée mouvementée [PV Flore]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Matinée mouvementée [PV Flore]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une matinée mouvementé
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» V. Flore d'Autremonde
» Une matinée entre amie [Nuage de Rêve]
» Et une matinée ennuyeuse de plus, une ! (libre !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAMPUS TENSHIGAYA :: Corbeille-
Sauter vers: