AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Venez incarner votre personnage de manga / anime préféré ou bien créez le votre, et amusez vous dans le Campus Tenshigaya, une ville sans limites !

Partagez | 
 

 La troisième serait la bonne?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: La troisième serait la bonne?   Sam 10 Mar - 1:42

En se réveillant, Noeru avait la sensation étrange d'avoir dormis une éternité. Et elle n'avait pas tort, le réveil à côté d'elle affichait treize heure trente passé. ... Un réveil? La jeune fille se redressa pouvant de ce fait observer autour d'elle un espace lumineux et une décoration simple mais harmonieuse. Le lit dans le quel elle se trouvait était moelleux comme il le fallait, ce qui en faisait un meuble très confortable. Il lui fallut plusieurs seconde pour s'en rendre compte, mais aucun doute possible: la noiraude se trouvait effectivement dans la chambre de son professeur de sport. Cela lui remémorait de nombreux souvenirs, et malheureusement, pas de très bons. Elle n'était venue qu'une fois ici au par avant. Ce jour-là avait été catastrophique et c'est pourquoi elle préférait ne plus trop y penser.

Une douleur se fit sentir comme un claquement dans son crâne. Maintenant elle comprenait le pourquoi du comment: sa maladie avait poussé Toma à l'amener chez lui. Instantanément la demoiselle s'en voulut. Elle qui s'était promise de ne plus être un poids pour lui avait une nouvelle fois faillit à cet objectif.

"C'est pas vraaai.. je suis vraiment une idiote finie.."

Bougonna Noeru, ponctuant sa phrase d'un éternuement. Elle se sentait toujours fatigué mais son état c'était visiblement amélioré. À présent elle se demandait ce que faisait Toma. Elle imagina une ou deux choses qui la firent pouffer de rire, comme le roux version fée du logis, ou encore affalé devant la télé, visionnant attentif un match de foot. Pour en avoir le coeur net, l'adolescente se leva sur la pointe des pieds et marcha le plus légèrement du monde sur le planché. Mais lorsqu'elle atteint la porte, lorsqu'elle eût la main sur la poignée, la jeune fille se dégonfla et s'adossa doucement au bois constituant le battant de l'issue. C'était l'après-midi et suivant comment, une femme se trouvait peut-être en compagnie de Toma. Quelque part elle savait qu'elle se faisait des idée, mais rien que d'imaginer que cette hypothèse puisse être exacte, lui faisait comme une boule au ventre. De toute façon il n'était peut-être tout simplement pas là, ayant donné une retenue à un élève, ou autre. Soupirant, la fille aux cheveux ébènes se releva pour se diriger vers le matelas moelleux et encore chaud, pour se glisser sous ce duvet qui semblait l'appeler. Elle attrapa son téléphone potable au passage, pour contrôler ses messages. C'est ainsi qu'elle pu constater qu'Adrien avait mainte fois tenté de l'appeler et s'était même acharné à lui envoyé de nombreux messages lui demandant où elle était et pourquoi elle ne répondait pas. À ceux là s'ajoutaient ceux de quelques amis lui demandant si elle était partante pour un ciné ou autres sorties. Elle n'avait pas le courage de répondre et pour une fois, elle ne regrettait pas d'avoir mit son téléphone sous silencieux. Noeru profita d'avoir l'appareil en main pour changer son fond d'écran qu'elle n'avait pas remplacé depuis des lustres, par une photo d'un chanteur qu'elle avait pris lorsqu'elle s'était rendue à un concert avec quelques filles de sa classe. L'ancienne était une photo de flocon de neige, zoomé au maximum. Son portable était très bon pour immortaliser ce genre de chose. Mais un son la fit sursauter lorsqu'elle allait confirmer son choix. à cause de ça, son doigt dérapa et sélectionna une photo d’Adrien, comme nouveau fond d'écran. C'est ainsi qu'elle leva les yeux sur l'entrée de la pièce, sans apercevoir qu'elle image elle aurait le plaisir de voir à chaque fois qu'elle ouvrirait son téléphone.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   Ven 16 Mar - 21:31

Toma n'avait pas beaucoup dormi cette nuit là, même s'il s'était réveillé à onze heures, mais le peu de sommeil qu'il avait eu avait été des plus réparateur de toute sa vie. Il ne savait pas si cela était du à la présence de Noeru ou bien au fait qu'ils aient enfin réussi à poser les choses à plat tout les deux et à faire le point sur leur relation. Décidément, il était difficile pour le roux de choisir une seule solution et c'est ainsi qu'il opta pour les deux. Il se remémora plusieurs fois la soirée de la veille ainsi que toutes leurs entrevues depuis leur première rencontre. Beaucoup de comportements, de réaction de la jeune fille lui apparaissait plus clairs et logique maintenant qu'il avait cessé de se mentir et de se voiler la face.

Il se leva puis alla prendre un bain dans la salle de bain la plus éloignée de sa chambre. Une fois plongé dans l'eau chaude, il oublia tout. Noeru, la douleur dans son bras, quel jour il était, quelle heure, et presque où il était. Quelque minutes plus tard, alors qu'il remarqua qu'il commençait à manquer d'air, il sursauta et se cogna au rebord de sa baignoire; il s'était assoupi. Il sortit quelques instants plus tard, pris son peignoir et s'en vêtit avant de sortir de la salle d'eau.

Il retourna dans sa chambre, comme il le faisait toujours après avoir pris un bain. A vrai dire, il avait oublié Noeru, et faire des allers-retours entre sa chambre et la salle de bain était un automatisme et lorsqu'il entra, il alla chercher son kit de premier secours, dont il ne s'était jamais servi, et entama un combat acharné avec toute sorte de médicament et d'objets étant sensé l'aider à panser sa blessure au bras en attendant qu'il aille voir un médecin ou qu'il aille à l'hôpital. Après environ une demi-heure de bataille plus qu'intense, mais vaine, il entoura son bras d'un bandage fait grossièrement puis rangea la trousse à sa place. Toma jeta un regard à l'adolescente allongée à côté et il sourit en voyant qu'elle dormait toujours. Visiblement, elle avait réellement besoin de ce sommeil. Il posa sa main sur le front de la brune pour vérifier la température, et constata que bien que la fièvre ait baissé, elle était toujours aussi élevée. Il recouvra avec la couverture les parties du corps de la jeune fille qui était en contact avec l'air, afin d'éviter que les choses ne s’aggravent. Il l'embrassa sur le front puis sortit de la pièce, seulement dès qu'il ferma la porte, il entendit un bruissement, comme si Noeru avait bougé, cependant, il ne rentra pas, puisque peu après, il entendit des pas lourds. La jeune fille s'était bel et bien réveillée.

Il ne sait pas combien de temps il avait attendu là, derrière la porte. Il n'avait rien entendu, des bruits de pas, et c'est tout. Finalement, il tourna la poignée puis pénétra dans la pièce. Et là, c'est comme si le Toma de tous les jours avait disparu, comme si sa confiance en lui l'avait quittée. Il ne savait pas quoi dire à l'adolescente, et encore moins quoi faire. Elle ne semblait pas avoir changé, que ce soit physiquement ou mentalement, et il lui semblait que lui non plus n'ait subi aucun changement mais il ne savait pas l'expliquer, l'atmosphère de la pièce était... tendue, et Toma était gêné. Mais malgré cette gêne qu'il ressentait, il ne laissa rien transparaître, se dirigea vers son placard puis en sortit une très jolie robe, qui ne ressemblait pas beaucoup à ce que portait Noeru habituellement. Il posa le vêtement sur la chaise et s'assit sur le lit.


- Tu pourras mettre ça, si tes camarades te voient avec les mêmes vêtements qu'hier, ils vont se douter qu'il t'est arrivé quelque chose.


Il marqua une pause puis se tourna vers elle en essayant de garder cet air assuré.


- Non mais qu'est-ce qui t'as pris hier ? Pourquoi t'es venue me chercher ?


Il lui sourit puis serra un peu plus sa main.


- Enfin bon, merci. Tu vas mieux ?


Avant de lui poser cette dernière question, il avait marqué une longue pause pour la regarder, observant chaque détail de son visage, ses cernes qui avaient disparu, son visage qui semblait avoir retrouvé toute son énergie. Il s'était ensuite rapproché d'elle et l'avait embrassé sur le front. Il n'attendait plus que les réponses à ses questions à présent.

_______________________________________________________________________________________________________________

J'ai refait la réponse parce que l'autre était vraiment pourrite, bon c'est pas beaucoup mieux au niveau de ce qui s'y passe mais c'est déjà mieux au niveau de l'écriture xD
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   Sam 17 Mar - 11:10

Lorsqu'elle vit Toma, la jeune fille ferma son téléphone sans décoller son regard du beau roux. Elle le contempla comme lui-même la contemplait, plantant ses yeux dans les siens jusqu'à ce que le rouquin se décide à bouger. Puis, à cause d'une soudaine gêne qu'elle n'aurait su expliquer, l'adolescente baissa les yeux jusqu'à entendre:

"Tu pourras mettre ça, si tes camarades te voient avec les mêmes vêtements qu'hier, ils vont se douter qu'il t'est arrivé quelque chose."

Noeru observa la robe que Toma avait tout juste posé sur le lit. Elle la trouva tout de suite très jolie, mais une question se planta directement et très profondément dans son esprit: "comment ce faisait-il que Toma ait en sa possession un tel vêtement?". Cette dernière lui brûlait les lèvre, mais par politesse elle préféra le remercier en laissant ainsi de côté ses interrogations.

"Non mais qu'est-ce qui t'as pris hier ? Pourquoi t'es venue me chercher ?"

À l'entente de ces mots, la malade soupira. Elle savait qu'à un moment ou à un autre Toma lui dirait ce genre de choses. Elle savait qu'il aurait préféré qu'elle aille se reposer plutôt qu'elle vienne le délivrer de cet endroit clos pour la nuit. Quand il lui sourit et lui dit merci, l'adolescente fût soulagée.

"Oui, merci..." Elle marqua une pose puis se décida à répondre à son autre question. "Je ne pouvais pas te laisser là-bas.. Et puis de toute façon je n'aurais pas bien dormis te sachant prisonnier de cet endroit"

Quelqu'un sonna à la porte, ce qui effaça le sourire de Noeru. Lasse, elle se laissa retomber lourdement sur le matelas.

"Tu ferais bien d'aller ouvrir, sinon la demoiselle, qui qu'elle soit, va se poser des question.."

L'adolescente avait raison, il s'agissait bien d'un des "jouets" de Toma qui était venu prendre des nouvelles. Plus précisément la nouvelle professeure de sport qui voulait passer l'après-midi avec le beau jeune homme. La noiraude saisit son téléphone, se décidant à répondre à ses messages. Impossible de nier sa jalousie. Elle faisait de son mieux pour laisser son "petit ami" continuer de flirter (et plus encore, elle en était persuadée) avec d'autres. Mais n'empêche qu'elle n'appréciait toujours pas l'idée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   Sam 24 Mar - 20:49

Toma, lorsqu'il entendit quelqu’un sonner à la porte, fut vraiment surpris. Il n'attendait personne et il se demandait qui pouvait bien venir lui rendre visite ce jour-ci. Il se soupçonnait cependant la voisine du dessus, qui venait souvent ces derniers temps pour lui "emprunter" des choses utiles certes mais qu'elle aurait certainement put trouver chez sa voisine de palier, mais le rouquin n'était pas dupe, il avait compris qu'elle essayait de lui faire des avances. Après, il pensa à Klaüs, si l'infirmier savait que Noeru était là, Toma savait que cela finirait mal, autant pour l'un que pour l'autre. Il soupira. Il hésitait à aller ouvrir à la personne qui était en train de démolir sa sonnette tellement il ou elle semblait pressée de voir le roux. Seulement, une phrase de Noeru mit fin à son hésitation.


- Tu ferais bien d'aller ouvrir, sinon la demoiselle, qui qu'elle soit, va se poser des questions...


Toma vit le visage de la jeune fille changer en un éclair, alors qu'il y a quelques secondes, un large sourire illuminait son visage, il exprimait la déception et, bien évidemment, la jalousie. Le professeur de sport voyait que la jeune fille n'était pas tout à fait à l'aise avec le fait qu'ils doivent chacun continuer de se comporter comme le monde les connaissait, c'est-à-dire, en ce qui concernait le roux, en séducteur. Elle s'était penchée sur son téléphone, envoyant des messages à d'autres personnes dont Toma se fichait de l'identité. Le rouquin lui prit son téléphone, le posa sur le lit, à côté de Noeru, puis il posa délicatement ses lèvres sur celles de la jeune fille. Il lui sourit puis il murmura:


- De toute façon, je suis à toi maintenant.


Il lui fit un clin d'oeil. cela lui faisait bizarre de dire ça, mais ce n'était pas aussi horrible qu'il ne l'avait imaginé, que d'être casé. Il était juste devenu un peu guimauve.

- Habille-toi en attendant. Je te promets que je vais faire vite.

Il lui adressa un sourire réconfortant, lui remit son téléphone dans les mains puis il sortit de la pièce, s'habilla rapidement avec un pantalon et un T-shirt puis alla ouvrir. Lorsque la porte s'ouvrit, il fut surpris de voir la nouvelle prof de sport, prénommée Airi, avec laquelle, d'après les rumeurs du campus, il était en couple. Intérieurement, il fut légèrement paniqué, mais il ne laissa rien paraître et il lui adressa un de ces sourires charmeurs, lui attrapa la taille et la fit entrer.


- Je te manquais tellement que tu as décidé de venir me suivre jusque chez moi ?


La jeune fille lui sourit et l'embrassa, Toma ne fut pas surpris, ce n'était pas la première fois, mais il espérait que Noeru ne sortirai pas de la pièce, ou qu'elle n'entende pas ce qui allait se dire. Airi était en train de lui parler de ce qu'il lui avait dit la veille, au téléphone, lorsque le rouquin avait dit qu’elle était la seule à ses yeux. Toma, pour la faire taire, l'embrassa une nouvelle fois, un baiser auquel la jeune fille répondit ardemment. Elle venait de la plaquer contre la porte de sa chambre et le roux mentirait s'il disait qu'il n'avait pas été surpris de la voir si entreprenante. Elle lui sourit et lui murmura un "Tu ne m'invites pas ?". Il ne se laissa pas démonter par sa dernière action et lui adressa un sourire charmeur en retour.


- Ne sois pas si pressée, on a tout notre temps maintenant.


La professeur de sport face à lui semblait, au départ, insister, ses pupilles ambre étaient plantées dans celles de jeune homme et exprimaient une détermination sans pareille. Toma tentait d'esquiver ses invitations sans que cela paraisse trop suspect. Et visiblement, cela avait fonctionné, le regard de la jeune fille s'était fait moins insistant, plus doux, et elle avait posé sa tête contre le torse du roux et le serrait à présent dans ses bras. Toma poussa la comédie jusqu'à resserrer à son tour cette étreinte. Il s'était mis à sourire, seulement son sourire s'effaça bien vite lorsqu'il entendit les mots "De toute façon, comme tu l'as dit, je suis la seule qui compte". Il essayait de ne rien laisser paraître, mais il espérait de tout son cœur que Noeru était trop occupée pour les avoir entendus.
Airi, qui était contre son torse, s'éloigna de lui puis lui prit le bras qu'il s'était blessé la veille et lui demanda comment il s'était fait ça.


- C'est en m'entraînant hier, je pense que j'en ai trop fait.


Elle lui sourit puis lui proposa de changer le bandage. Elle se leva et se dirigea vers la chambre mais avant qu'elle ne tourne la poignée, Toma l'attrapa par la taille et la serra contre lui.


- Je vais bien.


Il marqua une pause, puis il s'éloigna d'elle.


- Je vais me reposer. Repasse plus tard.


Il déposa un dernier baiser sur les lèvres de la jeune fille qui, sans broncher, s'était par la suite laissé raccompagner jusqu'à la porte de l'appartement. Avant que celle ci ne se referme complètement, elle lui lança un "Je t'aime", phrase à laquelle le rouquin ne put s'empêcher de sourire. Il referma alors la porte et alla dans sa chambre. Lorsqu’il entra, il s'assit à côté de Noeru puis lui sourit.


- Désolé, ça a pris plus de temps que prévu.


Il posa sa main sur celle de son élève puis il s'allongea, comme s'il avait besoin de récupérer après une série d'épreuves toutes plus rudes les unes que les autres. Il espérait qu'elle comprendrait, qu'elle accepterait cette situation. Au début, ça allait être facile, mais si cela durait plusieurs mois, est-ce qu'elle arriverait à tenir ? Et lui ? Il ferma les yeux. Elle n'avait pas dit un mot depuis qu'il était entré dans la chambre, et il craignait qu'elle n'ait saisit une partie de sa conversation avec la nouvelle professeur de sport...

Après être resté ainsi immobile, pendant quelques minutes, il regarda Noeru. Il n'arrivait toujours pas à y croire, ils étaient ensemble. Le roux n'arrivait pas à s'y faire complètement. Qu'est-ce qu'il ressentait à présent, il ne savais pas le qualifier. C'était un sentiment flou et confus et même s'il aimait Noeru, il sentait que quelque chose en lui avait disparu. La jeune fille le faisait se sentir complet, mais après la visite d'Airi, il ressentait comme un vide au fond de lui. Il soupira, puis lâcha la main de son élève.
La jeune professeur de sport lui avait rappelé que, au fond, il n'était qu’un séducteur, et avait provoqué chez le roux une remise en question conséquente. La veille, et même ce matin, il se sentait prêt à assumer, à abandonner sa vie de Don Juan, mais maintenant, rien n'était moins sûr. Et il ne savait pas non plus s'il serait capable de supporter le poids de cette culpabilité à chaque fois qu'il sera avec une autre fille que Noeru.

Il se redressa et s'assit alors sur le lit, le plus loin possible de Noeru. Il était perdu, en un quart d'heure, tout son esprit avait été chamboulé et tout ce qui lui paraissait tout à fait clair auparavant n'était maintenant qu'un tas de pensées en désordre. Les questions qu'il se posait quelques mois auparavant refaisaient surface: Aimait-il vraiment Noeru ? N'était-il pas juste possessif envers elle ? Peut-être était-elle devenue une obsession à cause de la résistance qu'elle manifestait vis à vis du charme du roux... Est-ce qu'il ne s'était pas un peu emballé ?

Puis il eut une idée. Il se leva, se planta devant son élève et se mit à la fixer de ses pupilles émeraudes. Il voulait se débarrasser une bonne fois pour toute de ses doutes qui avaient refait surface. Au fond de lui, il savait qu'il se posait trop de questions, et il savait qu'il aimait sincèrement Noeru. Mais c'était un sentiment qu'il venait juste de découvrir, et il voulait donc s'en assurer. Il avait le regard vide et essayait au maximum de ne pas laisser apparaître sur son visage une quelconque trace d'exaspération.


- Dis-moi que tu m'aimes.


Il lui avait dit cette phrase d'un ton qui se voulait assuré, mais qui avait été entendu comme tendu et stressé. Les dés étaient lancés et Toma n’attendait plus que la réponse de la jeune fille à présent.

_______________________________________________________________________________________________________________

Désolée, à chaque fois que je corrige un truc je suis obligée de supprimer/ reposeter, la fonction "Éditer" ne marche pas en ce moment ._.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   Dim 25 Mar - 18:57

Noeru avait évidemment tout entendu. Elle recommença à douter un peu des sentiments de Toma à son égard. Doutes rapidement balayé lorsqu'elle se souvint de ses regard, ses pertes de contrôles et tellement d'autres chose qu'elle était la seule à voir. Elle eût un léger sourire à cette pensée. Oui. C'était elle qu'il aimait. Elle ferma son téléphone portable après avoir répondu au message d'Adrien. À la suite de cette action elle posa l'objet sur la commode et se mit à observer le plafond, attendant que la femme s'en aille. Toma la rejoint quelque minutes plus tard. Tout d'abord il s'allongea, prenant sa main, mais ne tarda pas à se redresser s'éloignant d'elle. Quelque chose devait le tracasser, la jeune fille en était sûr. Mais elle ne pu trouver quoi. Puis une demande étrange du jeune homme la sorti de sa réflexion; des mots qu'elle n'aurait jamais cru entendre s'échapper des lèvres du rouquin: " Dis-moi que tu m'aimes.". Son regard surpris ne se détachait pas de cet homme qui se tenait assis devant elle.

"N-ne me demande pas ça aussi brusquement, maintenant si je te le dis ça fera pas naturel.."

Elle n'aimait pas se sentir forcé à dire ce genre de chose, mais si c'était pour le rassurer elle pourrait sans doute lui prononcer ce qu'il voulait entendre. C'est ainsi qu'après quelques longues secondes d'attentes qui lui parurent interminables, elle s'approcha de son oreille avant du lui murmurer les trois mots en questions, puis se retira, un sourire accroché au lèvre. Elle paru en suite hésitante de poser cette demande qui lui brûlait les lèvre depuis que Toma avait été parler à la professeure de sport. Mais elle se jeta à l'eau après un autre temps de silence.

"A ton tour.. dis moi quelque chose que tu ne dira jamais à un simple coup d'un soir..."

Ses yeux était baissés et ses joues rougissaient. Elle attendait la réponse le coeur battant, sans oser recroiser son regard. Après tout il leur disait qu'elles étaient belles, qu'elles étaient les seuls... qu'il.. les aimait...? Non.. Toma n'était pas comme ça.. il ne leur mentirait jamais à ce point...n'est-ce pas..? Les larmes lui montaient aux yeux. Elle était sans doute trop sensible, encore trop fatiguée pour poser cette question qui faisait resurgir les doutes qu'elle désespérait de noyer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   Lun 9 Avr - 2:12

Toma frissonna lorsque la jeune fille murmura ses mots au creux de son oreille. Il était comme libéré d'un poids immense: celui de ses doutes. Ils s'étaient tous envolés, comme disparus, et ce, seulement grâce à quelques mots. Le roux n'avait jamais négligé le pouvoir des mots, il savait qu'il pouvait autant blesser qu'apporter du réconfort, mais jamais il n'aurait pu penser qu'il puisse apporter un tel sentiment de bonheur et de paix intérieure. Il avait retrouvé son sourire et sa bonne humeur. Il illuminait à présent toute la pièce d'un immense sourire à présent, il serra Noeru contre son torse puis la relâcha quelques secondes plus tard.

- A ton tour.. dis moi quelque chose que tu ne dira jamais à un simple coup d'un soir...

Le roux bloqua... Les paroles de la jeune fille n'avait rien de violent, rien de mauvais, mais elles avaient transpercé le jeune homme. Il ne souffrait pas, mais il était partagé, il se demandait bien ce qu'il pourrait dire... Qu'est-ce qu'il ne disait pas à ses coups d'un soir ? C'était une bonne question. Il ne reculait devant rien pour les avoir, toutes, mais d'aussi loin qu'il puisse se souvenir, il n'avait jamais dit à aucune qu'il l'aimait, jamais, pour la simple et bonne raison qu'il trouvait ces mots tellement futiles et vides de sens, du moins c'était son avis avant de reconnaître ses sentiments pour l'adolescente qui se tenait en ce moment même en face de lui.


- Je...


C'était un bon début, il en avait dit un sur les trois, mais la suite semblait comme bloquée dans le fond de sa gorge. Pourtant, c'était Noeru, mais il avait tellement peur que ça sonne faux, que la jeune fille pense qu'il l'avait déjà dit des milliers de fois. Cependant, il pouvait changer la suite autant qu'il voulait maintenant. "Je te rappellerai", "J'espère qu'on se reverra", "Je viendrais te voir souvent", "Je suis content de t'avoir rencontrée", "J’espère qu'on pourra remettre ça"... Non, tout ça, il ne l'avait jamais dit. Il ne revoyait jamais un coup d'un soir, ne les rappelait pas et se barrait souvent au petit matin, pendant qu'elles dormaient, en même temps, pour lui, un coup d'un soir devait, comme son nom l'indique, ne durer qu'un soir. Après, il avait ses "jouets", et si Noeru les citait en disant "coups d'un soir", alors il ne leur disait pas non plus ce genre de chose, il les appelait, mais lorsqu'il était avec elles, il ne leur parlait pas beaucoup. Enfin bref, le roux ne savait pas quoi dire d'autre, et s'il lui disait une des phrases ci-dessus, il savait que ça n'allait pas passer. Ce n'était pas le moment de plaisanter, d'après Toma.

Et alors que le jeune homme allait se jeter à l'eau, le téléphone de Noeru se mit à sonner. Il était énervé, il s'approcha du téléphone, et voyant qu'il s'agissait d'Adrien, il ignora l'appel. Il revint donc au menu principal et eut la surprise de le voir lui, ce prétentieux, en fond d'écran sur le téléphone de celle qui l'aimait. Il était un peu énervé oui, mais il jugeait préférable, de toute façon, que ce ne soit pas lui sur l'écran. Il savait que les adolescents se prêtaient leur portable et ils auraient ainsi pu être démasqués. Cependant, il décida de s'amuser de cette situation. Il planta son regard dans celui de Noeru, et montra à la jeune fille son téléphone, avec Adrien qui essayait à présent de la rappeler. Il arborait un sourire à présent amusé et un peu narquois. Il sortit à présent son propre téléphone, et le montra à Noeru, c'était un beau téléphone, noir, qui montrait qu'en étant prof, on ne gagnait pas si mal sa vie, en fond d'écran se trouvait une jeune fille, brune et endormie, il s'agissait bien sûr de l'adolescente. Le roux approcha son visage de celui de son élève, leurs lèvres se frôlant. Et toujours souriant, il lui lança:


- Je t'ai mise en fond d'écran de mon téléphone.


Le roux déposa sur les lèvres de la jeune fille un baiser puis il lui rendit son téléphone et rangea le sien, un sourire triomphant. Il avait répondu à sa question. C'était bel et bien une phrase qu'il n'avait jamais dite à ses "jouets". Mais cependant, avant que la jeune fille ne porte le combiné à son oreille, il lui prit la main et ce qu'il lui dit alors lui échappa:


- Je t'aime.


Et un grand sourire s’était alors dessiné sur son visage. Sourire qui s'évapora aussitôt que le jeune homme remarqua qu'elle avait déjà décroché. Il arborait à présent une mine inquiète. Adrien les avait-il entendus ? Était-ce déjà la fin ? Qu'allait-il advenir de leur relation ? Toutes ces questions que se posait Toma et auxquelles la réponse était imminente... Il les posait à Noeru d'un regard, et il priait en son for intérieur que le jeune homme au bout du fil n'ait rien entendu...
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   Dim 10 Juin - 11:37

Toma ne semblait pas à l'aise avec cette question et lorsque Noeru vit l'expression se lisant sur le visage de l'homme qu'elle aimait, elle s'inquiéta. Jusqu'où leur avait-il menti? Est-ce qu'elle se trompait, est-ce que finalement il ne l'aimait pas? Est-ce qu'elle était son jouet préféré? L'adolescente pensait qu'elle ne se poserait plus jamais ces questions.. Mais en voyant l'hésitation de Toma, les doutes resurgissait et à présent elle regrettait. Visiblement c'était un sujet encore trop sensible pour elle. La noiraude s’apprêta à lui dire de laisser tomber lorsqu'il commença sa phrase:

"Je..."

"Je"? .. "Je" quoi? "Je t'aime?" "Je ne sais pas?" "Je réfléchirais à ça plus tard?" "Je pense qu'il est bon d'arrêter de se voir?" Elle tremblait légèrement, attendant le verdicts avec impatience. Les secondes la séparant de la réponse parurent être des heures. Mais son portable sonna. Visiblement Adrien, lui, ne voulait pas que Noeru connaisse la fin de la phrase. Elle s’apprêtait à répondre lorsque Toma lui prit le téléphone des mains et déclina l'appelle. Elle ne remarqua pas, en premier lieu, que sa douce moitié, son chère et tendre, son adoraaaable petit ami, était fièrement affiché sur le menu principal de son petit téléphone gris, en tant que fond d'écran. Mais elle ne tarda pas à le savoir quand Toma tourna l'objet en sa direction. Son expression spontanée fut celle de l'étonnement. Elle n'avait jamais, mais alors au grand jamais pris Adrien en photo! Et même si elle l'avait fait, elle ne l'aurait en aucun cas mis en fond d'écran! Noeru soupira.. visiblement elle aurait à parler aux amis de sa racaille préférée. Mais plus grave, Toma lui avait raccroché au nez et elle ne saurait sans doute pas comment expliquer ça. Si au moins son téléphone avait été tactile... Et comme il y a toujours pire, le gêneur retentait sa chance.

Quant à Toma, il sortit son portable, de sa main libre, et le déverrouilla avant de montrer l'écran à son élève.

"Je t'ai mise en fond d'écran de mon téléphone."

Il arborait un sourire amusé et craquant au diable. Elle, était heureuse de voir qu'à ses yeux elle valait plus que "ça"... Et c'est soulagée qu'elle reprit son portable que son professeur lui tendait, afin de décrocher. Elle repensait encore au bref baiser qu'il lui avait offert, il y avait de ça tout juste quelques secondes.

Elle appuya donc sur la touche de couleur verte de son téléphone mais, alors qu'elle s'apprêtait a porter la source de ses ennuis à son oreille, Toma lui saisis la main et lui prononça ces quelques mots:

"Je t'aime."

Noeru aurait sans doute été aux anges si elle avait été certaine que la personne à l'autre bout du fil n'en ait entendu mot. Et c'est donc la main tremblante comme une feuille malmenée par le vent et la boule au ventre, qu'elle approcha le petit objet à son oreille.

"A-adrien?" ... "H-ho ça.. mon téléphone ce fait vieux.. alors il.. bug un peu" ... "m-mmh.." ... "Non.. tu as mal entendu.. i-il a dit "je ferme" ..." ... hein?" ... La jeune fille rit nerveusement "Hé bien.. j'ai été chercher quelque chose chez une amie.. et son père l'avait mis dans le coffre de sa voiture alors il m'a prévenu qu'il fermait pour que je me recule.." ... "oui, il parle toujours comme ça.. en plus il est un peu malade alors.. il ne fait plus que murmurer.." ... "ce que j'ai été chercher?" ... " une.. lampe de bureau.." ... "oui.. tu viendras la voir.. ce soir.." ... "mmh.. b-bye.. bisous.."

Elle raccrocha enfin, et lâcha un soupire de soulagement. Maintenant elle n'avait plus qu'a trouver cette fameuse lampe avant 19h.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

désolé j'ai fait hyper long pour répondre et c'est nul TT"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   Lun 18 Juin - 21:16

Le jeune roux fut déçu de voir que le fait d’avoir dit à Noeru qu’il l’aimait ait eu aussi peu d’impact sur le comportement de l’adolescente. Rien dans son attitude, dans ses actions, ou sur son visage, n’exprimait ne serait-ce qu’une partie de ce que le roux avait pu voir avant, lorsqu’il jouait avec elle.

Elle avait répondu à l’appel de son soi-disant petit ami, ignorant la déclaration qu’il venait de faire. Il soupira. La seule raison pour laquelle elle tremblait était la situation dans laquelle elle se trouvait. Techniquement, elle était en train de tromper Adrien, qui aux yeux de tout le reste du campus était son petit ami. De plus, Toma connaissait le tempérament de ce garçon. C’était un vaurien, qui ne savait que communiquer que par les gestes, la violence, et la méchanceté gratuite ; et le roux se doutait bien que la jeune fille avait peur de sa réaction, surtout s’il apprenait un jour que la personne avec qui elle le trompait était le professeur qu’il aimait le moins, et qu’il servait de couverture à cette passion. Quoiqu’il en soit, chacun d’eux redoutait les conséquences que la découverte de ce secret aurait s’il venait à être découvert. Pour Noeru, Adrien n’étant pas un tendre, elle se ferait persécuter, humilier, et Toma ne pourrait rien faire, même s’il le voulait car lui pourrait être renvoyé du campus, poursuivit en justice. La situation était donc loin d’être facile pour le professeur et son élève.

Après une minute et demi de dialogue, la brune raccrocha et soupira, soulagée. Le roux n’avait pas manqué une seconde de la conversation, durant laquelle il n’avait pas arrêté de regarder la jeune fille essayer de mentir. Il avait analysé tous ses tics, comme ses tremblements, ses regards inquiétés à travers la pièce, et la façon dont elle martyrisait le drap du lit du roux ; tous ces signes, le jeune homme à l’autre bout du fil ne les voyait pas, mais il y en avait d’autres : elle avait la voix cassée, tremblante. Il se demandait si Adrien l’avait réellement crue… Il ne fallait pas non plus se voiler la face, Noeru était une très mauvaise menteuse, et même s’il l’aimait beaucoup, c’était un « défaut » qu’il lui reconnaissait. Il arborait un sourire railleur, tout en la fixant.


« Une lampe de bureau ? »



Il eu un petit rire moqueur. Elle aurait décidément pu trouver un autre mensonge que celui-ci, il avait à présent la conviction que le mensonge était loin d’être une matière où elle excellait. Il se rapprocha un peu plus d’elle, lui prit la main et l’embrassa sur la joue.


« T’es vraiment pas très douée pour mentir… »


Il savait qu’elle était consciente de cette « lacune », mais il n’avait pu s’empêcher de lui faire la remarque. Evidemment, ce n’était pas quelque chose dont les personnes étaient fières, seulement il n’était pas comme les autres personnes, et de ce fait, il de sentait honorable et toujours ravis de cette capacité qu’il avait à raconter des mensonges. Il lui adressa un nouveau sourire et alors qu’elle allait se lever, il la prit par la taille et la força à se rassoir. Il avait rapproché son visage de celui de la jeune fille.


« T’auras qu’à prendre une lampe de chez moi, mais cette journée, je veux la passer avec toi. »


Il continua de réduire la distance qu’il y avait entre eux deux, comme s’il allait l’embrasser. Finalement, il se ravisa et se leva. Il prit la main de la brune et la tira contre lui.


« C’est la première fois qu’on passe plus de trente minutes sans s’engueuler, faut fêter ça. »


Il la regarda longuement ainsi, elle avait retrouvé cette joie de vivre dans ses yeux, cette énergie. Toma en était certain, c’était cette Noeru là qu’il aimait. La Noeru innocente, mais pas si bête pour se faire avoir dès la première rencontre, mais aussi la Noeru assez maladroite pour tomber amoureuse d’un dragueur qui est son professeur. Il aimait tout simplement la Noeru expressive et amoureuse de son professeur de sport.


_______________________________________________________________________________________________________________


Désolée, c'est loin d'être génial mais j'avais pas d'idées T-T
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   Mar 3 Juil - 20:59

"Une lampe de bureau?"

Toma arbora un sourire moqueur avant de rire de la jeune fille, ce qui vexa Noeru. Après tout, c'était à cause de lui qu'elle était dans de beaux draps. Mais elle ne répondit rien, elle ignora même la seconde remarque et elle tourna la tête en direction de la fenêtre. Il fallait qu'elle réfléchisse bien à ce qu'elle pourrait faire pour cette foutu lampe.. La noiraude pourrait dire à son petit ami qu'en route elle s'était arrétée pour manger un morceau et qu'elle l'avait oubliée à ce fameux endroit.. Mais là elle ne ferait que se plonger encore plus dans le mensonge! Il faudrait qu'elle trouve le nom du restaurant, café ou centre commercial où elle se serait posée, qu'elle trouve ce qu'elle aurait pu y prendre en priant pour que ça figure sur la carte, qu'elle trouve comment contrer le "mais un objet si gros ne s'oublie pas!" ou encore le "on va la chercher ensemble, alors.", fin bref; très peu pour elle. Même si l'attitude de Toma l'avait blessée, il n'avait pas tord.

Puis, comme si le roux avait pu lire dans ses pensées, il prononça ces mots qui l'arrachèrent a cet affreux dilemme, tout en la rasseyant et en approchant son visage trèès près du siens :

"T’auras qu’à prendre une lampe de chez moi, mais cette journée, je veux la passer avec toi."

La demoiselle rougit. D'autant plus que Toma se faisait de plus en plus proche. Leurs lèvres se frôlaient presque lorsque son professeur se retira. Elle était incroyablement déçue et frustrée. Mais avant qu'elle ait pu se rendre compte de quoi que ce soit, elle était a nouveaux debout, contre son aimé.

"C’est la première fois qu’on passe plus de trente minutes sans s’engueuler, faut fêter ça."

Noeru fit la moue. Le fait qu'il rappelle la chose de cette façon ne lui avait pas trop plu; mais ma fois ça n'était que la triste vérité. Elle se serra tout de même contre lui. Malgré tout, elle se sentait vraiment bien dans ses bras. Elle aimait lorsque le regard du beau professeur de sport était posé sur elle. Mais pourtant, l'adolescente ne pu s'empêcher de penser qu'au moins, avec Adrien, ils ne se disputaient jamais. Malheurs! voilà qu'elle lui trouvait des points positifs! Manquerait plus qu'elle tombe amoureuse! Elle tira une mine dégoûtée, face à son imagination. Voilà qu'elle envisageait même le pire du pire: passer une nuit avec ce vaux-rien.

*STOP! là, ça va BEAUCOUP trop loin. Immonde.*

La jeune fille se cacha le yeux comme si cela empêcherait son cerveaux de projeter de telles images. Elle était toujours parvenue à calmer les ardeurs de son "tendre ami". Jamais ils n'avaient été plus loin que le french kiss, et c'était très bien comme ça. La noiraude soupira. En y réfléchissant, Adrien avait toujours été très gentil avec elle, très doux; même s'il était parfois un peu maladroit. Il l'aimait vraiment et on sentait qu'il ne voulait pas la perdre. Depuis qu'il était avec elle, il était devenu un peu plus sage, comme pour la préserver...

Des larmes se mirent à couler sur ses joues, sans qu'elles s'en aperçoive. Même Adrien ne méritait pas ce qu'elle était en train de faire. Elle se sentait horriblement mal pour lui. Noeru était sans doute beaucoup trop gentille pour se genre de pratique.

La lycéenne ne savait plus quoi faire, quoi penser. Elle se mit d'un coup à haïr Toma d'être venu lui parler. Mais cette pensée la quitta aussi vite qu'elle était venue. Il était vrai qu'à cause de cette rencontre elle avait faillit se donner la mort, qu'à cause de cette rencontre elle faisait du mal à Klaus, à Adrien. Mais il était également vrai que sans ça elle n'aurait jamais éprouvés de sentiments aussi forts qu'en la présence du beau roux.

Noeru restait plantée là, silencieuse. Plus rien autour d'elle n'existait. Elle était tout bonnement malheureuse. Ces simples pensées avaient réussi à briser ce bonheur éphémère. Les sentiments oppressant de son cauchemars resurgissaient en elle, comme des piques la transperçant de toutes part. Elle eut froid, puis ses jambes la lâchèrent. Elle, ne voulait rendre triste personne mais elle était dans une impasse. Si elle quittait Toma il serait forcément déçu et elle, de toute façon, serait abattue. Si elle quittait Adrien en revanche, elle risquait gros et Toma également.

*Dans quoi je me suis embarquée...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   Mer 4 Juil - 1:19

Le roux avait tout vu. Il avait vu son sourire disparaître de son visage, son regard devenir inquiet, ses mains cacher ses yeux et ses larmes couler. Il ne savait pas comment réagir face à cette situation. Il se demandait également la raison d'un tel comportement. Pour quelle raison une fille aussi chanceuse qu'elle pleurait et était aussi malheureuse ? Il ne comprenait vraiment pas. Il s'était jeté à l'eau, mis sa fierté de côté, ainsi que sa vie de séducteur et toutes ses admiratrices pour elle. Il lui avait même déclaré qu'il l'aimait, chose qu'il n'avait jamais faite et qui l'avait vraiment gêné. Il continua à tenter de comprendre le pourquoi du comment. Peut-être n'arrivait-elle pas à y croire, qu'elle était trop heureuse ? Toma soupira. La jeune fille n'était plus aussi rayonnante qu'il y a quelques minutes, donc elle était réellement malheureuse. Peut-être ne l'aimait-elle pas, en fin de compte, elle se sentait prise au piège, malheureuse... Ou encore, elle était tombée amoureuse de Klaüs ou pire, d'Adrien... Ou alors elle se sentait mal de le "tromper" ainsi... Toma ne savait pas, il ne savait plus. Cette fille avait vraiment un pouvoir. Elle avait réussi à le faire douter, puis lui ôter tous ses doutes, puis le refaire douter, et ce en moins de dix minutes.

Il avait pour habitude de vivre au jour le jour, de ne pas prêter attention au futur, de prendre la vie comme elle venait mais, là il s'était remis à douter, encore. Il ne savait pas s'il n'allait pas regretter sa vie d'homme volage, de séducteur. Il savait qu'il allait devoir continuer cette vie là, mais avec un peu plus de retenue pour ne pas avoir à se sentir coupable, ou avoir peur de la blesser. Et est-ce que leur histoire fonctionnerait ? Si jamais il rompait avec elle, elle pourrait le dénoncer qui plus est. Il effaça cette dernière idée aussi vite qu'elle était venue, Noeru ne lui ferait pas ça. Même s'il la trompait avec une autre, jamais elle n'irait aussi loin. Il la repoussa et alla s'asseoir plus loin. Il regardait d'un œil désireux un paquet de cigarette non loin de lui. Non, il ne fumait pas, il n'avait dû fumer que deux ou trois fois dans toute sa vie, dans des moments où il était réellement inquiet et préoccupé. D'ailleurs, ce paquet ne lui appartenait pas, il était à une jeune fille qui était venue chez lui il y a de ça quelque jours. Il soupira, s'empara d'une cigarette et du briquet. Il l'alluma et ouvrit la fenêtre, pour éviter de polluer sa chambre. A la première bouffée, il manqua de s'étouffer, et il se souvint ainsi de la raison pour laquelle il ne fumait pas. Il ne supportait pas l'odeur qui restait, ni le goût. Il ne l'écrasa cependant pas et continua, ignorant totalement Noeru, tant son esprit était occupé. Il était persuadé qu'elle se posait des questions et que, par-dessus tout, elle n'avait pas confiance en lui. Il poussa de nouveau un soupir et s'ébouriffa les cheveux.


" Si tu n'es pas sûre de toi, ça ne sert à rien qu'on continue."


Il avait dit cela sans la regarder, il ne voulait pas voir son visage. Il continua alors, toujours face à la vue que lui offrait la fenêtre ouverte.


"Je sais que c'est difficile, ça sera toujours difficile, tant que je serai toujours ton professeur et toi mon élève."


Malgré le fait que ce soit un amour réciproque, il n'en restait pas moins impossible et ça, Toma en était conscient. Seulement pour lui, il ne voulait pas la laisser partir pour ça, il tenait trop à elle pour cela.


"Et puis c'est vrai que c'est presque impossible de me faire confiance, et je te promets pas de changer, mais j'essaierai de faire attention, je ferais de mon mieux. Je t'aime à ce point là. "


Il soupira.


"Mais si tu as ne serait-ce que le moindre petit doute, oublions tout. Je ne suis pas prêt à abandonner ma vie de séducteur pour une fille qui n'a pas confiance en moi, même si cette fille c'est toi."



Il prit une autre bouffée sur la cigarette, manqua une nouvelle fois de s'étouffer. Décidément, il détestait ça. Il l'écrasa violemment sur le rebord de la fenêtre, puis il s'y accouda. Il attendait une réponse de la jeune fille, impatiemment même, mais il l'appréhendait également. Peut-être que dans une minute, ce serait fini...
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   Mer 4 Juil - 2:26

Elle resta silencieuse de longues minutes avant de murmurer:

"Crétin"

La jeune fille quitta la pièce en courant, ferma la porte précipitamment et s'y adossa. Elle ouvrit son portable et écrivit un texto qu'elle envoya à son professeur. Ses mains tremblaient et elle, pleurait toujours.

"Je t'aime. Je ne doute pas de toi, je t'aime juste..."

Elle avait décidé de garder pour elle ce qui la tracassait. Il ne pourrait rien faire, elle le savait. Et même, il risquait de lui dire d'arrêter là. Cette idée lui était insupportable. À présent elle en était persuadé; elle ne pourrait plus être heureuse. Pas en sachant qu'elle mentait à une personne qui tenait à elle. Mais elle savait que ce serait cent fois pire si Toma la larguait. Noeru se demandait aussi quel être inhumain il était pour jouer ainsi avec les femmes sans éprouver le moindre remord. Elle qui en quelque sorte "jouait" avec Adrien, vivait extrêmement mal sa situation.

La noiraude envoya le SMS. Le froid qu'elle ressentait devenait peu à peu intense. Mais elle ne pouvait rien y faire, ce n'était que la matérialisation de ses sentiments. Elle aurait beau se couvrir, cette ignoble sensation ne partirait pas.

La demoiselle réfléchit encore. Y avait-il vraiment un Paradis ou un enfer? Ou était-ce le néant ou la réincarnation? Elle essayait en vain de se changer les idées. Mais choisir un sujet si "morbide" n'était peut-être pas la solution. Elle tenta alors de se remémorer cette vidéo vue sur youtube.. Ce petit chat accroché à un arc-en-ciel, parcourant la galaxie sur une musique entêtante.. Quelle était la mélodie déjà? Noeru fredonna, voulant à tout prix retrouver ce son qui s'encrerait dans son esprit assez profondément pour lui faire oublier ses soucis pour au moins une heure. C'était son souhait. Au pire il y avait l'alcool.. Non. Elle s'était promise d'arrêter. Tout comme la cigarette d'ailleurs.

Elle souhaitait juste.. effacer et recommencer, comme sur une ardoise.. Tout oublier.. son amour pour Toma, le fait qu'elle sorte avec Adrien; ces moments ou elle avait eu si mal. Elle voulait pouvoir être égoïste sans pour autant se sentir coupable par la suite.

Elle entendit un bruit qui la fit sursauter. Il provenait de la chambre, ce qui l'inquiéta. Elle ouvrit la porte en trombe pour voir ce qui s'y passait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   Mer 4 Juil - 3:23




Je t'aime. Je ne doute pas de toi, je t'aime juste...

Qu'est-ce que ça voulait dire ? Est-ce que c'était sa réponse ? Si elle ne doutait pas, alors qu'est-ce que se passait dans sa tête ? Il arrêta de se poser des questions lorsqu'il comprit enfin qu'elle était partie. Il passa de nouveau une main dans ses cheveux et il soupira. Donc c'était tout ? C'était fini ? Il eut un petit rire jaune. Elle l'avait vraiment rendu fou. Il n'arrivait pas à se faire à cette idée, que ce soit déjà la fin. Il ne savait plus quoi penser d'elle non plus, est-ce qu'elle avait joué, elle aussi ? Il donna quelques coups de poing au rebord de la fenêtre. Non vraiment, c'était impossible. Il venait de se faire larguer, lui, Toma Sayashi. De plus, il serait obligé de la voir tous les vendredis et mardis, jour du cours d'éducation physique.

Il soupira. Il fallait qu'il sorte. Il envoya un message à la propriétaire du paquet de cigarette et lui proposa une sortie au bar. C'était le lieu idéal pour lui, en ce moment même. Une femme et des litres d'alcool, il n'aurait rien pu espérer de mieux. La jeune femme lui répondit alors à son invitation, qu'elle accepta bien évidemment. Toma sourit, mais ce sourire s'effaça bien vite lorsqu'il vit son fond d'écran, qui était alors le visage endormi de Noeru. Son visage, qu'il avait trouvé jusqu'ici adorable, était maintenant une source de profonde antipathie, non pas envers la jeune fille, mais envers lui-même. Il voulait à tout prix se débarrasser de chacun des souvenirs qu'il avait d'elle, à commencer par ses photos et son numéro de téléphone. Seulement au lieu de le faire de manière normale, soit sélectionner les photos puis les supprimer, il jeta violemment son téléphone au sol, l'objet vola en éclat, la batterie, la coque, l'écran, rien n'était récupérable, il était définitivement mort. Toma laissa échapper un juron, il donna un coup de pied au meuble le plus proche puis il se laissa brutalement tomber sur son lit. Il ne s'était jamais senti aussi mal, jamais il n'avait ressentit de tels sentiments pour une personne autre que ses parents adoptifs, il n'avait jamais non plus accordé sa confiance, et encore moins essayé de changer pour une personne. Il se sentait trahi, mais il savait que le départ de l'adolescente n'était dû qu'à son attitude à lui. C'était lui qui avait tout gâché avec elle.

Il était décidé, réellement, à l'oublier. Ce soir, il boirait, s'il devait pleurer, il pleurerait avant de sortir, s'il devait passer la nuit avec une femme, il le ferai. Aujourd'hui était le seul jour où il serait vraiment triste, du moins le seul jour où il laisserait les autres s'apercevoir de cette tristesse. Dès le lendemain, il se promit de revenir à sa vie d'avant, il jouerait avec les femmes, les ferait toutes tomber et leur briserait le cœur. C'était comme une vengeance. Mais pour ne plus penser à Noeru, il ne se vengerai pas directement, mais il se défoulerai plutôt sur d'autres femmes.

Il entendit la porte s'ouvrir et Noeru apparaître dans la chambre. Il ne bougea pas cependant, les yeux rivés sur le plafond. Il se doutait qu'elle avait entendu le bruit qu'il avait fait en jetant son téléphone à terre, bien qu'il pensait qu'elle était partie. L'adolescente était la dernière personne qu'il aurait voulu voir, et c'est aussi froidement qu'il s'adressa à elle.

- Prends une lampe et sors.

Il ne voulait vraiment pas la voir, ni l'entendre, la sentir et encore moins la toucher. Il ferma les yeux, espérant vite entendre le bruit de la porte qui claque.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   Mer 4 Juil - 12:26

Noeru restait planté là. Elle n'en croyait pas ses oreilles... Il avait été si froid, si dure... Est-ce qu'il venait de la larguer? La jeune fille ne bougeait plus, trop anéantie pour verser la moindre larme.

"J'ai froid... avant j'étais déjà frigorifiée, mais après ce que tu viens de dire, c'est encore pire... Mais je ne peux rien faire, parce que c'est dans mon coeur, que j'ai froid... Je suis terrifiée.. seule... j'ai mal..."

La noiraude serra son poing et commença à pleurer.

"Je n'ai pas ta mentalité... J'ai l'horrible qualité de penser aux autres.. Tu as la chance d'être égocentrique et égoïste comme un gosse, moi pas... Je ne supporte pas de faire du mal aux gens.. Mais... Il y a une chose que je supporte encore moins... A un tel point que ça en est incomparable, insupportable.."

Elle marqua une légère pause, prit sa respiration, tremblante et continua.

"Être loin de toi..."

Elle quitta la pièce et ferma la porte doucement. Elle passa également l'entrée et descendit les escaliers. Ses pas étaient lourds, ses mains tremblaient et ses yeux étaient remplis de larmes. Elle croisa une très belle femme qui montait à l'appartement de Toma, mais l'ignora. Alors il l'avait vraiment larguée, il était déjà passé à autre chose.. Finalement elle n'avait été qu'un de ses nombreux jouets? Est-ce qu'il était assez bon acteur pour mimer celui qui aime?

Perdue dans ses pensées, Noeru loupa une marche et chuta. Le bruit attira l'attention de la femme qui s'apprêtait à sonner chez Toma. Mais lorsqu'elle vit Noeru, inerte contre un mur, la tête en sang, elle préféra appeler une ambulance et déjà porter l'adolescente dehors pour gagner du temps. Elle attendit les secours avec elle et lorsqu'ils arrivèrent, remonta chez le roux. Elle n'avait bien sûr pas pensé au sang sur sa tenue, trop inquiète pour la demoiselle qu'elle venait de sauver. Et elle sonna, impatiente que le beau Toma vienne lui ouvrir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   Mer 4 Juil - 16:32

Toma soupira lorsqu'il entendit la porte se fermer. Il avait rassemblé toutes ses forces pour ne pas se lever, la prendre dans ses bras et la rassurer. Il avait tenté tant bien que mal de l'ignorer, de feindre l'indifférence. Encore une fois, elle avait réussi à le faire se sentir coupable, le laisser croire qu'il était le seul en faute dans cette histoire. Bien qu'au fond, il était conscient du fait qu'ils étaient tous les deux coupables de cette situation, le professeur de sport ne pouvait s'empêcher de rejeter toute la faute sur ses épaules à lui. Il se leva, donna à nouveau un coup de pied dans un meuble puis se rendit dans la salle de bain. Il alluma le jet d'eau froide et entra tout habillé dans le bac de douche.

Il ne sait pas combien de temps il est resté ainsi, à essayer de se changer les idées. A un moment, il entendit la sirène des pompiers retentir, il se leva d'un bond. Noeru venait de sortir, elle n'était pas en grande forme et qui plus est, il venait une nouvelle fois de lui faire du mal. Le jeune homme se fit de nouveau violence pour ne pas descendre et voir la raison de la venue des urgences. Il soupira, sortit de la douche, enleva ses vêtements mouillés et enfila un peignoir. Ce n'était vraiment pas sa journée. Il s'était rendu dans sa chambre pour s'affaler dans son lit, quand quelqu'un frappa à la porte. Il n'attendait personne, mais il alla tout de même ouvrir.

C'était la jeune femme qu'il avait appelé quelques minutes auparavant. Il était surpris de la voir en ce moment car il n'avait prévu de la voir que bien plus tard dans la journée. Mais maintenant qu'elle était là, elle avait intérêt à s'occuper de lui en bonne et dûe forme. Elle arrivait pile au bon moment, où il avait besoin d'une femme facile qui se laisserait facilement charmer. Il ne lui fallut pas grand chose pour que la jeune fille lui saute dessus et qu'il en ait fini avec elle. Il soupira. Elle était à présent dans son lit, en train de dormir, alors qu'il n'était que seize heure. Sa respiration était lente et régulière. Il regardait les vêtements éparpillés sur le sol, quand un en particulier attira son attention. Il s'agissait d'une chemise blanche appartenant à la jeune femme endormie dans ses draps, et il était tâché de sang sec. Toma se demanda d'abord ce qu'il lui était arrivé pour que son vêtement soit dans cet état là. Puis il se leva d'un bond, repensant aux sirènes des pompiers qui retentissait et à Noeru, qui avait quitté l'appartement abattue.
Il sentit alors un contact dans son dos, la jeune femme s'était collée à lui, et avait commencé à l'embrasser. Il bascula alors, se retrouva au dessus d'elle, très proche, sans quitter son sourire charmeur.


- Dis moi, pourquoi tes vêtements sont tâchés de sang ?


Elle lui répondit alors qu'elle avait croisé une jeune fille en montant à son appartement. Elle devait être lycéenne, grand maximum. Elle n'était ni coiffée ni maquillée, ses vêtements étaient froissés et, qui plus est, elle pleurait. D'après la jeune femme, cette adolescente n'avait vraiment rien pour plaire, et bien sûr, elle valait bien mieux. Elle lui raconta ensuite que l'accident. L'adolescente était tombée dans les escaliers et s'était cognée contre le mure, ce qui avait provoqué une grosse hémorragie. Elle avait attendu les secours avec elle, et c'était pour cette raison que ses vêtements étaient dans cet état.
Plus il y pensait, plus il y avait de chance pour que cette fille soit Noeru. Il s'écarta de la jeune femme, récupéra ses vêtements et les lui jeta à la figure.


- Tu peux partir maintenant.


Après une lutte acharnée contre cette jeune femme, qui pensait qu'il l'aimait, qui voulait rester à ses côtés, il parvint à la faire sortir de chez lui. Le roux alla vite s'habiller, il prit un vieux téléphone à lui en remplacement de celui qu'il avait cassé, puis il sortit de la maison. Seulement c'est une fois dehors qu'il se rendait compte qu'une fois encore, c'était lui qui allait courir pour la récupérer, alors qu'il venait tout juste de rompre avec elle. Il n'irait pas cette fois. Il appela Klaüs et lui expliqua la situation. L'infirmier ne manqua pas d'insulter le professeur, de le traiter de tous les noms, lui disant que s'il le revoyait un jour, peu importe le nombre de personnes présentes, il lui réglerai son compte. Toma raccrocha avant la fin de son monologue. Il se rendit donc dans le quartier des bars, pour se changer les idées. Il appréhendait désormais chaque cours de sport avec la classe de Noeru.



______________________________________________________________________________

Fin du RP. :3

Je corrigerai les fautes plus tard >w<


Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La troisième serait la bonne?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La troisième serait la bonne?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Bonne Année
» Bonne Année 2011
» OH RESCAPES ! AUX RESCAPES DU 12 NOVEMVRE ET DU JANVIER..BONNE ANNEE!
» bonne journée !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAMPUS TENSHIGAYA :: Corbeille-
Sauter vers: