AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Venez incarner votre personnage de manga / anime préféré ou bien créez le votre, et amusez vous dans le Campus Tenshigaya, une ville sans limites !

Partagez | 
 

 Jalousie (avec toma sayashi)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Jalousie (avec toma sayashi)   Ven 28 Oct - 23:30

Noeru était confrontée à un dilemme. L'argenté ou le doré?

Ce matin-là, la jeune fille s'était réveillée de bonne humeur. Elle avait prévu de faire une sortie avec Klaüs, son ami d'enfance, au centre commercial. Elle s'était faite toute belle pour l'occasion, choisissant une robe légère, blanche, portée avec une paire de collants noirs et une fine jaquette en laine couleur corbeau. Elle fût embêtée au moment de choisir ses chaussures, car l'adolescente n'avait que très peu de choix. Elle prit finalement une paire au bol et fût contente de voir que cette dernière allait à merveille avec l'ensemble qu'elle venait de créer...

Comme il était samedi et que ce jour-là elle avait congé, elle avait fixé le rendez-vous à onze heures trente, pour pouvoir partager son repas du midi avec le beau démon. Ayant fait l'erreur de faire la grasse matinée, la demoiselle avait à peine eu le temps de faire sa toilette et de s'habiller, avant de quitter sa chambre en courant pour ne pas arriver en retard à la sortie qu'elle attendait depuis bientôt une semaine, avec son premier amour. À présent elle n'était plus amoureuse de Klaüs, elle le considérait comme un frère, disait-elle. Mais du côté du beau brun, c'était une autre histoire. Il avait fini par tomber sous le charme de l'adolescente et c'était une réelle frustration de n'être que le meilleur ami de cette dernière alors que s'il s'était éprit d'elle plus tôt, ils seraient sans doutes ensemble, à présent.

Lorsqu'elle arriva au centre commercial, elle ne fût pas surprise de voir que Klaüs était déjà là. Elle avait facilement dix minutes de retard et pour plaisanter, Klaüs lui avait demandé:

"C'est Toma qui t'a influencé?"

Elle eut un léger rire. Il était vrai que son professeur était très souvent en retard en cours... Mais elle se tût bien vite. Elle savait que de la part de Klaüs, ce n'était pas qu'une blague, mais également un reproche. Il soulevait un des défauts de Toma et lui reprochait également de passer trop de temps avec ce dernier. Enfin... Ça faisait de nombreux jours qu'elle n'avait pas adressé la parole au roux. Elle se disait que c'était mieux pour elle, de l'oublier. Il avait été une "mauvaise passe" (<-- Auto-persuasion) et maintenant il fallait qu'elle tourne la page. Après tout c'était son professeur et en plus il passait sa vie à flirter avec diverses femmes, toutes plus belles les unes que les autres.

Elle s'excusa de son retard, lui expliquant sa grasse mat' et sa matinée passée dans la précipitation et le stress. Il profita de cette explication pour la complimenter, car malgré le peu de temps dont elle avait disposé, la noiraude était "resplendissante".

"Ha ha! Pas tant que ça... Tu as vu l'état de mes cheveux?"

Elle souleva une mèche en faisant la moue. Evidemment elle plaisantait, mais elle regrettait tout de même de ne pas avoir eu le temps de les passer au sèche-cheveux. Ces derniers ondulaient donc légèrement.

"Non, moi je trouve que ça de ta très bien... On y va?"

Après un acquiescement de l'adolescente, il lui prit la main et l'entraîna avec dans une boutique de bijoux. Au départ si Noeru était venue ici, c'était surtout pour trouver un pendentif. En effet l'autre ayant été cassé, en plus d'être lourd, elle avait donc décidé de changer.

Au bout de quelques minutes, Klaüs lâcha sa main et lui demanda si elle avait faim. La jeune fille, n'ayant pas petit-déjeuné acquiesça et le brun lui vola un baiser avant de partir en quête de nourriture. Elle elle continua de contempler les chaînes avec un coup de coeur pour deux d'entre elles...

Alors... L'argentée, ou la dorée?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Sam 29 Oct - 11:27

Il faisait étrangement beau ce jour là, malgré les fortes pluies des jours derniers. Ce beau temps mettait Toma Sayashi d’excellente humeur et il entreprit donc d’inviter une jeune femme à partager un peu de son temps libre. En vérité, son premier choix s’était porté sur Noeru, jeune fille qui était son élève dans le lycée où il travaillait. Cependant, la jeune fille semblait éviter son professeur depuis leur dernière entrevue et le roux s’était finalement désisté, au moment où il allait appuyer sur la touche « Appeler » de son téléphone.
Non, il n’avait pas peur qu’elle décline son invitation, et il n’était pas non plus timide… Seulement il s’était alors persuadé qu’il était bénéfique pour eux, autant pour elle que pour lui, de ne plus entretenir cette relation risquée qui, d’après Toma, ne mènerai à rien. De plus, il se disait qu’il était inutile qu’il la revoit étant donné qu’il avait déjà eu ce qu’il voulait de la part de l’adolescente.

Il se prépara rapidement pour sa sortie avec la jeune femme avec laquelle il avait l’intention de passer la journée. Elle s’appelait Misaki, et bien qu’elle ne soit pas très intelligente et plutôt niaise, elle était plutôt jolie et bien gâtée par la nature. Toma en avait connu des tonnes des jeunes filles de ce genre, mais il ne se plaignait pas car leur consacrer un peu de temps les rendaient heureuses, et lui permettait ainsi d’avoir un peu de compagnie féminine.

Après s’être rejoint sur la place centrale de la ville, ils se dirigèrent sans attendre vers le Centre commercial. Le jeune professeur adorait cet endroit, bondé de jeunes filles qu’il ne connaissait pas et donc, de jeunes cibles faciles. Seulement ce jour ci, étant donné qu’il était accompagné, il lui serait difficile de partir « à la chasse ». Tout ce dont il était capable avec cette jeune femme à ses côtés était de lancer des regards charmeurs à droite et à gauche.

Soudain, alors que Misaki venait de pénétrer dans une cabine afin d’essayer une robe sur laquelle elle venait d’avoir un coup de cœur, Toma aperçut Noeru, en charmante compagnie, puisqu’elle était avec Klaüs et qu’ils se tenaient la main. Le roux, inconsciemment, serra ses poings et commença à les suivre discrètement, abandonnant ainsi la jeune femme qui était sensée rester avec lui pour la journée. A cet instant, plein de questions se bousculèrent dans sa tête : Que font-ils ensemble ? Est-ce que Klaüs a finalement gagné ?
Finalement, les doutes du roux furent confirmés par un geste de la part de son rival, qui embrassa l’adolescente. Le professeur se renfrogna, ses traits se durcirent, ses poings et ses dents se serrèrent un peu plus encore. Non, il n’éprouvait pas de jalousie… Il était juste… Possessif envers elle. Ayant déclaré qu’elle était à lui à plusieurs reprises déjà, il ne supportait pas l’idée qu’un autre homme, et surtout pas cet infirmier, s’approche de trop près de sa cible.

Il s’aperçut finalement de l’absence de Klaüs, et il décida de sauter sur l’occasion à la fois pour énerver son rival, mais aussi pour avoir Noeru pour lui. Il s’empressa d’aller acheter deux bouteilles d’eau et s’approcha d’elle doucement dans son dos. Il lui tendit ensuite une des deux bouteilles, sans montrer son visage. Et seulement une fois que l’adolescente lui ôte la bouteille des mains, il s’empara de la sienne et l’attira avec lui dans un coin du centre commercial où il serait impossible pour quiconque de les voir. Il la colla un peu plus contre lui et lui murmura, un sourire aux lèvres.


« Alors comme ça tu es avec Klaüs ? T’aurais pu me prévenir, je me serais peut-être un peu plus battu pour tes beaux yeux… »


Bien qu’un sourire arrogant trône fièrement sur son visage, le roux était extrêmement déçu de voir à quel point la jeune fille l’avait vite effacé de sa vie. Et non, je le répète, ceci, pour Toma n’était pas de la jalousie. Il était juste… Possessif.


(Désolée s'il y a des fautes, je corrigerai ce soir quand je serai de retour chez moi~ o(^-^)o )

Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Sam 29 Oct - 21:23

Lorsqu'elle sentit une bouteille se glisser dans sa main, elle pensa que Klaüs était déjà revenu. Elle ne se méfia donc aucunement et saisi l'objet.

"Merci Kl-"

Elle fût stoppée dans son élan lorsqu'on lui choppa la main pour l'entraîner autre part. Elle N'eut pas le temps de voir le visage du garçon qui était en train de "l'enlever" Mais elle reconnut on allure et cette couleur de cheveux si singulière... C'était Toma, aucun doute possible.

Le roux l'emmena dans un endroit plus isolé, puis il se colla à elle et lui murmura:

« Alors comme ça tu es avec Klaüs ? T'aurais pu me prévenir, je me serais peut-être un peu plus battu pour tes beaux yeux... »

Elle ne put retenir un petit rire. Il l'avait attirée pour lui dire ça? était-il jaloux? Mais elle ne tarda pas à retrouver son sérieux. Toma n'était pas jaloux. Elle n'y croyait pas.

"Klaüs et moi ne sommes pas ensemble, tu te fais des idées.. c'est juste un ami et j'ai-"

Hey mais... Qu'était elle en train de faire? Elle se justifiait? Pourtant, Toma n'était pas son petit ami, elle n'avait aucune raison de le faire!

"Et je te signale que j'ai pas besoin de te demander la permission, c'est pas comme si t'était mon père ou encore..."

Elle baissa le ton de sa voix et continua en détournant le regard.

"Ou encore mon... petit ami..."

Elle parlait dans sa barbe, à dire vrai, elle ne voulait pas qu'il entende la dernière partie. Elle se décala et le regarda dans les yeux, un léger air de défis dans le regard comme voulant dire "retiens moi si tu peux", ayant l'intention de finir la conversation avec:

"Excuse-moi, mais Klaüs m'attend sans doute..."

Elle tourna les talons, dans le but de s'en aller...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Dim 30 Oct - 13:16

Toma la regarda s'expliquer, sans vraiment l'écouter. Il était réellement hors de lui du fait que la jeune fille sorte avec ce Klaüs, qu'il détestait plus que tout au monde, en cet instant. Alors qu'elle parlait, comme pour faire semblant d'être intéressé, il s'était mit à la fixer, avec une expression plutôt indifférente sur le visage. Il se fichait complètement de ce qu'elle avait à lui dire, son égo avait été blessé une nouvelle fois par la jeune fille... Après tout, elle n'avait pas perdu ses "bonnes" habitudes...

Lorsqu'il la vit tourner les talons afin de s'en aller, Toma réagit très vivement. Il barra la route de la jeune fille de son bras droit et la colla délicatement contre le mur. Il lui sourit. Il ne voulait pas qu'elle parte. Non seulement, cela lui faisait plaisir d'être avec elle, mais par dessus tout, cela allait énerver l'infirmier de savoir que l'objet de ses désirs était en compagnie de son rival le plus imposant, alors qu'il était sensés être en rendez-vous.

Il s'approcha d'elle, de sorte à ce que leurs lèvres se frôlent et il planta son regard émeraude dans celui de la jeune fille, toujours son sourire arrogant aux lèvres.


" Menteuse..."


Il s'écarta d'elle, perdant alors immédiatement son sourire. Il garda tout de même sa main contre le mur afin de retenir Noeru; mais il ne la regardait plus. A vrai dire, il ne voulait pas qu'elle se rende compte de que nous, nous pourrions qualifier de jalousie, mais que Toma qualifierait plutôt de possessivité.


"Pourtant vous vous êtes embrassé non ?"


Ses joues se teintèrent de rouge (heureusement que le coin n'était pas très bien éclairé !), et son ton avait été plus innocent que jamais. C'était une facette de lui qu'il détestait dévoiler au grand jour et qui, lorsqu'elle se manifestait, le faisait toujours regretter d'être ce qu'il était. C'était ce côté enfantin et innocent de sa personnalité... Il ne l'avait jamais montré à personne, et faisait tout pour le cacher mais malheureusement pour lui, il avait fallut qu'il se montre face à Noeru...
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Dim 30 Oct - 14:48

La jeune fille faillit s'énerver lorsqu'il lui dit qu'elle mentait. Mais elle n'eu le temps de ne prendre que l'expression liée à cet acte. En effet lorsqu'elle l'entendit lui dire que l'infirmier et elle s'étaient embrassés, son regard se radoucit. Elle avait été étonnée d'entendre un timbre de voix si naïf, si enfantin.. Il ne jouait pas la comédie et cette fois elle en était sûre, il était jaloux. Elle ne put donc pas lui répondre, le regardant avec toute l'incompréhension du monde dans les yeux. Puis elle posa cette question qui lui picotait la langue depuis qu'il l'avait amenée ici:

"T'es jaloux...?"

Elle cherchait la réponse sur son visage. Le garçon ne la regardait plus et elle, ne comprenait pas. Il était toujours si sûr de lui et tout d'un coup, son assurance paraissait l'avoir totalement quitté.

Puis elle se rendit compte de la question qu'elle venait de poser. Lorsque quelqu'un est jaloux dans ces circonstances, c'est qu'il est amoureux. Donc en gros elle venait de lui demander de manière détournée s'il tenait à elle. Ses joues se colorèrent et elle se traita intérieurement d'idiote. S'il lui répondait que non, elle serait forcément déçue, voir même, carrément dégoûtée. En revanche, s'il acquiesçait (ce qui l'étonnerait) elle ne saurait absolument pas du tout comment réagir. Une autre pensée lui traversa ensuite l'esprit: elle réfléchissait trop c'était un fait.

Plus elle le regardait, plus elle regrettait de ne pas pouvoir le serrer contre elle. Elle s'était promise qu'elle arrêterait, qu'elle recommencerait à vivre une vie d'étudiante normale.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Dim 30 Oct - 15:11

Toma se sentait honteux et, à ce moment là, il aurait souhaité plus que tout au monde s'enfoncer sous terre et ne plus jamais revenir. Il détourna le regard lorsqu'elle lui demanda s’il était jaloux, fixant alors le sol et se grattant la nuque de sa main libre. Il fallait qu'il trouve une réponse à cela... Ca ne devait pourtant pas être si difficile pour lui, vu que le roux lui-même ne se pensait pas le moins du monde jaloux, mais possessif.

Le silence qui s'était installé devenait pesant, et Toma n'avait toujours pas réussi à émettre ne serait-ce qu'un son, sa tête beaucoup trop embrumée, et son esprits trop chamboulé. Il n'en revenait pas. Il venait de perdre ses moyens, devant une fille, devant Noeru, et le sentiment de honte qu'il ressentait tout à l'heure s'était accentué au fil des minutes.
Finalement, il se redressa et planta son regard dans celui de Noeru, ayant reprit ses esprits, il lui sourit, tout de même un peu nerveux. Il s'approcha d'elle et lui prit le menton.


"Enfin voyons, à qui crois-tu parler jeune fille ?"


Il soupira. Comment lui, Toma Sayashi, pourrait-il être jaloux ?


"J'ai simplement été surpris de savoir que toi aussi, tu jouais sur plusieurs tableaux."


Il s'écarta d'elle et mit les mains dans les poches, la fixant toujours. La gêne ayant laissé place à la déception sur son visage.


" Au moins, ça fait plaisir de savoir que tu ne faisais que jouer, au moins tu ne souffriras pas trop..."


Il s'en voulait de lui avoir dit cela, mais il voulait voir sa réaction. Et bien qu'il savait qu'elle l'aimait, le doute s'était installé depuis qu'il avait assisté à cette scène de baiser.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Dim 30 Oct - 15:44

Il mit un sacré moment avant de répondre, comme s'il avait dû réfléchir. Quelque part elle était contente mais ça ne voulait rien dire, car soit il réfléchissait, car il ne savait pas oû il en était, soit il réfléchissait à la manière de la rembarrer sans trop la blesser. Il répondit finalement, un sourire redevenu sûr, accroché au lèvre:

"Enfin voyons, à qui crois-tu parler jeune fille ?"

Elle soupira. Après tout elle s'attendait à quoi? à ce qu'il acquiesce? à ce qu'il lui dise qu'il l'aime, qu'il ne veut plus la voir avec ce type? ça aurait était trop beau. Mais elle ne se laissa pas anéantir, commençant à avoir l'habitude d'obtenir ce genre de réponse de la part du roux.

"J'ai simplement été surpris de savoir que toi aussi, tu jouais sur plusieurs tableaux."

Encore une fois il ne l'avait pas écouté, elle en avait plus que mare que les seules choses qui attire son attention soit les mots qu'il désirait entendre. Et malheureusement pour elle c'était uniquement lorsqu'elle lui disait qu'elle jouait avec lui qu'il l'écoutait. Elle était blasée. C'est pourquoi, lorsqu'il lui dit ceci, elle ne put retenir son énervement:

"Au moins, ça fait plaisir de savoir que tu ne faisais que jouer, au moins tu ne souffriras pas trop..."

"Écoute moi bien Toma. Et cette fois ne fait pas semblant de le faire ok!? parceque si tu l'avais fait, quelque minute plus tôt, tu aurais su que Klaüs n'est qu'un ami! Le problème avec toi, c'est que tu n'écoute que ce que tu veux bien entendre! C'est lui qui m'a embrassé, je n'étais pas consentante, ok!?"

Elle croisa les bras et un air boudeur affiché au visage elle se mit à fixer le sol. Elle lui faisait la gueule. C'est fou ce que cet homme l'irritait, à croire qu'il le faisait exprès.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Dim 30 Oct - 16:36

Le roux sourit après avoir entendu l'adolescente s'expliquer, et en la voyant afficher cette mine boudeuse. Il émit un petit rire. N'importe quelle fille serait partie après un tel discours, mais Noeru était restée là, ce qui laissa échapper à Toma la pensée qu'elle était vraiment différente et particulière.

Finalement, il s'approcha d'elle doucement, la força à décroiser les bras. Il s'accroupit devant elle, ainsi, il pouvait la fixer elle et ses yeux marins. Il était comme hypnotisé et, lorsqu’il se rendit compte de cette position qui le faisait vraiment paraître faible, il se releva brusquement. Son visage s’était épris une nouvelle fois de cette même couleur rose et le Toma sûr de lui luttait en son for intérieur afin de ne pas laisser échapper une quelconque phrase, qui pourrait le trahir et tourner en ridicule. Il s'était mis à tordre la gourmette qu'il portait aujourd'hui à son poignet droit, il était réellement nerveux et elle lui faisait réellement perdre tout ses moyens.

Agacé par sa propre personne, il frappa dans le mur derrière lui, les dents serrées. Il se murmura un "Tss.. Je suis ridicule" à lui-même, sans vraiment faire attention à Noeru. Il se détestait à ce moment là et il se trouvait ridiculement pathétique.


" Je n'aime pas te voir avec lui... Je le hais, c'est normal non ?"


Ça y est il l'avait avoué, et il espérait que Noeru ne s'en moquerait pas étant donné que cela lui avait demandé une force d'esprit quasi-surhumaine...


"J'aime pas l'idée de devoir te partager."
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Dim 30 Oct - 17:58

Son visage traduisait à présent la surprise. Elle n'en revenait pas et se pinça le bras pour chasser les doutes. Avait-il réellement dit ce qu'elle venait d'entendre? La jeune fille ne réagit d'abord pas elle le fixait, il avait l'air sincère. Mais l'était il vraiment? Peu importe, la naïveté de la jeune fille reprit le dessus, elle ne se méfiait plus du tout de lui et son coeur battait la chamade.

Elle se racla la gorge et pour contenir sa joie, essayait de feindre l'indifférence. Malheureusement pour elle, elle n'était pas très douée à ce petit jeu et un sourire en coin se dessinait sur son visage malgré elle. Pas le genre de sourire exprimant la supériorité, le mépris ou autres. Non, ce qui se lisait sur son visage, était un bonheur dissimulé tant bien que mal par une mine qu'elle essayait de rendre sérieuse. Mais peu à peu son expression changea, il fallait qu'elle lui réponde quelque chose. Elle Soupira puis lui dit en détourna le regard:

"Je ne suis pas à toi, Toma..."

Il fallait qu'il se fasse à l'idée qu'elle n'accepterait plus de n'être que son "jouet préféré" ou autres variantes. Tant qu'ils ne seraient pas ensemble, elle était libre de faire ce dont elle avait envie. Elle pouvait, si elle le voulait, tourner autour des autres garçons, passer des après-midis entiers avec Klaüs et pleins d'autres trucs. Et si Toma était contre et bien il devait se retenir de lui faire une histoire comme quoi il n'aimait pas la voir traîner avec d'autres (Bien qu'elle était contente de savoir qu'il était jaloux), etc, etc...

Elle recommença à le regarder dans les yeux, attendant une réponse de sa part. La dernière fois il lui avait dit qu'elle n'était pas assez bien pour lui... Elle espérait donc que cette fois-ci, il ne lui dise pas un autre truc du genre. Après tout, à chaque fois qu'ils en venaient à ce point la de la discussion, Toma lui lançait une réplique cruelle et elle, elle s'en allait, le morale totalement détruit. Donc cette fois-ci elle se prépara à encaisser. Quand elle le vit ouvrir la bouche elle ferma les yeux très fort, comme si elle s'attendait à recevoir une violente claque de sa part.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Dim 30 Oct - 23:28

"Je ne suis pas à toi, Toma..."

Faux ! Elle était à lui, il avait gagné, il avait eu presque tout ce qu'il voulait... Il ouvrit la bouche pour répliquer ceci, mais se ravisa au dernier instant et poussa à la place un long soupir. Il ne se reconnaissait plus lui-même, et ne savait plus ou il en était.
Il entendit soudainement la voix de Misaki, la jeune femme qui l'accompagnait, et il se colla à Noeru. Il n'avait pas envie qu'elle vienne tout perturber maintenant. Une fois qu'elle fut partie, il avait eu le temps de reprendre ses esprits, il avait posé sa main sur la tête de l'adolescente au regard océan et l'avait attiré contre lui, un sourire aux lèvres.


" Je t'appartient déjà, Noeru... "


Il la garda dans ses bras, ne voulant pas voir sa réaction, car il était certain que la jeune fille ne se laisserait pas faire, qu'elle le sermonnerait, comme toujours, et que, au final, elle partirait sans avoir cru un mot de ce qu'il avait dit.
En vérité, ce qu'il venait de dire n'était pas réellement un mensonge, seulement il ne voulait pas l'admettre, et il ne l'admettrait peut-être jamais... A vrai dire, c'était une façon de dire qu'il l'aimait, qu'il serait prêt à beaucoup de chose pour elle mais c'était déguisé, et Toma lui-même n'avait saisit ce sens là de la phrase qu'inconsciemment.

Puis une nouvelle fois, alors qu'il avait lâché Noeru, la voix de Misaki se fit entendre soudainement et Toma trébucha sur Noeru, la faisant ainsi tomber. Voyant la situation dans laquelle ils se retrouvaient ainsi tous les deux, Toma esquissa un immense sourire à l'adresse de Noeru.


" On est plutôt bien là, tu trouves pas ?"


En effet, Toma, en trébuchant, avait tout fait pour amortir la chute de la jeune fille, qui se trouvait à présent sur son torse, tandis que lui, se trouvait au sol, en position allongée. Toujours ce sourire béat sur le visage, il fixait ses prunelle bleues et bien qu'il ne soit pas à son avantage ainsi et qu'il avait dû se faire un immense bleu sur le dos, il ne lui en voulut pas le moins du monde et la trouva magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Lun 31 Oct - 0:38

"Je t'appartient déjà, Noeru..."

Elle avait beau tourner la phrase dans tout les sens, elle ne voyait absolument pas ou il voulait en venir et son incompréhension se dessinait sur son visage au fil des secondes, De plus elle avait la tête contre son coeur et il fallait se l'avouer, ça la déconcentrait un peu plus encore. Essayait-il de lui dire qu'il l'aimait ou voulait il une nouvelle vois la manipuler? La dernière fois c'était "Tu n'es pas assez bien pour moi" et cette fois "je t'appartiens"? Mais elle s'arrêta bien vite de réfléchir sur le sujet. En effet Toma avait fini par la lâcher. Elle le fixa, attendant comme une explication, une suite, à la phrase qu'il venait de formuler. En revanche, Cela ne dura pas bien longtemps non plus.

Les deux adolescents était à présent l'un sur l'autre. Noeru, n'avait rien vu venir. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle était dans une position des plus gênante et que Toma, lui, avait l'air de s'amuser de la situation. Mais elle ne put s'énerver, son regard étant plongé dans le siens. Ses joues devinrent plus roses et son coeur était comme fou.

" On est plutôt bien là, tu trouves pas ?"

Elle ne l'écouta pas, trop captivée par le vert de ses iris, pour entendre le moindre son. Elle rapprocha ensuite son visage de celui de son amoureux. La jeune fille frôlât de sa main, la joue du roux. Elle n'avait qu'une envie: Poser ses lèvres sur celles de son professeur pour lui voler un baiser qu'elle espérait qu'il reprenne par la suite. Mais elle ne le fit qu'à moitié, choisissant d'attaquer le coin de sa bouche, en lui déposant amoureusement un tendre bisou.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Lun 31 Oct - 0:59

La jeune fille venait de couper Toma dans son élan en l'embrassant aux commissures de ses lèvres. Mais cette surprise fut agréable et le roux fut ravi de voir que, pour une fois, ce n'était pas lui qui se voyait forcé de meubler leur "conversation". Son immense sourire disparut et laissa place à une moue moqueuse mais surprise. Le professeur repoussa doucement la jeune fille, afin de ne pas succomber et d'éviter ainsi de s'abandonner à ses envies.

Il se redressa et aida Noeru à se redresser, afin qu'ils soient tout deux en position assise, sur le sol froid du coin sombre de ce centre commercial. Seulement il n'en avait pas fini avec elle, et il allait lui faire avouer qu'elle lui appartenait à lui, rien qu'à lui. Il entreprit alors de la pousser délicatement vers le sol.

Le roux avait inversé les rôles cette fois, c'était lui qui était en position de force avec son élève à sa merci, contre terre. De plus, étant donné qu'il avait placé ses bras de chaque côté du visage de la demoiselle, elle n'avait pas d'autre choix que de le regarder dans les yeux. Il lui sourit et se pencha un peu plus vers son visage, ses cheveux caressant le portrait de la jeune fille, dont les joues étaient d'ailleurs très rouges. Finalement, il toucha brièvement les lèvres de l’adolescente à l'aide des siennes.

Il n'y avait qu'avec elle qu'il jouait ainsi, elle était la seule avec laquelle il s'était amusé aussi longtemps, sans se lasser. Car elle était différente, elle lui avait résisté, elle avait nié ses sentiments, elle avait fait des choses que Toma n'aurait jamais su imaginé...
Il se redressa et s'approcha de son oreille, écarta d'une main les cheveux qui se trouvaient devant celle ci et il lui susurra d'une voix suave:


" Ose me dire après ça que tu ne m'appartiens pas, Noeru."


Il émit alors un petit rire moqueur destiné à l'adolescente. Il avait gagné, et la jeune fille ne pouvait pas le nier. Seulement aujourd'hui, Toma en était venu à se poser la question suivante: Etait-il réellement prêt à la laisser tomber comme toutes les autres ?
Il ne savait plus ce qu'elle représentait exactement. Il l'appréciait certes, mais il n'avait jamais ressenti un pareil attachement à l'égard de qui que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Lun 31 Oct - 17:38

Elle ne pensait plus à rien d'autre qu'a lui. Klaüs, l'endroit dans le quel ils se trouvaient tout les deux, cette pouffiasse qui cherchait Toma depuis tout à l'heure, plus rien. Elle ne regardait que lui, qui à présent se trouvait au dessus de sa personne.

" Ose me dire après ça que tu ne m'appartiens pas, Noeru."

Elle le défia du regard. Si elle lui avouait qu'il avait gagné l'abandonnerait-il? Elle ne voulait pas prendre ce risque. Mais quelque part en pensant ça, elle acceptait de n'être pour lui qu'un simple défis. À cette pensée son expression s'assombrit. par respect pour elle, elle préférait le perdre définitivement plutôt que de n'être qu'un simple jouet. Accepter sa situation, équivaudrait à accepter de n'être qu'un objet. Et pas seulement aux yeux du roux, c'était un fait.

"Tu es détestable... Mais j'avoue, tu as gagné."

Elle voulait savoir ce qu'il allait faire à présent. Le jeu avait suffisamment duré à son goût. Ses joues ne dérougissaient pas et bien qu'elle commençait à être gênée par la situation, elle se tut et attendait de voir. S'il partait, s'il faisait son sourire satisfait, enfin qu'importe, s'il réagissait de la mauvaise façon à son goût, elle se promettrait qu'elle l'ignorerait pour le restant de ses jours, mais s'il restait ou qu'il lui montrait qu'il avait un minimum d’estime à son égard tout de même, s'il continuait de passer du temps avec elle malgré le défis, dès lors, inexistant, alors elle lui pardonnerait. Les dés étaient lancés.

C'est pourquoi elle ne fit plus rien, appart le regarder dans les yeux. Son visage s'était radoucit. En réalité elle ne voulait entendre que trois mot, de la part de son professeur. Trois mots, qui changeraient sans doute tout. Mais elle ne se l'avouerait pas... De plus elle savait qu'il n'était pas comme ça, elle se faisait de faux espoirs...

(J'ai pleins de leçons, je corriges plus tard, avec l'autre)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Lun 31 Oct - 21:05

«Tu as gagné.» Cette phrase résonnait dans sa tête, comme si la jeune fille qui l'avait prononcée avait crié dans un gouffre tellement profond que les ténèbres eux-mêmes n'étaient pas assez sombres.

Il ne savait plus quoi faire, et on pouvait le dire, l'adolescente l'avait prit de court. Alors c'était tout ? C'était déjà la fin du jeu ? Toma soupira. D'un côté, il était ravi que cela soit enfin terminé et d'apprendre qu'il avait gagné, mais d'un autre, il ignorait ce qui allait s'en suivre. L'atrocité de la situation, comme si ce n'était pas assez horrible de cette façon, c'était que la décision de ce qui leur arriverait dans l'avenir lui appartenait. En cet instant, il aurait gracieusement cédé cette responsabilité à quelqu'un d'autre que lui.
Elle était là, contemplant les yeux émeraude du jeune homme, attendant une réponse sans rompre ce contact visuel. Toma, lui, esquiva son regard et se mit à fixer un point situé dans le vide. Il était contraint de lui répondre immédiatement, il ne pouvait pas se dérober à présent, il était trop tard.

Il se remit alors à admirer, peut-être pour la dernière fois, le visage de Noeru, rougi par la gêne, et il ressentait dans sa poitrine les battements du cœur de la jeune fille, à moins que ce ne soit le sien. Enfin de toute manière, que e soit l'un ou l'autre, les deux battaient à tout rompre. Il avait prit sa décision.

Il déposa ses lèvres sur celles de son élève afin de lui offrir le baiser le plus exaltant qu'il ait put lui donner depuis leur rencontre. Il voulait que le message passe, que la jeune fille comprenne. Il lui transmettait ainsi tout ses sentiments, spontanément, le fait qu'il tienne à elle, qu'il ne voulait pas qu'elle parte, qu'il la garderait auprès de lui, peu importe ce qui arriverait. Oui, il l'aimait, c'était une évidence. Mais souvent, lorsque l'évidence est sous nos yeux, on ne l'aperçoit pas, ou bien on la nie et c'est souvent tard après que l'on se sent idiot d'avoir raté notre chance. Pour faire plus court, Toma ne s'était toujours pas avoué son amour pour Noeru.

Il manquait à présent de souffle, il mit donc fin à ce contact et planta son regard dans celui de la jeune fille. Il espérait, de tout son cœur, qu'elle avait saisit le message qu'il avait souhaité faire passer. Il ne souriait pas, et il détourna soudainement le regard, légèrement gêné d'avoir éprouvé autant de choses en l'espace de quelques minutes seulement.

Il était de nouveau en plein dilemme. Devait-il risquer sa place au sein du corps enseignant afin de pouvoir profiter de sa relation avec Noeru ? Si jamais il finissait par se faire renvoyer ? Qu'adviendrait-il de lui ? Il ne saurait jamais qui il était réellement... Il soupira. Il était réellement perdu à présent.


«Te rends-tu seulement compte de ce que "m'appartenir" signifie ?»


L'air sérieux et le regard froid, il fixa de ses prunelles émeraude les iris océan de la jeune fille. Elle était si innocente, si naïve... Toma soupira et ne lui laissa pas le temps de répondre.


« Tu ne pourras pas me changer...»


Non, il ne changerait pas pour une femme. Jamais. Il resterait toujours le même homme, qui aime séduire, vivre au jour le jour et qui fuit à l'entente du mot "fiançailles" ou "mariage". Il fixait toujours la jeune fille, attendant une réaction, une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Lun 31 Oct - 22:38

À peine remise du baiser de Toma, elle fût prise d'un second "choc".

«Te rends-tu seulement compte de ce que "m'appartenir" signifie ?»

Il avait parlé d'elle comme d'un objet. Elle commençait à avoir l'habitude, mais elle en avait mare. Quand comprendrait-il qu'elle voulait qu'il la considère comme son égale? De plus, cette phrase lui semblait en opposition avec les sentiments qu'il venait de lui transmettre par ce baiser. La jeune fille ne savait plus quoi penser. Mais dans tous les cas elle était déçue de l'entendre parler comme ça d'elle. Car soit c'était vraiment ce qu'elle était pour lui, soit il voulait se le persuader, ne voulant pas tomber amoureux d'elle, reniant ses sentiments.

« Tu ne pourras pas me changer...»

En ce moment elle s'en fichait, ce n'était pas le problème. Les larmes lui montèrent aux yeux. C'était la première fois qu'elle pleurait ouvertement devant lui. Mais elle n'y fit pas attention, elle était fatiguée de cette vie. Elle était fatiguée de lui courir après, puis d'essayer désespérément de le fuir sans jamais y parvenir. C'était comme le "loup". On court après l'autre pour le toucher, puis on le fuit pour pas qu'il parvienne à faire de même. En tout cas c'était tout aussi exténuant que ce jeu d'enfant. Elle aurait aimé pouvoir faire "pouce", pour se reposer, pour établir d'autres règles, comme lorsqu'elle était petite, mais le problème c'était qu'elle était dans la vraie vie et que ça ne fonctionnait pas comme ça.

""T'appartenir" "jouet" "défis"... c'est tout ce que tu as en tête en me voyant?"

Elle fixait l'émeraude de ses iris puis continua sans réellement marquer de pause où il aurait pu glisser une éventuelle réplique.

"Je me fiche de pouvoir te changer ou non, moi je t'aime comme tu es... Je voudrais juste changer la vision que tu as de moi..."

Elle le poussa délicatement, de manière à ce qu'ils soient tout deux assis à nouveau. Puis elle se leva et le regarda.

"Est-ce que..."

Elle se tût, hésitant à lui poser sa question. Puis, réfléchit à comment la poser. Elle soupira, puis fini par continuer:

"La dernière fois tu ma dit que je ne te méritais pas... Mais est-ce que tu as déjà pensé l'inverse..? Enfin je veux dire..."

Elle soupira une nouvelle fois.

"Excuse moi mais Klaüs doit s'inquiéter..."

Elle sécha ses larmes et lui esquissa un sourire. Evidemment, ça sous-entendait qu'elle avait prit sa décision et qu'elle avait choisit de ne pas rester avec lui. Il "l'avait déçue une dernière fois"... Elle tourna les talons, comme plus tôt dans la journée, en espérant qu'il la retienne, qu'il tente de s'expliquer, qu'il lui dise qu'elle était très jolie; peu importait... Mais elle n'y croyait pas vraiment elle même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Lun 31 Oct - 23:17

Lorsqu'il la vit tourner les talons, Toma réagit plus rapidement que jamais dans toute sa vie. Il saisit son poignet droit, l'empêchant ainsi de continuer sa route. Mais à vrai dire, il ne savait pas exactement ce qu'il allait dire ou faire afin de la retenir plus longtemps. Tout ce dont il était au courant, c'est qu'il ne voulait pas qu'elle retourne auprès de Klaüs, ou qu'elle le laisse tomber. Il la força à se retourner vers lui, afin qu'ils soient tous les deux face à face.

Les larmes qu'il avait vu couler des yeux de l'adolescente l’avaient comme frappé. Il ne voulait pas qu'elle pleure par sa faute... Seulement il l'avait avertie, il lui avait dit qu'il ne changerait pas, même si c'était Noeru, il ne changerait pas. Il ignorait ce qu'elle représentait pour lui, mais il savait qu'elle représentait plus qu'un défi ou qu'un jouet. Il ne pouvait pas la placer dans une case, à moins d'en créer une nouvelle, qui porterait son nom... Voilà c'était ça. Elle était à part.

Est-ce qu'elle le méritait ? Bien sûr que non. Aucune fille n'était à la hauteur, du moins c'est ce qu'il aurait dit en temps normal. Là il ne savait que répondre à cette question, elle avait réussi à le faire taire, à l'empêcher de répondre à une demande pourtant simple.


" Et toi, qui dit m'aimer comme je suis...N'as-tu jamais pensé à vouloir me changer ?"


La réponse à la question qu'avait formulée la jeune fille dépendait de sa réponse. En fonction de ce qu'elle dirait, il lui mentirait ou concèderait à lui dire la vérité. Il l'avait lâché depuis, soutenant son regard. Certes, répondre à une question par une autre était lâche, mais il n'avait pas le choix.


" Tu es certaine de vouloir de quelqu'un qui aime draguer tout ce qui bouge, qui déteste l'engagement et les relations à long terme, qui est capable de te tromper n'importe quand, qui ne crois pas en l'amour et qui est incapable de dire à quelqu'un qu'il l'aime ? Tu penses que tu pourrais supporter ?"


Il soupira. Jamais il ne s'était énervé face à elle, et jamais il ne s'était emporté de la sorte. Il baissa le regard vers le sol et serra les poings. Il murmura alors, comme s'il se le disait à lui-même:


" Je suis désolé, mais je doute que tu sois capable d'endosser une telle relation."


Toma regretta immédiatement d'avoir prononcé cette dernière phrase, mais la jeune fille n'était pas sensée l'avoir entendue, il espérait que ce fut le cas...Il n'attendait plus que la réponse de Noeru. Il avait prit la décision de fuir son regard, si jamais elle pleurait, il ne voulait pas être de nouveau le spectateur de la naissance de ses larmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Lun 31 Oct - 23:55

Elle l'écouta jusqu'au bout puis consenti à ouvrir la bouche. Contrairement à ce qu'il aurait pu penser, elle n'était pas triste de l'entendre lui demander ça, elle n'était pas déçue. Elle choisit de répondre le plus sincèrement possible, avec même, en prime, un léger sourire.

"Je suis amoureuse de toi, de toute manière, que tu dragues ou pas, que tu te tapes d'autre nana ou non... Mais je t'avoue que si je le pouvais, sans que ça me pompe toute mon énergie et mon moral, te changer, ou plutôt changer ce que tu fais, je le ferais... Je suis humaine après tout.."

Elle marqua une pause. En effet, la jeune fille avait choisi d'aborder chaque question une à une.

"Et sinon, non je ne le veux pas. Mais je peux "l'accepter" si je suis sûre d'être la seule qui compte réellement... Bien sûr ça blesserait mon égaux et pour le coup je t'en voudrais terriblement... mais je ne pense pas que ça pourrait réellement me briser le coeur... E-enfin je dis ça mais au fond tu ne veux pas être avec moi alors.."

Elle avait subitement perdu sa confiance en elle, ses idées s'embrouillant dans sa tête. S'il lui disait ça, c'est qu'il l'aimait, non? Mais s'il l'aimait il ne devrait pas vouloir aller batifoler avec la première pouffiasse qui passe... Ou du moins faire un effort, quoi. Après une réflexion intense, elle se dit que définitivement elle était comme toutes ces autres cruches et qu'il devait déjà avoir eu cette discussion des milliers de fois.

Elle ne prit pas la peine de répondre à sa dernière affirmation. Elle était en pleine déprime et elle avait besoin de se remonter le moral. Elle voulut donc le quitter, sens penser à lui dire quoi que ce soit. Elle n'avait qu'une idée en tête: retrouver Klaüs et acheter ce pendentif, en espérant se sortir Toma de l'esprit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Mar 1 Nov - 22:19

Toma écouta la jeune fille répondre à ses questions, sans pour autant lui adresser ne serait-ce qu'un regard. Une fois qu'elle eut fini, il leva les yeux et la fixa alors. Il ne savait pas quoi lui répondre, quoi lui dire à présent. Il était non seulement surpris, mais choqué. Jamais il ne se serait attendu à une telle réponse. Habituellement, les femmes qu'il fréquentait n’avaient pas ce genre de réaction, elles étaient beaucoup plus étouffantes. Mais c'est exactement pour cette raison qu'il était tant attaché à elle, parce qu'elle était si différente des autres. Il soupira.


" Oui, j'ai déjà pensé l'inverse..."


Il changeait brusquement de sujet, il avait décidé de répondre sincèrement à sa question, et c'était sûrement une bonne idée. Son regard et son expression étaient durs et froids, sûrement à cause de la jeune fille, qui avait fait perdre au roux tout son sang froid. Il poursuivit alors:


" Je me suis même surpris à penser que je ne te méritais pas."


Il souffla, comme s'il venait d'être libéré d'un poids. Il avait enfin dit ce qu'il avait voulu lui dire pendant les semaines où elle était devenue Naomi, et même après. Il se laissa glisser le long du mur et se retrouva assis au sol. Il soupira en se rendant compte que, en fait, la jeune fille ne savait rien de lui, tandis que lui, savait pratiquement tout sur sa vie, ou du moins les grandes lignes.
Il décida d'oublier ce détail et il lutta contre la fatigue que lui avait apporté cette discussion en se relevant et en s'approchant de Noeru, son regard étant un peu plus enjôleur, tout autant que le sourire qui venait de réapparaître sur ses lèvres.


" Tu n'as pas peur ?"


Il faisait allusion à leur situation, après tout, il était son professeur et elle, son élève, et ces relations étaient interdites au sein de l'établissement... Et même en dehors étant donné qu'il s'agissait là de détournement de mineur. Toma lui, n'avait pas peur de prendre le risque, même s'il savait que s'il n'était pas discret, il ne parviendrait pas à savoir qui il était... Mais d'un autre côté, le risque qui aurait une place omniprésente dans cette relation l'attirait énormément. Il se baissa afin d'avoir ses yeux à la hauteur de ceux de l’adolescente. Il attendait une réponse claire de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Mer 2 Nov - 21:46

Son coeur fût un bond, elle n'en croyait pas ses oreilles... Avait-il réellement dit ce qu'elle avait ouït? Elle se pinça la peau de bras par réflexe, tout en le regardant avec de grands yeux étonnés. Puis, gênée par la situation, ses joues prirent un ton de rouge supplémentaire. Mais quelque part son regard, d'une froideur qui ne correspondait de loin pas à sa déclaration, la mettait légèrement mal à l'aise.

" Tu n'as pas peur ?"

Elle se concentrait beaucoup sur les expressions de son professeur, peut-être à cause de la beauté de son visage... Elle putdonc apercevoir un sourire se dessiner sur son visage. Elle retrouvait le Toma qu'elle connaissait. Celui qui avait à tout prix essayé de la séduire, depuis qu'ils s'étaient rencontrés sur ce petit banc blanc.

En revanche, elle ne voyait pas où il voulait en venir. Peur de quoi? La seule chose qui l'effrayait, était qu'il continue de jouer avec elle. Mais elle mettait ça de côté. Elle essayait de lui faire confiance. Elle était donc intriguée par sa question et ne savait, du coup, que répondre. Elle n'allait pas dire n'importe quoi pour faire semblant d'être sur la même longueur d'onde que lui. On voyait à ses sourcils, actuellement froncés, que la jeune noiraude était encore en pleine réflexion. Elle se risqua tout de même à formuler une réponse:

"Hé bien..."

Très bien, c'était un bon commencement. Alors que mettre ensuite...?

"Je pense que... J'aurais plus peur si ça.. devenait sérieux..."

Oui, car pour elle, Toma étant un séducteur, jamais ils ne seraient réellement un couple. Sauf s'il se calmait du côté des femmes. Car à son avis, dans un couple, les deux amants se devaient fidélité... De plus ils n'étaient même pas amant. Elle voulait de tout coeur pousser leur relation plus loin, mais elle ne pensait pas une seconde que Toma avait le même souhait qu'elle. Pas après ce qu'il lui avait déclaré quelques minutes plus tôt...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Ven 4 Nov - 20:44

Toma soupira lorsqu'il entendit la réponse de la jeune fille. Définitivement, il ne la comprendrait jamais. N'était-ce pas elle qui, depuis le début, souhaitait que ce soit sérieux entre eux ? Qu'il arrête de faire l'homme volage afin de ne se consacrer qu'à elle ? Soit elle était une véritable girouette, soit elle n'avait absolument pas compris ce qu'il avait voulut dire. Il sourit. Il était certain qu'il s'agissait de cela étant donné que, depuis quelques temps, la jeune fille semblait le désirer plus que tout, elle voulait qu'il n'ait d'yeux que pour elle et c'était sûrement une des preuves de ce qu'il était en train d'avancer.

Il fit une mine déçue et s'approcha ensuite un peu plus de son élève, approcha ses lèvres de son oreille puis il lui murmura d'une voix douce.


"Ne t'en fais pas, si tu ne le souhaites pas, je ferais en sorte que rien ne devienne jamais sérieux entre nous."


Il s'écarta d'elle, ébouriffa ses cheveux roux et mit ensuite les mains dans les poches, regardant l'adolescente dans les yeux. Il voulait voir comment elle allait réagir à une telle phrase prononcée de la bouche l'homme qu'elle aimait. C'était certes un peu méchant, et Toma en était conscient, mais il voulait absolument voir.


"Après tout t'as raison... Je suis ton prof et tu es mon élève, ça serait dangereux pour nous si ça devenait sérieux. "


Il sourit et regarda à côté, comme par réflexe. Finalement, son regard se reporta sur la jeune fille. Il était en train de se dire que les choses étaient allées si vite entre eux, et que l'attachement et l'affection qu'il portait à la jeune fille n'avait fait que s'accroître depuis qu'il avait cru l'avoir perdu... A trop joué, il avait maintenant la sensation de perdre le contrôle, et il détestait ce sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Ven 4 Nov - 21:47

Elle le laissa finir et s'apprêtait ensuite à répondre. Elle ouvrit la bouche et... ...

Décidément, il lui avait "cloué le bec". Elle ne savait absolument pas quoi répliquer. Elle joignit alors ses lèvres l'une à l'autre et commençât à réfléchir, une nouvelle fois...

Si elle avait autant de mal aujourd'hui, c'est qu'elle n'était pas parvenue à s'endormir rapidement, trop excitée à revoir Klaüs, à repasser un après-midi, avec son ami. Ça faisait si longtemps. Ce dernier, d'ailleurs, était surement en train de la chercher, elle se sentit mal pour lui. Ce n'était peut-être pas réellement de sa faute (quoi que, elle aurait pu partir si elle avait vraiment été décidée à le faire.), mais elle lui causait du soucis, elle en était sûre. Elle en oublia de réfléchir "au problème Toma". La seule chose qui occupait son esprit a présent, était l'infirmier qu'elle avait laissé en plan, il y avait en tout cas une heure de cela. Elle ne savait plus quoi faire, ses idées étaient embrouillées. Devait-elle rejoindre son beau brun ténébreux? Si elle le faisait elle plaçait Klaüs, devant Toma... La jeune fille soupira.

"Je réfléchis beaucoup trop..."

Elle l'avait dit à voix haute, sans le vouloir. Puis, elle se rappela que le roux attendait sans doute une réponse. La honte qu'elle éprouvait à cet instant la fit rougir, elle l'avait totalement oublié l'espace de quelques instants.

"C-ce n'est pas ce que j'ai voulu dire..."

Son regard se dirigea vers le sol, sans doute pour oublier celui de son professeur.

"C'est toi, qui vient de me dire que tu ne changerais pas... Enfin.. Je veux dire que.. Jamais je ne pourrais me mettre avec quelqu'un qui ne conçoit pas de faire le moindre effort... pour moi..."

Ses joues se colorèrent un peu plus. Ce n'était pas facile pour elle, de lui déclarer le fond de sa pensée. Elle avait peu-être peur qu'il le prenne mal et qu'il ne veuille plus lui parler. Elle repensa à Klaüs, culpabilisant. Mais dans le même temps, elle se rappela de la fille qui appelait Toma. Il était venu accompagné? Si oui, si elle le quittait maintenant elle s'en voudrait toute la journée de l'avoir laissé aux griffes de cette succube. À cette pensée son expression se durcit. Elle était jalouse et ne voulait Toma, que pour elle. Mais est-ce que par hasard c'était réciproque? Si c'était le cas, lorsqu'elle lui annoncerait qu'elle devrait repartir alors il serait forcément déçu, voir même, il lui en voudrait de le laisser "seul" pour aller rejoindre son rival. Lorsqu'elle se rendit compte qu'elle était à nouveau en train de s'égarer, elle soupira.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Ven 4 Nov - 22:30

Toma se renfrogna. Entendre l'adolescente dire qu'il ne faisait pas d'efforts l'avait légèrement irrité et à présent, l'agacement l'emportait sur tous les autres sentiments qu'il ressentait. Même s'il ne faisait pas d'efforts, le nombre de conquêtes qu'il pouvait avoir en une journée avait considérablement baissé et c'était en grande partie de la faute de Noeru.

Dès qu'il était en présence d'une jeune femme, qu'il l'embrassait, qu'il l'étreignait, Noeru était toujours dans son esprit et l'empêchait de profiter de l'instant qu'il partageait avec la fille qui l'avait choisi. Pendant les cours de sport, alors que pratiquement toutes les lycéennes l'adulait, il était beaucoup moins enjôleur depuis quelques temps, ou du moins, il faisait opérer son charme beaucoup moins souvent qu'à l'accoutumée et même s'il évitait de se poser des questions afin de ne pas s'embrouiller l'esprit, il pensait toujours à elle. Se posant des questions idiotes, que jamais il ne se posait avant. Qu'est-ce qu'elle fait ? Où est-elle ? Avec qui ?

Il s'était rendu plus de fois au gymnase que jamais cette semaine là... Il avait eu besoin de décompresser mais, malheureusement pour lui, dès qu'il songeait à Noeru, son énervement refaisait surface et se traduisait par quelques sacs de sable déchirés et entassés sur le sol.


" Je t'interdis de dire ce genre de choses, tu ne sais rien. "


Il s'était écarté d'elle. Loin d'être apaisé, il la fixait d'un regard dur et glacial, tout comme le ton de sa voix. A cet instant, il lui en voulait énormément, l'affirmation qu'elle avait formulée était infondée, elle ne savait rien de ce qui se passait dans la tête du jeune homme et elle ne le saurait jamais, car après tout, elle ne le comprenait pas... Et ceci ne changerai pas, puisque lui non plus ne la comprenait pas et si jamais elle s'intéressait à lui, il ne serait pas certain qu'il lui parle de sa vie, car bien qu'il soit prétentieux, il n'aimait pas parler de son passé et relater plusieurs fois, parfois à la même personne, des faits qui, de toute manière, resteront inchangés.

Visiblement, l'adolescente non plus ne se rendait pas compte que le jeune homme, en son for intérieur, souffrait de cette pseudo-idylle qui les tourmentaient aussi bien loin que l'autre. Il ne souffrait qu'en son for intérieur pour la simple raison qu'il ne s'était pas résolu lui-même à se dire que oui, il aimait Noeru, et il la désirait plus que tout une autre, mais sa peur l'empêchait de s'avouer cette flamme, la peur que ce ne soit qu'une illusion, qu'une fantaisie issue de leurs esprits. Le roux était persuadé que la flamme s'éteignait toujours à u moment ou à un autre, et à ses yeux, l'amour était fait pour réchauffer et joindre les âmes deux à deux pour l'éternité. Autrement, ce n'était pas de l'amour.


"Tu es tombé amoureuse de la mauvaise personne."


Évidemment que ce qu'il venait de dire était faux, que les sentiments étaient réciproques, que Toma aimait Noeru, qu'il détestait la voir avec un autre, mais jamais il ne se l'avouerai...Il pensa alors à Klaüs, à leur pari, puis à Noeru. Aucun gagnant n'avait encore été prononcé, mais ce n'était plus ce qui importait à Toma aujourd'hui. Il repensait à l'infirmier, qui avait touché les lèvres de l'adolescente, cette simple vision l'agaça encore plus que plus tôt. Il aurait aimé avoir un endroit où frapper à cet instant, malheureusement, ce n'était pas le moment pour lui de laisser Noeru seule ici, ce qui voudrait dire, la laisser retourner avec son rival.
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Ven 4 Nov - 23:20

Elle éclata de rire. En faite c'était nerveux, mais peu importe, l'action était bien là. Puis avec un sourire, elle lui dit:

"Je te laisse retourner vers ta pouffiasse, j'ai un ami qui m'attend. On se reverra lorsque tu sauras ce que tu veux..."

Ce qu'elle insinuait, c'était qu'encore une fois, il venait de lourdement se contredire. En deux phrases il lui avait déclaré qu'elle avait tort en pensant qu'il ne faisait pas d'effort, mais aussi qu'il ne ferait pas d'effort. Ironique, non? Mais d'un autre côté elle ne le comprenait pas du tout, elle n'arrivait pas à le cerner à cause de son attitude. Elle en avait déduit, pour le coup, qu'il devait surement se mentir et tout... Mais cette idée ne lui convenait pas. Il ne serait jamais "rien que pour elle", tant qu'il ne serait pas amoureux, ou qu'il ne se le serait pas avoué.

Cette fois elle était décidée à le laisser, d'une part à cause de la culpabilité qu'elle éprouvait à l'égard de Klaüs, mais également à cause de ce que Toma venait de dire. Elle avait l'impression de devoir être irréprochable, depuis qu'elle avait lié ce lien particulier avec son professeur. Tendit qu'une autre partie d'elle lui disait: "Lui continue de flirter, tu peux bien passer du temps avec tes amis, même si ce sont des hommes!"

Puis elle ressentit cette faim, qui commençait à la torturer. Elle n'avait rien avalé depuis tôt, le soir d'avant et en ce moment elle tuerait pour un sandwich. Elle avait l'impression de n'avoir rien avalé pendant une semaine. La jeune fille fit donc demis tour, mais trébucha et s'écorcha le genou, par la même occasion. Ce n'était qu'une petite douleur, mais elle serra les dents, détestant ce picotement. Le sang s'écoulait lentement le long de sa jambe et elle n'avait rien pour l'essuyer. Décidément, ce n'était vraiment pas son jour et elle commençait à penser qu'elle aurait mieux fait de se reposer ce jour-là.

Elle murmura, pour elle-même:

"J'en ai marre..."

Puis se laissa tomber sur le dos. La noiraude fixait le plafond espérant oublier la douleur causée par l’éraflure. Elle ne pensait déjà plus vraiment à Toma. Son esprit était reparti en vadrouille, dans la sphère négative de son cerveau. Toutes les idées noires qui reposaient depuis sa plus tendre enfance, resurgirent et elle se plaignait, en silence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Toma Sayashi
~ Professeur de Sport [Lycée Wakuri] ~
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 06/02/2011

Votre personnage ...
Prénom : Toma
Nom : Sayashi
Âge : 23 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Mar 7 Fév - 3:22

Perdu. Voilà ce qui était advenu de l'esprit de Toma. Il ne cessait de se contredire et cette conversation n'allait nulle part. Il n'avait pas fait attention à sa remarque, et ne souhaitait même pas y répondre, il était fatigué de tout ça. Fatigué de ne pas savoir où il en était, fatigué de devoir lui montrer, à chaque fois qu'ils se voyaient, qu'elle ne pouvait pas aller voir ailleurs, qu'elle était à lui, et à personne d'autre. Il en avait assez de ce sentiment, la peur qu'elle lui échappe, qu'elle s'en aille un jour sans plus jamais se retourner vers lui...
Il la vit trébucher, mais ne fit pas un geste pour la rattraper. A quoi bon ? Elle aurait refusé son aide de toute manière. Il fallait qu'il se calme qu'il évite le contact physique avec elle. Mais à chaque fois qu'il la voyait, qu'il la sentait près de lui, sa présence prenait tout de suite contrôle sur tous ses sens, sur tous ses faits et gestes et il ressentait immédiatement le besoin de l'étreindre.

Il ne comprenait pas pourquoi leur relation était si compliquée. Le roux ne savait jamais deviner où ils en étaient exactement, et bien que la jeune fille ait marqué la fin de ce jeu, Toma voulait une revanche, il ne voulait pas que cela s'arrête. Oui, c'était une requête égoïste et sadique vis à vis de la jeune fille, mais c'était un de ses souhaits les plus chers en cet instant. Il n'aimait pas la voir souffrir, non. Mais il aimait le fait qu'elle s'intéresse à lui, qu'elle soit jalouse. Il regrettait d'ailleurs le temps où il faisait tout pour la séduire, le temps où il n'y avait pas de sentiments.

Il n'avait pas réagi au malaise qu'était en train de faire Noeru, qui était à présent évanouie sur le sol. Il s'allongea sur le sol froid, de côté, de sorte à pouvoir admirer le visage de Noeru. Il écarta quelques mèches de ses cheveux noirs qui cachaient un peu son visage et il esquissa un maigre sourire en voyant que sa respiration était régulière.


- Désolé.


Oui, il était désolé de lui avoir fait subir tout ça. Dès leur première entrevue sur ce petit banc blanc dans la cour du campus un soir d'été, il n'avait cessé de lui mener la vie dure. Elle n'avait pas arrêté de souffrir à cause de lui... A plusieurs reprises et par sa faute, la vie de son élève avait failli connaître sa fin.
Il caressa la joue étonnamment brûlante de son élève, et son sourire, qui était déjà bien mince, s'évanouit alors complètement. Il poussa alors un soupir et murmura:


- Pourquoi a-t-il fallu que tu sois si différente ?


Il se redressa, ses jambes toujours allongées sur le sol qui ne cessait de se refroidir. Il regardais la jeune fille évanouie, qui semblait cependant juste profondément endormie. Elle semblait plus mince, plus pâle, plus fatiguée, et plus faible à chaque fois qu'ils avaient une entrevue. Le jeune professeur en était persuadé, c'était de sa faute...
La réalité frappa Toma de plein fouet. Jamais il n'avait réellement pris la peine de prendre soin d'elle, les rares fois où il l'avait fait, c'était dans le but de la séduire...

Il se pencha un peu plus vers son élève, il était persuadé que son évanouissement était dû à une hypoglycémie et il s’y connaissait ; il n’était pas médecin, mais en tant que professeur d’éducation physique, il était habitué à ce genre de malaise. Cependant, il ne pouvait ni appeler les secours, car les ambulanciers puis le directeur de l'établissement se poseraient trop de questions, ni aller cherche Klaüs, car il n'était pas question de la laisser seule ici, évanouie et à la merci de n'importe qu'elle personne étrange qui passait dans les parages.

C'est alors que le rouquin remarqua un distributeur alimentaire, à environ 5 mètres de l'endroit où lui et Noeru étaient allongés. Il se leva, et sans quitter la jeune fille à la chevelure ébène des yeux, il s'approcha du distributeur. Il y acheta plusieurs petits encas. Il revint vers l'endormie et s'assit alors à côté d'elle, commençant à mouiller sa main avec l'eau qu'il avait achetée précédemment pour le lui mettre sur son visage brûlant. Il soupira.


- Décidément, tu n'es pas normale. Dis-moi comment-tu fais pour que je perde mes moyens comme ça à chaque fois que t'es là ?


Il était ravi qu'en cet instant, elle ne soit pas réveillée. Jamais il n'oserait lui dire de telles choses. Il savait bien sûr que les personne évanouies ou dans le coma entendait ce qu'on leur disait, mais il savait aussi qu'à leur réveil, cela leur apparaissait comme un rêve assez lointain. C'est pour ça qu'il dirait tout ce qu'il avait à lui dire.


- T'es une adversaire redoutable. T'es la première à me faire cet effet là...


Toma se sentait rougir. Décidément, les confessions, même si la personne n'était pas consciente, ce n'était pas pour lui... Mais alors vraiment pas. Il trouvait que, ces sons qui sortaient de ces lèvres sonnaient faux, cela ne lui ressemblait pas mais, d'un autre côté, il n'avait pas pu s'en empêcher. Non pas que c'était la première fois qu'il les prononçait, bien au contraire, mais c'était la première fois qu'un autre organe que ses lèvres agissait pendant qu'il les disait: son cœur. Il sentait même ses plus petits vaisseaux sanguins palpiter au bout de ses doigts et de ses orteils.

Le regard de Toma fixait à présent les lèvres de la jeune fille. Il devait résister, il le fallait. Mais ce fut un effort trop important pour le Don Juan. Il approcha son visage de celui de la jeune fille, mais une fois que la distance était réellement minime, il se ravisa et l'embrassa sur le front. En se redressant, il respirait tellement vite et tellement fort que l'on aurait pu croire qu'il venait de courir le marathon...


- Tu vois Noeru, je t'appartiens déjà...


Il rajouta un peu plus d'eau encore sur le visage de la jeune fille et il la secoua un peu plus, espérant la voir se réveiller assez vite, car il ne tenait pas à passer la journée, et encore moins la nuit, dans ce centre commercial.
Tout ce qu'il venait de dire à la jeune fille était tellement sincère que ses mains tremblaient. Et si elle faisait semblant de dormir et qu'elle se moque de lui par la suite ? Ce n'était pas son genre, mais Toma était devenu paranoïaque... Et si elle sortait déjà avec Klaüs ? C'était très possible étant donné qu'ils étaient ensemble et qu’ils se sont embrassés...

Il l'aimait oui, et il se l'était admis. Seulement cette prise de conscience avait été si brutale pour lui, qu'il voyait ce sentiment comme une maladie incurable, il fallait qu'il la cache aux yeux de tous, de peur que quelqu'un ne le découvre, même la principale concernée... C'était une maladie oui, mais étrangement, une maladie dont on ne souhaite jamais guérir.




--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Désolée pour la loooooooooooooooooooooooooooooooooooooooongue absence : o(T-T)o
J'espère que tu arriveras à y répondre, parce qu'en fait je suis moins inspirée que prévu, et je le trouve moins bien que ce que j'avais imaginé à la base >_<

Revenir en haut Aller en bas
http://campus-tenshigaya.forumactif.com/u13
Noeru Aiza
♥ Gentille Admin (^o^) ♥
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21
Localisation : SCHWEIZ !

Votre personnage ...
Prénom : Noeru
Nom : Aiza
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   Mar 7 Fév - 19:35

Lorsqu'elle ouvrit les yeux et vit que Toma était encore là, elle soupira, lasse. Puis elle se rendit compte qu'elle avait le front mouillé et qu'à côté d'eux était déposés divers snacks. Elle ne l'avait pas entendu la quitter, s'était elle endormie? Évanouie? Mais alors pourquoi était-il resté?

"M-merci..."

En fait c'était un moyen détourné et poli de savoir s'il s'était occupé d'elle. S'il répondait "De rien" ou quelque chose dans ce bord là, elle en conclurait qu'il l'avait vraiment aidé et qu'encore une fois elle lui en devait une. En revanche s'il lui disait "De quoi..?" il serait logique qu'il n'ait rien fait, car elle était vraiment restait consciente, et l'eau viendrait d'une faille au plafond. Dans ce cas de figure elle prévoyait de lui dire que ça lui faisait plaisir qu'il soit resté, bien que ça n'était pas vraiment le cas. Savoir que l'homme aimé se trouve à côté, mais que les chances d'enfin être avec lui sont infimes, voir inexistantes, n'est pas très plaisant.

Elle ne le savait pas, mais ça devait faire une heure qu'elle était inconsciente. Enfin... Si au moins elle savait qu'elle l'était.. Son estomac gronda. l'adolescente était affamée. À cause de ça elle repensa à Klaüs qui avait été acheté a manger et elle se détestait de lui causer du soucis. Car il était inquiet elle en était sûre à cent pour-cent, Noeru connaissait tout de même l'homme avec qui elle avait grandi... Elle laissa échapper un autre soupire, mais pas sur le même ton que le premier. Celui là sonnait comme un "Malheureusement [...]". Elle espérait maintenant que l'infirmier soit rentré. Une sonnerie de téléphone la sorti de sa rêverie. C'était le sien. Elle regarda de qui venait l'appel et ne fût pas surprise de voir qu'il s'agissait du beau brun. Malgré tout elle hésita avant de répondre, mais fini par s’exécuter.

"Oui al-... Non.. Mmh.... oui mai-... n-.. bon écoute moi!" La jeune fille venait d'hausser le ton. "Je suis rentrée, une amie m'a appelé d'urgence et j'ai oublié de te prévenir! ... Excuse moi..."

Elle ne s'excusait pas d'être rentrée en vérité, mais surtout de lui mentir comme ça. A dire vrai elle n'aurait pas osé lui dire qu'en ce moment même elle était avec Toma. Et elle s'avait que le roux aurait des problème si elle disait qu'il l'avait emmenée de force.

"Ouais.. Bye..."

Sur ces mots elle raccrocha et rangea son portable dans sa poche, à sa place initiale..

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

(Je corrige une autre fois j'ai des devoirs xD)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jalousie (avec toma sayashi)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jalousie (avec toma sayashi)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAMPUS TENSHIGAYA :: Corbeille-
Sauter vers: